Alexandra Kosteniuk dos au mur face à Aleksandra Goryachkina

Tournoi des Candidates 2022-2023

Photos : FIDE Timur Sattarov
Alexandra Kosteniuk doit absolument l'emporter avec les pièces noires contre sa compatriote Aleksandra Goryachkina. Après trois parties nulles, Kateryna Lagno a l'avantage des pièces blanches dans la quatrième face à Tan Zhongyi. À partir de 11h00.

EN DIRECT


En attendant les troisièmes parties :

Au risque de nous répéter, les deux premières parties semblent démontrer que Aleksandra Goryachkina et Kateryna Lagno sont un ton au-dessus de leur adversaire respectif, Alexandra Kosteniuk et Tan Zhongyi. Dans la première partie, Lagno a sans doute raté une occasion de pousser Tan dans les cordes, et dans la deuxième partie, c'est Goryachkina qui a laissé filé une position très prometteuse.

Aujourd'hui, Alexandra Kosteniuk et Tan Zhongyi retrouvent les pièces blanches et elles vont certainement tout faire pour profiter de ce léger avantage, surtout que la journée de repos leur a offert l'occasion de concocter et peaufiner leur préparation.

Tan Zhongyi, joueuse de 1.d4, surprise par la défense orthodoxe du Gambit de la Dame de Kateryna Lagno, devrait cette fois être mieux préparée, voire changer son premier coup habituel pour 1.c4, 1.f3, et pourquoi pas 1.e4 qu'elle a déjà joué plus d'une centaine de fois.

Alexandra Kosteniuk, quant à elle, restera sans aucun doute fidèle à son 1.e4, mais c'est la réponse d'Aleksandra Goryachkina qui reste difficile à prévoir : 1...e6, 1...e5, 1...c6, 1...c5 et même 1...f6, bien qu'en rapide et blitz principalement pour ce dernier coup.

Interview de Aleksandra Goryachkina

À noter, et c'est d'ailleurs une excellente idée, les sous-titres en anglais, permettant aux joueuses de s'exprimer dans leur langue maternelle. Goryachkina est plus à l'aise en russe, et Tan Zhongyi préfère répondre en chinois. Cela évite aussi d'entendre toujours les mêmes phrases et les mêmes expressions par ceux et celles qui ne parlent pas couramment l'anglais et qui, ainsi limités, ne peuvent répondre avec précision aux questions.

Aleksandra Goryachkina
Kateryna Lagno

Jours de repos les 5 et 8 décembre. Départage et cérémonie de clôture le 11 décembre 2022. Début des parties à 11h00 heure française.

Matchs en quatre parties à la cadence de 90 minutes pour les 40 premiers coups, puis 30 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. Pas de proposition de match nul d'un commun accord avant le 40e coup.

Si le score est égal après les parties classiques, quatre parties seront jouées à la cadence de 15 minutes + 10 secondes par coup. Si à nouveau égalité, deux parties à la cadence de 5 minutes + 3 secondes par coup. Si l'égalité persiste, une partie à la cadence de 3 minutes + 2 secondes par coup, jusqu'à la première victoire.

Début des troisièmes parties

Quart de finale 1 vendredi 2 décembre 2022 (classique)

Tan Zhongyi (2535)
½-½
½½
Kateryna Lagno (2563)
Gambit de la Dame - 40 coups
Kateryna Lagno (2563)
½-½
½½
Tan Zhongyi (2535)
Canal-Sokolsky - 34 coups
Tan Zhongyi (2535)
½-½
½½
Kateryna Lagno (2563)
Défense Ragozine - 48 coups
Kateryna Lagno (2563)
-
--
Tan Zhongyi (2535)

Troisième partie : Tan Zhongyi ½-½ Kateryna Lagno

La partie a commencé par 1.d4 d5 2.c4 e6 3.f3 f6 4.c3 dxc4 le gambit de la Dame accepté, pour après 5.e4 b4 transposer dans une défense Ragozine. 6.g5 h6 7.xf6 xf6 8.xc4 c5 avec une position qu'aucune des deux joueuses n'avaient obtenu auparavant. 9.0-0

Tan Zhongyi - Kateryna Lagno, 9.0-0

9...cxd4 10.b5 et déjà ici, une première longue réflexion de Kateryna Lagno. 23 minutes pour 10...d8!?, alors que 10...e7 est généralement préféré, comme dans ½-½ (17) Nguyen,T (2613)-Ganguly,S (2627) Wijk aan Zee 2022. Après 10...d8!?, les variantes données par le grand maître letton Arturs Neiksans (2606), aux commentaires, n'étaient pas très engageantes pour les Noirs. Toujours est-il que le coup de la joueuse russe a forcé Tan Zhongyi a prendre du temps. À noter que si les commentateurs se trouvaient à Monaco pour la Poule A, les matchs de Khiva sont commentés par Arturs Neiksans et Keti Tsatsalashvili depuis leur domicile. 11.a4 c6 12.bxd4 La machine préfère clairement la position blanche.

Tan Zhongyi - Kateryna Lagno, 12.bxd4

12...a5!? Stockfish 15 aurait joué 12...b6. 13.b5 A tempo. 13...d7 14.fd1 A tempo encore. 14...xa4 Après 16 minutes. 15.xa4 Évidemment a tempo. 1h05-0h45. 15...b8! Le seul coup pour rester dans la partie.

Tan Zhongyi - Kateryna Lagno, 15...b8!

Apparemment Kateryna Lagno a évité le pire, même si cela a coûté du temps et que sa position reste quelque peu désagréable. Tan Zhongyi a continué par 16.xd7+ xd7 17.ac1 et des pendules à 0h54-0h34. Après 17...f6, c'est au tour de Tan Zhongyi de prendre du temps : 19 minutes pour 18.b3!? alors que 18.b5 et 18.c7 semblaient bien plus gênants pour les Noirs. 0h36-0h31.

Tan Zhongyi - Kateryna Lagno, 18.b3!?

18...0-0 19.d4 e7 Une position simple seulement en apparence. Avec une Tour blanche prête à envahir la septième rangée avec gain de temps sur le Fou en e7, il faut compter avec la tactique pour tenir la partie noire. 20.a4 Sur l'évident 20.c7 les Noirs avaient 20...d8 et si 21.xb7 b6 avec d'excellentes compensations pour le pion sacrifié. 20...ac8 21.dc4 xc4 22.xc4d8. Grâce à une défense précise et un ou deux coups peu percutants de son adversaire, Kateryna Lagno a non seulement égalisé, mais avec un Fou sur la grande diagonale elle pourrait même prendre un avantage. 23.d2 et des pendules à 0h20 et 0h25. 23...d7 Libère la case f6 pour le Fou, tout en menaçant d'aller titiller la Tour blanche en c4 avec ...b6. 24.c7?! Tentant, mais faux !

Tan Zhongyi - Kateryna Lagno, 24.c7?!

24...c5! La réponse ratée par la Chinoise, qui semble avoir oublié la faiblesse de sa première rangée. Sur les images de la retransmission en direct, la surprise se lisait sur le visage de Tan Zhongyi. 25.xc5 xd2 et les Blancs doivent perdre un tempo important pour parer le mat. 26.f3 La Russe a pris son temps afin d'évaluer la finale de Tour qui a surgi après 26...xc5+ 27.xc5 xb2 avec un pion de plus et 10 minutes chacune.

Tan Zhongyi - Kateryna Lagno, 27...xb2

28.h4 Les deux joueuses vont maintenant devoir montrer leur technique des finales. 28...g6 Pour éviter de se faire fixer le pion en g7. N'oublions pas que l'aphorisme de Savielly (Xavier) Grigorevitch Tartakover (1887-1956) : « Les finales de Tours sont toujours nulles. » n'est valable que si elles sont jouées correctement. 29.h2 g7 30.g3 b4 31.a5 b6 32.axb6 axb6 33.c7 e5 34.b7 f6 avec environ 3 minutes plus 30 secondes par coup pour les deux joueuses.

Tan Zhongyi - Kateryna Lagno, 34...f6

35.h5!? gxh5 36.h4 g6 37.b8? Une faute grave ! 37...b1?! Non sanctionnée ! 37...f5! était gagnant ! 38.g8+ f6 39.xh5 b5 40.b8 h1+ 41.g4 h5+ 42.g3 b1 Le contrôle du temps a été dépassé et la partie devrait s'achever par la nulle.

Tan Zhongyi - Kateryna Lagno, 42...b1

43.h4 g6 44.g8+ h6 45.h8+ g7 46.b8 g6 47.g8+ h6 48.h8+ g6 ½-½  Après avoir survécu difficilement à l'ouverture de Tan Zhongyi, Kateryna Lagno a retourné la situation, mais sous la pression du temps, a raté un coup gagnant en finale de Tour.

« Kateryna Lagno a trouvé une très bonne défense. Je pense que j'étais mieux à un certain moment, mais durant la partie je n'ai pas obtenu beaucoup. Ensuite, je n'ai pas vu son plan avec 24...c5! et ma situation est vraiment devenue mauvaise. J'étais très stressée et en manque de temps, mais elle aussi, et j'espérais qu'elle rate quelque chose. À la fin, c'est ce qui est arrivé ». Tan Zhongyi 

Photo : FIDE Timur Sattarov

Quart de finale 2 vendredi 2 décembre 2022 (classique)

Alexandra Kosteniuk (2521)
½-½
½½
Aleksandra Goryachkina (2584)
Berlinoise fermée - 41 coups
Aleksandra Goryachkina (2584)
½-½
½½
Alexandra Kosteniuk (2521)
Anti-Marshall - 37 coups
Alexandra Kosteniuk (2521)
0-1
01
Aleksandra Goryachkina (2584)
Italienne - 62 coups
Aleksandra Goryachkina (2584)
-
--
Alexandra Kosteniuk (2521)

Troisième partie : Alexandra Kosteniuk 0-1 Aleksandra Goryachkina

L'ouverture entre Alexandra Kosteniuk et Aleksandra Goryachkina s'est déroulée sous le signe de la symétrie : 1.e4 e5 2.f3 c6 3.c4 c5 4.d3 f6 5.c3 h6 6.h3 d6 7.a4 b6 8.a3

Alexandra Kosteniuk - Aleksandra Goryachkina, 8.a3

8...e6 9.xe6 fxe6 10.0-0. Même si déjà analysée par Pedro Damiano en 1512, la partie Italienne peut, comme ici, déboucher sur des positions assez peu connues ; à peine une dizaine de parties restent dans la base. 10...0-0 11.b4 Toutefois, Alexandra Kosteniuk sait où elle va avec ce coup considéré comme le meilleur. 11...e8 Était aussi possible 11...d7. 12.c3 Aucun doute, avec des pendules à 1h29 et 1h13, Kosteniuk est toujours dans sa préparation, ce qui n'est pas le cas de Goryachkina avec le nouveau coup 12...h8!?. On ne connaissait que 12...h5 ou 12...e7, joués en blitz et rapide. Étonnamment, les Blancs ont très vite répondu par 13.a2.

Alexandra Kosteniuk - Aleksandra Goryachkina, 13.a2

13...f7 14.e1 Les commentateurs confirmaient notre impression : « Les temps sont intéressants. Goryachkina a consommé pas mal de temps et Kosteniuk devrait être satisfaite de sa préparation. Elle n'a pas pris autant de temps et possède une position très agréable. » 14...ad8 1h22-1h00. 15.xb6 axb6 16.a4 e7 Avec une première véritable réflexion de Kosteniuk.

Alexandra Kosteniuk - Aleksandra Goryachkina, 16...e7

On le voit, les Noirs misent sur un jeu central avec la poussée ...d5 dans les cartons, sans oublier la pression sur la colonne « f ». 17.a5 Alors que les Blancs misent sur leur supériorité à l'aile-Dame. 17...a8! Le meilleur selon la machine. Goryachkina reconnaît ainsi que son 14...ad8 était imprécis, ce qui n'est jamais facile pour un humain. 18.b3 bxa5 19.xa5?! 19.bxa5 était plus précis pour peser sur les pions noirs de l'aile-Dame. Goryachkina peut donc reprendre son jeu sur l'aile opposée par 19...g6.

Alexandra Kosteniuk - Aleksandra Goryachkina, 19...g6

Kosteniuk a dû se rendre compte que son 19e coup était imprécis et a pris pas mal de temps, 19 minutes, avant de continuer par 20.d4!? Craignant sans doute de subir l'initiative de son adversaire, Alexandra Kosteniuk prend les devants avec cette poussée centrale peu appréciée par le molosse cybernétique, qui n'a guère goûté non plus la réponse noire 20...d7!? au lieu de 20...exd4 21.xa8 xa8 22.xd4. Et après 21.e3 les Blancs sont bien ; le pion f2 est défendu et le Cavalier en f3 n'est donc plus fixé. 21...b6 22.a2! Pas question d'abandonner la colonne « a ».

Alexandra Kosteniuk - Aleksandra Goryachkina, 22.a2

22...xa2 23.xa2 cxd4 24.cxd4 f6 25.c2 25.d2!? était une alternative intéressante. 25...h5!? 26.c1 hf4 27.e1

Alexandra Kosteniuk - Aleksandra Goryachkina, 27.e1

27...d5 28.h2!? La machine préférait 28.e5!. 28...dxe4 29.xe4 d5 30.d3 f5 31.xf5 exf5 Un beau Cavalier en d5 et une meilleure structure de pions, donnent logiquement l'avantage aux Noirs. Reste à savoir si cela sera suffisant pour l'emporter. 32.c6 f6 33.xf6?! xf6 L'échange des Tours n'était pas une très bonne idée et l'avantage noir a augmenté.

Alexandra Kosteniuk - Aleksandra Goryachkina, 33...xf6

34.d2 g8 Son altesse entre en scène. C'est une position parfaite pour Goryachkina avec l'avantage positionnel, une position technique et aucun contre-jeu chez l'adversaire. 35.f3 f7 36.d5+?! xe5 37.dxe5 d5 38.f4 e6 39.g3 e7 40.f3 d5 et le contrôle du 40e coup est atteint. 41.g4 g6

Alexandra Kosteniuk - Aleksandra Goryachkina, 41...g6

Et dans cette position, un relâchement certainement dû à la tension du zeitnot, 42.e1? est immédiatement considéré comme perdant par le module. Il fallait jouer 42.g3! et si 42.c6? (42...e6 43.f2 avec une position défendable) 43.gxf5 gxf5 44.h4! et le Roi blanc donne l'avantage aux Blancs. Alors que maintenant, 42...c6! doit gagner pour les Noirs. 43.gxf5 gxf5 44.e3 C'est toute la différence ; le Roi blanc doit défendre. 44...c4

Alexandra Kosteniuk - Aleksandra Goryachkina, 44...c4

Si le pion b4 n'est pas prenable dans l'immédiat à cause du pion passé en e5, une fois bloqué par ...d8 et ...e6, la majorité noire sur l'aile-Dame fera facilement la différence. 45.e2 d4+ 46.e3 e6 Dans l'autre sens ça marche aussi. 47.d2 avec à peine plus d'une minute à la pendule contre plus de 25 pour son adversaire. 47...b3!? 48.e2 c2 49.e1 c5 50.b5 Avec une menace de la dernière chance par 51.a5, même si insuffisante.

Alexandra Kosteniuk - Aleksandra Goryachkina, 50.b5

50...d3 51.a5 c4 52.xb6 xb5 53.a7 xf4 54.d2

Alexandra Kosteniuk - Aleksandra Goryachkina, 54.d2

54...c4 55.b8 d5 56.h4 h5 57.a7 d4 58.b8 e6 59.c2 e3 60.c3 f4 61.c4 Évidemment, Alexandra Kosteniuk n'oppose plus qu'une défense de principe. 61...f3 62.d5 f4+ 0-1

Alexandra Kosteniuk a finalement cédé sous la pression de sa compatriote Aleksandra Goryachkina. Kosteniuk aura une dernière chance, demain, même si avec les pièces noires contre une hyper-solide Goryachkina, la tâche s'annonce extrêmement difficile.

« Malgré le fait que je sois sortie timidement de l'ouverture, mon adversaire n'a pas semblé très bien comprendre. » Interrogée sur le moment critique de la partie, Aleksandra Goryachkina a poursuivi : « C'est difficile à dire, car la position n'était pas évidente et celui qui joue avec confiance et comprend la position, gagne ; et j'étais plus confiante. J'ai eu mes chances lors des deux premières parties, j'avais juste besoin de me calmer et continuer à jouer au même niveau. Il était évident qu'il y aurait des chances, et c'est ce qui est arrivé ».

Photo : FIDE Timur Sattarov

Les premières parties ont démontré une certaine supériorité de Kateryna Lagno sur Tan Zhongyi, et celle d'Aleksandra Goryachkina sur Alexandra Kosteniuk. Évidemment, tout peut basculer d'un côté comme de l'autre dans des matchs en seulement quatre parties. Dans les différences de style, on a remarqué d'une part la grande prudence de Tan Zhongyi, opposée à la recherche de dynamisme de Kateryna Lagno, et d'autre part, la volonté d'attaquer d'Alexandra Kosteniuk, contre la solidité tranquille d'Aleksandra Goryachkina.

Kateryna Lagno et Tan Zhongyi : Les Blancs ont opté pour une configuration rare au 11e coup, mais des coups simples et naturels ont procuré une position confortable à Tan. La Chinoise a ensuite choisi un plan assez risqué avec ses pions de l'aile-Dame, ce qui a affaibli ses cases noires, mais Lagno n'en a pas profité. La partie s'est terminée par un match nul par répétition au 34e coup.

« Je me sens un peu nerveuse. J'ai l'impression que mon jeu est tendu et je ne me suis pas complètement libérée. J'espère que ça ira mieux après la journée de repos ». Tan Zhongyi

Jouant avec les Blancs contre Alexandra Kosteniuk, Aleksandra Goryachkina a employé une nouvelle ligne de la Ruy Lopez pour obtenir un léger avantage dans l'ouverture. Cependant, un jeu précis a permis à la 12e championne du monde d'atteindre un équilibre dynamique, et ici aussi le duel s'est achevé par un match nul par répétition.

« Je suis encore en train de m'échauffer dans ce tournoi, tout n'est pas fluide, mais je fais de mon mieux. Je n'ai pas encore utilisé toutes mes opportunités. Mon adversaire me laisse obtenir des positions prometteuses, mais ensuite elle défend plutôt bien ». Aleksandra Goryachkina

Commentateurs : GMF Keti Tsatsalashvili et GM Arturs Neiksans

Jours de repos les 1er, 5 et 8 décembre. Départage et cérémonie de clôture le 11 décembre 2022. Début des parties à 11h00 heure française.

Matchs en quatre parties à la cadence de 90 minutes pour les 40 premiers coups, puis 30 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. Pas de proposition de match nul d'un commun accord avant le 40e coup.

Si le score est égal après les parties classiques, quatre parties seront jouées à la cadence de 15 minutes + 10 secondes par coup. Si à nouveau égalité, deux parties à la cadence de 5 minutes + 3 secondes par coup. Si l'égalité persiste, une partie à la cadence de 3 minutes + 2 secondes par coup, jusqu'à la première victoire.

Quart de finale 1 mercredi 30 novembre 2022 (classique)

Tan Zhongyi (2535)
½-½
½½
Kateryna Lagno (2563)
Gambit de la Dame - 40 coups
Kateryna Lagno (2563)
½-½
½½
Tan Zhongyi (2535)
Canal-Sokolsky - 34 coups
Tan Zhongyi (2535)
-
--
Kateryna Lagno (2563)
Kateryna Lagno (2563)
-
--
Tan Zhongyi (2535)

Deuxième partie : Kateryna Lagno ½-½ Tan Zhongyi

Kateryna Lagno a choisi une solide variante Canal-Sokolsky (dénommée aussi variante de Moscou), contre la défense Sicilienne de Tan Zhongyi : 1.e4 c5 2.f3 d6 3.b5+ d7 4.xd7+ xd7 5.0-0 c6 6.c3 f6 7.e1 e6 8.d4 cxd4 9.cxd4 d5 10.e5 e4 avec le coup rare 11.e3 au lieu du plus connu 11.bd2 xd2 12.xd2 e7 13.c1 ½-½ (13) Bauer,C (2672)-Hamdouchi,H (2627) Belfort 2012.

Kateryna Lagno - Tan Zhongyi, 11.e3

Et sur 11...e7, on ne trouvait plus qu'une partie importante, jouée par e-mail : 12.c3 xc3 13.bxc3 0-0 au lieu de 13...a5 14.d2 g6 15.g3 h5 16.d3 c8... ½½ (28) Van Tricht,M (2334)-Nørrelykke,S (2384) ICCF email 2017. 14.e1 A tempo. La suite logique de 11.e3, ce qui explique pourquoi la machine ne jouait pas le petit roque noir. 1h31-1h19.

Kateryna Lagno - Tan Zhongyi, 14.e1

14...f6 Le meilleur selon la machine. 15.exf6 À nouveau a tempo. 15...xf6 16.e2 C'est évident, Kateryna Lagno est encore dans sa préparation et la récite sans la moindre réflexion. 1h30. Un situation difficile pour Tan Zhongyi, qui doit se sentir prise au piège. 16...b5?! est jugé douteux, alors que 16...f5 17.d3 d6 conservait une approximative égalité. 17.g5 Le coup que les Noirs devaient éviter pour conserver leur « bon » Fou. 17...f7 18.xe7 xe7 Si le pion c3 est arriéré, la case e5 s'offre au Cavalier des Blancs. 19.d3 Bloque la poussée ...e5. 19...a5 avec une première véritable réflexion des Blancs.

Kateryna Lagno - Tan Zhongyi, 19...a5

20.b1 est arrivée après 29 minutes. 20...b4 avec encore 57 minutes chacune. 21.cxb4 xd4 22.e1 Finalement, les coups de cette Tour  - e1, e3, e2, e1 - n'auront pas donné grand-chose, même si la pression exercée sur la colonne « e » n'est pas à négliger. 22...b5 Menace de placer une fourchette en c3 avec gain de la qualité. 23.g4!? La machine préférait jouer sur l'aile-Dame par 23.b3 axb4 24.xb4 a3.

Kateryna Lagno - Tan Zhongyi, 23.g4!?

Kateryna Lagno préfère quant à elle viser l'aile-Roi après 15 minutes de réflexion. 0h34-0h56. 23...c3 24.b3 axb4 25.xb4 e4! Tan Zhongyi refuse d'aller enfermer son Cavalier en prenant le pion a2 par 25...xa2 26.d4. 26.f3 a7+

Kateryna Lagno - Tan Zhongyi, 26...a7+

Si l'on veut accorder un avantage aux Blancs, il n'est que microscopique. 0h12-0h46. 27.h1 Non, vous ne verrez pas le fameux mat à l'étouffée 27...f2+ 28.xf2 xf2 29.be3 xa2 30.b8+ f7 31.f4+ g8 32.b8+ f7 33.f4+ g8 34.b8+ ½-½

Kateryna Lagno - Tan Zhongyi, 34.b8+

La préparation pointue de Kateryna Lagno a fait long feu et Tan Zhongyi a parfaitement neutralisé l'initiative de son adversaire. Une jolie petite partie.

Kateryna Lagno - Tan Zhongyi

Quart de finale 2 mercredi 30 novembre 2022 (classique)

Alexandra Kosteniuk (2521)
½-½
½½
Aleksandra Goryachkina (2584)
Berlinoise fermée - 41 coups
Aleksandra Goryachkina (2584)
½-½
½½
Alexandra Kosteniuk (2521)
Anti-Marshall - 37 coups
Alexandra Kosteniuk (2521)
-
--
Aleksandra Goryachkina (2584)
Aleksandra Goryachkina (2584)
-
--
Alexandra Kosteniuk (2521)

Deuxième partie : Alexandra Kosteniuk ½-½ Aleksandra Goryachkina

Aleksandra Goryachkina n'a pas voulu subir l'initiative d'Alexandra Kosteniuk et a préféré refuser le gambit Marshall après 1.e4 e5 2.f3 c6 3.b5 a6 4.a4 f6 5.0-0 e7 6.e1 b5 7.b3 0-0 par 8.a4 b7 9.d3 d6 10.d2 b4 11.c3 avec encore une trentaine de parties dans la base, même si Kosteniuk a ici commencé à réfléchir.

Aleksandra Goryachkina - Alexandra Kosteniuk, 11.c3

11...b8 1h26-1h18. 12.cxb4 a8!? 13.b5 13.c4 xb4 14.c3 d7 15.a2 a5 16.xb4 axb4 ½-½ (16) Smagin,S (2500)-Geller,E (2525) Moscow 1986. 13...axb5 14.axb5 xb5 15.c3 b8

Aleksandra Goryachkina - Alexandra Kosteniuk, 15...b8

Après avoir navigué entre quelques rares parties, les joueuses ont obtenu une nouvelle position. 16.d5 avec un léger avantage blanc. 16..xd5 17.exd5 d4 18.xd4 exd4 19.c2!? Aleksandra Goryachkina rate le plus précis 19.c4! car le pion b2 était indirectement défendu. Si 19...xb2?? 20.xa8! xa8 21.xe7 1-0.

Aleksandra Goryachkina - Alexandra Kosteniuk, 19.c2!?

19...g5! Un bon coup qui permet à Alexandra Kosteniuk de se rapprocher de l'égalité. 20.a5 d7! Après avoir vu un pion b2 défendu indirectement, voici le pion c7. Si 21.xc7?? xb3! 22.xb3 xc7 avec deux Fous contre Tour et 1 pion. 21.a4 f5! Cette fois le pion c7 est sacrifié pour de bon, mais il faut avoir du courage pour le prendre.

Aleksandra Goryachkina - Alexandra Kosteniuk, 21...f5!

22.c6 22.xc7!? fc8 était en effet dangereux. 22...xc6 23.dxc6 fc8 24.b4 h5 Comme hier, Alexandra Kosteniuk se doit de réagir avec vigueur. 25.e2 f6

Aleksandra Goryachkina - Alexandra Kosteniuk, 25...f6

Bien que la machine affiche son désespérant 0.00, il nous semble que les deux pions blancs sur l'aile-Dame représentent un grand danger. 26.ac1 g6 27.g3 g7 28.e4 b5 L'échange des Dame par 28...xe4?! laisserait les mains libres à Aleksandra Goryachkina sur l'aile-Dame. 29.h4 a8 30.f3 a6 31.c4 e5

Aleksandra Goryachkina - Alexandra Kosteniuk, 31...e5

Alexandra Kosteniuk a réussi à bloquer les dangereux fantassins de son adversaire et la position est équilibrée. À voir si Aleksandra Goryachkina va tenter de forcer une décision. 32.g2 a7 33.h3 d8 34.g2 c8 35.h3 d8 36.g2 c8 37.h3 ½-½ Belle défense d'Alexandra Kosteniuk.

Aleksandra Goryachkina - Alexandra Kosteniuk

Rappelons ce que nous avions mentionné lors de la Poule A : En raison de la guerre en Ukraine, le tirage au sort des appariements des huit participantes ne s'est pas déroulé de manière impartiale. Non seulement la présence de trois joueuses russes rendait difficile des affrontements russo-ukrainiens sur l'échiquier, mais la FIDE a aussi rencontré des difficultés pour trouver une ville et des dates pour la Poule B. Avec trois joueuses russes dans la Poule B, les appariements ne pouvaient en aucune façon respecter la priorité : a) éviter un affrontement entre joueuses représentant la même fédération.

Le 29 septembre 2022, Arkady Dvorkovich expliquait : « Nous avons dû transformer le format du tournoi des candidates d'un tournoi fermé, en matchs, en raison de la "crise russo-ukrainienne" (sic), et de "l'action militaire en cours en Ukraine" (sic)... et nous avons dû séparer les joueuses russes des ukrainiennes. »

Toujours est-il que l'élimination de la dernière participante ukrainienne, au terme de la Poule A, facilite la tâche de la Fédération Internationale des Échecs, qui n'a plus à gérer le problème d'un affrontement sur l'échiquier entre Russes et Ukrainiennes pour la suite de la compétition.

Lors de la cérémonie d'ouverture Alisher Sadullaev, président de la Fédération des échecs d'Ouzbékistan, Sanatbek Salayev, vice-gouverneur de la région de Khorezm, et Husan Turdialiev, arbitre en chef du tournoi, ont prononcé des discours. Le tirage au sort des couleurs a eu lieu et Alexandra Kosteniuk et Tan Zhongyi débuteront leur match avec les pièces blanches, contre respectivement Aleksandra Goryachkina et Kateryna Lagno.

1res parties mardi 29 novembre. Jours de repos les 1er, 5 et 8 décembre. Départage et cérémonie de clôture le 11 décembre 2022. Début des parties à 11h00 heure française.

La Poule B propose des matchs entre les joueuses russes Aleksandra Goryachkina et Alexandra Kosteniuk d'un côté, et de la joueuse chinoise Tan Zhongyi et la joueuse russe Kateryna Lagno de l'autre.

Matchs en quatre parties à la cadence de 90 minutes pour les 40 premiers coups, puis 30 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. Pas de proposition de match nul d'un commun accord avant le 40e coup.

Si le score est égal après les parties classiques, quatre parties seront jouées à la cadence de 15 minutes + 10 secondes par coup. Si à nouveau égalité, deux parties à la cadence de 5 minutes + 3 secondes par coup. Si l'égalité persiste, une partie à la cadence de 3 minutes + 2 secondes par coup, jusqu'à la première victoire.

Quart de finale 1 mardi 29 novembre 2022 (classique)

Tan Zhongyi (2535)
½-½
½½
Kateryna Lagno (2563)
Gambit de la Dame - 40 coups
Kateryna Lagno (2563)
-
--
Tan Zhongyi (2535)
Tan Zhongyi (2535)
-
--
Kateryna Lagno (2563)
Kateryna Lagno (2563)
-
--
Tan Zhongyi (2535)

Première partie : Tan Zhongyi ½-½ Kateryna Lagno

Comme on peut facilement l'imaginer, les quatre joueuses se sont minutieusement préparées afin de réserver quelques surprises à leur adversaire respectif. Le choix de la défense orthodoxe du gambit de la Dame par Kateryna Lagno n'était apparemment pas l'ouverture principale attendue par Tan Zhongyi. 1.d4 d5 2.c4 e6 3.c3 f6 4.cxd5 la solide variante d'échange. 4...exd5 5.g5 c6 6.e3 h6... et la Chinoise a innové par 14.ad1!? au lieu de la dernière partie de la base avec 14.f3 c4 15.f2 b5 16.e4 b8 0-1 (43) Daghli,A (2432)-Tahbaz,A (2436) Sari IRI 2022.

Tan Zhongyi - Kateryna Lagno, 14.ad1!?

14...f8 15.h3 L'idée du dernier coup des Blancs est de conserver la paire de Fous en cas de ...f5, mais 14.f3, comme dans la partie précitée, était meilleur avec la même idée. 15...d7 a coûté 24 minutes. Toutefois, comme l'a très justement expliqué le GM Arturs Neiksans, accompagné de la GMF Keti Tsatsalashvili aux commentaires, il était nécessaire de faire un plan d'ensemble et non pas de trouver un coup. 1h10-1h04. 16.fe1 b5!? Une décision responsable, comme on dit, à cause du pion c6 arriéré.

Tan Zhongyi - Kateryna Lagno, 16...b5!?

D'un autre côté, le plan de Tan Zhongyi est simple : préparer la poussée e4. C'est sans doute la raison pour laquelle Kateryna Lagno a décidé de brusquer les choses. 17.c1!? La Chinoise est prudente, trop peut-être, avec cette idée de lutter d'abord contre le jeu de son adversaire sur l'aile-Dame. La machine aurait poussé 17.e4!? sans attendre. 17...b4 Premier contact ! 18.axb4?! Était meilleur 18.xd6!? xd6 19.a4 ou encore 18.a4 b5 19.axb4 xb4. 18...xb4 19.b1 En deux coups, la position est passée de prometteuse pour les Blancs a légèrement supérieure pour les Noirs.

Tan Zhongyi - Kateryna Lagno, 19.b1

19...xd3 Les Noirs aurait pu attendre pour cet échange, même s'il est agréable de rester avec la paire de Fous. 20.xd3 f5 0h50-0h35. 21.a2 xd3!? Après 15 minutes de réflexion et plus que 20 minutes à sa pendule, Kateryna Lagno ne trouve pas le très fort 21...a4! et si 22.xa4? a5! gagne car sur 23.b3 [23.dc5 b5-+] 23...xd3-+. 22.xd3 f5 23.f4 d6 24.e2

Tan Zhongyi - Kateryna Lagno, 24.e2

24...b4 25.c1 c8 Il n'est plus question d'un avantage pour les Noirs. 26.a4 b6!? Le manque de temps commence à affecter la partie. 0h37-0h08. 27.c2?! Offre l'occasion aux Noirs de se débarrasser de leur faiblesse en c6 par 27...c5!

Tan Zhongyi - Kateryna Lagno, 27...c5!

28.dd1 e6 A tempo. 29.dxc5 xc5 30.d3 ec8 31.xc5 xc5 Défend le pion d5. 32.h2!? Toujours la même prudence chez Tan Zhongyi. 32...e4! En cas d'échange des Dames en e4 la structure noire serait réparée.

Tan Zhongyi - Kateryna Lagno, 32...e4!

Surprise par le dernier coup des Noirs, après 33.xe4 les pendules affichaient 5 minutes pour les Blancs et toujours 8 minutes pour les Noirs. 33...dxe4 34.g3 xg3 35.xg3 f6

Tan Zhongyi - Kateryna Lagno, 35...f6

Et les Noirs « menacent » d'être mieux et les Blancs doivent rechercher une finale de Tour. 36.d6 b5 37.xb4 xb4 38.d2 f7 39.g4 g5 40.g2 et la nulle a été accordée sur proposition des Blancs.

Kateryna Lagno a déclaré qu'il lui semblait avoir obtenu un léger avantage après que son adversaire a abandonné son Fou de cases blanches, mais qu'elle n'avait pas trouvé la bonne suite. « Je n'aurais probablement pas dû prendre le Cavalier en d3 [21...xd3!?], après quoi, je pense, la position est égale », a déclaré Lagno. « Je ne voulais pas qu'elle joue e5, mais le plus important est que j'ai surestimé ma position. Je pensais qu'avec sa Dame en a2 loin de son Roi, je pouvais créer une attaque avec f5-h4, mais je n'ai pas le temps pour ça. »

À la question de l'attachée de presse polonaise et MIF Anna Kantane - Pour beaucoup, une première ronde est souvent difficile, comment est-ce pour vous ? Kateryna Lagno a répondu un brin amusée : « Je joue aux échecs depuis presque 30 ans, je pense que j'ai assez d'expérience pour jouer des premières et des dernières rondes. Ça devrait aller. »

Tan Zhongyi - Kateryna Lagno | Photo FIDE Xushnud Baltaev

Quart de finale 2 mardi 29 novembre 2022 (classique)

Alexandra Kosteniuk (2521)
½-½
½½
Aleksandra Goryachkina (2584)
Berlinoise fermée - 41 coups
Aleksandra Goryachkina (2584)
-
--
Alexandra Kosteniuk (2521)
Alexandra Kosteniuk (2521)
-
--
Aleksandra Goryachkina (2584)
Aleksandra Goryachkina (2584)
-
--
Alexandra Kosteniuk (2521)

Première partie : Alexandra Kosteniuk ½-½ Aleksandra Goryachkina

En revanche, le choix de la variante berlinoise contre l'Espagnole par Aleksandra Goryachkina ne pouvait pas être une surprise pour Alexandra Kosteniuk. 1.e4 e5 2.f3 c6 3.b5 f6 4.d3 la variante fermée. 4...c5 5.xc6 dxc6 6.bd2 d7 7.0-0 0-0 8.c4 e8 9.h1 b6!? et déjà un nouveau coup, au lieu de 9...a5 10.a4 b6 11.g3 f8 12.cxe5 f6 13.d4 d6 14.xc6 d7 15.d5 xe4 ½-½ (60) Caruana,F (2772)-Karjakin,S (2786) Zug 2013 ou encore 9...f6 10.h4 f8 11.e3 d6 12.g3 h3 13.g1 e6 14.xd6 cxd6 ½-½ (49) Shevchenko,K (2654)-Mekhitarian,K (2542) Chennai 2022.

Alexandra Kosteniuk - Aleksandra Goryachkina, 9...b6!?

10.g1 f8 11.e2 g6 12.g3 Les deux joueuses manœuvrent leur Cavalerie. 12...e6 13.e3 1h04-1h05. 13...f6 14.gf5 d7 15.f3

Alexandra Kosteniuk - Aleksandra Goryachkina, 15.f3

Fidèle à son style d'attaquante, Alexandra Kosteniuk positionne ses pièces pour viser directement le Roi ennemi. 15...h8 16.g1 Kosteniuk ne fait pas dans la dentelle. 16...f4 Cherche à provoquer un affaiblissement dans la couverture du Roi blanc... 17.g3?! Premier coup considéré comme douteux par les modules. 17...h3 18.f1 g5 19.e2 Aleksandra Goryachkina a repoussé facilement la tentative blanche.

Alexandra Kosteniuk - Aleksandra Goryachkina, 19.e2

19...f7 20.b3!? Si l'idée de donner des cases au Fou en c1 est compréhensible, ce coup de pion donne aussi des cases à l'adversaire. 20...d6! Si les Blancs échangent les Cavaliers les Noirs répareront leur structure, sinon ce Cavalier visera la case c3 via b5. 21.h4!? Alexandra Kosteniuk mise tout sur une attaque directe. 21...b5 22.b2 d4 Aleksandra Goryachkina ne se fait pas prier pour exploiter les faiblesses.

Alexandra Kosteniuk - Aleksandra Goryachkina, 22...d4

23.xd4 xd4 24.d1 c5 La position noire est légèrement préférable, même si celle des Blancs conserve encore des possibilités d'attaque. 25.c3?! Kosteniuk aurait pu tenter le direct 25.f4!? au lieu d'affaiblir son pion d3. 25...c6 26.e2 a5! L'avantage noir augmente coup après coup et les Blancs doivent réagir. 27.f4!?

Alexandra Kosteniuk - Aleksandra Goryachkina, 27.f4!?

27...a4! Le pion b3 est attaqué. 28.ab1 axb3 29.axb3 ed8 30.fd1 a3 Aleksandra Goryachkina attaque toutes les faiblesses de sa compatriote, et toujours pas d'attaque à l'horizon sur l'aile-Roi.

Alexandra Kosteniuk - Aleksandra Goryachkina, 30...a3

31.c2 Dit adieu à ses velléités sur le Roi noir. 31...b5 32.f3?! La défense n'est pas le point le plus fort d'Alexandra Kosteniuk. 32...f7! 33.d2 exf4 34.gxf4 f5? Craignant voir son Fou repoussé par 35.f5, Aleksandra Goryachkina joue elle-même ...f5, alors que 34...h5! était donné gagnant par le moteur sur 35.f5 f7 36.df1 b4, etc. 35.exf5 xf5 36.xf5 xf5 37.e4

Alexandra Kosteniuk - Aleksandra Goryachkina, 37.e4

Goryachkina s'est précipitée et Kosteniuk a évité le pire. 37...e7 38.f2 g6 39.xc5 xc5 40.xc5 xf4

Alexandra Kosteniuk - Aleksandra Goryachkina, 40...xf4

Et le contrôle du temps est atteint dans cette position. L'avantage noir s'est complètement évaporé à cause de 34...f5?. La nulle a été acceptée sur 41.a1 ½-½

Alexandra Kosteniuk : « À un moment donné, j'ai commencé à faire fausse route et j'étais très inquiète pour ma position. Par la suite, en manque de temps, j'ai eu la chance de pouvoir tout échanger, mais je ne suis pas très satisfaite de ma performance d'aujourd'hui. »

Alexandra Kosteniuk - Aleksandra Goryachkina | Photo FIDE Xushnud Baltaev
Les parties du Tournoi des Candidates FIDE - Poule B

Kateryna Lagno née le 27 décembre 1989 à Lvov, en Ukraine, est devenue citoyenne russe en 2014. En 2002, elle obtient le titre de grand maître féminin à l'âge de 12 ans, 4 mois et deux jours, battant ainsi le record de précocité détenu par Judit Polgar. Lagno est double championne d'Europe, 2005 et 2008. Elle a remporté le championnat du monde de blitz à trois reprises ; en 2010, 2018 et 2019, et le championnat du monde de parties rapides en 2014. En 2018, au championnat du monde à Khanty-Mansiïsk, Kateryna Lagno a affronté en finale la championne du monde en titre Ju Wenjun.

Kateryna Lagno

À égalité après quatre parties classiques et deux parties rapides, Ju Wenjun a remporté finalement les deux parties en 10 minutes + 10 secondes pour conserver son titre mondial. En septembre 2022, Kateryna Lagno a remporté le Grand Prix FIDE d'Astana, en solitaire, devant Aleksandra Goryachkina.

Tan Zhongyi est née le 29 mai 1991. Grand maître féminin depuis 2009 et grand maître international mixte depuis 2017. Tan Zhongyi a représenté la Chine lors des championnats du monde par équipe en 2009, 2011, 2013 et 2015, remportant trois médailles d'or individuelles et une médaille d'or par équipe.

Lors de l'olympiade d'échecs de 2016, elle remporte la médaille d'or par équipe et la médaille d'or individuelle au quatrième échiquier de l'équipe de Chine. En 2018, elle affronte lors d'un match pour le championnat du monde sa compatriote Ju Wenjun, match qu'elle perd sur le score de 4,5 points à 5,5.

Tan Zhongyi | Photo Eteri Kublashvili

Aleksandra Goryachkina est née le 28 septembre 1998 à Orsk. Grand maître international féminin en 2012, à treize ans, elle a obtenu le titre mixte de grand maître en 2018. En 2019, Aleksandra Goryachkina fut sélectionnée pour participer au tournoi des candidates en remplacement de Hou Yifan, la numéro un mondiale retenue par ses études a Oxford.

Aleksandra Goryachkina | Photo Anna Shtourman

 À la surprise générale, elle remporte facilement le tournoi pour disputer le match de championnat du monde contre la Chinoise Ju Wenjun en 2020. Après une égalité 6 à 6 lors des parties classiques, elle perd le match en parties rapides de départage : 1,5 à 2,5.

Alexandra Kosteniuk est née le 23 avril 1984 à Perm. En 2001, elle joue une finale de championnat du monde, mais est battue par Zhu Chen. En 2004, elle devient championne d'Europe en Allemagne, ce qui lui permet d'obtenir le titre de grand maître international mixte. En 2006 elle devient la première championne d'échecs aléatoires en battant l'Allemande Elisabeth Pähtz 5,5 à 2,5.

Kosteniuk a remporté le championnat du monde d'échecs en 2008 à Naltchik en gagnant en finale contre la Chinoise Hou Yifan sur le score de 2,5 à 1,5. En 2021, Alexandra Kosteniuk a remporté la première Coupe du monde d'échecs à Sotchi en Russie. En décembre 2021, à Varsovie, elle a remporté le Championnat du monde de parties rapides et la médaille d'argent au Championnat du monde de blitz.

Alexandra Kosteniuk | Photo Lennart Ootes

La Poule B du Tournoi des Candidates FIDE est prévue dans la ville de Khiva, en Ouzbékistan, une ville située dans la province du Khorezm, au nord-ouest du pays, d'un peu moins de 100.000 habitants, du 28 novembre (arrivée) au 11 décembre 2022.

1res parties le 29 novembre. Jours de repos les 1er, 5 et 8 décembre. Départages (si nécessaire) et cérémonie de clôture le 11 décembre 2022. Début des parties à 11h00 heure française.

Après la Poule A, remportée par la Chinoise Lei Tingjie, la Poule B propose des matchs entre Aleksandra Goryachkina et Alexandra Kosteniuk dans le premier quart de finale, et Tan Zhongyi et Kateryna Lagno dans le deuxième.

Dans le cadre du nouveau format à élimination directe, les joueuses de chaque Poule jouent un match en quatre parties (plus départages si nécessaire) pour tenter de passer à l'étape suivante. La Finale qui déterminera la challenger de Ju Wenju se jouera en 6 parties au premier trimestre 2023. Deux villes européennes ont déjà manifesté leur intérêt pour l'organiser.

NomFédEloQualification
1 Aleksandra Goryachkina
2584 Finaliste du match du Championnat du Monde FIDE 2020
2 Humpy Koneru
2574 Qualifiée par la série du Grand Prix FIDE 2019-20
3 Kateryna Lagno
2563 Qualifiée par la série du Grand Prix FIDE 2019-20
4 Alexandra Kosteniuk
2521 Qualifiée par la Coupe du Monde FIDE 2021
5 Tan Zhongyi
2514 Qualifiée par la Coupe du Monde FIDE 2021
6 Anna Muzychuk
2534 Qualifiée par la Coupe du Monde FIDE 2021
7 Lei Tingjie
2535 Qualifiée par le Grand Suisse FIDE 2021
8 Mariya Muzychuk
2527 Meilleur Elo au classement FIDE de janvier 2022

Le format du tournoi des Candidates

Les 8 joueuses participent à un tournoi à élimination directe en 3 tours. Les deux premiers tours (phase I) sont joués en matchs de 4 parties. Le tour final (phase II) se joue en un match en 6 parties. Dans chaque poule, les appariements se font par ordre de priorité : a) Si possible, éviter un affrontement entre deux joueuses représentant la même fédération ; b) Joueuse la mieux classée vs joueuse la moins bien classée. Le tirage au sort des couleurs pour chaque match du Tour 1 et du Tour 3 sera effectué lors des Cérémonies d'Ouverture respectives. Le tirage au sort des couleurs pour chaque match du Tour 2 sera effectué immédiatement après la dernière partie (classique ou de départage) du Tour 1.

Le déroulement du tournoi des Candidates 2022-2023

En raison de la guerre en Ukraine, le tirage au sort des appariements ne s'est pas déroulé de manière totalement impartiale. Comme la présence de trois joueuses russes rendait non seulement difficile des affrontements russo-ukrainiens sur l'échiquier, la FIDE a aussi rencontré des difficultés pour trouver une ville et des dates pour la Poule B. Évidemment, avec trois joueuses russes dans la Poule B, les appariements ne pouvaient respecter la priorité qui consistait à éviter un affrontement entre joueuses représentant la même fédération.

Le 29 septembre 2022, Arkady Dvorkovich expliquait : « Nous avons dû transformer le format du tournoi des candidates d'un tournoi fermé en matchs, en raison de la "crise russo-ukrainienne" (sic), et de "l'action militaire en cours en Ukraine" (sic)... nous avons dû séparer les joueuses russes des ukrainiennes. »

L'élimination, dans la Poule A, des participantes ukrainiennes - les sœurs Anna et Mariya Muzychuk - facilite la tâche de la Fédération Internationale des Échecs, qui n'a plus à gérer le problème d'un affrontement sur l'échiquier entre Russes et Ukrainiennes. D'un autre côté, avec trois joueuses russes dans la Poule B, il était difficile de l'organiser en Russie ou en Europe, et la FIDE s'est donc tournée vers l'Ouzbékistan, un ancien territoire de l'Empire russe, puis république soviétique en 1924, qui a obtenu son indépendance en 1991.

La cadence des parties du tournoi

Le contrôle du temps est de 90 minutes pour les 40 premiers coups, suivi de 30 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. Une joueuse qui arrive dans l'aire de jeu après l'heure effective de début de sa partie se verra déduire 500 € de son prix. Une joueuse qui arrive dans l'aire de jeu plus de 15 minutes après l'heure réelle de début de sa partie perdra par forfait, mais sans pénalité financière. Les joueuses ne peuvent pas faire match nul d'un commun accord avant le 40e coup des Noirs.

Fédération Internationale des Échecs https://www.fide.com

Les départages (si nécessaire)

Si le score est égal après les parties classiques, après un nouveau tirage au sort effectué immédiatement après, quatre parties seront jouées à la cadence de 15 minutes + 10 secondes par coup. Si à nouveau égalité, après un nouveau tirage au sort, deux parties à la cadence de 5 minutes + 3 secondes par coup. Si l'égalité persiste, après un nouveau tirage au sort, une partie à la cadence de 3 minutes + 2 secondes par coup. Si la partie est nulle, une autre partie de 3 minutes + 2 secondes avec les couleurs inversées. La procédure sera répétée jusqu'à la première victoire. 

Prix

Le montant total des prix du Tournoi des Candidates s'élève à 250.000 €, répartis comme suit : 60.000 € à la première ; 50.000 € à la deuxième ; 30.000 € chacune à la troisième et quatrième ; 20.000 € chacune de la cinquième à la huitième place.


Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Pour commenter cet article, connectez-vous ou créez votre compte.

Les réactions (16)

  • pat217125

    Dans ses trois parties, Alexandra Kosteniuk s'est retrouvée finalement à jouer des positions de "m.......". Elle ne joue pas à son meilleur niveau mais surtout, elle affronte une adversaire qui, sans toujours jouer au mieux, est très solide, a une compréhension profonde du jeu et partant, bride le jeu d'attaque de son homologue. Aleksandra Goryachkina est la favorite de cette poule B selon moi.
    Quant à l'autre confrontation, la joueuse chinoise a un jeu quelque peu timide, encore aujourd'hui, me semble-t-il et Kateryna Lagno manque des occasions de gain.
    Les parties sont néanmoins intéressantes car les joueuses obtiennent des positions complexes avant leurs dix premiers coups en général. Par la qualité de leur jeu, (même si elles font des imprécisions) et leur comportement devant l'échiquier, ces joueuses, ainsi que celles de la poule A, font honneur au jeu d'échecs!

  • GeorgesHenri

    Kateryna Lagno a ma préférence.

  • pat217125

    GeorgesHenri,
    Je ne me suis jamais exprimé à propos de Marc Quenehen. Il est selon moi, le meilleur commentateur de parties quand celles-ci ne sont pas trop trop complexes car dans ce cas, l'analyse d'un fort GM est nécessaire. C'est un pédagogue né, QUI VA A L'ESSENTIEL, contrairement à presque tous les autres qui nous égarent dans d'interminables analyses de variantes qui ne correspondent pas aux coups joués dans la partie retransmise. Marc Quenehen sait nous parler, et avec justesse, de la partie qui se déroule sous nos yeux, sans nous bombarder de tas de variantes d'ouvertures ou de telle ou telle partie jouée. Les commentaires des parties du tournoi des Candidates de la poule B sont dans l'ensemble excellents: les coups joués sont tous commentés, les variantes analysées de calcul correspondent à ce qu'il pourrait se passer; il y a peu de digression à propos d'autres parties précédemment jouées; la jeune GM féminine est pertinente et son alter ego masculin ne l'est pas moins!

  • GeorgesHenri

    Merci de ces précisions, de toutes les façons, on sait que la balance penche du côté de l'accélération. Les managers aiment donner chichement du temps, puis en rajouter un peu etc...Ils ne jouent pas mais ils se donnent un pouvoir. Cette accélération est le plus certain moyen de repousser les amateurs de base parce qu'elles les exclu. Pourquoi M.Quenehen est le plus apprécié sur EE ? Il laisse le temps, la respiration et la possibilité, la liberté de penser à ses spectateurs versus tous ces commentaires de streaming, avec ses ébauches parfois oiseuses, ses prises de parole pour meubler, etc... on considère que c'est ça qui plait...
    Les échecs n'échappent pas à la société du spectacle qui devient de plus en plus un spectacle sans société.

  • pat217125

    fin,
    Les parties commencent bien: il y a du jeu et du combat pendant une bonne trentaine de coups et puis plus rien: on répète la position parce que deux des joueuses n'avaient clairement pas assez de temps pour jouer sans stress et continuer le combat. Je répète que la cadence choisie par la FIDE et le maintien du contrôle de temps après 40 coups nuisent à la qualité du jeu. De plus, l'ajout de temps après les 40 coups ne sert presque plus à rien puisque la grande majorité des parties se déroulent en une quarantaine de coups. On ferait mieux de donner ce temps de jeu devenant de plus en plus inutile pour les 40 premiers coups.
    Enfin, je ne vois pas en quoi je "heurterais" EE et la personne qui m'a répondu de façon fort peu courtoise en émettant un point de vue qui est argumenté, même si je souligne ce problème régulièrement, mais non à chaque commentaire.