Tournoi des Candidats — R13 —

« À l'impossible nul n'est tenu. » Maxime Vachier-Lagrave signe le match nul contre Ian Nepomniachtchi et l'aventure s'arrête là pour le Français. Alexander Grischuk, hors-jeu, joue les troubles-fêtes, l'emporte sur Anish Giri et offre la place de Challenger à son compatriote Ian Nepomniachtchi !


Le Tournoi d'échecs des Candidats, organisé par la Fédération Internationale des Échecs (FIDE) depuis 1950, représente la phase finale pour déterminer le challenger du championnat du monde d'échecs. Le vainqueur du tournoi des candidats affrontera Magnus Carlsen en match de championnat du monde du 24 novembre au 16 décembre 2021.

Parties en direct sur l'interface Europe-Echecs de retransmission
https://www.europe-echecs.com/live/candidats

— Site officiel https://en.candidates-2020.com
— Streaming sur https://www.youtube.com/fidechannel
https://www.twitch.tv/fide_chess à partir de 13h00 heure française.
— Jours de repos les 22 et 25 avril.

Tournoi des Candidats à suivre sur l'interface de retransmission des parties en direct Europe-Echecs https://www.europe-echecs.com/live/candidats

Classement du tournoi des candidats 2020/2021

Pl.JoueursEloNat12345678Pts+/-DirVSB
1 Nepomniachtchi, Ian 2774 XX 1= == 0= == 1. 11 =1 8,5 19 5 51.00
2 Giri, Anish 2763 0= XX =1 == =0 =1 =1 1. 7,5 13 4 46.00
3 Caruana, Fabiano 2842 == =0 XX =1 =. 0= =1 1= 7,0 -9 1.5 3 43.25
4 Vachier-Lagrave, Maxime 2767 1= == =0 XX =0 1= =. =1 7,0 7 0.5 3 45.25
5 Grischuk, Alexander 2777 == =1 =. =1 XX =0 == =0 6,5 -2 2 44.00
6 Ding, Liren 2805 0. =0 1= 0= =1 XX 0= =1 6,0 -12 3 36.75
7 Wang, Hao 2762 00 =0 =0 =. == 1= XX == 5,0 -12 1 30.75
8 Alekseenko, Kirill 2698 =0 0. 0= =0 =1 =0 == XX 4,5 -4 1 29.00
Les résultats de la ronde 13 du 26 avril 2021 (13h00)
Nepomniachtchi, Ian 2789 - Vachier-Lagrave, Maxime 2758 : ½-½
(42)
Anglaise
Alekseenko, Kirill 2696 - Ding, Liren 2791 : 0-1
(61) 2 Cavaliers
Grischuk, Alexander 2777 - Giri, Anish 2776 : 1-0
(51) Indienne
Wang, Hao 2763 - Caruana, Fabiano 2820 : 0-1
(42) Alapine
Ian Nepomniachtchi ½-½ Maxime Vachier-Lagrave
Photo Lennart Ootes https://twitter.com/LennartOotes

On a joué au plus fin dans l'ouverture de la partie entre Ian Nepomniachtchi et Maxime Vachier-Lagrave. Avec 1.f3 le Russe refusait d'entrer dans des débats théoriques, et sur 1...f6 2.c4 b6 3.g3 b7 4.g2 g6 5.d4 g7 6.d5!? un coup malin qui empêche le Français de revenir en terrain connu par 6.0-0 0-0 7.c3 e4, joué plusieurs fois par MVL. 6...a6 7.c3 c5 8.0-0 0-0 On retrouvait ici les bases de données, pour les abandonner aussitôt avec 9.c2!? a5 10.d1!? Un nouveau coup. (diagramme)

Nepomniachtchi - MVL
Après 10.♖d1

Vladimir Kramnik, catégorique, commentait : « Je pense que Nepomniachtchi va jouer calmement et gagner. Maxime Vachier-Lagrave est hors de forme, il va jouer de façon brutale pour la victoire. Il a joué un système douteux, alors pourquoi ne pas jouer pour le gain ? »

Nepomniachtchi - MVL
Après 14...♔xg7

Une réflexion de plus de 10 minutes avant de continuer par 10...e8, et une de plus de 8 minutes pour 11.f4, démontraient que les joueurs étaient sortis de leur préparation. 11...d6 12.b3 e8 13.e5 « Je ne suis pas fan de coup de Fou, car au point où en sont les Noirs, ils peuvent tout jouer ici : 13...f6 voire même 13...f8... » Daniil Dubov. 13...e6 Maxime doit absolument tenter de ressusciter son Fou en b7. 14.xg7 Nepomniachtchi ne semble vouloir prendre aucun risque. 14...xg7. (Diagramme)

Interpellé sur Twitter par XⒶⓥier qui se demande « si Europe-Echecs est supporteur de Maxime ou pas », nous supportons bien évidemment Maxime Vachier-Lagrave et souhaitons sa victoire. Nous partageons simplement les commentaires de forts joueurs qui voient notre champion en difficulté. Si un autre fort joueur voit MVL avec une position favorable, nous la partagerons aussi, avec plaisir et sans hésiter. Pour le moment, Daniil Dubov et Vladimir Kramnik jugent Maxime en mauvaise posture. Et pour Ruslan Ponomariov : « Quelqu'un peut-il m'expliquer ce que fait Vachier-Lagrave ? Pourquoi ne pas attaquer la forteresse des Blancs en d5 avec 9...c6 ou 9...e6 ? Maintenant la partie semble terminée; il y a un Fou terrible en b7 et un Cavalier en c5 qui sera bientôt attaqué... » — Quant à Surya Ganguly et Judit Polgar, ils accordent 80 à 90% de chances à Ian Nepomniachtchi de gagner cette partie. Et si cela était le cas, cela signifierait qu'à moins que Anish Giri ne batte Alexander Grischuk, « Nepo » remporterait le Tournoi des Candidats dès aujourd'hui.

15.b1 e5!? N'oublions pas que MVL doit gagner cette partie et il va donc obligatoirement prendre de gros risques. 16.d2 f5!? Condamné au « All-In », le Français brûle ses vaisseaux. 17.a3 f6 18.b4 axb4 19.axb4 a6 20.e4 f4!? Quand faut y aller, faut aller ! Voir le diagramme ci-contre. « La situation est moins claire maintenant... » Daniil Dubov. 21.e2 fxg3 22.fxg3!? Logique, pour lutter sur la colonne « f », mais sans doute pas le plus précis. 22...c5! 23.bxc5 joué a tempo. 23...Cxc5!? avec des pendules à 0h41 et 0h38.

Nepomniachtchi - MVL
Après 20...f4!?

Pavel Eljanov : « Tout le monde critique MVL pour avoir joué passivement et avoir obtenu une position inférieure dès le 10e coup, Mais essayez de gagner sur commande avec les Noirs contre le Top 5 ! En fait, je ne me souviens pas quand c'est arrivé la dernière fois. »

Nepomniachtchi - MVL
Après 24.♖xb6

24.xb6 Avec son dernier coup Maxime a sacrifié un pion, pris sans hésiter par Ian, comme dans le diagramme. Dans cette position, analysée par Evgeny Miroshnichenko et Daniil Dubov, la meilleure continuation semblait être 24...f8 et sur 25.f1, le coup intermédiaire 25...d8! attaquant la Tour en b6. Le Français a préféré jouer directement 24...d8 25.db1 c7 26.c3 f8 27.6b2 a6 Enfin, le Fou revient à la vie et trouve un peu d'activité ! 28.d1 ab8 Fallait-il proposer l'échange des 4 Tours ?

29.xb8 xb8 30.xb8 xb8 31.b2 xb2 Les Noirs n'avaient pas vraiment le choix, si 31...db7, il faut défendre le pion e5, 32.b6, avec une belle pression sur la position noire. 32.xb2 Diagramme ci-contre. 32...c8 33.f2 b6 34.f1 Selon Daniil Dubov « les Noirs n'ont plus aucune chance de gain. » 34...d6 35.e3 f6 36.e2 e7 37.b1 c8 38.c3 d7 39.d1 e8 40.c2 d7 41.d1 e8 42.c2 ½-½

Nepomniachtchi - MVL
Après 32.♘xb2

Si Maxime Vachier-Lagrave s'est certainement assis en pensant « impossible n'est pas français », Ian Nepomniachtchi a réussi à le placer dès l'ouverture dans la situation de « à l'impossible nul n'est tenu ». Ce match nul signe malheureusement la fin de l'aventure pour notre compatriote.

« C’est une étape tellement importante dans ma carrière et peut-être même dans ma vie aussi. Je ne pense pas que je voudrais rejouer un tournoi qui durerait plus d’un an ! Je suis extrêmement fatigué. Ça a été un an de réflexion sur ce tournoi, un an de préparation. » Ian Nepomniachtchi — Le Russe a révélé qu'à part Vladimir Potkin, ses secondants étaient Ildar Khairullin, Nikita Vitiugov et Peter Leko. C'est sans doute la raison pour laquelle Leko n'a pas commenté le tournoi.

« Félicitations à Ian Nepomniachtchi pour avoir remporté les candidats. La couronne de champion peut être lourde à porter, mais l'épée du Challenger doit être tranchante comme un rasoir ! » ... « Ian s'est amélioré ces derniers temps, il est devenu plus polyvalent, plus sobre. » Gary Kasparov

Ian Nepomniachtchi : « Si vous vous arrêtez pendant un moment, il est difficile de garder votre niveau… Vous devez travailler tout le temps. Par rapport à lorsque j'avais 20 ou 25 ans, j'ai commencé à travailler beaucoup plus les échecs. »  À noter que Nepomniachtchi se prononce « Nié-Pom-Ni-Shi » avec accentuation sur la seconde syllabe. Merci à Paul Saglier pour cette précision.

« J'ai joué avec un esprit de combat, j'ai essayé de toutes les manières possibles de compliquer la position, d'être malin, mais bien sûr, gagner avec les Noirs sur commande n'est pas une tâche facile et cela peut très facilement se retourner contre eux. » Maxime Vachier-Lagrave. 

Anish Giri et Alexander Grischuk | Photo Lennart Ootes https://twitter.com/LennartOotes
Grischuk - Giri
Après 20.♖b5
Grischuk - Giri
Après 29...f5
Grischuk - Giri
Après 39.cxd5

Sur l'échiquier d'à côté, dans l'importante partie pour le classement final entre Alexander Grischuk et Anish Giri, Danill Dubov jugeait la position après 20.b5 : « C'est probablement la meilleure position qu'a eu Anish Giri après l'ouverture. Il est encore un peu moins bien, mais maintenant il y a des moyens de faire un match nul. » 20...fe8 21.h4 « Je l'ai terrorisé avec la menace d'une nulle » Grischuk 21...g6 22.f3 « Il a sans doute raté ce plan f3 avec l'idée f1 et e3 » Grischuk 22...d7 23.f1 exd4 24.xd4 e5 25.e2 xd4 26.xd4 c6 27.d1 e6 28.e3 e7 29.d2 f5. 2e diagramme. « Ensuite il a peut-être rêvé qu'il pouvait gagner avec e7 et f5, mais après ça tout gagne pour les Blancs. » Grischuk 30.xd6 c6 31.exf5 gxf5 32.xe6+ xe6 33.xf5 e5 34.d6 ee8 35.d4 c6 36.d2 bd8 37.xd8 xd8 38.d5 xd5 39.cxd5, comme dans le 3e diagramme. Et avec 2 pions de plus en finale de Cavalier, les Blancs l'ont emporté au 51e coup. Alexander Grischuk, hors-jeu, a joué ainsi les troubles-fêtes pour offrir la place de Challenger à son compatriote Nepomniachtchi ! La 14e et dernière ronde comptera pour du beurre... 

« Ce fut une partie très médiocre. Je pense que c'était la combinaison d'un état d'esprit qui ne convenait pas à ma position et d'un grand manque de compréhension. J'ai commis beaucoup de grosses erreurs. » Anish Giri

Les parties du tournoi des candidats 2020 et 2021
Les résultats de la ronde 14 du 27 avril 2021 (13h00)
Vachier-Lagrave, Maxime 2758 - Wang, Hao 2763 :


Ding, Liren 2791 - Nepomniachtchi, Ian 2789 :


Giri, Anish 2776 - Alekseenko, Kirill 2696 :


Caruana, Fabiano 2820 - Grischuk, Alexander 2777 :


« Le Recap' » du Tournoi des Candidats. Tous les soirs à partir de 21h, le grand-maître Igor-Alexandre Nataf propose un récapitulatif de la journée sur sa chaîne https://www.twitch.tv/gmigorchess

En attendant la ronde 13...

Suite à la défaite de Fabiano Caruana contre Anish Giri dans la ronde 12, nous pouvons au moins être absolument certain d’une chose : l’Américain, challenger 2018, ne re-défiera pas Magnus Carlsen en 2021.

La victoire de Ian Nepomniachtchi dans la ronde 12, quelque peu inattendue, contre le Chinois Wang Hao qui a avoué : « Après le 40e coup j'ai commencé à jouer comme un joueur à 2200 Elo, » lui facilite la tâche, mais il existe encore des possibilités que le Graal lui échappe. D’ailleurs, « Nepo » se gardait bien de crier victoire, et déclarait : « Je pense que c'est encore très complexe, il y a encore deux parties à jouer. »

Si Maxime Vachier-Lagrave veut conserver une chance d'être Challenger, il doit d'abord battre Ian Nepomniachtchi avec les pièces noires. Mais pour cela, selon Igor-Alexandre Nataf, dans son fameux « Recap' » du Tournoi des Candidats, chaque soir sur Twitch https://www.twitch.tv/gmigorchess, que vous pouvez revoir sur sa chaîne YouTube https://www.youtube.com/channel/UC-upECfeVEuaBjk2FnkB6sw Maxime ne doit pas jouer son répertoire habituel. Sinon, « Nepo » va lui sortir une « prépa » et lui prendre facilement le demi-point. Une victoire du Français serait en revanche le grain de sable qui gripperait la mécanique bien huilée du Russe, puisque MVL affrontera lors de la dernière ronde « le touriste », Wang Hao qui, on l'a vu, se fiche complètement de ce tournoi et ne pense plus qu'à rentrer chez lui.

Maxime Vachier-Lagrave : « Je ne pense pas que ce soit une question de pression, ni de manque de sérieux dans ma préparation, je pense que cela se résume à la prise de quelques mauvaises décisions. À chaque moment critique, à chaque partie, je prenais en quelque sorte de mauvaises décisions, et je pense que cela m'a coûté cher, et je ne crois pas qu'il y ait eu de remède à ça - c'est quelque chose qui peut arriver. C'est survenu au pire moment, mais il n'y a rien que j'aurais réellement pu faire pour l'empêcher. C'était déjà arrivé par le passé, comme il y a six ans, j'avais perdu 50 points Elo en deux mois, puis j'ai rebondi. Voyons si je peux rebondir de la meilleure des façons à partir d’aujourd’hui. »

Nous l'avons écrit dans l'article de la ronde 11 : « il y a d'un côté ceux qui peuvent s'emparer de la place de challenger, de l'autre, ceux qui peuvent les en priver. » Et en cas de défaite contre Maxime, « Nepo » jouera encore Ding Liren avec les pièces noires dans la dernière partie ! Le Chinois n'est pas le même joueur que lors des matchs aller - qui avait concédé 3 défaites - et bien qu’il n’ait plus rien à gagner dans cette compétition, la partie de la ronde 14 risque d'être compliquée pour le Russe. Ding Liren vient déjà de détruire les maigres chances d'Alexander Grischuk, il peut faire de même avec Nepomniachtchi.

Quant à Anish Giri, à cause d’un mauvais départage (défaite contre « Nepo »), il doit obtenir un demi-point de plus que le Russe pour lui chiper la place de challenger. Mais voilà, le Néerlandais va affronter deux joueurs russes qui, pour protéger leur compatriote Nepomniachtchi, vont certainement lutter de toutes leurs forces.

Il ne reste plus que trois joueurs pouvant prétendre à la victoire du Tournoi des Candidats et il n'y aura pas de match de départage. Ian Nepomniachtchi est l'immense favori avec près de 90%, Anish Giri a une petite chance avec un peu moins de 10%. Quand à MVL, ses chances sont infinitésimales.

Les participants au tournoi des candidats

NomPaysElo 2020
+/-Elo 2021Âge

Teimour Radjabov (Forfait)

2765+0
2765 34 ans
1Maxime Vachier-Lagrave (Remplaçant)

2767-9 275830 ans
2Ding Liren
2805-14 2791 28 ans
3Anish Giri
2763+13 2776 26 ans
4Alexander Grischuk
2777+0
2777 37 ans
5Kirill Alekseenko
2698-2 2696 23 ans
6Ian Nepomniachtchi
2774+15 278930 ans
7Wang Hao
2762+1 2763 31 ans
8Fabiano Caruana
2842-22 2820 28 ans

Les participants au tournoi des candidats 2020/21 : Fabiano Caruana (États-Unis d'Amérique) - qualifié en tant que Challenger du match du Championnat du Monde 2018 — Teimour Radjabov (Azerbaïdjan) - qualifié en qualité de vainqueur de la Coupe du Monde FIDE 2019 est remplacé par Maxime Vachier-Lagrave (France) — Ding Liren (Chine) - qualifié pour avoir été finaliste de la Coupe du Monde FIDE 2019 — Wang Hao (Chine) - qualifié en tant que vainqueur du tournoi FIDE Grand Swiss 2019 — Alexander Grischuk (Russie) - qualifié pour avoir remporté le Grand Prix FIDE 2019 — Ian Nepomniachtchi (Russie) - qualifié pour avoir été l'un des deux premiers du Grand Prix FIDE 2019 — Anish Giri (Pays-Bas) - qualifié pour avoir obtenu la meilleure moyenne du classement Elo sur 12 mois : février 2019 à janvier 2020 — Kirill Alekseenko (Russie) - pour avoir reçu la wild card (invitation) des organisateurs.

Les participants au tournoi des candidats 2020 & 2021
Photos https://en.candidates-2020.com/main

Rondes, cadence, horaires, nulle...

Tournoi en 14 parties à la cadence de 100 minutes pour les 40 premiers coups, plus un ajout de 50 minutes pour les 20 coups suivants, et enfin un dernier ajout de 15 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. À la différence des tournois des Candidats précédents, la nulle par accord mutuel n'est pas autorisée avant le 40e coup des Noirs. Afin d'éviter de possibles petits arrangements, les joueurs d'une même fédération s'affrontent en début de chaque phase : les Chinois Ding Liren et Wang Hao s'affronteront aux tours 1 et 8; pendant que les Russes Alexander Grischuk, Ian Nepomniachtchi et Kirill Alekseenko, aux tours 1, 2, 3 et 8, 9, 10. De plus, dans un tournoi en double ronde, il est recommandé d'inverser l'ordre des deux derniers tours de la première phase (parties 6 et 7), afin d'éviter que des joueurs se retrouvent à jouer trois parties consécutives avec la même couleur. Les partie débutent à 16h00 heure d'Ekaterinbourg, soit 13h00 heure de Paris. Jours de repos les 22 et 25 avril après les rondes 10 et 12. Départages, si nécessaire, le 28 avril 2021.

Le montant total des prix du tournoi des candidats est de 500.000 €, même si évidemment seule la première place a un réel intérêt. Dans le cas où deux joueurs se retrouveraient à égalité à la première place finale, un match de départage en parties rapides et blitz sera organisé pour déterminer le vainqueur.

Pour connaître tous les détails depuis la suspension du Tournoi des Candidats après la ronde 7 suite à la pandémie de la Covid-19, voir, voire revoir, l'article https://www.europe-echecs.com/art/tournoi-des-candidats-ac-r7-ac-8123.html

Le vainqueur du tournoi des candidats sera le challenger de Magnus Carlsen dans le match de championnat du monde, au meilleur des 14 parties. Le match du championnat du monde 2021 aura lieu du 24 novembre au 16 décembre 2021 comme l'un des temps forts de l'Expo de Dubaï. Les deux joueurs se disputeront un prix de 2 millions d'euros, le double de celui proposé à Londres en 2018.

Le coffret « Vin et Échecs Art Russe »

Par tradition, le vainqueur du tournoi des Candidats recevra une récompense supplémentaire : à l'initiative du Château La Grâce Dieu des Prieurs, un coffret vin et échecs Saint-Émilion Grand Cru, Collection Art Russe deviendra le super prix pour le candidat gagnant. La caisse abritant un jeu de figures d’échecs et un échiquier, dans laquelle se nichent six bouteilles de Saint-Émilion Grand Cru avec des œuvres d'artistes russes sur les étiquettes, sera remise au vainqueur du Tournoi des Candidats.


Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (9)

  • Fay13011

    Je suis d'accord avec GeorgesHenri il faut passer au niveau supérieur avec une nouvelle équipe capable de le propulser vers un autre niveau de jeux, sans dénigrer le travail exceptionnelle qu'on fait nos GM Français bravo a vous et très bon travail.

  • manonchess

    Concernant Maxime, on ne peut que lui adresser nos félicitations ainsi que gratitude et fierté d'avoir un aussi fort GMI français.
    Il a su analyser avec honnêteté et lucidité ce qui avait bien et moins bien marché pendant ce tournoi.
    Nul doute qu'il soit proche de son meilleur niveau et qu'il puisse encore progresser.
    On lui souhaite le meilleur pour la dernière partie !

  • Azimut

    Maxime reste une valeur sûre !
    Il reste un exemple pour Alireza ou encore Marc'Andrea à qui il ouvre la voie ! 😀

  • rical

    MVL va surement finir dans le trio de tête ce qui est déjà un exploit, félicitations quand même, aucun Français (de souche car Alekhine était français !) n'était monté aussi haut dans la hiérarchie moderne.

  • Caravelle

    C'est cuit pour cette fois mais le très grand exploit de MVL serait de se qualifier pour une prochaine édition du tournoi des candidats.
    Hâte de savoir ce qu'il va décider pour la suite de sa carrière !