Viswanathan Anand a 50 ans (2)

Viswanathan Anand
« Pour moi, la beauté des échecs, c’est aussi bien une partie magnifique qu’une simple victoire. C’est le goût de combattre. En grande partie les échecs ont défini l’homme que je suis. » Anand en 2018. Par Georges Bertola.


Le champion du monde incontesté

En janvier 2001 Vishy est numéro 2 au classement mondial avec un Elo à 2790 après avoir remporté le championnat du Monde FIDE. Kasparov conserve la première place avec 2849, alors que Kramnik champion du Monde « classique » du cycle PCA est 3e avec 2772.

Anand, Champion du monde 2000

La situation devient confuse au sommet de l’Olympe échiquéen et Anand ne reconnaît pas Kramnik comme le champion du Monde légitime.

« Vladimir peut être fier d’avoir battu l’homme qui, avec l’exception de l’ordinateur Deep Blue, était invaincu en match depuis de nombreuses années. C’est une remarquable réussite, quelque chose d’historique. Je pense que c’était un grand match d’exhibition mais ce n’était pas un championnat du Monde parce que fondamentalement tout le monde en a été exclu. » Anand en 2001

En 2001 Anand accumule les victoires en tournoi mais perd son titre en décembre à Moscou au championnat du monde FIDE qui se joue par élimination directe. Le tenant du titre ne dispose d’aucun avantage et Anand franchit les obstacles, avec des victoires contre Touzane, Nielsen, Tkachev, Dreev et Shirov avant de s’incliner en demi-finale face à Ivanchuk. Grand favori, Ivanchuk, voit le titre lui échapper en finale au profit du jeune Ponomariov.

En 2002, déconvenue au tournoi de Linares (catégorie XX) où Anand avec 50% (+1 =10 -1) partage la 3e place avec Ivanchuk, devancé par Kasparov et Ponomariov.

Kasparov et Anand, Linares 2002

A Prague Anand redore son blason en éliminant Timman, Khalifman, Sokolov, Ivanchuk (tombeur de Kasparov) et remporte la finale face à Karpov. Il ne participe pas au tournoi des candidats PCA de Dortmund, remporté par Leko qui devient le challenger de Kramnik.

En 2003 victoire à Wijk aan Zee et à Dortmund Anand réalise une de ses meilleures parties qui obtient presque tous les suffrages du jury de l’Informateur.

Bologan vs Anand

Anand,Viswanathan (2774) - Bologan,Viktor (2650), 31e Dortmund (7), 07.08.2003, Défense Caro-Kann [B17]

1.e4 c6 2.d4 d5 3.c3 dxe4 4.xe4 d7 5.g5!?

Après 5...♘gf6

5...gf6

Faible est de répondre à la provocation avec 5...h6?! 6.e6! a5+ (6...fxe6?? 7.h5+ g6 8.xg6#) 7.d2 b6 8.d3 fxe6? (8...gf6!?) 9.h5+ d8 10.a5 Nunn-Kir. Georgiev (Linares 1988)

6.d3 e6 7.1f3 d6

C’est encore trop tôt de jouer 7...h6 8.xe6 e7 (8...fxe6 9.g6+ e7 10.0-0 c7) 9.0-0 fxe6 10.g6+ d8 11.f4 avec une attaque blanche dangereuse comme l’a montré la dernière partie du match Deep Blue-Kasparov en 1997. Anand

8.e2 h6 9.e4 xe4 10.xe4 c7 11.0-0 b6 12.g4 g5

Après cette poussée, c’est le point de non retour. Il était encore temps de jouer 12...f8 13.b3 b7 14.b2 f6 15.h4 d5 Anand

13.h3 g8 14.e1!

Après 14.♖e1!

Une nouveauté découverte pendant une partie rapide contre Ponomariov en 2002 où Anand jouait avec les noirs.

14...f8!?

Après l’attendu 14...g4 Anand avait analysé la suite forcée 15.xh6 gxf3 16.xe6+! fxe6 17.xe6+ e7 18.xg8+ f8 19.g6+ d7 20.f5+ e8 21.h6 d6 (21...xf5 22.e1 d7 23.xe7+! xe7 24.g7++-) 22.xf8 xf8 23.e1+ d8 24.f7 e7 25.xc8 xc8 26.xf3 et les blancs ont 4 pions pour la pièce.

15.f5 g7?

Anand a recommandé 15...g7! pour consolider la 7e rangée et ici 16.a4 b7 17.a5 0-0-0 18.axb6 axb6 19.e4

16.h4! f8 17.h3 h8 18.hxg5 hxg5 19.g4 c5

Après 19...c5

« Bologan a accompagné ce coup avec une offre de nul. Malgré les temps perdus en jouant la Dame, les blancs exercent encore une pression très dangereuse sur l’aile Roi. » Anand

20.xg5 cxd4?!

« L’unique façon de prolonger la lutte était 20...f6 21.f4 xf4 22.xf4 cxd4 23.xd4 b7 et les noirs doivent jouer la finale avec un pion de moins. » Anand

21.ad1!!

« Un exemple d’anthologie pour montrer comment activer toutes les pièces avant de se déchaîner avec des sacrifices. » Anand. « L’immédiat 21.xe6? est prématuré après 21...e5! 22.xe5 xe6 23.f3 xe5 24.xa8+ g7 25.e4 f5 26.f3 g6 suivi de 27…Dh7 et les noirs ont un bon contre-jeu pour le pion. » Anand

21...b7?!

« L’attaque devient irrépressible mais il n’y avait pas d’alternative, si 21...c5 22.f4 e5 23.xg7+ xg7 24.xe5+ avec une finale gagnante. » Anand

22.xe6!

« Maintenant que le fou n’est plus sur la même diagonale que la Dame, ce sacrifice est décisif. » Anand

22...fxe6 23.e7+!

Après 23.♗e7+!

23...xe7 24.xg7+ d6 25.xd4!

« Maintenant la Tour d1 démontre toute sa valeur. » Anand

25...c5 26.f5 e5 27.f3+ d5 28.g3+ e7 29.xd5 xd5 30.g5+ d6 31.f4+ e7 32.e4 h5 33.h4 g8 34.g6+ d8 35.f7 e8 36.d3 1-0

Après 36.♗d3 1-0

« Après 36.d3 c6 (sinon 37.b5) 37.f8 e5 38.xd7 e1+ 39.h2 xd7 40.f6+ e7 41.g4 a position est sans espoir. » Anand.

La meilleure partie de l’Informateur 88.

Quelques mois plus tard, j’assiste au Cap d’Agde à la finale, un duel de prestige qui oppose le champion du Monde classique Kramnik à Vishy Anand. À l’exception de Kasparov, tout le gratin échiquéen est présent. Après s’être qualifié, non sans difficultés pour le tour final, Anand élimine Ponomariov et Svidler avant d’affronter Kramnik.

Lorsque j’ai observé Anand à l’échiquier, il m’a toujours semblé que pour lui tout était naturel, il joue rapidement presque sans effort, sans se plonger dans de trop profondes réflexions et ses pièces se retrouvent toujours aux bons endroits. A l’analyse, Anand est souvent incroyable de vélocité et dispose d’une mémoire prodigieuse. Voici la partie décisive jouée dans la salle Molière dans une ambiance survoltée.

Anand et Kramnik au Cap d'Agde 2003

Anand,Viswanathan (2766) - Kramnik,Vladimir (2777), Cap d'Agde KO (3), 30.10.2003, Défense Sicilienne [B33]

1.e4 c5 2.f3 c6 3.d4 cxd4 4.xd4 f6 5.c3 e5 6.db5 d6 7.g5 a6 8.a3 b5 9.xf6 gxf6

Cette variante vécut une véritable renaissance depuis les années 70 grâce notamment aux efforts du GM Svesnikov, après avoir été discréditée par le dogmatique Tarrasch avec cette sentence : Les noirs ont affaibli le centre et les ailes. On ne peut pas demander plus.

10.d5 f5 11.d3 e6 12.c3 g7

Après 12...♗g7

Svesnikov pointa que la majorité centrale, la paire de Fous et le Cavalier adverse mal placé, à la bande sur a3, étaient des compensations adéquates.

13.h5 0-0 14.0-0

« J’avais déjà joué 14.exf5 xd5 15.f6 e4 contre van Wely à Wijk aan Zee au début de l’année (conclue par la nulle). » Anand

14...f4 15.fd1

« Jusqu’alors, j’avais essayé 15.ad1 mais je voulais maintenir cette Tour sur a1 avec l’intention de jouer « Cc2 » suivi de « a4 ». Anand

15...b8?!

« A l’époque ce n’était pas clair quelle était la meilleure suite. Les noirs ne devraient pas avoir de problème après 15...e7 16.xe7+ xe7 17.c2 d7 » Anand

16.c2 d7 17.h3 a5 18.a3! b4?!

« Ce coup est une erreur, les noirs auraient dû jouer 18...a7 même si le Cavalier est passif pour empêcher mon Cavalier d’accéder sur b5. » Anand

19.b5 bxc3 20.bxc3 e7 21.dc7

Après 21.♘dc7

« Un coup fondamental qui force l’échange du Fou e6, plus important que le Cavalier, et permet au Fou blanc sur d3 de s’exprimer au mieux sur les cases blanches affaiblies. » Anand

21...bc8 22.xe6 fxe6 23.a4

« En raison de la fragilité de la case h7, les noirs ne peuvent pas opérer si facilement la poussée réactive d6-d5. Donc, il va falloir défendre cette faiblesse embarrassante. » Anand

23...h8 24.c2 c6 25.d2 c8 26.ad1 e7 27.b3

Après 27.♗b3

« Malgré la forte pression, il n’est pas évident de progresser. L’idée clé est de jouer c3-c4-c5 et si …dxc5 les Tours peuvent pénétrer sur la 7e rangée ou …Txc5 et les blancs prendront sur d6 en augmentant la pression sur le pion e6. » Anand

27...f6 28.c4 h6 29.f3 f8 30.c5 xc5 31.xd6 xd6 32.xd6 xd6!

Une décision correcte pour autant que les noirs trouvent la bonne variante.

33.xd6 xd6 34.d3

Après 34.♕d3

34...c6?

L’erreur décisive, 34...e7! (GM Nunn) 35.d7 c1+ 36.h2 h4! avec la menace de mat 37…Tg6 et 38…Fg3+ offrait des chances de nul.

35.b5 c1+ 36.h2 f6 37.e8+ f8 38.xe6 f3

Les deux joueurs étaient en « zeitnot » mais le Roi blanc va apporter une contribution décisive à l’attaque.

39.g4 f1 40.g3 g1+ 41.h4 g7 42.g5 f4+ 43.h5 g2 44.f5 xf5 45.exf5 xf2 46.xe5+ 1-0

Après 46.♕xe5+ 1-0
Le vainqueur et les organisateurs.

La révolution des idées, introduite à partir des années 70, fera de cette variante l’une des plus populaires de la défense Sicilienne. Carlsen l’utilisera en conduisant les noirs et, grâce aux positions déséquilibrées qu’elle engendre, elle sera son arme favorite dans son match contre Caruana en 2018.

Depuis, la contestation des dogmes et du classicisme aux échecs n’a fait que croître parmi la nouvelle génération remarque Anand.

« Dans la nouvelle génération, il y a beaucoup de joueurs qui m’impressionnent. C’est la première génération qui se démarque des autres car leur talent s’est construit autour de l’ordinateur. Ils sont créatifs avec l’aide de l’ordinateur et n’ont pas de principes, de dogmes comme ceux de ma génération influencés par Steinitz ou Nimzovitsch. Même s’ils travaillent principalement avec l’ordinateur, ils rentrent peu à peu, par d’autres voies, dans la compréhension du jeu. Pour eux, si ce n’est pas réfuté, il n’y a pas de bonne ou mauvaise ouverture. Tout est possible et c’est ce qui rend les échecs encore si intéressants. Ils considèrent le jeu avec passion, c’est une sorte de contrepoids aux longues préparations avec les ordinateurs. Maintenant je pense que les ordinateurs ne tueront pas le jeu. J’avais l’habitude de penser que nous étions à court d’idées mais il semble qu’il y ait des surprises constantes et que les échecs sont beaucoup plus profonds que nous le pensions. Les échecs aujourd’hui n’ont plus rien à voir par rapport à l’époque où je grandissais. La manière dont nous étudions les échecs, la façon de jouer et les préparations avant les parties, tout a changé.»

De plus, Anand remarque que si il y a quelque 50 ans découvrir le jeu dans de nombreux endroits du monde était presque mission impossible, de nos jours avec Internet, c’est un jeu d’enfant.

« Aujourd’hui vous pouvez vous connecter sur Internet pour découvrir les échecs, le lendemain vous pouvez recevoir une leçon en ligne et le surlendemain vous trouverez des gens pour jouer en ligne 24 heures sur 24 ! »

En 2004 Vishy remporte plusieurs tournois prestigieux, Wijk aan Zee, Dortmund, Monaco etc. mais ne participe pas au championnat du monde FIDE joué à Tripoli en Libye. C’est Kasimdzhanov qui remporte la finale face Adams.

New in Chess, 2004

Ces années là voient l’émergence de nombreux titrés indiens ; Thipsay, Sasikiran, Harikrisna, Khunte Ramesh et la joueuse Humpy Koneru sacrée championne du « Commonwealth » en 2004.

San Luis, 2005

Anand est-il à l’origine de cet engouement ?

« Vous n’êtes jamais responsable tout à fait… J’ai contribué aux succès que remportent les échecs en Inde, c’est peut-être l’explication du pourquoi les jeunes ont commencé de jouer aux échecs mais cela ne reste que l’un des facteurs. »

En 2005 à San Luis en Argentine, Anand est l’un des grands favoris de ce tournoi double- rondes avec un Elo de 2788. Pourtant, après un bon départ, il ne peut rien face à Topalov qui survole le tournoi et s’impose avec 1,5 point d’avance pour remporter le titre de champion du Monde FIDE. Anand partage la 2e place en compagnie de Svidler. Deux grands absents ; Kramnik pour éviter de mettre ainsi en jeu son titre de champion du Monde « classique » et Kasparov qui s’est retiré de la compétition.

Adams vs Anand, San Luis

Une petite consolation, cette partie obtient la 1re place du jury de l’Informateur.

Anand,Viswanathan (2788) - Adams,Michael (2719), FIDE-Wch San Luis (3), 30.09.2005, Partie Espagnole [C92]

1.e4 e5 2.f3 c6 3.b5 a6 4.a4 f6 5.0-0 e7 6.e1 b5 7.b3 d6 8.c3 0-0 9.h3 b7 10.d4 e8 11.bd2 f8 12.a4 h6 13.c2 exd4 14.cxd4 b4 15.b1 c5 16.d5 d7 17.a3

Après 17.♖a3

Une position qui s’est rencontrée dans les matchs Kasparov-Karpov, la Tour s’apprête à rejoindre l’aile Roi.

17...c4 18.axb5 axb5 19.d4 b6

Intéressant est le sacrifice de pion joué par Karpov dans le match de 1986 contre Kasparov 19...xa3 20.bxa3 d3 21.xd3 cxd3 mais après 22.e3 e5 23.4f3 avec un léger avantage blanc qui permet de jouer pour le gain sans rien risquer selon Anand.

20.f5 e5 21.g3 g6 22.f3 ed3

Après 22...♘ed3

23.d2!?

Adams n’avait jamais joué cette variante auparavant mais pas de chance, Anand avait tenu secrète cette nouveauté recommandée par Yusupov. Elle traînait dans les tiroirs depuis sa finale des candidats contre Kamsky en 1995.

23...xd5?

Après de nombreuses heures d’analyse, le seul coup selon Anand pour rester dans la partie était 23...xe1! et voici la meilleure ligne de jeu 24.xe1 a1 25.xh6+ xh6 26.xh6 xd5 27.xg6+ fxg6 28.xg6+ f8 29.f5+ g7 30.g5+ f7 31.h5+ f8 32.h6+ e7 33.exd5 d4 34.g5+ f8 35.h6+ avec échec perpétuel (Nunn et Anand).

24.xh6+! xh6 25.xh6 xf2+ 26.h2 xe1 27.h4!

Après 27.♘h4!

L’idée clé. Les noirs n’ont pas de menace immédiate, en conséquence les blancs peuvent se permettre de dépenser un tempo pour alimenter l’attaque sur g6. Anand

27...ed3

Les noirs, malgré une Tour de plus, n’ont pas de bonnes possibilités de se défendre pour contrer le sacrifice sur g6. Par exemple 27...e6 28.exd5 xd5 29.xg6+-; 
Plus subtil 27...a7 28.f5! (28.xg6?! xg3+! 29.xg3 fxg6 et les noirs se sauvent.) 28...xg3+ 29.xg3 c6 30.g5 e6 31.e5! dxe5 32.h5! Anand

28.xg6 xg3+ 29.xg3 fxg6 30.xg6+ f8 31.f6+ g8 32.h6 1-0

Après 32.♗h6 1-0

Si 32...a7 33.g6+ h8 34.xe8+.

En 2006 Anand remporte pour la 5e fois le tournoi de Wijk aan Zee en compagnie de Topalov en l’absence de Kramnik. Ce dernier réussit à défendre son titre contre Topalov, après un match où régnait une atmosphère tendue et une suspicion de tricherie avancée par le camp de Topalov. En signe de protestation, Kramnik fait forfait dans la 5e partie et le match se termine sur une parfaite égalité. Kramnik remporte le tie-break et conserve le titre de champion du Monde.

2007 ANAND À NOUVEAU CHAMPION DU MONDE

Le championnat du Monde organisé par Jorge Saggiante à Mexico du 12 au 30 septembre 2007 est placé sous le signe de la réunification. Les meilleurs joueurs du monde sont présents et Kramnik est de la partie. Seuls manquent à l’appel Ivanchuk et surtout Topalov !

Anand, Champion du monde 2007
La grille du tournoi de Mexico 2007

Anand sort vainqueur, invaincu avec 4 victoires et 10 nulles. Sa victoire contre Aronian est primée par le jury de l’Informateur, meilleure partie du volume 101.

Levon Aronian

Aronian,Levon (2750) - Anand,Viswanathan (2792), World-ch Tournament Mexico City (2), 14.09.2007. Défense Semi-Slave [D43]

1.d4 f6 2.c4 e6 3.f3 d5 4.c3 c6 5.g5 h6 6.h4 dxc4 7.e4 g5 8.g3 b5 9.e5 h5 10.h4 g4 11.e2 b7 12.0-0 bd7 13.c2 xe5 14.xe5 g7 15.ad1 0-0 16.g3 d7 17.f3 c5

Après 17...c5

Mon secondant P.H. Nielsen souligna que 17…c5 méritait une nouvelle analyse approfondie. J’étais très heureux de pouvoir surprendre mon adversaire, plutôt que d’attendre sa nouvelle idée sur 17…Db6. En outre, même si je n’avais pas spécifiquement envisagé qu’Aronian choisisse cette ligne, le fait que nous ayons dû la revoir, à Mexico même, signifie que je n’ai éprouvé aucune difficulté à me souvenir de mon analyse. Anand

18.dxc5 e7 19.h1?!

Un coup plutôt inoffensif, sur cette case le Roi n’est pas particulièrement en sûreté. Anand préférait 19.f2 c6 20.d6 xh4 avec une situation peu claire.

19...a6 20.a4 c6 21.d5

Les blancs veulent forcer la position, si 21.fxg4 xc5 22.gxh5 b4 23.h6 xc3 24.bxc3 xa4 les blancs sont en difficultés.

21...exd5 22.exd5 e5!!

Après 22...♗e5!!

« Un coup très important. Les noirs n’ont pas les moyens de garder leur pièce de plus mais ils peuvent conserver le pion g4. » Anand

23.f4

23.xe5 xh4+ 24.g1 xe5 25.fxg4 hxg4-+

23...g7 24.dxc6 xc5 25.d5?!

Cherchant de l’activité mais 25…Rh2 était plus solide.

25...e4 26.e1 e6! 27.xh5 f5

Après 27...f5

Enfermant la Tour, maintenant la seule chose que les blancs peuvent jouer est Tg5.

28.h2 ac8 29.b4 fe8 30.axb5 axb5 31.e1 f7

Gagne la qualité tout en conservant la pression sur l’adversaire.

32.g5 xg5 33.fxg5 xc6 34.f1 xe1 35.xe1 e6 36.c3 c7+ 37.g3 e3 38.g2 xc3 39.bxc3 f4 40.a8+ g7 41.a6 fxg3+ 0-1

Après 41...fxg3+ 0-1
Europe-Echecs 2007

Anand devient le numéro un du classement mondial et cette fois le titre de champion du Monde fait l’unanimité.

« Évidemment je ne peux que comparer cela avec mon premier titre obtenu à Delhi avec la différence notable qu’il n’y a plus de cycle concurrent. Mon titre de champion du Monde est incontesté. Mais sur un plan personnel, je me souviens que j’étais aussi très heureux après celui de Delhi. Cette année a été magnifique. Je ne m’y attendais pas du tout. Si vous m’aviez dit au début : Vous allez revenir à 2800 Elo, vous serez le numéro un mondial et le champion du Monde, je n’aurais même pas pu rêver que cela arriverait. » Anand en 2007

2008 LA REVANCHE ET UN 3E TITRE POUR ANAND

En octobre débute à Bonn en Allemagne un match au meilleur des douze parties. Le duel semble équilibré, depuis 1989 les deux champions ont disputé 52 parties classiques avec 6 victoires pour Kramnik, 4 pour Anand et 42 nulles !

Vladimir Kramnik et Viswanathan Anand en 2008

Le résultat est sans appel, victoire convaincante d’Anand 6,5/4,5 (+3 -1 =7). Voici la 5e partie jugée comme l’une des meilleures du match.

Kramnik,Vladimir (2772) - Anand,Viswanathan (2783), World-ch Anand-Kramnik +3-1=8 Bonn (5), 20.10.2008, Défense Semi-Slave [D49]

1.d4 d5 2.c4 c6 3.f3 f6 4.c3 e6 5.e3 bd7 6.d3 dxc4 7.xc4 b5 8.d3 a6 9.e4 c5 10.e5 cxd4 11.xb5 axb5 12.exf6 gxf6 13.0-0 b6 14.e2 b7 15.xb5

Jusqu’ici tout avait été joué dans la 3e car Kramnik pensait qu’il était mieux.

15...g8!?

Après 15...♖g8!?

Anand innove, il avait joué 15…Fd6!?

16.f4 d6 17.g3 f5 18.fc1!?

Joué après une longue réflexion pour s’opposer au transfert de la Dame sur l’aile Roi, qui pouvait survenir, après la poussée du pion f via c5-h5. GM Nielsen

18...f4 19.h4 e7!

« Je pense que c’est un bon plan. Évidemment de placer le Roi sur e7 est risqué mais je ne voyais pas comment les blancs pouvaient l’attaquer sans le Fou de case noire. » Anand

20.a4 xh4 21.xh4 e7!?

Après 21...♔e7!?

Permet de connecter les Tours avec la menace 22…Txg2!

22.a3

Intéressant 22.g3!? fxg3 23.hxg3 g5 24.xd7 ag8! et les noirs concentrent toute l’énergie des pièces contre le Roi blanc. 25.a5 d6 26.a3 xg3+! 27.fxg3 xg3+ 28.xg3 xg3+ 29.g2 xg2 30.f2 g5!! = Anand.

22...ac8

Si 22...xg2+? 23.xg2 g8 24.f3!

23.xc8 xc8 24.a1 c5 25.g4 e5! 26.f3 f6 27.e1

Après 27.xd4? xd4 28.d1 f6-+

27...c5 28.b4 c3

Après 28...♖c3

29.xd4?

Joué rapidement, 29.h5!? était la suite critique peu claire.; Ou encore 29.xd7 xf3 30.gxf3 xd7 etc.

29...xd4 30.d1 f6 31.xd4 xg4 32.d7+ f6 33.xb7 c1+ 34.f1 e3 35.fxe3 fxe3 0-1

Après 35...fxe3 0-1
Viswanathan Anand et Florencio Campomanes

A la question quelle est la meilleure formule pour attribuer le titre mondial, un tournoi ou un match ?

« Kramnik avait plus d’expérience en matchs. Ce que j’ai essayé de démontrer c’est qu’un match n’est pas un moyen supérieur pour désigner un champion du Monde qu’un tournoi. Mais vous ne pouvez pas ignorer qu’un match a des caractéristiques spécifiques. Il est clair que quelqu’un peut être plus fort dans un match que dans un tournoi mais je ne vois aucune raison pour affirmer que ce match soit plus légitime que le tournoi joué au Mexique. C’était simplement mon argumentaire. Mais j’ai aussi compris que pour faire valoir que le tournoi de Mexico avait autant de légitimité que le match de Bonn, je devais gagner le match. » Anand en 2008

ET DE QUATRE !

Dans son match contre Kramnik, Anand avait particulièrement travaillé ses préparations pour ses ouvertures. Pourtant en coulisse une nouvelle compétition s’imposait comme pouvant être décisive. La course au matériel, au logiciel le plus performant. En 2010, avant que ne débute le match pour le titre à Sofia, Topalov avait utilisé en exclusivité le dernier module de « Rybca » avec un ordinateur très puissant.

Veselin Topalov et Viswanathan Anand en 2010

Le XXI siècle amène l’intelligence « artificielle » au premier plan comme le remarque Anand  :

« Je dirais aujourd’hui qu’il est impossible de travailler sans ordinateurs. Et vous n’êtes pas obligé de devenir un robot. Cela vous permet de faire des choses incroyablement créatives. Il y a des positions sur lesquelles je peux travailler là où il y a encore peu de temps il n’était pas possible de travailler seul. »

Un match très équilibré et il faudra attendre la douzième et dernière partie pour connaître son dénouement.

Topalov,Veselin (2805) - Anand,Viswanathan (2787), World-ch Anand-Topalov +3-2=7 Sofia (12), 11.05.2010, Gambit Dame [D56]

1.d4 d5 2.c4 e6 3.f3 f6 4.c3 e7 5.g5 h6 6.h4 0-0 7.e3 e4 8.xe7 xe7 9.c1 c6 10.e2 xc3 11.xc3 dxc4 12.xc4 d7 13.0-0 b6 14.d3 c5 15.e4 b8 16.c2 f6!?

Une possibilité intéressante dans cette variante.

17.dxc5 xe4 18.xe4 bxc5

Après 18...bxc5

La position critique, les noirs ont une structure inférieure avec un pion c5 vulnérable mais le Fou est supérieur au Cavalier.

19.c2

19.b3 b7 20.f4 xf3 21.xf3 fd8 = et le contrôle de la seule colonne ouverte compense la faiblesse du pion c . Anand

19...b7 20.d2 fd8

L’activité des pièces noires compense la faiblesse structurelle.

21.f3

Si 21.xc5? xd2!

21...a6 22.f2 d7 23.g3 bd8 24.g2 d3 25.c1 a6 26.a3

Les blancs refusent de répéter les coups avec 26.Dc2 Fd3 et prennent le risque de jouer pour le gain.

26...b7 27.b3 c7 28.a5 a8 29.c4 e5 30.e4 f5!

Après 30...f5!

Les noirs se montrent à la hauteur et sacrifient un pion pour valoriser le Fou et exploiter l’affaiblissement de l’aile Roi.

31.exf5?!

Ouvre la diagonale du Fou, correct était 31.d2! fxe4 32.xe4 xe4 33.fxe4 c4 suivi de 34…Td4 avec des chances égales.

31...e4 32.fxe4?

Perdant. 32.g1 exf3 33.e3 g5 =+ Anand.

32...xe4+ 33.h3 d4 34.e3 e8!

Après 34...♕e8!

Un coup qui avait probablement échappé à Topalov, le Roi sur h3 est simplement menacé de mat.

35.g4 h5 36.h4 g5+ 37.fxg6 xg6 38.f1 xg4+ 39.h3 e7!?

Pour éliminer le défenseur de g4, la menace est 40…Txe3 41…Th4 et 42…Dg4 mat. Anand a indiqué une autre variante 39...g5 40.f8+ g7 41.f2 e4! 42.xa8 xe3+ 43.g3 xg3+ 44.hxg3 xa3 45.bxa3 c4-+

40.f8+ g7 41.f5+ h7 42.g3 xg3+ 43.hxg3 g4+ 44.h2 e2+ 45.g1 g2+ 46.xg2 xg2 47.xg2 e2+ 48.h3 c4 49.a4 a5 50.f6 g8 51.h6+ g7 52.b6 e4 53.h2 h7 54.d6 e5 55.f7 xb2+ 56.h3 g7 0-1

Après 56...♕g7 0-1
Viswanathan Anand et son épouse Aruna en 2008

« Ce match était le match le plus intense que j’ai jamais joué. Dans un match aussi difficile, il est normal qu’il y ait des erreurs. J’avais envisagé que la question de savoir qui aurait les nerfs les plus solides se pose, je suis soulagé que ce soit moi. » Anand en 2008

Sur le plan émotionnel cette dernière partie, où pendant longtemps les noirs ne pouvaient espérer qu’une nulle, fut particulièrement éprouvante lorsque la victoire devenait possible.

« Tu deviens fou, complètement fou. Et ensuite tu te dis, non, non, arrête d’y penser, tu dois jouer encore quelques bons coups. Je devais absolument conclure pour éviter le tie-break et heureusement j’ai réussi. En fait, il s’est avéré que j’ai bien joué même si j’avais l’impression d’avoir raté plusieurs gains. » Anand en 2010

Kirsan Ilioumjinov et Viswanathan Anand en 2012

2012 UN DERNIER TITRE AU TIE-BREAK

À Moscou en mai 2012, Anand affronte Boris Gelfand qui ouvre le score particulièrement bien préparé après 6 parties nulles souvent rapides. Le match ne répond pas complètement aux attentes. Dans la 8e Anand recolle au score avec une miniature entachée d’une gaffe de la part de Boris. Suivent 4 nulles et le match se décide au tie-break. Une victoire et 3 nulles, Anand conserve le titre.

Boris Gelfand et Viswanathan Anand à Moscou en 2012

En 2013 c’est au tour de Magnus Carlsen de lui disputer le titre et il s’impose, invaincu, avec 3 victoires sur le sore de 6,5/3,5.

Depuis Magnus domine la planète échecs sur le plan humain car les conditions dans lesquelles les spectateurs suivent une partie d’échecs leur font adopter le point de vue des « machines ». Aujourd’hui elles affichent un classement supérieur aux humains de plusieurs centaines de points Elo :

« Si vous regardez une partie depuis votre téléphone portable, vous la suivez à un plus haut niveau que les joueurs assis devant l’échiquier parce que les meilleurs ordinateurs vous montrent ce qui se passe mieux que les joueurs eux-mêmes et ce qu’ils pourraient éventuellement voir. »

Et lorsque je demandais à Anand pour combien de temps l’actuel champion du Monde restera sur son trône ?

« Pour Carlsen, tout peut arriver… Pourtant ces dernières années tout le monde le tient en haute estime. Même en décembre 2018 dans son match contre Caruana, les gens avaient un avis très favorable sur Carlsen. Ses résultats cette année ont encore étonné le public. Selon moi probablement que Carlsen lui-même a été surpris, mais la vie est pleine de surprises. En fait, nous n’en savons rien. Quand j’avais 38 ans et Magnus 15, je n’avais aucune idée que j’allais jouer contre lui plus tard et pourtant c’est ce qui s’est produit. Il y a toujours de jeunes joueurs qui émergent, pour l’instant Caruana ou peut-être MVL, s’il parvient à se qualifier, semblent les mieux préparés pour un match. »

En 2018 Vishy Anand remporte le championnat du Monde de parties rapides à Riyad, 15 ans après celui du Cap d’Agde, inaltérable face à l’épreuve du temps.

Europe-Echecs 2018

« J’ignore combien j’ai gagné de titres dans ma carrière. J’imagine qu’un statisticien me le dira un jour et je ressentirai certainement un sentiment agréable mais ce n’est pas le plus important. Pour moi, la beauté des échecs, c’est aussi bien une partie magnifique qu’une simple victoire. C’est le goût de combattre et de donner le meilleur de soi-même. Et si toutes ces conditions sont réunies et qu’il y a un titre à la clé, c’est tant mieux ! En grande partie les échecs ont défini l’homme que je suis. » Anand en 2018

Magnus Carlsen et Viswanathan Anand en 2013

Je remercie Gérard Demuydt pour son aide dans la mise en ligne de cet article.

Meilleurs vœux de bonheur et de santé pour la nouvelle année.

Georges Bertola

Toutes les parties commentées de l'article.

Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (2)

  • manonchess

    Il est remarquable de constater dans la 1ere partie (Caro-Kann) comment le cavalier timide mais hardi éclaireur (5 Cg5), dirigé par Anand, est à l'origine d'un gigantesque feu d'artifice sur l'échiquier : la théorie des déséquilibres de J. Silman revisitée dès le 5eme coup !

  • Emmanuel1968

    Hommage à Anand : 1993 ou 1994 une partie Anand-Beliavsky sur une sicilienne hallucinante : une partie d'attaque magistrale sur le fil du rasoir : à chaque coup la possibilité de se faire contrer à la limite du ridicule et à l'arrivée un véritable miracle : superbe !!