La référence francophone du jeu d'échecs

Vladimir Kramnik annonce la fin de sa carrière

Vladimir Kramnik
Vladimir Kramnik vient d'annoncer qu'il met fin à sa carrière de joueur d'échecs professionnel.

L'ancien champion du monde Vladimir Kramnik (43 ans) vient d'annoncer qu'il mettra fin à sa carrière de joueur d'échecs professionnel. Kramnik a été champion du monde de 2000 à 2007. Il a détrôné Garry Kasparov en le battant 8,5 à 6,5 en 2000. Kramnik n'a pas perdu une seule partie lors de ce match de championnat du monde. Il a remporté pratiquement tous les meilleurs tournois, y compris le tournoi d'échecs Tata Steel en 1998.

Kramnik : « J'avais déjà décidé de mettre un terme à ma carrière professionnelle aux échecs il y a quelques mois, et maintenant, après avoir joué mon dernier tournoi, j'aimerais l'annoncer publiquement. »

« La vie d'un joueur d'échecs professionnel a été un grand voyage et je suis très reconnaissant aux échecs pour tout ce qu'ils m'ont apportés. Cela a parfois été difficile, parfois plus réussi que je ne pouvais l’imaginer, mais c’est en tout cas une expérience humaine inestimable pour moi. J'ai toujours fait de mon mieux pour tout donner, participer pleinement, tout en travaillant et en jouant aux échecs. »

« Auparavant, dans des interviews, j'avais déjà exprimé le souhait d'essayer de faire autre chose un jour, et comme la motivation de joueur d'échecs a considérablement diminué ces derniers mois, le moment semble propice. Je voudrais me concentrer sur les projets que j'ai développés au cours des derniers mois, en particulier dans le domaine des échecs pour les enfants et de l'éducation. Je fournirai bientôt des informations plus détaillées à ce sujet. »

« J'aimerai peut-être encore jouer dans des tournois d'échecs rapide ou blitz, ou faire une simultanée, comme au Tata Steel Chess au Parlement néerlandais cet après-midi, et participer à divers événements liés aux échecs pour populariser ce grand jeu. »

Jeroen van den Berg, directeur du tournoi d'échecs Tata Steel : « Je suis honoré que Vladimir Kramnik ait choisi le tournoi d'échecs Tata Steel comme étant son dernier. J'aurais aimé le voir prendre congé avec un meilleur résultat cependant. Vladimir est un excellent joueur. Il est dynamique, polyvalent et un grand combattant. Mais il est avant tout une personne merveilleuse et chaleureuse, dotée d’un grand sens de l’humour. Sa présence dans le monde des échecs me manquera, de même qu'à de nombreux aficionados des échecs du monde entier. Je lui souhaite la meilleure des chances dans tout ce qu'il va entreprendre et je suis sûr que nos chemins se croiseront encore de nombreuses fois. »

Au cours des dernières semaines, Kramnik a participé au tournoi d'échecs Tata Steel. Cet après-midi, il jouera simultanément au Tata Steel Chess (Torentje Schaak) que le Tata Steel a organisé pour les parlementaires et les journalistes dans le bâtiment du Parlement à La Haye. Cette simultanée est toujours le dernier événement du tournoi d'échecs Tata Steel.

Traduction libre de l'article publié sur https://www.tatasteelchess.com/news/81/vladimir-kramnik-announces-end-of-chess-career.html

Guillaume Clin a probablement été un des derniers chanceux à avoir pu faire une photo avec le champion russe Vladimir Kramnik en tant que joueur d'échecs professionnel le jour de sa dernière victoire, contre Vladimir Fedoseev, le 26 janvier 2019 à 19h41. Photo Guillaume Clin.
« C'est une triste journée pour les échecs. Un autre géant quitte le jeu plus tôt que nous le souhaitions. Vladimir Kramnik laisse un héritage incroyable derrière lui. Presque chaque ligne d'ouverture jouée au cours des 25 dernières années a sa contribution majeure. Merci Maestro. »
« Vlady, un ami, rival et confident. L’un des joueurs d’échecs les plus influents de notre époque. Sa rivalité était une source d’inspiration constante. Son humour pince-sans-rire me manquera lors des tournois. Pour moi, vous serez toujours le grand Vlad à partir de 89 ans. Mes meilleurs vœux Vlady dans votre nouvel avatar. »
« Je ne peux vraiment pas imaginer les échecs sans Kramnik. Il a toujours été là, juste un an de plus que moi, et à des kilomètres meilleurs à tout point de vue - un idéal inatteignable auquel aspirer. Restez en bonne santé et bonne chance pour tout dans les années à venir. »
« Vladimir Kramnik est l’un des plus grands joueurs de tous les temps et certainement l’une des personnalités les plus influentes pour notre compréhension du jeu. Sa compréhension et sa créativité sont quelque chose que j'ai toujours admiré. Triste de le voir quitter les échecs de compétition. »
« Seul le joueur sait à quel moment il est temps de quitter la scène. Je souhaite la bienvenue à Kramnik au sein du club des champions du monde retraités et je lui souhaite plein succès dans la recherche d’une nouvelle passion dans sa vie, tout comme moi. »

Magnus Carlsen aussi s'est exprimé sur la retraite internationale de Vladimir Kramnik, dans une interview vidéo publiée sur https://chess24.com/en/read/news/magnus-carlsen-i-m-living-a-lie : « C’est évidemment triste de le voir jouer comme il l’a fait lors du dernier tournoi. On dit toujours : « Vis ta journée comme si c'était la dernière », et peut-être aussi « joue chaque tournoi comme si c'était le dernier», ou « chaque partie », mais je suppose que, rétrospectivement, pour autant que je sache, il a peut-être apprécié, mais ça ne semblait pas une façon agréable de partir. »

« Je ne le connais pas très bien. Personnellement je ne peux pas imaginer me retrouver dans cette situation. Après avoir été au sommet pendant tant d'années, battre Garry Kasparov en tant que champion du monde, tout ça... Donc oui, je pense qu’il essayait certainement de jouer de façon entreprenante, mais je ne pense pas qu’il s’amusait. »

« Je n'ai pas grandi en regardant ses parties, mais j'ai lu le livre « Kramnik, My Life and Games », qui est sorti, je pense, en 2001 ou quelque chose du genre, et qui est devenu l'un de mes livres préférés en grandissant. J'ai adoré sa façon de jouer, son style et la richesse des idées de son jeu qui est toujours là. Je l’admire beaucoup et cela ne changera pas. »

Vladimir Kramnik

Vladimir Borissovitch Kramnik est né à Touapsé le 25 juin 1975, fils d'un sculpteur et d'une professeur de musique. Il a commencé à jouer aux échecs à l'âge de cinq ans. Kramnik s'aguerrit au fil des années grâce à un sérieux entraînement et se distingue véritablement à l'âge de 11 ans, lorsqu'il reçoit le titre de candidat maître et intègre en 1987 l'école d'échecs de Mikhaïl Botvinnik, qui était considérée comme la meilleure du monde avec des leçons de Garry Kasparov. Champion du monde de 2000 à 2007.

Au début de 1992, Kramnik remporta les opens de Gausdal et de Dortmund. Dans une interview parue dans New in Chess, Kasparov déclara : « Le plus talentueux des joueurs que j'ai vus [à Dortmund] est Vladimir Kramnik. En termes de talent, il est définitivement le no 1. Je ne l'ai jamais dit auparavant, mais je pense qu'il est le seul qui joue aussi bien que moi au même âge. À seize ans, Kramnik joue déjà des échecs de haut niveau. C'est un pur talent d'échecs. Il y a beaucoup de joueurs, mais ils ne jouent pas aux échecs, ils déplacent les pièces, tandis que Kramnik joue aux échecs. »

Du 8 octobre au 4 novembre 2000, Kramnik joua un match de 16 parties contre Garry Kasparov à Londres pour le championnat du monde « classique » d'échecs. Contre toute attente, Kramnik réussit facilement à neutraliser le jeu tactique et dynamique de Kasparov en adoptant la défense berlinoise face à l'ouverture espagnole de Kasparov et en échangeant rapidement les dames dans de nombreuses parties, il parvient à neutraliser son adversaire dans des positions calmes et positionnelles qu'il affectionne. Enfin, dans les parties où il possède les pièces blanches, Kramnik impose un jeu difficile qui lui permet de marquer deux précieuses victoires. Il remportait ainsi le match sur le score de 8,5 à 6,5 sans perdre une seule partie.

Vladimir Kramnik | Ray Morris-Hill https://raymorris-hill.smugmug.com/

En 2004, Kramnik remit son titre en jeu contre Peter Leko, qui s'est qualifié en gagnant le tournoi des candidats de Dortmund en 2002. Le championnat du monde est un match en 14 parties qui se déroule l'automne 2004 à Brissago en Suisse. Kramnik gagna la première partie en finale, alors que Peter Leko aurait pu annuler, mais il perdit la cinquième partie après une longue lutte. Leko parvint ensuite à gagner avec les noirs dans un gambit Marshall de manière convaincante, montrant un défaut dans la préparation de Kramnik qui suivait les analyses de son équipe et de l'ordinateur. Cette défaite lui fait dire : « Quitte à perdre une partie, autant la perdre de cette manière. » Dans la treizième partie, Kramnik avec les noirs parvient à surprendre Leko, mais celui-ci, dans une situation qui semble désespérée, réussit à égaliser. Finalement, Kramnik parvient à gagner la quatorzième et dernière partie et égalise au score (sept points à sept) et conserve ainsi son titre de justesse.

Topalov qui avait remporté le championnat du monde la Fédération internationale des échecs en 2005 et Kramnik s'affrontèrent en douze parties, du 23 septembre au 13 octobre 2006, dans la capitale kalmouke, Elista, pour le titre de champion du monde « réunifié » (champion du monde « classique » contre le champion du monde FIDE). La rencontre était tendue et fut marquée par plusieurs manœuvres contestées du camp Topalov accusant, sans preuve, Kramnik de tricherie. À la fin des douze parties, le score est de 6-6. Les parties de départage semi-rapides tournent à l'avantage de Kramnik qui gagne le match de réunification le 13 octobre et devient champion du monde FIDE. Source https://fr.wikipedia.org/wiki/Vladimir_Kramnik

Vladimir Kramnik et Garry Kasparov en 2000

Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (7)

  • stantigone

    @ bobbyleroi : J'aime beaucoup votre post !

  • bobbyleroi

    Cher Vlad ! Pardon de cette familiarité j'espère que vous ne m'en voudrez pas ? Merci pour tout ce que j'ai pu apprendre en regardant vos parties et bravo pour votre parcours !! au delà de la passion des échecs , j'ai cru comprendre que nous partageons aussi une maladie rhumatismale souvent handicapante et fatigante, la SPA , ou dérivée ? Spondylarthrite ankylosante
    Ayant suivi votre parcours, il me semble qu'a un moment vous étiez très fatigués en tournoi ??
    Je vous souhaite le meilleur dans votre nouvelle vie ...
    Un admirateur ...

  • manonchess

    Kramnik est un immense joueur d'échecs.
    Un grand champion du monde car c'est lui qui a mis fin au règne de Kasparov, mais surtout avec des parties d'une qualité exceptionnelle.
    A mon (humble) avis, le niveau de jeu de Kramnik dans ce cycle du championnat du monde 2000 est le plus fort jamais observé, avec pratiquement aucune approximation de sa part dans l'ensemble des parties.

  • jiii

    Oui Kramnik était un immense joueur et c'est triste de le voir partir. Mais il faut savoir se retirer au bon moment et je pense qu'il aurait pu le faire depuis déjà 2 ou 3 ans.
    Mais que pensez vous du tweet de Magnus Carlsen daté du jour de l'annonce de Vladimir :
    "Later today, FIDE will announce the wildcards for the candidates have been abolished"
    Rappel : Kramnik était invité au dernier tournoi des candidats ...
    Personnellement je trouve ça minable et ça ressemble bien à l'actuel champion du monde.
    En dehors de l'échiquier il n'a décidément pas la classe d'un Kramnik ou d'un Anand ...

  • Azimut

    J'ai eu l'extrême chance de voir Vladimir Kramnik lors du championnat du Monde Rapide d'Echecs en 2003 au Cap d'Agde, contre Anand en finale !
    Fabuleux souvenir !
    Je n'oublierai jamais Vladimir Kramnik, un immense champion.
    Respect !