Botvinnik – Portisch, 1968

Les champions sont éternels : bien que déjà perçu sur le déclin, Mikhaïl Botvinnik (1911–1995) produit ici sa partie la plus romantique. Les actions du champion du monde de 1948 à 1957, de 1958 à 1960 et de 1961 à 1963, débutées sur l'aile-Dame, s'achèvent avec fracas sur l'aile opposée où s'était réfugié le Roi noir.

Cet article est accessible aux abonnés au service Leçons par thème.
Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous pour bénéficier de tous vos services
Voir nos offres d'abonnement

Abonnez-vous et visionnez nos 493 leçons vidéo en illimité!

L'accès aux rubriques « Leçons et Vidéos » c'est, à ce jour, 493 vidéos, 830 articles sur les ouvertures et 811 leçons par thèmes, publiées au rythme de 2 articles et 1 vidéo par semaine. Ces rubriques sont principalement destinées aux joueurs dont le niveau se situe entre 1400 et 2000 Elo. Vous pouvez choisir la ou les rubriques de votre choix ou profiter des différents packs proposés.
Consultez tous nos tarifs