Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

Championnat du Monde Féminin : 2e Tour

Coup de théâtre dans la première partie des départages, Anna Ushenina est forfait contre Marie Sebag. La Française annule la deuxième et accède au troisième tour du Championnat du Monde !

64 joueuses sont à Krasnaya Polyana, Sochi, en Russie, du 16 mars au 7 avril 2015, pour disputer un Championnat du Monde Féminin au système Coupe. Tournoi à élimination directe en 5 tours et une finale en 4 parties pour le titre de championne du monde d'échecs. Le montant total des prix est de 450.000$ (environ 425.000€). Chaque joueuse reçoit 3.750$ au premier tour. 5.500$ au deuxième tour, 8.000$ au troisième, 12.000$ au quatrième, 20.000$ au cinquième (demi-finales). La médaillée d'argent 30.000$ et la gagnante 60.000$ (environ 56.000€).

Site officiel http://sochi2015.fide.com avec parties en direct et vidéo commentée. A suivre sur Facebook ; Twitter ; Instagram

La gagnante de ce championnat du monde au système coupe sera couronnée championne du monde, puis jouera un match pour le titre mondial contre la Chinoise Hou Yifan qui, en plus d'être la championne du monde en titre, est aussi la gagnante de la série du Grand Prix.

A chaque tour la qualification se joue en un match de deux parties avec couleur alternée; une fois avec les Blancs et une fois avec les Noirs. La vainqueure se qualifie pour le tour suivant, et ainsi de suite jusqu'à la finale qui elle se joue en quatre parties. Les parties se disputent à la cadence 40 coups en 1h30 + 30 minutes au K.O., le tout avec un incrément de 30 secondes par coup.

En cas d'égalité à l'issue des 2 premières parties classiques, la qualification se jouera en une nouvelle série de matchs. D'abord un match en 2 parties rapides de 25 minutes + 10 secondes par coup et, en cas d'égalité, un match en 2 parties rapides de 10 minutes + 10 secondes par coup. Si le score est toujours nul, un match de deux blitz de 5 minutes + 3 secondes par coup sera disputé. Et enfin, si le score reste nul, un blitz de départage «mort subite» sera joué avec 5 minutes pour les Blancs, 4 minutes pour les Noirs et un incrément de 3 secondes par coup à partir du 61e coup. En cas de partie nulle la conductrice des pièces noires du blitz «mort subite» sera déclarée vainqueure.

Résultats du deuxième Tour (début des parties à 13h00)

Nom Elo   Nom Elo   1 2 Dép Total
01 Lei Tingjie 2444 - Koneru Humpy 2581 : 0-1 0-1 X 0,0-2,0
02 Ju Wenjun 2557 - Pogonina Natalia 2456 : ½-½ 0-1 X 0,5-1,5
03 Goryachkina Alexandra 2456 - Muzychuk Anna 2552 : ½-½ 0-1 X 0,5-1,5
04 Cmilyte Viktojia 2530 - Kovalevskaya Ekaterina 2438 : 1-0 ½-½ X 1,5-0,5
05 Shen Yang 2459 - Kosteniuk Alexandra 2529 : 0-1 ½-½ X 0,5-1,5
06 Gunina Valentina 2528 - Girya Olga 2459 : 1-0 1-0 X 2,0-0,0
07 Melia Salome 2459 - Zhao Xue 2527 : ½-½ 0-1 X 0,5-1,5
08 Muzychuk  Mariya 2526 - Socko Monika 2463 : ½-½ ½-½ 2-0 3,0-1,0
09 Gaponenko Inna 2384 - Stefanova Antoatena 2552 : ½-½ ½-½ ½-1½ 1,5-2,5
10 Khotenashvili Bela 2513 - Huang Qian 2473 : ½-½ ½-½ 3½-2½ 4,5-3,5
11 Arakhamia-Grant K 2379 - Cramling Pia 2495 : ½-½ 0-1 X 0,5-1,5
12 Harika Dronavalli 2492 - Krush Irina 2477 : ½-½ ½-½ 1½-½ 2,5-1,5
13 Arabidze Meri 2374 - Marrero, Yaniet 2322 : ½-½ 1-0 X 1,5-0,5
14 Tan Zhongyi 2487 - Javakhishvili Lela 2481 : ½-½ 0-1 X 0,5-1,5
15 Sebag Marie 2482 - Ushenina Anna 2486 : ½-½ ½-½ 1½-½ 2,5-1,5
16 Galliamova  Alisa 2528 - Kosintseva Tatiana 2459 : 1-0 ½-½ X 1,5-0,5

La première nommée joue avec les pièces blanches dans la première partie.

Pour les départages éventuels un nouveau tirage au sort des couleurs est effectué.

Les départages : Le tirage au sort pour désigner les couleurs de la première partie des départages a été effectué par les arbitres, juste après chaque deuxième partie du second tour. Les appariements sont : Mariya Muzychuk - Monika Socko ; Antoatena Stefanova - Inna Gaponenko ; Bela Khotenashvili - Huang Qian ; Irina Krush - Harika Dronavalli et Marie Sebag - Anna Ushenina.

Premières parties : Coup de théâtre dans la première partie des départages entre Marie Sebag et Anna Ushenina. La joueuse ukrainienne a perdu par forfait ! L'explication sera donnée quelques minutes plus tard par le site officiel : «Le redémarrage du téléphone d'Anna Ushenina a remis l'heure au fuseau horaire de l'Ukraine, soit une heure plus tard.»

Mariya Muzychuk prend rapidement l'avantage contre la défense Française de Monika Socko et l'Ukrainienne ne permettra jamais à son adversaire de revenir dans la partie. Le début Réti d'Antoaneta Stefanova n'a pas impressionné Inna Gaponenko, qui a démoli le centre de pions des Blancs et placé son adversaire en grand zeitnot. L'ancienne championne du monde n'adbique pas pour autant, Gaponenko ne trouve pas de gain et la nulle est signée en finale de Tours. Harika Dronavalli, ici aussi avec les Noirs, a pris l'avantage sur l'aile-Dame d'Irina Krush avant de s'emparer d'un pion grâce à ses Cavaliers virevoltants. Le pion de plus, passé et très avancé, apportera la victoire à la joueuse indienne.

Marie Sebag remporte la première partie par forfait contre Anna Ushenina.
Ushenina-Sebag
Après 16.Db2
Ushenina-Sebag
Après 24...Tfc8
Ushenina-Sebag
Après 30...Fxb4

Deuxièmes parties : Cette fois Anna Ushenina était en avance et l'Ukrainienne a sorti une de ses préparations, certainement travaillées pour le match contre Hou Yifan selon le grand-maître Evgeny Miroshnichenko aux commentaires, qui lui a donné une avance au temps, un pion de plus et un clair avantage sur l'échiquier dès le 16e coup du premier diagramme ! Sur 16...Fa3 17.Dd4 Dxd4 18.Fxd4 même si les Blancs ont encore un problème à résoudre avec leur Roi et leur Th1. 20'-15'. Après 18....Fd7 Anna prend 5 minutes de réflexion avant de continuer par 19.Ff3 Fb5+ 20.Rg1 Fc6 21.Fxc6 bxc6 22.Rf1 c5 23.Fc3 c4 24.Re2 Tfc8 (14'17"-07'02"), deuxième diagramme. Les Blancs ont toujours l'avantage, mais rien n'est joué. Nouvelle profonde réflexion de Ushenina, qui cette fois prend 6 minutes pour jouer 25.b4 et laisser le Fa3 hors-jeu. 25...Tab8 26.Tab1 Tb5 27.Thd1 f6. L'idée blanche ne semble guère convaincante et on ne voit pas comment les Blancs pourraient conserver leur pion de plus, b4 devrait tomber. 28.Rd2 Td8+ 29.Rc2 Txd1 30.Txd1 Fxb4, troisième diagramme. La qualification pour le troisième tour se profile pour Marie Sebag... 31.Tb1 Fd6 32.Td1 Fb4!? la Française propose de répéter la position. 33.a4 Tb8 34.Td4 Fxc3 35.Rxc3... La finale de Tours sera annulée sans coup férir par Marie qui accède ainsi au troisième tour du Championnat du Monde Féminin.

Le match le plus disputé s'est déroulé entre Bela Khotenashvili et Huang Qian. 2 nulles en classiques, 2 nulles en 25+10, puis encore 2 nulles en 10+10. Sur la victoire en 5+3 avec les pièces noires de Bela Khotenashvili, Huang Qian est sur le point d'égaliser, mais craque complètement, annule, et laisse filer la Géorgienne au 3e tour... pour affronter une autre Chinoise, Zhao Xue !

Le grand-maître Evgeny Miroshnichenko et la MI Elisabeth Paehtz commentent les parties.
Photo Eteri Kublashvili (DR)
Dmitri Medvedev, venu rendre visite aux joueuses russes, avec Kirsan Ilioumjinov.
Photo Dolmatovsky (DR)

Résumé de la journée : Le Championnat du Monde Féminin a reçu la visite du Premier ministre russe, Dmitri Medvedev qui est venu à la salle de jeu pour saluer les participantes et les arbitres. Le premier ministre a aussi visité le Musée et a joué quelques parties amicales avec Kirsan Ilyumzhinov et le robot d'échecs. Le Président de la FIDE lui a remis un jeu d'échecs produit pour le Championnat du Monde 2014 Carlsen-Anand, un match qui a également eu lieu à Sotchi.

La 12e Championne du Monde Alexandra Kosteniuk a été la première joueuse à se qualifier pour le 3e Tour. Après son gain de la veille face à Shen Yang, aujourd'hui, dans une position très prometteuse, Alexandra a forcé la nulle par échec perpétuel pour assurer la victoire du match. Idem pour Alisa Galliamova, après avoir remporté la première partie, elle a obtenu un avantage significatif dans la seconde et a offert un match nul dans une position avec un pion de plus, une proposition que son adversaire, Tatiana Kosintseva, a accepté. Valentina Gunina a de nouveau battu Olga Girya pour avancer au tour suivant. Humpy Koneru a également remporté son match 2-0, en battant Lei Tingjie. Victoria Cmilyte a défendu avec succès contre Ekaterina Kovalevskaya. Communiqué par Eteri Kublashvili

Marie Sebag après 9.Fe3
Ushenina-Sebag
Après 9...Dc7
Ushenina-Sebag
Après 13...Dd7
Ushenina-Sebag
Après 16...h4

Partie 2 du 2e Tour : Anna Ushenina, avec les pièces blanches cette fois, a choisi d'éviter un débat théorique trop pointu avec un début Réti. L'ouverture a toutefois transposé dans un début Anglais contre lequel Marie Sebag a opposé la formation de type Slave qu'elle joue habituellement dans ces cas-là. Ushenina dépensera 30 minutes pour jouer 7.Db3, Sebag 11 minutes pour 7...Db6..., mais avec seulement 5 parties dans les bases de données les deux joueuses semblaient déjà livrées à elles-mêmes. Si 8.Dc2 n'a coûté que 49 secondes, il a fallu 19 minutes pour 8...Cbd7. 9.Fe3 et ce n'est qu'avec 9...Dc7 du premier diagramme, que la partie Movsesian,S (2700)-Rusev,K (2539) Warsaw POL 2013, ½-½ (45) a été laissée de côté. 0h43-0h33. 10.cxd5 exd5 11.Cc3 Fxf3?! Un coup dont que nous ne comprenons absolument pas l'idée, mais qui a été joué après seulement 27 secondes ! 12.Fxf3 Ce5 13.Fg2 Dd7. 0h40-0h27, comme dans le deuxième diagramme, avec une position blanche préférable. La seule option que nous envisageons pour les Noirs est une attaque brutale sur l'aile-Roi. La partie a continué par 14.Fd4 Cg6 15.Tad1. Nous devons avouer que le menace blanche de pousser e4 avec l'ouverture de la position nous fait un peu peur... 15...h5!? Marie doit tenter quelque chose. 15...c5? perdrait le pion d5 et le grand-roque le pion a7. La réponse de la joueuse ukrainienne, 16.e4!, applique le principe bien connu d'une réaction centrale à une attaque sur l'aile et menace par la même occasion le pion d5. 16...h4!? La Française joue son va-tout ! Troisième diagramme. 0h14-0h19. 17.exd5, Marie Sebag va avoir besoin d'un petit miracle pour se sortir de là. 17...0-0.

Ushenina-Sebag
Après 22.Cxd5
Ushenina-Sebag
Après 27...Db6
Ushenina-Sebag
Après 37...Txf2

Ce n'est qu'avec 8 minutes à la pendule qu'Anna Ushenina va décider de simplifier par 18.Fxf6 Fxf6 19.d4 et rester avec un pion de plus. 19...Tad8 est arrivé avec 9 minutes et les Blancs ont poursuivi leur idée d'éclaircir la situation par 20.dxc6 bxc6 21.d5! cxd5 22.Cxd5, comme dans le premier diagramme. Marie doit maintenant pêcher en eau trouble, alors 22...Dg4 23.h3 De6 24.Tfe1, il reste 5 minutes à chacune des joueuses. 24...Da6!? 25.Ff1! Bien joué de la part de l'Ukrainienne, le pion a2 est défendu indirectement. Si 25...Dxa2?? 26.Cxf6+ gxf6 27.Fc4! et le Cg6 tombe à cause du clouage du pion f7. 25...Db7, mais maintenant l'échange en f6 par 26.Cxf6+ gxf6 casse l'aile-Roi noire et élimine la possibilité d'une finale avec des Fous de couleur opposée. 27.Fg2 Db6, deuxième diagramme. 28.Rh2 avec seulement 2 minutes à la pendule. 28...Rg7 avec 5'21" et le blitz commence ! 29.b3 Td4!? 30.Txd4 Dxd4 31.Td1 De5 avec 5 minutes. 32.Fe4 avec 30 secondes, plus l'incrément bien entendu. Tout n'est pas perdu pour Marie, une finale de pièces lourdes offrirait des chances de nulle. 32...Te8 33.Fg2 Difficile de jouer sans temps. 33...De2!? 34.Td2 De1 35.Td1?! Te2! 36.Txe1 Txc2 37.a4 Txf2, et le miracle s'est produit, comme dans le troisième diagramme. 38.Te3 Tb2 39.Rg1 f5 40.gxh4 f4. Le contrôle du temps est atteint dans une position plus ou moins équilibrée, même si le pion passé en f4 pourrait jouer les trouble-fête.

Ushenina-Sebag
Après 49...f3

41.Tc3 Cxh4 42.Fd5 Rf6 et non, vous ne rêvez pas, la position noire commence à devenir plaisante... «Et c'est pas fini...» 43...a5 Re5 44.Td3 Cf5 45.b4?! «Késako ?» 45...Txb4 et les Blancs se retrouvent à lutter pour la nulle ! 46.Fxf7 Re4 47.Td8 Tb1+ 48.Rf2 Tb2+ 49.Re1! Seul coup ! 48...f3, diagramme ci-contre. 50.Fg6! est encore une fois le seul coup pour ne pas perdre ! Nulle au 61e coup. Une mauvaise gestion du temps et une différence de niveau notable de la joueuse ukrainienne entre le milieu de jeu et la finale, ont été une aubaine pour Marie Sebag, qui aurait pu voir son parcours s'arrêter là. La Française jouera sa qualification demain en parties rapides.

 

A noter l'hécatombe des joueuses chinoises : Tan Zhongyi, Shen Yang, Ju Wenjun et Lei Tingjie ont été éliminées aujourd'hui. Huang Qian est aux départages, Zhao Xue étant la seule qualifiée ! A l'inverse, les joueuses russes seront en force au troisième tour avec Natalia Pogonina, Alexandra Kosteniuk, Valentina Gunina et Alisa Galliamova.

Anna Ushenina - Marie Sebag, après 47.Td8
Valentina Gunina qualifiée pour le troisième tour.
Marrero-Arabidze
Après 19...Dc6
Javakhishvili-T. Zhongyi
Après 52.Rg2

Partie 2 du 2e Tour : Yaniet Marrero Lopez a sacrifié deux pions contre la Sicilienne de Meri Arabidze avant de prendre une qualité en h8. Toutefois, dans la position du premier diagramme, Arabidze contre-attaque immédiatement par 19...Dc6 avec une menace de mat en g2. La défense 20.Tf3? est pire que 20.Dh3 qui laissait cependant les Blancs dans une position très inférieure. 20...Td1+ 21.Rf2 De4! menace mat en e1 et Yaniet Marrero Lopez pouvait déjà abandonner. 22.Dxf8+?! Rxf8 23.Fh6+ Re8 24.Txd1 Dh4+! 25.Tg3 Dxh6... ne mènera nulle part et la Géorgienne Meri Arabidze est qualifiée pour le troisième tour.

Partie 2 du 2e Tour : Le drame de la journée s'est déroulé dans la partie entre Lela Javakhishvili et Tan Zhongyi. Une nulle lors de la ronde d'hier offrait la qualification en cas de victoire. Dans le deuxième diagramme après 52.Rg2, les Noirs auraient pu filer au troisième tour par 52...Txf6! 53.gxf6 (Si, 53.Rxf6 a1=D 54.Txc6 Da8!) 53...a1=D 54.f7+ Rf8 et la Dame contrôle g7. Malheureusement pour la Chinoise, 52...Td1?? a mené à la défaite après 53.Tc5 Td6 54.Tc1 Te6 55.Th1 1-0.

Alexandra Kosteniuk, première qualifiée pour le troisième tour.
Vue générale du 2e tour | Photo Anastasiya Karlovich | (DR)

Partie 1 du 2e Tour : Viktojia Cmilyte a facilement dominé Ekaterina Kovalevskaya. Olga Girya, dans une position supérieure, a gaffé contre Valentina Gunina. Tatiana Kosintseva a déjà eu du mal à se qualifier pour ce deuxième tour hier face à Mary Ann Gomes (2354) et n'a résisté à Alisa Galliamova que jusqu'au contrôle du temps. Quant à Humpy Koneru, si son jeu est solide, il manque terriblement d'ambition. La championne indienne devra patienter 60 coups et compter sur le manque de technique de la jeune Lei Tingjie pour l'emporter sans convaincre.

Alexandra Kosteniuk | Photo Dolmatovsky | (DR)
Shen Yang-Kosteniuk
Après 23.Tdf1
Shen Yang-Kosteniuk
Après 30.h6
Shen Yang-Kosteniuk
Après 40...Td8

Partie 1 du 2e Tour : Si Shen Yang a débuté par une variante d'échange du gambit de la Dame, elle n'a pas tardé à montrer ses intentions agressives avec un impétueux 15.g4?!. Alexandra Kosteniuk roque alors du grand côté, mais dans la position du premier diagramme, la Chinoise reste sur l'aile-Roi avec son 23.Tdf1?!. Kosteniuk ne rate pas l'occasion de prendre l'avantage par le fort 23...Cc5!. Il est impossible de laisser le Cavalier pénétrer en d3, il faut donc prendre, mais après 24.dxc5 Fxd2+ 25.Rxd2 Dxe5, avec la terrible menace d'ouvrir les lignes sur le Roi blanc par 26...d4!. Shen Yang tente de le protéger par 26.Rc1, mais n'empêche pas 26...d4! 27.exd4 Txd4 28.Rb1 Td2! L'ex-championne du monde ne se contente pas de prendre un pion, elle veut plus, elle veut tout ! 29.h5 g5! Pas question d'ouvrir des lignes aux Tours blanches. 30.h6 comme dans le deuxième diagramme. Alexandra aurait pu prendre par 30... Dxc5 avec un pion de plus et un second en ligne de mire, mais a préféré éviter un échec en e6 avec 30...Rb8?!. Les Blancs en profitent immédiatement pour reprendre leur souffle par 31.Td1! Tdxf2 32.The1 La pression qui maintenait les Blancs sous une chape de plomb s'est relâchée et Shen Yang replace ses Tours au bon endroit. 32...Rc8, reconnaissant son erreur. 33.a3 Te8 34.Db4 e3! 35.Dd4, les Blancs vont rechercher leur salut dans une finale de Tours. 35.Dxd4 36.Txd4 Tf4 37.Td3 e2 38.Rc2 Txg4 39.Rd2 Tge4 40.Tg3 Td8+ le contrôle du temps est atteint dans la position du troisième diagramme et les Blancs ont abandonné après 41.Rc2 Td5 0-1.

Vue générale du 2e tour | Photo Eteri Kublashvili | (DR)
Sebag-Ushenina
Après 8...Cdb4
Sebag-Ushenina
Après 13...Cac6
Sebag-Ushenina
Après 15...Dd3

Partie 1 du 2e Tour : C'était prévisible, Marie Sebag a joué la variante Alapine de la Sicilienne, même si elle est passée par 2.Cf3 avant de jouer 3.c3. La nuance n'est pas très importante et Anna Ushenina n'a pas été surprise, au contraire, puisque c'est l'Ukranienne qui a changé la première de ses parties précédentes avec 7...dxe5 au lieu du plus courant 7...Cb6. Si ce septième coup noir n'est pas nouveau, il semble avoir le vent en poupe ces derniers temps. 10 minutes pour 8.dxe5 et sur 8...Cdb4, premier diagramme, 17 minutes pour continuer par 9.Db3, de toute évidence Marie a cherché un peu avant de s'y retrouver. La suite suivait des sentiers encore balisés 9...e6 10.0-0 Ca5 11.Fb5+ Fd7 12.Da4 Fxb5 13.Dxb5+ Cac6, 1h00-1h31, un deuxième diagramme et encore 27 parties dans les bases dont 5 gains blancs, 10 nulles et 12 gains noirs ! 14.Cc3 a6 Tempo ! 15.De2 Dd3 ½-½, malgré encore 10 parties, mais 1 seul gain blanc, 3 nulles et 6 gains noirs. Anna Ushenina a proposé nulle et Marie Sebag a accepté, troisième diagramme. Dans la position finale le grand-maître Evgeny Miroshnichenko a raison d'affirmer que les Noirs pourraient même rester avec un léger avantage; le pion e5 ligote les Blancs à sa défense. Anna Ushenina a égalisé trop vite et avec une trop grande facilité à notre goût. Espérons que Marie Sebag sera plus à l'aise avec les pièces noires...

Marie Sebag au tournoi du Cap d'Agde 2012

Marie Sebag est née le 15 octobre 1986 à Paris. C'est la première joueuse française à obtenir le titre de grand-maître international. En 1998, Marie Sebag obtient le titre de championne d'Europe des moins de 12 ans, un titre qu'elle obtient l'année suivante dans la catégorie des moins de 14 ans, et en 2002 dans la catégorie des moins de 16 ans. En 2004, elle est 1re ex æquo du Championnat du monde des moins de 18 ans (2e au départage).

Elle est aussi championne d'Europe par équipes en 2001 à León où elle réalise des normes de Grand maître féminin et de Maître International en seulement huit parties avec une performance à 2717 points, ce qui la révèle au niveau international.

En 2003, elle obtient le titre de maître international et termine 4e du Championnat d'Europe féminin. En 2006, elle atteint les quarts de finale du championnat du monde féminin, s'inclinant face à la Russe Svetlana Matveeva. Elle obtient l'année suivante son meilleur classement elo, 7e meilleure féminine mondiale. En mars 2012, elle finit 5e du Championnat d'Europe individuel féminin. En 2012, elle atteint de nouveau les quarts de finale du championnat du monde féminin, mais s'incline au départage face à la Bulgare Antoaneta Stefanova.

Marie Sebag participe le 25 mai 2012 à l'émission de téléréalité Secret Story (saison 6) avec pour secret « je suis grand maître international d'échecs », mais abandonne le jeu trois jours plus tard. Elle revient dans la Maison des Secrets la veille de la finale, à l'occasion du « retour des anciens ». Source http://fr.wikipedia.org/wiki/Marie_Sebag

Anna Ushenina | Photo David Llada | (DR)

Anna Ushenina est née le 30 août 1985, grand maître international et ancienne championne du monde. Elle devient maître international féminine en 2001, puis grand maître international féminine en 2003, avant de passer maître international en 2007.

Sa victoire en novembre 2012 au championnat du monde d'échecs féminin lui a conféré d'office le titre de grand maître international. Son meilleur classement fut en juillet 2007, où elle fut 8e mondiale et première Ukrainienne, avec un Elo de 2502. En 2012, elle fait partie de l'équipe nationale ukrainienne à l'Olympiade d'échecs féminine d'Istanbul où son équipe finit troisième. Elle devient la 15e championne du monde d'échecs le 1er décembre 2012, en battant en finale la Bulgare et ancienne championne du monde 2004 Antoaneta Stefanova (3,5 – 2,5).

En septembre 2013 elle perd son titre contre Hou Yifan (1,5 - 5,5) sans gagner de parties. En 2013 elle fait partie de l'équipe féminine d'Ukraine championne d'Europe par équipe à Varsovie dont elle est deuxième échiquier. Source http://fr.wikipedia.org/wiki/Anna_Ushenina


Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (4)

  • jeanloups

    Toutes les joueuses à plus de 2500 élo se sont qualifiées avant le départage et la moyenne élo pour le 3em tour est de 2515, cela devient sûrement de plus en plus dur pour c'est 16 joueuses. L'on constate bien que les joueuses à plus de 2500 s'en sortent plus facilement. Conservons tout de même un espoir pour Marie dans ce 3em tour serré et rempli de suspense comme un bon polar...

    23/03/2015 00:11
  • ins-1357

    Allez Marie, Echecs 16 est avec toi !!!

    22/03/2015 19:12
  • MARGNY

    Brava!!!Bien joué,Marie!

    22/03/2015 15:37
  • diagana

    Bravo aux "vieilles" Galliamova (42 ans), et surtout Pia Cramling (51 ans !), qui sont encore dans les 16 dernières ! Hommage à Pia Cramling, un exemple extraordinaire de longévité au plus haut niveau, hommes et femmes confondus.

    21/03/2015 19:23