Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

Grand Prix de Bakou : Ronde 3

Nakamura attaque «la fleur au fusil» et «Faby» Caruana rate le K.O. !

Du 1er au 15 octobre 2014, la capitale de l’Azerbaïdjan accueille le premier des 4 Grand Prix du cycle 2014-2015. Onze parties à la cadence de 40 coups en 2 heures, puis 20 coups en 1 heure, et enfin 15 minutes K.O., avec un incrément de 30 secondes par coup à partir du 61e coup. Site officiel : http://baku2014.fide.com avec parties en direct. Découvrez le nouveau site des www.grand-prix.fide.com

Le GM Emil Sutovsky commente en direct le Grand Prix de Bakou avec le GM Evgenij Miroshnichenko en anglais. Emil Sutovsky ajoutait sur sa page Facebook : «Nous espérons que sera exceptionnel et non pas juste un commentaire en direct comme pour n'importe quel autre tournoi.» Sergey Shipov commente en russe, Anar Allahverdiyev et Farid Abbasov en azéri.

Pl. Joueurs Elo Nat Score 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Perf. +/-
1 Gelfand, Boris 2748 ISR 2.5/3 X     ½             1 1 3060 +12
2 Svidler, Peter 2732 RUS 2.0/3   X ½       ½   1       2876 +6
3 Nakamura, Hikaru 2764 USA 2.0/3   ½ X ½               1 2891 +5
4 Caruana, Fabiano 2844 ITA 2.0/3 ½   ½ X       1         2884 +1
5 Tomashevsky, Evgeny 2701 RUS 1.5/3         X ½       ½ ½   2751 +2
6 Kasimdzhanov, Rustam 2706 UZB 1.5/3         ½ X ½     ½     2726 +1
7 Radjabov, Teimour 2726 AZE 1.5/3   ½       ½ X   ½       2734 +0
8 Karjakin, Sergey 2767 RUS 1.5/3       0       X   1 ½   2797 +1
9 Mamedyarov, Shakhriyar 2764 AZE 1.0/3   0         ½   X     ½ 2601 -7
10 Dominguez Perez, Leinier 2751 CUB 1.0/3         ½ ½   0   X     2599 -6
11 Grischuk, Alexander 2797 RUS 1.0/3 0       ½     ½     X   2613 -7
12 Andreikin, Dmitry 2722 RUS 0.5/3 0   0           ½     X 2485 -8
Résultats de la ronde 3 du 04 octobre 2014 à 12h00
Tomashevsky Evgeny 2701 - Kasimdzhanov Rustam 2706 : ½-½ (44) Défense Grünfeld
Karjakin Sergey 2767 - Dominguez Leinier 2751 : 1-0 (41) Début Réti
Gelfand Boris 2748 - Grischuk Alexander 2797 : 1-0 (60) Ouest-Indienne
Nakamura Hikaru 2764 - Caruana Fabiano 2844 : ½-½ (50) Gambit Dame
Mamedyarov Shakhriyar 2764 - Andreikin Dmitry 2722 : ½-½ (36) Slave Chebanenko
Radjabov Teimour 2726 - Svidler Peter 2732 : ½-½ (31) Anglaise
Nakamura-Caruana
Après 18.b4
Nakamura-Caruana
Après 33.Tb3
Nakamura-Caruana
Après 43...Dxb4

L'Américain répète sa partie Nakamura,H (2758)-Aronian,L (2802) Moscou 2011, ½-½ (53), et l'Italien préfère 14...0-0 au 14...0-0-0 joué par Aronian. Nakamura regrettait d'avoir joué 17.Rf2 et précisait : «Dans cette partie j'aurais dû être un homme : roquer et attaquer. Si je perds, je perds...» Hikaru débute toutefois les hostilités avec son 18.b4?! du premier diagramme. Fabiano ne prend pas le pion, joue 18...Ff5 et obtient un bon jeu sur le Roi blanc. Nakamura avouait : «Je ne sais même pas ce qu'il faut faire ici. 18.b4 est très maladroit, évidemment.» Dans la position du deuxième diagramme, Houdini propose une variante hallucinante par 33...Ch3+ 34.Rg3 b5 qui implique un sacrifice de pièce et, peut-être, un gain. Les deux joueurs sont en manque de temps, mais c'est Nakamura qui en profite pour redresser la barre. Caruana a déclaré : «36...Cg2? était un coup terrible.» 36...Cd5 conservait des chances de gain. Dans le troisième diagramme l'idée blanche est de menacer mat en g8, mais il ne faut pas se tromper de case. Si 44.De8?? Df8! gagne. Et si 44.Dc8? Dc3+ 45.Rg2 Df3+ 46.Rh2 Df2+ 47.Rh3 Df5+! force l'échange des Dames et gagne. Il fallait donc jouer comme Hikaru, 44.Dd8! et Fabiano Caruana n'avait pas mieux qu'une répétition de la position.

Karjakin-Dominguez
Après 35.h5

La position du diagramme ci-contre était-elle défendable par le grand-maître cubain ? Difficile à dire, mais toujours est-il que la simplification qui a débuté par 35...Cf5? 36.Txd7 Txd7 37.Txd7 Rxd7 38.Fxf5 exf5 39.h6 Re8 40.Fc5! Oups ! Le Roi noir ne peut plus revenir ! 40...Fh8 41.Rh4 1-0 et une première victoire pour Sergey Karjakin.

Et pour finir, vous prendrez bien une petite leçon sur les finales de Tours avec Boris Gelfand. En zeitnot réciproque, le vétéran l'a emporté, au temps, sur le 60e coup du numéro quatre mondial Alexander Grischuk. L'incrément de 30 secondes par coup n'intervenant qu'à partir du 61e coup !

Le drame des échecs : aucun public | Photo http://chess-news.ru | (DR)

Publié le 04/10/2014 - 11:00 , Mis à jour le 14/10/2014 - 16:45

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (6)

  • jaskarov

    A Bilbao ils ont compris, le jeu d'échecs est descendu dans la rue. Certes, la cage de verre ça fait animal de foire, mais il y a du monde. C'est efficace.

    04/10/2014 23:07
  • euphorbe

    l' avantage avec internet c' est que peut etre les sponsors vont voir qu 'un événement échiquéen interesse des gens dans le monde entier.
    pour la photo quand a t elle été prise ?
    d autre part qui peut aller s' asseoir dans cette salle et à quel prix ?

    04/10/2014 21:11
  • trithemius224

    il faut relativiser, on est à Bakou, ce qui n'est pas la même chose qu'à St Louis le mois dernier.... mais sur internet on a les parties en directs il est vrai, sans le suspens. En fait, tout dépend de la façon dont est organisée la manifestation et la retransmission internet. Car Bilbao sur internet c'était pas terrible.....

    04/10/2014 20:20
  • centupion


    SpiritOfTal :" La photo en dit long sur ce que le public pense des Echecs"
    En effet le public pense que c'est un spectacle adaptée à internet.

    04/10/2014 20:13
  • metalgods

    c'est vraiment tristounet une salle sans public,un peu comme les matches de foot joués à huis clos.quel dommage!

    04/10/2014 18:50