La référence francophone du jeu d'échecs

Grand Prix FIDE de Riga - Finale

Légende
Au bout du bout du départage, Shakhriyar Mamedyarov remporte l'armageddon et gagne la finale 5-4 face à Maxime Vachier-Lagrave.

La nouvelle quête du titre de champion du monde d’échecs a débuté par la série du Grand Prix de la Fédération Internationale des Échecs (FIDE) ; une série de quatre tournois dans lesquels les meilleurs joueurs d’échecs du monde - mais sans le champion du monde en titre Magnus Carlsen - s'affrontent pour deux places qualificatives au tournoi des candidats.

À partir de cette année les tournois du Grand Prix sont à élimination directe. Un format où le perdant du match est immédiatement éliminé et où le vainqueur affronte un autre vainqueur au tour suivant, jusqu’au match final. Chaque tournoi offre 130.000 € de prix total, dont 24.000 € au vainqueur. Les prix pour le classement général de la série du Grand Prix étant de 280.000 €, ce qui porte le total des prix pour la série du Grand Prix à 800.000 €.

Après le Grand Prix FIDE de Moscou, première étape du cycle du Grand Prix 2019 qui s'est déroulée du 16 au 30 mai 2019 à Moscou (Russie), la deuxième étape aura lieu du 11 au 25 juillet 2019 à Riga (Lettonie).

Site officiel https://worldchess.com avec parties en direct à 14h00 heure française.

Les parties du Grand Prix FIDE de Riga
Shakhriyar Mamedyarov - Maxime Vachier-Lagrave : 5-4
Shakhriyar Mamedyarov2765-Maxime Vachier-Lagrave
2775:1-0
(28)
Grünfeld
Maxime Vachier-Lagrave
2775-Shakhriyar Mamedyarov2765:1-0
(32)
Italienne
Shakhriyar Mamedyarov2810-Maxime Vachier-Lagrave2812:½-½(23)
Grünfeld
Maxime Vachier-Lagrave2812-Shakhriyar Mamedyarov2810:½-½(46)
Italienne
Maxime Vachier-Lagrave2812-Shakhriyar Mamedyarov2810:½-½(56)
Italienne
Shakhriyar Mamedyarov2810-Maxime Vachier-Lagrave2812:½-½(24)
Grünfeld
Maxime Vachier-Lagrave2948-Shakhriyar Mamedyarov2778:0-1
(43)
Italienne
Shakhriyar Mamedyarov2778-Maxime Vachier-Lagrave2948:0-1
(73)
Ouest-indienne
Maxime Vachier-Lagrave2948-Shakhriyar Mamedyarov2778:0-1
(64)
Est-indienne

Classement provisoire du Grand Prix FIDE 2019

JoueurEloMoscouRiga Hambourg Tel Aviv Total
1 Shakhriyar Mamedyarov (AZE) 2781 0 10 10
2 Alexander Grischuk (RUS) 2772 7 3 10
3 Ian Nepomniachtchi (RUS) 2773 9 9
4 Maxime Vachier-Lagrave (FRA) 2780 8 8
5 Radoslaw Wojtaszek (POL) 2724 5 5
6 Wesley So (USA) 2754 1 3 4
7 Hikaru Nakamura (USA) 2761 3 0 3
8 Peter Svidler (RUS) 2739 2 0 2
9 Wei Yi (CHN) 2736 2 2
10 Daniil Dubov (RUS) 2690 2 0 2
11 Sergey Karjakin (RUS) 2752 0 1 1
12 Veselin Topalov (BUL) 2740 1 1
13 Yu Yangyi (CHN) 2739 1 1
14 Jan-Krzysztof Duda (POL) 2728 0 1 1
15 Anish Giri (NED) 2787 0 0 0
16 Levon Aronian (ARM) 2762 0 0 0
17 Teimour Radjabov (AZE) 2759 0 0
18 Nikita Vitiugov (RUS) 2734 0 0 0
19 Pentala Harikrishna (IND) 2730 0 0
20 David Navara (CZE) 2728 0 0
21 Dmitry Jakovenko (RUS) 2708 0 0

Départage

Mamedyarov-MVL
Après 9.Cf3
Mamedyarov-MVL
Après 16...c4
Mamedyarov-MVL
Après 23.Dd2

Avec les blancs,  Shakhriyar Mamedyarov répète les coups de la 1re partie classique. Bien évidemment, après sa cuisante défaite, Maxime a travaillé l'ouverture et c'est lui qui innove en jouant 9...c5 dans la position du 1er diagramme. Les blancs répondent par 10.Fd3 et la position semble équilibrée. Mamedyarov a un fou bloqué en b2 (2e diagramme), aussi décide-t-il de le recycler par 17.Fc1 et 18.Fe3. Quelques coups plus tard, Mamedyarov propose nulle dans une possition qui recélait encore de possibilités (3e diagramme). Nulle acceptée par MVL, une nulle avec les noirs est toujours bonne à prendre.

La 2e partie allait être beaucoup plus animée.

MVL-Mamedyarov
Après 13.h3
MVL-Mamedyarov
Après 22...Da5
MVL-Mamedyarov
Après 26...Td4

Au sortir de l'ouverture, après 13.h3, Mamedyarov joue 13...d5!, qui lui permet de créer un pion isolé après 14.exd5 Txe1+ 15.Dxe1 Fxd4 16.cxd4 Cxd5. Les blancs réussissent à se débarrasser de cette faiblesse en jouant 23.De5. L'échange est forcé (si 23...Dxa2 24.Ch5 gagne). Après 23...Dxe5 24.dxe5, le pion e5 reste une cible pour les noirs. La partie se poursuit par 24...Td8 25.b3 g5 (pour empêcher f4) 26.Ce4 Td4 (3e diagramme). Maxime décide de sacrifier un pion avec 27.h4!?, qui permet de soutenir le pion e5 après 27...gxh4 28.f4.

MVL-Mamedyarov
Après 30.f5
MVL-Mamedyarov
Après 33...Rg8
MVL-Mamedyarov
Après 44.Rxh1

Au 30e coup (1er diagramme), Mamedyarov commet une grosse erreur en jouant 30...Cd7?? (30...Ch7 est le coup recommandé par les moteurs d'analyse). Ce coup perd une pièce après 31.Cxd7 Td2 32.e6 fxe6 33.f6 Rg8 (2e diagramme). Ici, les moteurs d'analyse indiquent que les blancs gagnaient après 34.Ff5!! (l'idée est d'ouvrir la colonne pour promouvoir le pion : 34...exf5 35.Te8+ Rh7 36.Te7+ Rh8 37.f7 Fxf7 avec un avantage gagnant).

Maxime n'a pas trouvé ce coup quasiment impossible à trouver avec peu de temps à la pendule. La partie s'est poursuivie par 34.Fd3 Txg2+ 35.Rf1 h3 36.Fe4 Fxe4 37.Txe4. Après l'échange des tours, on aboutit à une finale où les blancs ont un cavalier contre 2 pions (3e diagramme). Après quelques coups précis de chaque coté, la nulle est conclue.

Les deux joueurs doivent donc continuer avec 2 parties de 10 minutes et un incrément de 10 secondes à chaque coup.

Dans la première partie, Mamedyarov torture Maxime dans une finale et finit par gagner un pion. On pense Maxime proche de l'abîme, mais grâce à une défense dynamique il parvient à arracher la nulle au bout de 56 coups.

MVL-Mamedyarov
Après 15...Dc8
MVL-Mamedyarov
Après 20.Th1
MVL-Mamedyarov
Après 21.Cg1

Dans la 2e partie, Maxime commet une grosse imprécision après l'ouverture (1er diagramme). 16.g4 permet à Mamedyarov d'amener des pièces sur le roi blanc : 16...Dd8 17.Fe3 Cg5 18.Rh2 Df6 19.Rg3 Cf4 20.Th1 (2e diagramme). Selon les moteurs d'analyse il fallait continuer par 20...h5, mais on ne peut en vouloir aux joueurs qui sont fatigués après un long tournoi.

A la place, Mamedyarov joue 20...Fb5?!. Face à la réponse blanche 21.Cg1, les noirs vont à la surprise générale prendre la nulle en répétant les coups par 21...Ce2+ 22.Rg1 Cf4+?! (22...h5!23.Rg3 Ce2+ 24.Rg2 Cf4+.

Dans le 1er blitz, Maxime, avec les pièces blanches, se retrouve en finale de pièces lourdes avec un pion doublé. Sa tentative de trouver du contre-jeu n'aboutit pas et offre le gain à Shakhriyar Mamedyarov.

Obligé de gagner avec les noirs le 2e blitz, Maxime obtient une position qui lui laisse des possibilités. Sous pression, Mamedyarov lâche un pion. Dans la finale de tour qui s'ensuit, Maxime parvient à couper le roi adverse. La poussé inexorable du pion "h" lui assure la victoire.

Le vainqueur du Grand Prix FIDE de Riga sera donc déterminé en armageddon ! Maxime avec les blancs et une minute de plus doit l'emporter. Rapidement, Shakhriyar Mamedyarov refait son retard au temps, et a une position égale. Les secondes défilent, Maxime dégrade peu à peu sa position. Sous la pression du temps les deux joueurs commettent de nombreuses erreurs. Le pion noir "d" est proche de la promotion; les blancs vont devoir sacrifier une pièce pour l'empêcher. Face à cette issue inévitable, Maxime abandonne au 64e coup.

Maxime Vachier-Lagrave peut néanmoins se consoler, ses 3 victoires avant les départages des premiers tours et sa place en finale lui assurent 8 points au classement général du Grand Prix FIDE, avec encore 2 tournois à jouer.

Shakhriyar Mamedyarov vainqueur du Grand Prix FIDE de Riga
Photo : Niki Riga

Deuxième partie classique de la finale

Après sa défaite d'hier, Maxime Vachier-Lagrave devait impérativement l'emporter aujourd'hui. Avec les pièces blanches, le Grand Maître français opta pour une variante de l'ouverture italienne appelée "Giuoco pianissimo"; comme son nom l'indique, c'est une ouverture calme. Maxime expliquait après la partie que ça ne le dérangeait pas de jouer une ouverture qui paraît calme à première vue.

MVL-Mamedyarov
Après 14.a4
MVL-Mamedyarov
Après 20...c6
MVL-Mamedyarov
Après 28...Td7

Les deux joueurs ont suivi une partie Carlsen-Ding Liren (Saint Louis 2017, nulle en 44 coups) jusqu'au 14e coup (1er diagramme). Mamedyarov fut le premier à dévier en jouant 14...Tad8 (14...Cg6 fut joué par Ding Liren). Après l'échange des fous par 15.Fc4 Fxc4 16.Cxc4, Maxime analysa la position en conférence de presse :  " Cette position n'a l'air de rien à première vue, mais le cavalier en c4 a une excellente position. Ce n'est qu'une hypothèse, mais peut-être que Shakhriyar ne s'attendait pas à une partie calme ". La partie se poursuivit par 16...Cd7 17.d4 Da6. Comme l'expliquait le numéro 1 français, les noirs ont réussi à échanger les fous, mais la dame en a6 est hors-jeu.

La manière dont les blancs vont exploiter cet avantage stratégique est impressionnante. Le 2e diagramme illustre l'avantage qu'ont obtenu les blancs : la dame noire est toujours hors-jeu, et les autres pièces noires sont peu actives, cantonnées sur les 7e et  8e rangées. Le dernier coup noir, 20...c6 permit aux blancs d'installer un cavalier "kasparovien" par 21.Cdf5. Les noirs tentèrent de se réorganiser par 21...Cf6 22.Tad1 Cc8, mais après 23.f3 Maxime estime que sa position est gagnante.

Les noirs essayèrent de donner un pion pour se libérer, mais tout était sous contrôle pour les blancs, qui après 24.Df2 Te6 25.Dg3 menaçaient mat. Après la capture du pion par 26.exd5 la situation des noirs était sans espoir.

La partie se termina par un ballet de cavaliers (3e diagramme) : 29.Cde3 Ccd6 30.Cd4 Te5 31.Cg4 Td5 32.Ce5. Les noirs abandonnèrent ici.

Maxime souriant remarquait en interview que, tout comme hier, la partie avait été à sens unique.

Les deux joueurs se retrouveront dès demain à 14h00 pour le départage.

MVL-Mamedyarov
Photo : Niki Riga

Première partie classique de la finale

Avant cette partie, l'historique des confrontations entre les 2 joueurs est à l'avantage de l'Azéri : 6 victoires contre 1.

Avec les pièces noires, Maxime Vachier-Lagrave a pu jouer sa défense Grünfeld fétiche. Les deux joueurs répètent les coups de la partie Borgner - Vachier-Lagrave (2015, nulle en 41 coups).

Mamedyarov-MVL
Après 11...c5
Mamedyarov-MVL
Après 15...Tfc8
Mamedyarov-MVL
Après 18.e5

Mamedyarov s'était probablement très bien préparé, puisqu'il fut le premier à dévier en jouant 12.Ff4 dans la position du 1er diagramme (12.Td1 fut joué dans la partie précitée). Après 12...cxd4 13.cxd4 Cc6?! permit de jouer 14.d5 avec gain de temps sur le cavalier.

Maxime expliqua après la partie qu'il avait envisagé 14...Cd4 15.Cxd4 Fxd4 16.Tc1 Tc8 mais 17.Db4 lui déplaisait. Il joua 14...Ca5, mais ce cavalier n'aura plus aucun rôle, comme ça avait été le cas dans sa partie contre Carlsen à Zagreb il y a quelques semaines.

Après 15.Tac1 Tfc8, on obtient la position du 2e diagramme. Ici, Mamedyarov se montra très malin en jouant 16.h3! comme dans sa partie contre Anand à Zagreb. Comme il l'expliqua après la partie, les noirs n'ont pas de bon coup. Il donna la variante suivante : 16...Txc1 17.Txc1 Tc8 18.Txc8 Fxc8 (Dxc8 Dxe7) 19.Ce5 De8 20.Tc1 avec la menace 21.Cc6 est favorable aux blancs. Maxime essaya 16...e6 mais après 17.d6 f6 il avoua avoir sous-estimé 18.e5!, après quoi les noirs sont perdants (3e diagramme). Les noirs jouèrent 18...Fxf3 et face à la réponse noire 19.exf6, Maxime prit de longues minutes afin de se sauver. Mais la position blanche, avec un pion d et un cavalier noir hors jeu, est trop écrasante. La partie se poursuivit quelques coups, avant que les noirs abandonnent au 28e coup.

Une victoire expéditive de Mamedyarov, qui oblige Maxime à l'emporter demain pour avoir une chance de remporter ce Grand Prix Fide.

Mamedyarov-MVL
Photo : Niki Riga

les participants au Grand Prix de Riga

NomFédEloÂge
1Maxime Vachier Lagrave
277928 ans
2Anish Giri
277925 ans
3Alexander Grischuk
277535 ans
4Shakhriyar Mamedyarov
277434 ans
5Hikaru Nakamura
275431 ans
6Wesley So
275425 ans
7Levon Aronian
275236 ans
8Sergey Karjakin
274829 ans
9Veselin Topalov
274044 ans
10Yu Yangyi
273825 ans
11Peter Svidler
273743 ans
12David Navara
273434 ans
13Pentala Harikrishna
273433 ans
14Jan-Krzysztof Duda
272921 ans
15Nikita Vitiugov
272732 ans
16Daniil Dubov
270023 ans

Chaque Grand Prix comporte quatre manches. Chaque manche consiste à jouer deux parties à la cadence classique de 90 minutes pour 40 coups, puis 30 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup.

En cas d'égalité après ces deux parties classiques, il y a un départage en deux parties rapides avec 25 minutes et 10 secondes par coup. Si le score est encore à égalité, deux parties de 10 minutes et 10 secondes par coup. Si le match est toujours à égalité, 2 parties de blitz de 5 minutes et 3 secondes par coup. Si le score est encore et toujours égal, un blitz Armageddon : le joueur qui remporte le tirage au sort choisit sa couleur. Les Blancs reçoivent 5 minutes, les Noirs 4 minutes, avec un incrément de 2 secondes par coup pour chaque joueur à partir du 61e coup. En cas de match nul le joueur avec les pièces noires est déclaré vainqueur.

Cérémonie d'ouverture le 11 juillet 2019
1er Tour16 joueurs12 et 13 juillet 2019Départage14 juillet 2019
2e Tour8 joueurs15 et 16 juillet 2019Départage17 juillet 2019
Demi-finale4 joueurs18 et 19 juillet 2019Départage20 juillet 2019
Jour de repos le 21 juillet 2019
Finale2 joueurs22 et 23 juillet 2019Départage24 juillet 2019

Les éliminés du premier tour reçoivent 5.000 € et 0 point. 8.000 € et 1 point au deuxième tour. 10.000 € et 3 points au troisième tour. 14.000 € et 5 points au quatrième tour. Le vainqueur repartira avec 24.000 € et 8 points. Les joueurs qui remportent leur match sans passer par les départages reçoivent 1 point de bonus supplémentaire. Voir le règlement complet de la série du Grand Prix FIDE 2019 sur https://www.fide.com/FIDE/handbook/FIDE_GP_Regulations_2019.pdf

Grand Prix de Moscou
1Shakhriyar Mamedyarov
2Anish Giri
3Wesley So
4Levon Aronian
5Alexander Grischuk
6Hikaru Nakamura
7Sergey Karjakin
8Ian Nepomniachtchi
9Peter Svidler
10Teimour Radjabov
11Dmitry Jakovenko
12Radoslaw Wojtaszek
13Wei Yi
14Jan-Krzysztof Duda
15Nikita Vitiugov
16Daniil Dubov
Grand Prix de Riga
1Shakhriyar Mamedyarov
2Maxime Vachier-Lagrave
3Anish Giri
4Wesley So
5Levon Aronian
6Alexander Grischuk
7Hikaru Nakamura
8Sergey Karjakin
9Yu Yangyi
10Peter Svidler
11Veselin Topalov
12David Navara
13Jan-Krzysztof Duda
14Pentala Harikrishna
15Nikita Vitiugov
16Daniil Dubov
Grand Prix de Hambourg
1Maxime Vachier-Lagrave
2Alexander Grischuk
3Hikaru Nakamura
4Yu Yangyi
5Ian Nepomniachtchi
6Peter Svidler
7Teimour Radjabov
8Veselin Topalov
9Dmitry Jakovenko
10David Navara
11Radoslaw Wojtaszek
12Wei Yi
13Jan-Krzysztof Duda
14Pentala Harikrishna
15Nikita Vitiugov
16Daniil Dubov
Grand Prix de Tel-Aviv
1Shakhriyar Mamedyarov
2Maxime Vachier-Lagrave
3Anish Giri
4Wesley So
5Levon Aronian
6Sergey Karjakin
7Yu Yangyi
8Ian Nepomniachtchi
9Teimour Radjabov
10Veselin Topalov
11Dmitry Jakovenko
12David Navara
13Radoslaw Wojtaszek
14Wei Yi
15Pentala Harikrishna
16Nomination israélienne

Le programme du Grand Prix FIDE 2019

  • 1er étape du 16 au 30 mai 2019 à Moscou, Russie
  • 2e étape du 11 au 25 juillet 2019 à Riga, Lettonie
  • 3e étape du 4 au 18 novembre 2019 à Hambourg, Allemagne
  • 4e étape du 10 au 24 décembre 2019 à Tel-Aviv, Israël

Après le 3e tour du Grand Prix FIDE de Riga. Source : wikipedia


Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (9)

  • rical

    Mamed a 10 pts après 2 tournois, MVL 8 pts après seulement 1 tournoi, donc la voie de la qualif finale est encore très ouverte pour lui !

  • Caravelle

    Bin mince alors.

  • Shasha

    Belle remontée de Mamedyarov qui retrouve quelques chances de faire partie des deux premiers au classement final.
    Maxime a beau être un excellent joueur de blitz j'ai l'impression qu'il gère assez mal la pression quand il y a un enjeu important. On se souvient encore de l'armageddon raté lors de la coupe du monde 2017 face à Aronian.

  • Shasha

    Azimut : Déjà Maxime peut très bien se qualifier par lui même, ce n'est qu'une fois tout les tournois qualificatifs passés qu'il ferra un choix parmi ceux restants. Ensuite certains joueurs comme Giri et Nepomniachtchi ont fait un meilleur début d'année que lui et peuvent très bien recevoir la Wild-Card en cas de non qualification.

  • jplie

    les blancs ,dans les 2 parties ont montré les insuffisances du jeu Noir !