Kamsky-Svidler, 2011

Romantique malgré lui ! Menant 1–0 ce mini-match contre Gata Kamsky, vice-champion du monde 1996, Peter Svidler aurait signé des deux mains pour une nulle paisible. Un aveuglement à la sortie de l'ouverture va amener une position folle sur l'échiquier.

Cet article est accessible aux abonnés au service Leçons par thème. Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous pour bénéficier de tous vos services

Pas encore abonné ? Découvrez la rubrique gratuitement !