La force des pions

Une partie d'échecs est plus ou moins mobile selon l'ajustement des pièces et plus particulièrement des pions, car le gain d'une partie ne peut naître que du mouvement. Ilivitzki - Polugaevsky, 1953 illustre une stratégie des pions.

Cet article est accessible aux abonnés au service Leçons par thème. Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous pour bénéficier de tous vos services

Pas encore abonné ? Découvrez la rubrique gratuitement !