Lasker-Rubinstein, 1914

Si le joueur amateur connaît la nécessité de créer des pions passés en finale, il ne mesure pas toujours l'importance de posséder le plus éloigné. La finale suivante, jouée entre deux légendes du jeu d'échecs, va nous éclairer sur cet élément de jeu.

Cet article est accessible aux abonnés au service Leçons par thème. Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous pour bénéficier de tous vos services

Pas encore abonné ? Découvrez la rubrique gratuitement !