Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

London Chess Classic : Ronde 5

Le combat des chefs entre Maxime Vachier-Lagrave et Anish Giri s'est rapidement achevé par la nulle. Viswanathan Anand l'emporte au 74e coup contre Veselin Topalov. Repos mercredi.

Après le Norway Chess du 15 au 26 juin 2015 et la Sinquefield Cup du 21 août au 3 septembre 2015, le London Chess Classic vient clore le Grand Chess Tour 2015 du 3 au 14 décembre 2015. Tournoi en neuf rondes à la cadence de 2h00 pour 40 coups + 60 minutes pour le reste de la partie, avec un ajout de 30 secondes par coup à partir du 41e coup. Basé sur la liste Elo FIDE de janvier 2015, le Grand Chess Tour invite le top des grands-maîtres mondiaux. Chaque organisateur bénéficiant d'une wild-card, les organisateurs du London Chess Classic ont attribué l'invitation à Michael Adams, n°1 anglais depuis une vingtaine d'années. Le programme complet, les points et prix, ainsi que le système de départage se trouvent dans l'article de présentation.

Chacun de ces trois événements offre un montant de 300.000 dollars de prix et le vainqueur du Grand Chess Tour recevra un prix supplémentaire de 75.000 dollars. Le montant total des prix pour l'ensemble du circuit est de 1.050.000 de dollars. Site officiel www.londonchessclassic.com avec parties en direct. Commentaires en espagnol, anglais et américain.

classement du London Chess Classic 2015

Pl. Joueurs Elo Nat Score 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Perf. +/-
1 Vachier-Lagrave, Maxime 2765 FRA 3.0/5 X ½ ½       ½   ½ 1 2866 +7
2 Nakamura, Hikaru 2793 USA 3.0/5 ½ X   1 ½   ½ ½     2841 +3
3 Giri, Anish 2778 NED 3.0/5 ½   X   ½ ½ ½     1 2840 +4
4 Anand, Viswanathan 2803 IND 2.5/5   0   X ½ ½     ½ 1 2794 -1
5 Adams, Michael 2744 ENG 2.5/5   ½ ½ ½ X ½     ½   2801 +4
6 Aronian, Levon 2781 ARM 2.5/5     ½ ½ ½ X   ½ ½   2792 +1
7 Grischuk, Alexander 2750 RUS 2.5/5 ½ ½ ½       X ½   ½ 2785 +3
8 Caruana, Fabiano 2787 USA 2.5/5   ½       ½ ½ X ½ ½ 2795 +1
9 Carlsen, Magnus 2850 NOR 2.5/5 ½     ½ ½ ½   ½ X   2776 -5
10 Topalov, Veselin 2803 BUL 1.0/5 0   0 0     ½ ½   X 2536 -17
Résultats de la ronde 5 du mardi 8 décembre 2015 à 17h00
Maxime Vachier-Lagrave 2773 - Anish Giri 2784 : ½-½ (31) Berlinoise
Fabiano Caruana 2787 - Alexander Grischuk 2747 : ½-½ (58) Berlinoise
Viswanathan Anand 2796 - Veselin Topalov 2803 : 1-0 (74) Najdorf 6.h3
Michael Adams 2737 - Hikaru Nakamura 2793 : ½-½ (56) Berlinoise
Levon Aronian 2788 - Magnus Carlsen 2834 : ½-½ (40) Semi-Tarrasch
  • Le score entre Maxime Vachier-Lagrave et Anish Giri est parfaitement équilibré; 2 victoires chacun, toutes acquises avec les pièces blanches et 15 nulles. Une victoire de part et d'autre au Mémorial Suri à Bienne 2014, un gain du Français au Tata Steel en janvier 2015 et enfin, une victoire importante du Néerlandais qui a éliminé MVL en quart de finale de la Coupe du monde en septembre 2015. Le Français va doubler les Blancs, puisqu'après le jour de repos prévu demain, il jouera de nouveau avec les pièces blanches contre Fabiano Caruana dans la ronde 6.
     
  • Alexander Grischuk mène non seulement par 3 victoires à 2 contre Fabiano Caruana, mais a surtout remporté leurs deux derniers affrontements; lors de la Sinquefield Cup et au Championnat d'Europe par équipes, même si c'était avec les pièces blanches. D'un autre côté, Fabiano n'a pas été flamboyant jusqu'ici et a même frôlé la correctionnelle hier face à Veselin Topalov.
     
  • Viswanathan Anand et Veselin Topalov se sont affrontés très souvent, en particulier lors de leur match de championnat du monde 2010 à Sofia, où a 5,5 partout dans l'ultime partie, Topalov avec les Blancs commet une faute qui lui coûte le point et le match. Aujourd'hui, le champion indien cherchera certainement à effacer sa déconvenue de la ronde 4 face à Hikaru Nakamura.
     
  • Il est très difficile de battre Michael Adams lorsque le joueur anglais a les Blancs. Hikaru Nakamura ne l'a d'ailleurs jamais emporté avec les Noirs. Si l'Américain mène cependant par 3 victoires à 2, une nulle semble être le résultat prévisible de cette journée, surtout en prenant en compte que les deux joueurs ont lutté hier plus de 6 heures.
     
  • Depuis 2011, Magnus Carlsen a infligé 7 défaites à Levon Aronian, le plus souvent avec les pièces blanches. L'Arménien a toutefois remporté leur dernière confrontation, le 15 novembre 2015, au championnat d'Europe par équipe, et avec les pièces noires !
Fabiano Caruana | Photo Ray Morris-Hill | (DR)
MVL-Giri
Après 29...Rc6

Et c'est parti avec trois Berlinoises ! On a l'impression que si la Berlinoise n'est guère appréciée c'est en partie parce que les modules n'y comprennent pas grand-chose et les commentateurs ont donc plus de mal à expliquer ce qui s'y passe. Il faut avouer que cette demi-finale est très compliquée à juger. Cependant, ne nous y trompons pas; si les meilleurs joueurs du monde jouent la Berlinoise aussi souvent c'est qu'ils ont de bonnes raisons. Dans le diagramme ci-contre, selon Maxime Vachier-Lagrave et Anish Giri en conférence de presse, au lieu de répéter les coups par 30.Tc1+, 30.Fe5 Th8! 31.Fxf6 gxf6 ne pouvait poser des problèmes qu'aux Blancs.

Michael Adams | Photo Spectrum Studios | (DR)
Adams-Nakamura
Après 9...f6
Adams-Nakamura
Après 25...Cd4
Adams-Nakamura
Après 50.Td6

Dans le premier diagramme, Hikaru Nakamura vient d'innover par 9...f6, au lieu de 9...Fd6 d'une partie Anand,V (2803)-Giri,A (2798) Bilbao ESP 2015, ½-½ (39) et le joueur anglais se lance dans un raid par 10.h4!? Cf6 11.h5 Fe6 12.Ce3 Dd7 13.h6. Sauf que suite à l'échange des Dames il restait peu de chances d'attaque directe sur le Roi noir et le pion h6 s'est retrouvé bien isolé. D'ailleurs, le fantassin succombera par 20...Fxh6. Etrangement, Michael Adams insiste sur l'aile-Roi, place son Roi en g4 et va même jusqu'à jouer une Tour sur la colonne "h". Ce qui a fait dire à Nigel Short : « Le Roi de Mickey Adams a des explosifs attachés autour de la taille. » Pas du meilleur goût, mais assez juste, comme on peut le voir dans le deuxième diagramme. Les commentateurs ne manquaient pas de rappeler qu'Adams a joué près de 7 heures hier, et que ses 44 ans pourraient peser dans la balance aujourd'hui. 26.Cxd4 exd4 27. Fc1. Evidemment 27.Fxd4?? perdrait sur le simple 27...f5+!. 27...Te5! 28.f4 Tc5 et les Noirs s'emparent de l'initiative sur l'aile-Dame. La solidité de Michael Adams n'est pas qu'une légende et malgré tous les efforts de son adversaire, l'Anglais va obtenir la position du troisième diagramme après 50.Td6, où il n'y a pas mieux que la nulle. 50...Tg6 51.Txg6 Rxg6 52.Rxg3 Rg5 53.Rf3 Rf5 54.Rg3 Rg5 55.Rf3 Rf5 56.Rg3 ½-½. Commentaire de Michael Adams sur la Berlinoise : « Tout le monde en avait marre de la voir du côté blanc, alors ils ont commencé à la jouer du côté noir. »

Alexander Grischuk | Photo Spectrum Studios | (DR)
Caruana-Grischuk
Après 34...Dd1
Caruana-Grischuk
Après 41.Dxb6
Caruana-Grischuk
Après 45...Rf8

Alexander Grischuk l'a déjà avoué : « Mon problème avec la pendule est une pathologie qui ne peut être guérie. » Et aujourd'hui, une fois de plus, le zeitnot aurait pu lui coûter cher ! Dans le premier diagramme, Fabiano Caruana saisit sa chance par 35.e6+ Rxe6 36.De5+ Rd7 37.Dg7+ Fe7 38.Dxg6 Dc2?! joué avec une poignée de secondes à la pendule. 39.Fe5 h4 40.axb6 cxb6 41.Dxb6, deuxième diagramme et un commentaire mi-figue mi-raisin du GM Jan Gustafsson: « Bonne nouvelle pour Grischuk : il a passé le contrôle du temps. Mauvaise nouvelle : Sa position ne l'a pas passée. » 41...Dd3 42.Db7+ Re8 43.Da8+ Rd7 44.Db7+ Re8 45.Dc6+! Caruana commence par prendre la bonne voie... 45...Rf8?!, troisième diagramme, avant de rater le coup gagnant qui était 46. Dg6!! et la terrible menace de mat en 3 coups par 47.Fg7+ Rh8 48.Fh6+ Rg8 49.Dg7++ force 46...Dg3 et une liquidation qui laissait les Blancs avec 2 pions de plus ! Fabiano a joué 46.Da8+?! Fd8 47.Fc3 et sa chance de marquer son premier point du tournoi s'était envolée ! Commentaire d'Alexander Grischuk : « C'est difficile de gagner une position gagnante. Quand vous êtes perdant vous n'avez rien à perdre. C'est plus facile. »

Viswanathan Anand et Veselin Topalov | Photo Ray Morris-Hill | (DR)
Anand-Topalov
Après 26.Fg4
Anand-Topalov
Après 41...Tb7
Anand-Topalov
Après 57...Fa5

Dans une variante Najdorf avec 6.h3, dans le premier diagramme, Viswanathan Anand vient de jouer 26.Fe2-g4! qui mène à des simplifications après 26...Fxg4 27.Dxg4 Dxg4 28.Txg4 Ff8 29.Cd5 et une finale Tour et excellent Cavalier, contre Tour et un Fou pas très bon. Sans oublier les pions faibles en a6, d6 et, dans une moindre mesure, f7. Ce n'est pas grand-chose, mais suffisant pour obtenir un tweet de Nigel Short: « Je fredonne la mélodie de "Killing Me Softly" quand je regarde la position de Topalov... » Dans le deuxième diagramme après 41...Tb7, Anand offre un pion par 42.Ta1! et Topalov n'hésite pas longtemps avant de s'en emparer. 42...Fxg5 43.Rc4 Fd8 44.f3 f5 45.Th1 fxe4 46.fxe4 g5 47.b5 C'est évidemment ce pion qui compte le plus. 47...Tb8 48.Th7+ Re6 49.Rb4 g4 50.Tg7 g3 51.Txg3 Tb7 52.Tg6+ Rd7 53.Tg7+ Rc8 54.Tg8 Rd7 55.Rc4 avec deux plans de gain possibles : 1. avancer le pion et le Roi ; 2. forcer le passage dans une finale de Tour gagnante. 55...Tb8 56.Tg7+ Re6 57.Rb4 Fa5+!? comme dans le troisième diagramme. Si Anand prend le Fou par 58.Rxa5, Topalov répond par 58...Txb5+! et poursuit le Roi avec des échecs pour profiter de la position de son Roi pat...

Anand-Topalov
Après 66.Ra5

Le module accorde cependant encore l'avantage aux Blancs, mais rien n'est clair. Prudent, l'Indien a préféré 58.Rc4 Fd8 59.Tg8?! ce n'est pas le plus précis selon le module, mais la position va revenir dans la configuration critique quelques coups plus tard, à partir du diagramme ci-contre après 66.Ra5, par 66...Fxb6+ 67.Cxb6 Ta1+ 68.Rb5 Tc1+ 69.Rc6 Tc1+ 70.Rb7 Tb1 71.Rc7 Tc1 72.Rd8 Te1 73.Th4! Rf6 74.Tg4 1-0. En voyant ces dernières parties, Sergey Karyakin twittait : « Pas un super niveau de jeu à Londres en ce moment. Je sais que ces gars peuvent faire mieux ;) ! Espérons que nous aurons quelques bonnes parties après la journée de repos ! »


Publié le 08/12/2015 - 16:00 , Mis à jour le 09/12/2015 - 12:43

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (7)

  • SPM

    Merci, pour une fois la pendule était du coté E.Bacrot :)

    10/12/2015 07:46
  • outraouiski

    @SPM voir ci-dessous

    09/12/2015 22:08
  • EuropeEchecs

    La réponse est dans les brèves, en bas du site EE.

    09/12/2015 22:08
  • outraouiski

    Etienne Bacrot remporte le blitz de départage contre Boris Gelfand et affrontera Ivanchuk en finale de l'ACP Masters . Source FFE

    09/12/2015 22:06
  • SPM

    Quelqu'un sait ce qui c'est passé dans la dernière partie de E.Bacrot à l'ACP Masters?

    09/12/2015 22:01