Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

London Chess Classic : Ronde 6

Un demi-point sépare le 1er du 8e après la ronde 6 et tout reste possible. MVL annule face à Caruana, Giri conserve son +1 face à Carlsen, mais Grischuk l'emporte sur Anand !

Après le Norway Chess du 15 au 26 juin 2015 et la Sinquefield Cup du 21 août au 3 septembre 2015, le London Chess Classic vient clore le Grand Chess Tour 2015 du 3 au 14 décembre 2015. Tournoi en neuf rondes à la cadence de 2h00 pour 40 coups + 60 minutes pour le reste de la partie, avec un ajout de 30 secondes par coup à partir du 41e coup. Basé sur la liste Elo FIDE de janvier 2015, le Grand Chess Tour invite le top des grands-maîtres mondiaux. Chaque organisateur bénéficiant d'une wild-card, les organisateurs du London Chess Classic ont attribué l'invitation à Michael Adams, n°1 anglais depuis une vingtaine d'années. Le programme complet, les points et prix, ainsi que le système de départage se trouvent dans l'article de présentation.

Chacun de ces trois événements offre un montant de 300.000 dollars de prix et le vainqueur du Grand Chess Tour recevra un prix supplémentaire de 75.000 dollars. Le montant total des prix pour l'ensemble du circuit est de 1.050.000 de dollars. Site officiel www.londonchessclassic.com avec parties en direct. Commentaires en espagnol, anglais et américain.

classement du London Chess Classic 2015

Pl. Joueurs Elo Nat Score 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Perf. +/-
1 Vachier-Lagrave, Maxime 2765 FRA 3.5/6 X ½ ½ ½     ½ ½   1 2850 +7
2 Nakamura, Hikaru 2793 USA 3.5/6 ½ X   ½ ½ ½ ½   1   2828 +3
3 Giri, Anish 2778 NED 3.5/6 ½   X ½ ½ ½   ½   1 2839 +5
4 Grischuk, Alexander 2750 RUS 3.5/6 ½ ½ ½ X     ½   1 ½ 2845 +8
5 Adams, Michael 2744 ENG 3.0/6   ½ ½   X ½   ½ ½ ½ 2801 +5
6 Aronian, Levon 2781 ARM 3.0/6   ½ ½   ½ X ½ ½ ½   2792 +1
7 Caruana, Fabiano 2787 USA 3.0/6 ½ ½   ½   ½ X ½   ½ 2790 +0
8 Carlsen, Magnus 2850 NOR 3.0/6 ½   ½   ½ ½ ½ X ½   2776 -6
9 Anand, Viswanathan 2803 IND 2.5/6   0   0 ½ ½   ½ X 1 2729 -6
10 Topalov, Veselin 2803 BUL 1.5/6 0   0 ½ ½   ½   0 X 2578 -18
Résultats de la ronde 6 du jeudi 10 décembre 2015 à 17h00
Anish Giri 2784 - Magnus Carlsen 2834 : ½-½ (53) Espagnole
Hikaru Nakamura 2793 - Levon Aronian 2788 : ½-½ (41) Catalane
Veselin Topalov 2803 - Michael Adams 2737 : ½-½ (47) Gambit Dame
Alexander Grischuk 2747 - Viswanathan Anand 2796 : 1-0 (54) Anglaise
Maxime Vachier-Lagrave 2773 - Fabiano Caruana 2787 : ½-½ (30) Berlinoise
  • Mardi, lors de la conférence de presse, Anish Giri a dit qu'il avait maintenant « 32 heures pour se préparer contre Magnus Carlsen. » De son côté, le champion du monde, qui fait partie d'une nouvelle campagne marketing pour Porsche, a dû être assez occupé mercredi. Dans la matinée il devait être interviewé par CNN, et le soir il avait prévu de regarder le match de football Chelsea-Porto. « Vous n'aurez donc pas beaucoup de temps pour vous préparer ? » a demandé le commentateur Danny King. Magnus Carlsen : « Non, je vais probablement jouer quelque connerie. » On l'a déjà dit et répété, Anish Giri et Magnus Carlsen se sont affrontés à dix reprises et le Néerlandais mène par une victoire à zéro, une victoire acquise avec les Noirs au Tata Steel 2011 en 22 coups. Depuis, Giri, lorsqu'il a les Blancs, semble surtout chercher à conserver son précieux +1 contre le champion du monde. En sera-t-il de même encore aujourd'hui ? Réponse ce soir...

The new Porsche 911. TV Commercial – “Compete”

  • Les affrontements entre Hikaru Nakamura et Levon Aronian se terminent le plus souvent par un gain. 16 parties décisives sur 27 en classique ! A noter que leurs 2 derniers duels se sont achevés sur un gain noir; Nakamura au Norway Chess, Aronian à la Sinquefield Cup.
     
  • Si Veselin Topalov et Michael Adams se rencontraient régulièrement dans les grands tournois entre 1993 et 2007, le recul de l'Anglais au classement Elo a rendu leurs tête-à-tête beaucoup plus rares. La dernière victoire d'Adams remonte au Corus de Wijk aan Zee en 2006 et celle de Topalov au Championnat d'Europe à Novi Sad en 2009, toutes deux avec les pièces blanches.
     
  • Alexander Grischuk et Viswanathan Anand se sont surtout joués en rapides, à l'aveugle et en blitz. On ne compte que 9 parties classiques sur 32. Une victoire au championnat du monde à Mexico en 2007 pour l'Indien et une victoire pour le Russe lors de la dernière Sinquefield Cup. Ici aussi les gains ont été obtenus avec les pièces blanches.
     
  • Score de parité entre Maxime Vachier-Lagrave et Fabiano Caruana; 3 victoires chacun, 1 gain blanc et 2 gains noirs, accompagnés de 10 parties nulles. Le Français l'avait d'abord emporté à Bienne en 2009, avant que le néo-Américain ne lui inflige un 2 à 0 à la Sinquefield Cup 2014. MVL reprenait l'avantage par deux gains noirs; au Grand-Prix de Tashkent 2014 et au Tata Steel 2015, et enfin, Caruana s'attribuait une victoire au Grand-Prix de Khanty-Mansiysk 2015 pour revenir à 3 partout. Au Norway Chess et à la Sinquefield Cup 2015 les joueurs ont partagé les points.
Maxime Vachier-Lagrave | Photo Spectrum Studios | (DR)
MVL-Caruana
Après 17...Rf7
MVL-Caruana
Après 26.Ted1
MVL-Caruana
Après 30.Ce4

Dans la seule Berlinoise du jour, Fabiano Caruana a innové par 13...Fd6, et la suite 14.Fxd6 cxd6 15.exf7+ Rxf7 16.Ce5+ Rf6 17.Cg4+ Rf7 a mené au premier diagramme. Les Blancs pouvaient ici déjà répéter les coups et se contenter d'un demi-point sans effort. Toutefois, avec une majorité de pions sur l'aile-Roi sans la paire de Fous en compensation pour les Noirs, théoriquement les Blancs sont mieux. Cependant, après 18.a4 a5, avec 50 minutes de retard sur son adversaire [0h59-1h49], le Français hésite, répète à nouveau les coups; 19.Ce5+ Rf6 20.Cg4+ Rf7 21.Ce5+ Rf6, puis se lance par 22.f4!? [0h43-1h49] pour maintenir son Cavalier centralisé. 22...Tce8 23.Td3!? g6!? (Le module proposait 23...g5! pour saper le support du Cavalier.) 24.Te1 La décision de continuer n'était pas aussi évidente que ça, surtout que maintenant Maxime n'a plus de 38 minutes à la pendule contre 1h36 pour Fabiano. 24...Rg7 25.Ce4 Te6 26.Ted1!, deuxième diagramme. 26...Td8. Sur 26...Cxe4?? 27.Td7+! Rf8 28.Txc7 avec un avantage décisif !. 27.Cg5 avec 25 minutes, 27...Te7 avec 1h12. Nigel Short : « Némésis [la déesse de la juste colère des dieux] où êtes-vous ? S'il-vous-plaît, punissez Fabiano Caruana pour son ouverture ! » mais après 28.Ce4 Te6, cette fois Maxime prend le demi-point 29.Cg5 Te7 30.Ce4 ½-½ comme dans le troisième diagramme.

Maxime Vachier-Lagrave et Fabiano Caruana au moment d'annuler. Capture du streaming.
Giri-Carlsen
Après 27.Fxc1
Giri-Carlsen
Après 36...Df6
Giri-Carlsen
Après 43...Fd4

Dans la variante 8.d4, assez peu jouée de l'Espagnole puisque les Blancs autorisent le clouage 9...Fg4, Anish Giri a obtenu une bonne position. Les joueurs ont abandonné une rencontre Yates,F-Lasker,E New York 1924, 1-0 (54) au 17e coups, avant d'obtenir, dans le premier diagramme, une partie déjà pas mal avancée. Avec la paire de Fous et une structure de pions supérieure, le Néerlandais possède un avantage, légèrement compensé par l'activité des pièces noires. Magnus Carlsen toutefois, préfère échanger un paire de pièces afin de se prémunir contre une possible attaque. 27...Cd3 28.Dxd3 Fxd4 Fh6 Tc8 30.De2 Cf8 31.g3 Ce6 32.Rg2 Fg7 33.Fe3 Fd4 34.Fd2 Dd8 35.Tc1 Txc1 36.Fxc1 Df6 toujours affublé de son pion faible, et face à la paire de Fous des Blancs, deuxième diagramme, la finale ne s'annonçait pas comme une partie de plaisir. Après 37.a4 cependant, Magnus va trouver le moyen de niveler le jeu. 37...bxa4 38.bxa4 Cc5 39.a5 Fc3 40.Fa3 Fxa5 41.Fxc5 dxc5 42.Fd3 Fc3 43.Fxa6 Fd4, avec égalité, comme dans le troisième diagramme, et une nulle au 53e coup.

Anish Giri | Photo Ray Morris-Hill | (DR)
Topalov-Adams
Après 20.bxc5
Topalov-Adams
Après 31.Tbc2
Topalov-Adams
Après 40...Ce5

Dans un gambit Dame avec 5.Ff4, la première position critique est survenue dans le premier diagramme après 20.bxc5, où Michael Adams va jouer la poussée thématique 20...e5!. Veselin n'était pas forcé de prendre par 21.dxe5!?, surtout que sur 21...Cxc5 22.Dd2 Cfd7 les Noirs sont très bien. Néanmoins, 10 coups plus tard, le joueur anglais va se mettre en difficulté. A partir du deuxième diagramme, après 31.Tbc2 T8a6 32.Cd4! Ce7 va coûter une qualité ! 33.Cb3 Df5 34.Cc5 Ta8 35.Cxa4 Txa4 36.g3 g5 37.fxg5 hxg5 avec un avantage que Topalov va perdre presque aussitôt par 38.Te1?! Cg6 39.e6 fxe6 40.Rxc6 Ce5, troisième diagramme. Et Adams sauve le demi-point sur 41.Tc8+ Rf7 42.Tf1 Cxf3+ 43.Txf3 Dxf3 44.Dc2 Rg7 45.Dxa4 Df2+ 46.Rh1 Df1+ 47.Rh2 ½-½. Michael Adams : « Si vous gaffez quelque chose mais que vous pouvez vous battre un peu, vous pouvez vous sentir heureux. »

Veselin Topalov | Photo Spectrum Studios | (DR)
Grischuk-Anand
Après 20.Dc3
Grischuk-Anand
Après 27...Tfc8
Grischuk-Anand
Après 32.Cf3

Le début anglais du joueur russe contre le joueur indien a débouché sur une attaque Grand-Prix avec couleur inversée ! Les choses sérieuses ont commencé dans le premier diagramme après 20.Dc3, avec 20...e4!? 21.Dxf6 Txf6 22.Cd4! f3!? 23.exf3 exf3 24.Fh1. Autant le dire tout de suite, les machines ne croient pas une seule seconde aux possibilités des Noirs et accordent un clair avantage aux Blancs. Le Cavalier en d4 est superbe et si le Fou en h1 fait peine à voir, le pion f3 est un verrou qui peut sauter. 24...Tc8 25.Tfe1 h6 26.b4! fixe le pion c6 ! 36...Ca4 27.Te3 Alexander Grischuk débute le siège du pion f3. 27...Tcf8, deuxième diagramme, et là, avec seulement 10 minutes à la pendule, les Blancs jouent 28. h3!?. Etait-ce le meilleur coup ? Toujours est-il qu'Anand a repris des couleurs avec 28...Fxh3 29.Txf3 Fd7 30.Fg2 g5 31.Txf6 Txf6 32.Cf3, comme on peut le voir dans le troisième diagramme. Le zeitnot passé, la partie a débouché sur une finale de Tours avec un pion de moins pour Viswanathan Anand, qui a enclenché son module "Finale".

Grischuk-Anand
Après 47...cxd5
Grischuk-Anand
Après 51.a4
Grischuk-Anand
Après 54.Tb8

Dans le premier diagramme après 46...cxd5, Grischuk, malgré son pion de plus, n'avait pas une tâche facile pour juguler l'activité du Roi d'Anand et son pion passé. 47.Rg2 Rf5 48.Ta5 Re4 49.Txa7 d4 50.b5 Tb2 51.a4 Cest maintenant 2 pions passés liés supplémentaires que possède Grischuk, deuxième diagramme, pourtant, le pion d'Anand semble courir plus vite. Nous avons ici un bel exemple du paradoxe de ce « London Chess Classic » : peu de parties décisives, mais souvent d'une grande profondeur. Parfois même trop profondes d'ailleurs puisque selon la machine, ici, seul 51...d3!? offrait des chances de résister, alors que le 51...Rd3? d'Anand va rapidement le mener à sa perte. 52.Tb7 Ta2 53.b6 Txa4 54.Tb8 1-0. Après 54...Tb4 55.b7, le Roi noir ne peut passer sur la colonne "ç" ou "e" pour laisser filer son pion, sans s'exposer à un échec de la Tour blanche suivi de la promotion du pion. De son côté, le Roi blanc est libre d'aller chercher le pion h5...

Alexander Grischuk | Photo Ray Morris-Hill | (DR)

Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (2)

  • guigui59200

    Il y a une erreur sur les statistiques des rencontres entre les joueurs à la ronde 6 car je pense que Topalov et Adams ne se sont pas affronter en 1933 :)

    10/12/2015 22:32
  • ins-1339

    MVL peut jouer la gagne, c'est bien çà ! Carlsen ne remportera pas le tournoi s'il ne remporte aucune partie. Il semble prenable dans ce tournoi. Très beau tournoi tout de même.

    10/12/2015 22:29