Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

Ronde 1 du Tata Steel

Deux victoires dans le tournoi A : Harikrishna sur Giri et Karjakin sur Hou Yifan. Dans le tournoi B, nulles dans les parties Edouard-Tiviakov et Movsesian-Naiditsch.

Le 75e Tata Steel Chess se déroule du 12 au 27 janvier 2013 à Wijk aan Zee aux Pays-Bas. L'évènement est composé de trois tournois de 14 joueurs chacun. Toutes les rondes commencent à 13h30, sauf la dernière à 12h00. Jours de repos les 16, 21 et 24 janvier. La cadence est de 100 minutes pour les 40 premiers coups, puis 50 minutes pour 20 coups et enfin, 15 minutes pour le reste de la partie. Le tout avec un ajout de 30 secondes par coup à partir du premier coup.

Site officiel : www.tatasteelchess.com, avec parties en direct à partir de 13h30.

Voir aussi http://twitter.com/tatasteelchess et www.facebook.com/pages/Tata-Steel-Chess

Les participants du tournoi A | Photo www.facebook.com/pages/Tata-Steel-Chess | (DR)

Appariements de la ronde 1

groupe a
Levon Aronian 2802 - Loek Van Wely 2679 : ½-½ (53) Est-indienne
Magnus Carlsen 2861 - Fabiano Caruana 2781 : ½-½ (37) Partie anglaise
Pentala Harikrishna 2698 - Anish Giri 2726 : 1-0 (59) Française, Rubinstein
Vishwanathan Anand 2772 - Hikaru Nakamura 2769 : ½-½ (28) Française, Steinitz
Ivan Sokolov 2667 - Wang Hao 2752 : ½-½ (41) Nimzo-indienne
Peter Leko 2735 - Erwin L'Ami 2627 : ½-½ (55) Sicilienne Najdorf
Sergey Karjakin 2780 - Hou Yifan 2603 : 1-0 (49) Française, Steinitz

Première ronde sans risque pour Anand. Le Champion du Monde et son adversaire Hikaru Nakamura ont été les premiers à finir. Après le sacrifice temporaire de pion en b2, les Blancs rétablissent l'équilibre matériel par 15.Txb7. Les Blancs ont l'initiative, ce qui compense le léger avantage stratégique des Noirs (paire de Fous et meilleure structure de pions). Les deux joueurs optent pour la répétition de coups.

Carlsen-Caruana après 20.Fxd4

Magnus Carlsen étrenne son nouvel Elo record (2861) à l'occasion de ce tournoi. Comme d'habitude, le Norvégien a rejeté les grandes lignes théoriques pour jouer cette ouverture surprenante : 1.c4 g6 2.e4 e5 3.Cc3 Fg7 4.g3. Dans une position fermée, chaque joueur manoeuvre derrière ses lignes. Avec 20.Fxd4 (voir diagramme ci-contre), Carlsen crée un pion doublé chez les Noirs. Mais la présence de Fou de couleurs opposées permet à Caruana de tenir la position. Après l'échange des pièces lourdes, la position est aplanie, et les deux joueurs partagent le point. Interrogé à la sortie de la salle, Carlsen reconnaissait que la partie n'avait pas été excitante. Il regrettait d'avoir joué 28.a4 au lieu de 28.Df2, qui selon lui était meilleur. Caruana partageait cet avis :

« Après 28.Df2, je dois probablement jouer 28...f4 et après 29.g4 mon Fou en e5 est un petit peu passif. Ca doit être Ok pour les Noirs, mais il peut continuer à jouer longtemps et c'est assez déplaisant. »

Sokolov-Wang Hao après 12...e5

Avec les Noirs face à Ivan Sokolov, Wang Hao a tenté d'améliorer une partie vieille de plus d'un siècle ! En 1911, Oscar Chajes avait joué 12...d5 face à Frank Marshall (qui a laissé son nom au gambit Marshall de la défense espagnole). En 2013, le Chinois a préféré 12...e5.

Les Noirs provoquent les échanges et les deux joueurs se retrouvent dans une finale Tour-Fou contre Tour-Cavalier. Les Blancs ont l'avantage, et auraient pu gagner un pion au 36e coup par 36.Fxa5, mais ils ont préféré clouer le Cavalier. Les Noirs se sortent du clouage et utilisent leurs pions sur les colonnes "a" et "h". Après l'échange du Fou contre le Cavalier, dans une finale de Tours totalement égale, la nulle est conclue.

Aronian-van Wely après 11.h4
Aronian-van Wely après 18.Tb1
Aronian-van Wely après 37...Txa3

Lors de son précédent tournoi à Londres, Levon Aronian a réalisé une performance très moyenne, qui lui a coûté la 2e place du classement Elo. Il espère mieux réussir à Wijk aan Zee. Dans cette première ronde, il affronte avec les Blancs l'un des joueurs locaux, Loek van Wely. Le Néerlandais opte pour la défense Est-indienne en réponse au 1.d4 de l'Arménien. Ce dernier innove par 11.h4 (voir ci-dessus, diagramme de gauche); jusqu'à présent, la majorité des joueurs avait préféré continuer par 11.Cg4. La partie se poursuit par 11...Cc5 12.Ff3 c6 13.Fe3 Db6 14.O-O. Les Blancs ont sacrifié un pion, que les Noirs acceptent par 14...Dxb2.

Quelques coups après on se retrouve dans la position du 2e diagramme : en échange du pion sacrifié les Blancs ont isolé la Dame noire en d4 et une Tour en a6. Les Noirs prennent la bonne décision stratégique, et décident de garder leur Fou en jouant 18...Fh3 puis en échangeant les Dames après 19.Te1 Dxd1 20.Fxd1. Les Blancs ont toujours un léger avantage, mais celui-ci s'amenuise jusqu'au moment où les Blancs récupèrent le pion. Les deux joueurs continuent le combat, et Levon Aronian sacrifie de nouveau un pion, voir 3e diagramme : les Blancs ont décidé de jouer contre le Roi noir, enfermé dans un coin de l'échiquier, et d'abandonner l'aile-Dame aux Noirs. Toutefois, van Wely défendra sans commettre d'erreurs, et la partie s'achève par la nulle au 53e coup.

Karjakin-Hou Yifan après 10...Cc6

Karjakin est sorti facilement vainqueur de son duel face à la championne du Monde Hou Yifan, et s'est offert une victoire pour ses 23 ans.  La Chinoise a commis une grosse imprécision dès l'ouverture dans la position du diagramme ci-contre : 10...Cc6?! (10...O-O suivi de 11...Ca6 était préférable). Les Blancs ont trouvé la sanction : 11.c4! qui ouvre la position alors que le Roi noir est resté au centre. Hou Yifan parvient à ralentir l'attaque en échangeant les Dames, mais se retrouve déroquée. Karjakin ne veut pas lâcher l'initiative, et sacrifie un pion (22.Tac1 Txa2) pour garder la pression sur le Roi adverse. Après le sacrifice d'un 2e pion, il récupère une qualité, puis une pièce au 36e coup. Dans une finale Tour-2 Cavaliers-pion contre Tour-Cavalier-3 pions, les Blancs jouent de manière précise, et ne laissent pas échapper la victoire.

Harikrishna-Giri après 29.Td8

Harikrishna et Giri se sont retrouvés dans une finale de Tour dès le 28e coup, avec le même nombre de pions. On pouvait donc s'attendre à un résultat nul, mais les Noirs ont laissé les Blancs s'emparer d'un pion. Au 29e coup (voir ci-contre), les Blancs donnent échec par 29.Td8+, et le coup logique est 29...Tf8. Mais le Hollandais va jouer 29...Rh7, et après 30.Td7 Tc5 31.Te7 Rg6 32.Txe6+, le second GMI indien du tournoi a l'avantage. Anish Giri ne parviendra pas à rétablir la situation et devra s'incliner  au 58e coup.

 

Groupe b      
Rapport, Richard 2621 - van Kampen, Robin 2581 : ½-½
Edouard, Romain 2686 - Nikolic, Predrag 2628 : ½-½
Ernst, Sipke 2556 - Timman, Jan 2566 : 0-1
Movsesian, Sergei 2688 - Naiditsch, Arkadij 2708 : ½-½
Tiviakov, Sergei 2657 - Ipatov, Alexander 2587 : 1-0
Turov, Maxim 2630 - Grandelius, Nils 2578 : ½-½
Dubov, Daniil 2600 - Smeets, Jan 2608 : ½-½

Dans le tournoi B, le hasard des appariements a fait se rencontrer les deux plus forts Elo du tournoi dès la première ronde. Sergei Movsesian (2688) et Arkadij Naïditsch (2708) ont fait nulle, tout comme Romain Edouard et Predrag Nikolic. A noter la victoire de Jan Timman : l'ancien finaliste du Championnat du Monde a battu son jeune compatriote Sipke Ernst.

Romain Edouard | Photo www.facebook.com/pages/Tata-Steel-Chess | (DR)
Groupe c      
Peralta, Fernando 2617 - Goryachkina, Aleksandra 2402 : 1-0
Swikels, Robin 2508 - Kovchan, Alexander 2579 : ½-½
Brunello, Sabino 2257 - Klein, David 2445 : 1-0
Schut, Lisa 2295 - Admiraal, Miguoel 2321 : ½-½
Bitensky, Igor 2400 - Romanishin, Oleg 2521 : ½-½
Mekhitarian, Krikor 2543 - Burg, Twan 2492 : 1-0
Gretarsson, Helgi 2464 - van der Werf, Mar 2450 : ½-½

Publié le 11/01/2013 - 20:14 , Mis à jour le 24/01/2013 - 23:46

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (5)

  • ins-1229

    Dans le groupe B, il y a également un choc entre Movsessian et Naiditsch. C'est dommage de ne pas l'avoir mentionné

    12/01/2013 17:00
  • metalgods

    il est vrai que l'absence de Kramnik est vraiment dommage,mais bon comme disait mon grand père ,il faut danser avec les filles présentes,lol!!

    12/01/2013 12:38
  • EuropeEchecs

    @diagana : le choix des invitations est à la discrétion des organisateurs. Nous ne connaissons pas les raisons précises de l'absence de Vladimir Kramnik.

    12/01/2013 12:14
  • diagana

    Pourquoi Kramnik, qui, je crois, n'était pas là déjà l'an dernier, ne participe-t-il pas ?

    12/01/2013 02:17
  • metalgods

    je fais de carlsen mon favori pour remporter ce très relevé tournoi.mais si aronian a retrouvé sa forme,il pourrait se meler pour la victoire finale !!

    12/01/2013 00:11