Tata Steel Chess 2020 — R6-R10 —

Le village de Wijk aan Zee aux Pays-Bas | Photo https://www.tatasteelchess.com
Magnus Carlsen - 0,5 point derrière le leader - exécute Vladislav Kovalev en une trentaine de coups. Alireza Firouzja a crânement joué sa chance, mais une faute a suffi à Fabiano Caruana pour prendre l'avantage et rester en tête. Repos jeudi 23.


La 82e édition du tournoi « Tata Steel Chess » se déroule dans le village de Wijk aan Zee, aux Pays-Bas, du 10 (cérémonie d'ouverture) au 26 janvier 2020, avec la participation du champion du monde Magnus Carlsen. Le tournoi d'échecs Tata Steel est l'un des événements les plus prestigieux du calendrier international des échecs. Le « Wimbledon of Chess » attire chaque année les meilleurs grands-maîtres d'échecs du monde, ainsi que des milliers de joueurs amateurs. La compétition est composée de deux groupes de 14 joueurs chacun : le Tata Steel Masters et le Tata Steel Challengers. Commentaires par Robert Hess et Fiona Steil-Antoni pour les rondes 1 à 7 et par Peter Leko et Sopiko Guramishvili pour les rondes 8 à 13.

Le classement du Tata Steel Masters 2020

Pl.JoueursEloNatPts1234567891011121314 Perf.+-
1 Caruana, Fabiano 2822
7.0 X ½ ½ ½ 1   ½ 1 1   ½ ½ 1   2888 9
2 Carlsen, Magnus 2872
6.5 ½ X   ½ 1   ½ ½ ½   ½ 1 ½ 1 2834 -5
3 So, Wesley 2765
6.0 ½   X   1 ½ ½ ½ 1 ½   ½ ½ ½ 2809 6
4 Van Foreest, Jorden 2644
6.0 ½ ½   X ½ ½   1 ½   0 1 1 ½ 2818 24
5 Firouzja, Alireza 2723
5.5 0 0 0 ½ X ½ 1     1 1   ½ 1 2781 8
6 Duda, Jan Krzysztof 2758
5.5     ½ ½ ½ X ½ ½   ½ ½ ½ 1 ½ 2751 -1
7 Giri, Anish 2768
5.0 ½ ½ ½   0 ½ X ½ ½ ½   ½   1 2751 -2
8 Dubov, Daniil 2683
5.0 0 ½ ½ 0   ½ ½ X ½ 1 ½     1 2749 9
9 Anand, Viswanathan 2758
4.5 0 ½ 0 ½     ½ ½ X ½ 1 ½ ½   2711 -7
10 Artemiev, Vladislav 2731
4.5     ½   0 ½ ½ 0 ½ X 0 1 ½ 1 2694 -5
11 Xiong, Jeffery 2712
4.5 ½ ½   1 0 ½   ½ 0 1 X ½   0 2703 -1
12 Vitiugov, Nikita 2747
3.5 ½ 0 ½ 0   ½ ½   ½ 0 ½ X ½   2645 -14
13 Yu, Yangyi 2726
3.5 0 ½ ½ 0 ½ 0     ½ ½   ½ X ½ 2638 -12
14 Kovalev, Vladislav 2660
3.0   0 ½ ½ 0 ½ 0 0   0 1   ½ X 2589 -9
Les parties du Tata Steel Chess Masters 2020
Résultats de la ronde 10 du 22 janvier 2020 — Masters
Xiong, Jeffery 2712 - Artemiev, Vladislav 2731 : 1-0
(61)
Chebanenko
Van Foreest, Jorden 2644 - Duda, Jan Krzysztof 2758 : ½-½ (35) Alapine
Carlsen, Magnus 2872 - Kovalev, Vladislav 2660 : 1-0
(37) Gambit Dame
Caruana, Fabiano 2822 - Firouzja, Alireza 2723 : 1-0
(48) Est-Indienne
Anand, Viswanathan 2758 - Vitiugov, Nikita 2747 : ½-½ (30) Italienne
Yu, Yangyi 2726 - So, Wesley 2765 : ½-½ (57)
Écossaise
Dubov, Daniil 2683 - Giri, Anish 2768 : ½-½ (22) Gambit Dame
Carlsen - Kovalev
Après 15.♗b1
Carlsen - Kovalev
Après 23...g5
Carlsen - Kovalev
Après 33.♖e1

Il est parfois difficile de comprendre comment un grand-maître à plus de 2600 Elo peut se retrouver perdant en moins de 20 coups. Dans un gambit de la Dame « normal », dans le 1er diagramme après 15.b1, le 15...f5?! du Biélorusse le poussait déjà dans une position difficile. 16.0-0 xg3 17.hxg3 f6 18.e4! xc3 19.bxc3 xa3?! Ce n'est plus du courage, mais de l'inconscience. 20.exf5 exf5 21.fe1! a5? 22.g4 c7 23.h4 g5, 2e diagramme. Une fuite en avant, mais il n'y avait plus rien de bon à jouer pour les Noirs. 24.xf5 xf5 25.gxf5 f6 26.e6 af8 La machine affiche un terrible +3.00 ! 27.xf6 xf6 28.a2+ f8 29.d3 e5 30.e4 d6 31.b4 e7 32.f6+ d7 33.e1, 3e diagramme. 33...xf6 34.d4+! d6 35.xe5 xe5+- 36.xe5 c6 37.e3 1-0 The end.

Magnus Carlsen et Vladislav Kovalev
Fabiano - Firouzja
Après 13.♕f3!?
Fabiano - Firouzja
Après 19.♗d4
Fabiano - Firouzja
Après 30.♖g1!

Il faut le reconnaître, Alireza Firouzja n'a pas froid aux yeux. Après avoir été complètement dominé positionnellement hier par Magnus Carlsen, l'Iranien a opposé une défense Est-Indienne au numéro 2 mondial Fabiano Caruana. Et pas n'importe laquelle ! La ligne 1.d4 f6 2.c4 g6 3.c3 g7 4.e4 d6 5.h3 0-0 6.e3 c6!? est rare et provocante. 7.d5 e5 8.f4 ed7 9.g4 c6 10.f3 cxd5 Alireza Firouzja est dans sa préparation et joue tout a tempo. 1h26-1h44. 11.cxd5 b6. Une nouveauté sur la partie 1-0 (51) Jones,G (2662)-Pavlidis,A (2546) Heraklio 2017 qui avait continué par 11...c5. 12.d4 c5 13.f3!?. 1er diagramme. Au lieu du tentant et évident 13.c6, laissant les Noirs choisir entre 13...c7 et 13...e8. On peut supposer que Fabiano Caruana a surtout cherché à sortir son adversaire de sa récitation. 1h18-1h40. 13...b7 est arrivé après 13 minutes. Sans présumer du résultat final de cette partie, Alireza Firouzja a en tous cas réussi à imposer une ligne plus tactique que stratégique. La preuve après 14.g5 avec la longue combinaison aussi proposée par la machine 14...xe4!? Cependant, pour Peter Leko, cette ligne est mauvaise pour les Noirs, même si le Hongrois tempérait son jugement en précisant que ces positions d'Est-Indienne n'étaient pas sa tasse de thé. 15.xe4 xd5 16.f6+ exf6 17.xd5 e8 Le grand-maître norvégien Jonathan Tisdall tweettait : « Le choix d'ouverture de Firouzja est une sage décision. Si vous êtes assez dangereux pour que le champion du monde se méfie de vous, alors vous devez rechercher la bagarre. » 18.c2 fxg5 19.d4, 2e diagramme. Évidemment, pas 20.xf4?? à cause de 20...f6! 0-1. Les Noirs ont 4 pions pour un Fou, mais leurs fantassins ne sont pas très fringants. 19...xd4 Se débarrasse de la paire de Fous ennemie. 20.xd4 e6 Offrant le pion d6, que les Blancs feraient mieux de ne pas prendre à cause de 21...f6 et 22...ad8 avec un bon jeu noir. 21.d2 L'Américain est prudent. 22...f6 23.b1 ac8 Finalement, Alireza Firouzja a obtenu un peu de contre-jeu. 24.b5 ed8 25.b4 d5! 26.hf1 c5 27.a4 d4 28.d3 f5 29.f3 g5, avec toujours une position tendue. Les Blancs doivent être mieux, mais rien n'est vraiment clair. 0h28-0h28. 30.g1! Et ici, 3e diagramme, la faute par 30...f8?. Selon la machine, seul 30...h5 maintenant un équilibre précaire.

31.h4 h6 32.hxg5 hxg5 33.h3 f3?! 34.c4!? [Rate le décisif 34.gh1 f2 35.xf2! xf2 36.h8+ e7 37.b4+! Le coup qu'il fallait voir en jouant...] 34...e7?! Avec environ 3 minutes. [34...f2 35.f1 c8 36.xe6 xe6 37.xf2 f4 était meilleur selon le module.] 35.xe6 xe6 36.h2! f2 37.f1 d7 38.h6 e7 39.xf2 xf2 40.xf2 c8 41.a5. Diagramme. La position noire est sans espoir. 41...bxa5 42.c2+ b8 43.c5 d6 44.h8+ d8 45.b3+ c7 46.b7+ d6 47.h6 f6 48.e4+ 1-0. Alireza Firouzja paye au prix fort son apprentissage chez les +2800 Elo.

Fabiano - Firouzja
Après 41.a5
Alireza Firouzja et Fabiano Caruana
Résultats de la ronde 9 du 21 janvier 2020 — Masters
Duda, Jan Krzysztof 2758 - Xiong, Jeffery 2712 : ½-½ (79)
Italienne
Kovalev, Vladislav 2660 - Van Foreest, Jorden 2644 : ½-½ (68) Najdorf 6.De2
Firouzja, Alireza 2723 - Carlsen, Magnus 2872 : 0-1
(39) Berlinoise
Vitiugov, Nikita 2747 - Caruana, Fabiano 2822 : ½-½ (23) Nimzo-Indienne
Anand, Viswanathan 2758 - Dubov, Daniil 2683 : ½-½ (19) Rossolimo
Artemiev, Vladislav 2731 - Yu, Yangyi 2726 : ½-½ (50) Néo-Grünfeld
So, Wesley 2765 - Giri, Anish 2768 : ½-½ (31) Slave

Sortez le pop-corn ! Alireza Firouzja (16 ans), affronte le Champion du Monde Magnus Carlsen, et le prodige iranien a beaucoup à gagner et rien à perdre. Un gain de Firouzja serait un coup de tonnerre dans un ciel serein, une nulle un très bon résultat, et une défaite n'hypothéquerait en rien son avenir.

À suivre aussi dans le haut du tableau, le Néerlandais Jorden Van Foreest, qui réalise le tournoi de sa vie et affronte le qualifié du Challengers 2019, Vladislav Kovalev, en grandes difficultés. Sans oublier le chanceux Fabiano Caruana, opposé au remplaçant de Ian Nepomniachtchi, Nikita Vitiugov, à la dérive.

Vous êtes nombreux, ici et sur les réseaux sociaux, à vous interroger sur la manière dont Magnus Carlsen va affronter Alireza Firouzja. Va-t-il jouer la sécurité ou pour le gain ? La réponse se trouve dans le classement actuel du Norvégien dans le tournoi. Le champion du monde a remporté sept fois le Tata Steel Chess, dont les deux dernières éditions, et il est pour le moment - à cinq rondes de la fin - un point derrière les leaders, dont Alireza Firouzja. Donc, peu importe que ce soit l'Iranien de 16 ans ou un autre aujourd'hui face à lui, Magnus Carlsen va (doit) forcément jouer pour gagner; il lui faut aussi rattraper Fabiano Caruana !

Alireza Firouzja et Magnus Carlsen

Cependant, après 1.e4, la réponse 1...e5 au lieu d'une tranchante Sicilienne était déjà surprenante. Et puis, sur 2.f3 c6 3.b5 f6 La Berlinoise. Une ouverture jouée la dernière fois par Carlsen à Bienne 2018.

Inutile de préciser que l'Iranien ne pouvait qu'être surpris.  4.d3 d6 Et là, Alireza Firouzja a pris un peu de temps. Peter Leko a expliqué que la stratégie de Magnus Carlsen était de jouer solide et laisser son adversaire prendre des risques. 5.c3 a6 6.a4 e7 7.0-0 0-0 8.e1 e8 9.bd2 f8 10.h3 b5 11.c2 b7 Pour le moment les joueurs naviguent dans les finesses de l'ouverture, mais avec des pendules à 1h25-1h29, la surprise n'a pas trop décontenancé Alireza. 12.d4 Moins fréquent que 12.f1. Diagramme.

Firouzja - Carlsen
Après 12.d4
Firouzja - Carlsen
Après 16.a4

12...g6. Nous ne sommes plus dans une Berlinoise. La position oscille entre Breyer (si le c6 joue b8 et d7 ensuite) et Flohr-Zaïtsev avec b7. 13.a3?! On préfère généralement pousser 13.d5. 13...b8 Comme dans la Breyer. 14.d5!? c6 15.c4 bd7 16.a4 et les joueurs abandonnaient, certainement sans le savoir, la dernière partie des bases : 1-0 (47) Shadrina,T (2416)-Kosintseva,T (2497) St Petersburg 2009, même si la machine n'avait pas aimé du tout la poussée différée 14.d5 au lieu de 13.d5. Diagramme. 16...c7.

Larry Evans a écrit : « Aux échecs il est plus important de frustrer la stratégie de votre adversaire que d'être obsédé par la vôtre. » Et c'est ce qu'a réussi ici Magnus Carlsen avec cette Berlinoise qui n'en est plus une. Alireza Firouzja espérait jouer pour le gain, et le voilà en train de chercher son chemin dans une position stratégique complexe.

17.b3 a coûté la bagatelle de 23 minutes. 17...ec8. 0h39-1h05. L'aile-Dame blanche est sous une terrible pression. 18.a2 bxc4 Le premier échange de la partie. 19.bxc4 a5! 20.f1!? Joué très vite. 0h30. 20...a6 A tempo. 0h57. 21.e3 c5 22.d2. Alireza Firouzja souffre et sa position commence à donner des signes de faiblesse sous la pression noire sur leur aile-Dame et maintenant sur le pion e4. 22...cxd5 23.cxd5 ab8. Une autre pièce noire arrive et la pression augmente encore. Diagramme.

Firouzja - Carlsen
Après 23...♖ab8
Firouzja - Carlsen
Après 28...♔g7

24.a3 d8 Après 14 minutes. 25.f3!? Après 56 secondes ! Serait-ce un signe d'impatience d'Alireza Firouzja ? La machine préférait 25.g4.  25...h5 Ce qui ne sera maintenant plus possible. 26.aa1 h6 Et une pièce noire de plus pour encore un peu plus de pression. 27.ab1 L'Iranien joue vite, très vite, peut-être même trop vite cette position, mais comment ne pas se désespérer lorsque l'ont se retrouve pieds et poings liés, et que votre adversaire contrôle tout l'échiquier. 27...xb8 28.xb1 g7. Diagramme.

29.ef1 h4 30.e3 Les Blancs ne peuvent plus rien entreprendre et attendent stoïquement l'heure de leur exécution. 30...f4 31.ef1 c7 32.g3!? hxg3 33.fxg3 h6 34.h4 d7!? Le module préférait voir la Dame noire rejoindre la fête par 34...a7! plutôt que de courir après un pion. 35.g2 xa4 36.xa4 xa4 37.xd6 d4 38.f2 xf2+ 39.xf2 xf1 0-1. Le module donne ici 40.xf1!? xd2 41.xe5 c3 42.c1 xe5 43.xc8, avec quelques chances de sauver le demi-point, mais faut pas rêver...

Firouzja - Carlsen
Après 39...♗xf1 0-1

Garry Kasparov a écrit : « L'art le plus élevé du joueur d'échecs est de ne pas permettre à votre adversaire de vous montrer ce qu'il peut faire. » C'est exactement ce qu'a fait aujourd'hui Magnus Carlsen pour museler son désormais célèbre adversaire, Alireza Firouzja. Via une défense Berlinoise, le Norvégien a entraîné l'Iranien dans les méandres stratégiques de la partie espagnole, oscillant entre Breyer et Flohr-Zaïtsev, méandres dans lesquels Alireza Firouzja s'est perdu. En à peine 20 coups, l'avantage positionnel des Noirs sur l'aile-Dame ne laissait que peu de doutes sur l'issue de la rencontre. C'est un sentiment de frustration qui doit dominer chez le jeune iranien après cette défaite; ne pas avoir pu jouer comme il l'aurait voulu, de ne pas avoir pu exprimer ses capacités. D'un autre côté, il faut l'avouer, nous avons assisté à une véritable démonstration positionnelle de la part du champion du monde. Du grand art ! Demain, au menu de Firouzja, le leader Fabiano Caruana !

Magnus Carlsen vs Alireza Firouzja | Photo https://www.tatasteelchess.com
Résultats de la ronde 8 du 19 janvier 2020 — Masters
Xiong, Jeffery 2712 - Kovalev, Vladislav 2660 : 0-1 (78)
Averbach
Van Foreest, Jorden 2644 - Firouzja, Alireza 2723 : ½-½ (37) Najdorf 6.Tg1
Carlsen, Magnus 2872 - Vitiugov, Nikita 2747 : 1-0
(30) Espagnole
Caruana, Fabiano 2822 - Anand, Viswanathan 2758 : 1-0
(61) Ragozine
Yu, Yangyi 2726 - Duda, Jan Krzysztof 2758 : 0-1
(68) Dragon Accéléré
Giri, Anish 2768 - Artemiev, Vladislav 2731 : ½-½ (39) Gambit Dame
Dubov, Daniil 2683 - So, Wesley 2765 : ½-½
(15) Ragozine

Alireza Firouzja alimente toutes les conversations et c'est bien normal ; même Magnus Carlsen à son âge n'avait pas fait aussi bien. Cela-dit, si le jeune iranien réalise jusqu'à maintenant une performance extraordinaire (2738.7 Elo au classement en direct), le voir déjà comme un futur champion du monde, voire simplement comme un candidat, c'est aller un peu vite en besogne. Le classement Elo le plus élevé publié par la FIDE d'un joueur de 16 ans est 2737 par le Chinois Wei Yi, actuellement 23e joueur mondial avec 2732 à 20 ans et non qualifié pour le tournoi des candidats 2020.

Le programme d'Alireza Firouzja ne va pas être de tout repos : Firouzja - Carlsen dans la ronde 9 après le jour de repos, puis Caruana - Firouzja. Firouzja - Anand, Vitiugov - Firouzja. Et enfin, Firouzja - Dubov. Excusez du peu !

Carlsen - Vitiugov
Après 24.♘g4
Carlsen - Vitiugov
Après 30.♗d5
J. Van Foreest - Firouzja
Après 11.♔d1

On s'en doutait, le remplaçant de Ian Nepomniachtchi, Nikita Vitiugov, allait souffrir face à Magnus Carlsen. Cependant, le Russe a très bien résisté jusqu'au 1re diagramme après 24.g4 Et puis le manque de temps a fait son œuvre. 24...xg4!? [24...c5!] 25.hxg4 d8 1h06-0h22 26.e1 c5!? 1h01-0h16 27.f5 c7 28.g3 e6?! 29.h1 f6 30.d5, 2e diagramme, avec une position noire déprimante. Tellement déprimante que Nikita Vitiugov a jeté l'éponge. 1-0.

Jorden Van Foreest a surpris Alireza Firouzja avec sa variante contre la Najdorf : 1.e4 c5 2.f3 d6 3.d4 cxd4 4.xd4 f6 5.c3 a6 6.g1!? c6 7.g4 Cherche à transposer dans une attaque Kérès. Après 14 minutes l'Iranien a joué 7...g6. L'idée de jouer une variante du dragon, où la meilleure place de la Tour est h1 et non g1, est logique. 8.g5 d7. 1h42-1h21. 9.h4!? Apparemment une nouveauté en lieu et place de 9.e3. 9...xd4 10.xd4 e5 11.d1, 3e diagramme. À noter que le premier coup de "Stockfisch 11" est 11.e2?!, ce qui a beaucoup amusé Peter Svidler. Jorden Van Foreest a poussé autant qu'il a pu toute la partie, et avec brio, mais une fois encore Alireza Firouzja a fait preuve de résilience et le duel s'est achevé sur le partage du point. Jour de repos lundi 20 janvier.

Caruana - Anand
Après 36...f5
Caruana - Anand
Après 43...♖d8
Caruana - Anand
Après 52.♗e6

Avant d'arriver au 1er diagramme, Viswanathan Anand a dû repousser de nombreux assauts de Fabiano Caruana. Et puis, comme cela arrive parfois lorsque l'adversaire oppose une résistance tenace, la faute : 37.f6+? [37.f6! et rien n'est clair.] 37...xf6 38.exf6+ h7! [Si 38...f8? 39.e5+-] 39.e5 d6! 40.f7 g7. Le contrôle du temps est atteint et les Noirs restent avec un grand avantage. Viswanathan Anand va prendre pas mal de temps, mais sans trouver la ligne de gain qui, il faut l'avouer, n'avait rien de simple. 41.f3 b3 42.g5 d2 [Si, 42...xd4? 43.h7!] 43.e6 d8, 2e diagramme. 44.f2 f6 45.d7 e4 46.xe4+ fxe4!? [46...xf7! selon la machine.] 47.e8 e7?! [47...e7! toujours selon la machine.] 48.e3 b8?! 49.xa4 b5 Les Noirs n'ont plus de gain, mais le pire restait à venir pour Anand. 50.b3 a8 51.xe4 xa3 52.e6, 3e diagramme. Et maintenant, le drame ! 52...a1? 53.d5! d1 54.e5 f1? 55.d6+! f8 56.d5 Les Noirs n'ont pratiquement plus de coups. 56...f6 57.d7!? e7 58.c6 f2 59.xb5 b2+ 60.c6 b8 61.c7 1-0. Quelle terrible désillusion pour Viswanathan Anand ! Une défaite certainement causée par la fatigue après 6 heures de jeu. Fabiano Caruana profite de l'aubaine pour rejoindre Alireza Firouzja en tête de la compétition. Jour de repos lundi 20 janvier. Rendez-vous mardi pour le choc entre Alireza Firouzja et Magnus Carlsen.

Résultats de la ronde 7 du 18 janvier 2020 — Masters
Firouzja, Alireza 2723 - Xiong, Jeffery 2712 : 1-0
(68)
Berlinoise
Vitiugov, Nikita 2747 - Van Foreest, Jorden 2644 : 0-1
(62) Française
Anand, Viswanathan 2758 - Carlsen, Magnus 2872 : ½-½ (54) Rossolimo
Caruana, Fabiano 2822 - Dubov, Daniil 2683 : 1-0
(79) Rossolimo
Kovalev, Vladislav 2660 - Yu, Yangyi 2726 : ½-½ (33) Espagnole
Duda, Jan Krzysztof 2758 - Giri, Anish 2768 : ½-½ (27) Espagnole
Artemiev, Vladislav 2731 - So, Wesley 2765 : ½-½ (41) Anglaise

Ne vous fiez pas aux résultats nuls des parties du jour. Une ouverture douteuse de Magnus Carlsen contre la variante Rossolimo de Viswanathan Anand, de longues réflexions du Norvégien dès le neuvième coup, un pion grappillé par Anand, le champion du monde a bataillé ferme pour accrocher une septième nulle consécutive.

Alireza Firouzja et Jeffery Xiong se livrent un duel digne des plus grands et l'Iranien de 16 ans émerge seul en tête après la ronde 7 du Tata Steel Chess de Wijk aan Zee ! Incroyable ! Extraordinaire ! Du jamais vu !

Fabiano Caruana fait fructifier un léger avantage jusqu'à la victoire contre Daniil Dubov. Mais que ce fut dur ! 

Une faute d'ouverture étonnant de Nikita Vitiugov - le remplaçant de Ian Nepomniachtchi : 1.e4 e6 2.d4 d5 3.c3 f6 4.e5 fd7 5.ce2 c5 6.c3 c6 7.f3 e7 8.a3 0-0 9.f4 a5 Et là, oubliant le clouage du pion c3, au lieu de 10.e3, la gaffe 10.d3? sanctionnée par Jorden Van Foreest d'un 10...xd4! 11.xd4 cxd4 0h54-1h30. Vitiugov va se lancer dans une attaque désespérée par 12.h5 f5 13.0-0, mais Jorden va l'emporter en finale avec quatre pions pour un Fou. 0-1 après pas mal de péripéties.

Vitiugov - J. Van Foreest
Après 10.♗d3?
Jeffery Xiong et Alireza Firouzja
Résultats de la ronde 6 du 17 janvier 2020 — Masters
Xiong, Jeffery 2712 - Vitiugov, Nikita 2747 : ½-½ (39) Italienne
Van Foreest, Jorden 2644 - Anand, Viswanathan 2758 : ½-½ (34) 4 Cavaliers
Carlsen, Magnus 2872 - Caruana, Fabiano 2822 : ½-½
(28) Gambit Dame
Yu, Yangyi 2726 - Firouzja, Alireza 2723 : ½-½ (36) Najdorf
Giri, Anish 2768 - Kovalev, Vladislav 2660 : 1-0
(51) Italienne
So, Wesley 2765 - Duda, Jan Krzysztof 2758 : ½-½ (34) Catalane
Dubov, Daniil 2683 - Artemiev, Vladislav 2731 : 1-0
(33) Caro-Kann

Magnus Carlsen ajoute un nouveau demi-point à sa collection, cette fois opposé à Fabiano Caruana. C'est quand qu'il le commence son tournoi le Norvégien ? 🙂 Quant à Fabiano Caruana : « Nulle avec les pièces noires contre Magnus Carlsen est un bon résultat. »

Alireza Firouzja a montré une autre facette de son talent aujourd'hui : la défense. Mal engagé dans une ligne de la Najdorf, l'Iranien s'est défendu pied à pied, calmement, jusqu'à prendre le demi-point au Chinois Yu Yangyi.

Vainqueur du Challengers 2019 avec 10 points sur 13, le Biélorusse Vladislav Kovalev endure un véritable calvaire pour son premier Masters. Pour commencer, le tirage au sort lui a donné deux fois de suite les pièces noires... et deux défaites ! Firouzja et Dubov. Après une nulle contre Duda, nouvelle défaite, face à Artemiev. Une nulle en 21 coups contre Wesley So, et aujourd'hui, une partie gâchée par un zeitnot extrême; 53 secondes au 35e coup a bien aidé Anish Giri à revenir à 50%.

Suite à sa victoire sur Anish Giri dans la ronde 5, Alireza Firouzja ne s'enflammait pas pour autant : « J'ai la même confiance que celle que j'avais au début du tournoi. Je n'attends pas grand-chose de spécial. Je veux jouer de bons coups et nous verrons. »

Le classement du Tata Steel Challengers 2020

Pl.JoueursEloNatPts1234567891011121314 Perf.+-
1 Anton Guijarro, David 2694 7.0 X ½ ½ ½ 1 1 ½ 1   1 ½   ½   2759 9
2 L'Ami, Erwin 2606 6.5 ½ X ½ ½     1 ½ ½   ½ 1 1 ½ 2698 12
3 Ganguly, Surya
2636 6.0 ½ ½ X ½     ½ ½ ½ ½ ½   1 1 2658 3
4 Abdusattorov, Nod 2635 6.0 ½ ½ ½ X ½ ½   0   ½ 1 1   1 2681 6
5 Eljanov, Pavel 2650 6.0 0     ½ X ½ ½   ½ ½ 1 1 ½ 1 2667 2
6 Grandelius, Nils 2673 5.5 0     ½ ½ X 0 ½ 1 ½   ½ 1 1 2634 -5
7 Mamedov, Rauf 2659 5.0 ½ 0 ½   ½ 1 X 0 ½     ½ ½ 1 2598 -8
8 Smeets, Jan 2585 5.0 0 ½ ½ 1   ½ 1 X ½ ½ 0   ½   2609 3
9 Van Foreest, Lucas 2523 5.0   ½ ½   ½ 0 ½ ½ X 1 ½ ½   ½ 2605 11
10 Nihal Sarin 2618 5.0 0   ½ ½ ½ ½   ½ 0 X   ½ 1 1 2601 -2
11 Keymer, Vincent 2527 5.0 ½ ½ ½ 0 0     1 ½   X ½ 1 ½ 2595 9
12 Smirnov, Anton 2604 4.0   0   0 0 ½ ½   ½ ½ ½ X 1 ½ 2518 -12
13 Saduakassova, Dinara 2519 2.0 ½ 0 0   ½ 0 ½ ½   0 0 0 X   2385 -15
14 Warmerdam, Max 2498 2.0   ½ 0 0 0 0 0   ½ 0 ½ ½   X 2373 -14
Les parties du Tata Steel Chess Challengers 2020
Résultats de la ronde 10 du 22 janvier 2020 — Challengers
Saduakassova, Dinara 2519 - Smirnov, Anton 2604 : 0-1
(38) Catalane
Anton Guijarro, David 2694 - Eljanov, Pavel 2650 : 1-0
(42) Anglaise
Smeets, Jan 2585 - Grandelius, Nils 2673 : ½-½ (42) Écossaise
Ganguly, Surya Shekhar 2636 - Nihal Sarin 2618 : ½-½ (24) Espagnole
L'Ami, Erwin 2606 - Keymer, Vincent 2527 : ½-½ (30) Catalane
Abdusattorov, Nodirbek 2635 - Warmerdam, Max 2498 : 1-0
(39) Richter-Rauzer
Mamedov, Rauf 2659 - Van Foreest, Lucas 2523 : ½-½ (52) Anglaise
Résultats de la ronde 9 du 21 janvier 2020 — Challengers
Eljanov, Pavel 2650 - Saduakassova, Dinara 2519 : ½-½ (54) Anglaise
Grandelius, Nils 2673 - Anton Guijarro, David 2694 : 0-1
(32) Début Réti
Nihal Sarin 2618 - Smeets, Jan 2585 : ½-½ (45) Caro-Kann
Keymer, Vincent 2527 - Ganguly, Surya Shekhar 2636 : ½-½ (37) Gambit Dame
L'Ami, Erwin 2606 - Mamedov, Rauf 2659 : 1-0
(42) Est-Indienne
Smirnov, Anton 2604 - Abdusattorov, Nodirbek 2635 : 0-1
(96) Nimzo-Indienne
Warmerdam, Max 2498 - Van Foreest, Lucas 2523 : ½-½ (45) Anglaise
Résultats de la ronde 8 du 19 janvier 2020 — Challengers
Saduakassova, Dinara 2519 - Grandelius, Nils 2673 : 0-1
(56) Néo-Grünfeld
Anton, David 2694 - Nihal Sarin 2618 : 1-0
(65) Anglaise
Smeets, Jan 2585 - Keymer, Vincent 2527 : 0-1
(47) Sicilienne
Ganguly, Surya
2636 - L'Ami, Erwin 2606 : ½-½ (49) Gambit Dame
Abdusattorov, Nodirbek 2635 - Eljanov, Pavel 2650 : ½-½ (51) Berlinoise
Van Foreest, Lucas 2523 - Smirnov, Anton 2604 : ½-½ (24) Catalane
Mamedov, Rauf 2659 - Warmerdam, Max 2498 : 1-0
(47) Italienne
Résultats de la ronde 7 du 18 janvier 2020 — Challengers
Nihal Sarin 2618 - Saduakassova, Dinara 2519 : 1-0
(47) Nimzo-Indienne
Keymer, Vincent 2527 - Anton Guijarro, David 2694 : ½-½ (32) Gambit Dame
L'Ami, Erwin 2606 - Smeets, Jan 2585 : ½-½ (49) Slave
Ganguly, Surya
2636 - Mamedov, Rauf 2659 : ½-½ (41) Dragon Ac.
Grandelius, Nils 2673 - Abdusattorov, Nodirbek 2635 : ½-½ (52) Catalane
Eljanov, Pavel 2650 - Van Foreest, Lucas 2523 : ½-½ (33) Catalane
Smirnov, Anton 2604 - Warmerdam, Max 2498 : ½-½ (33) Ragozine

Opposé au leader Pavel Eljanov, Lucas Van Foreest - le frère de Jorden dans la Masters, n'a pas eu froid aux yeux après le 20.e5 du diagramme, avec un sacrifice de Dame par 20...xd4+!? pour Tour et Cavalier. 21.xd4 cxd4 22.e1 dxc3 23.bxc3 c7 24.f1 fc8 25.c1 f7 26.g4 g6 27.h1 c4 28.gxf5 gxf5 29.xc4 xc4 30.e3 b4 31.h6 h4 32.d2 hc4 33.h6 ½-½ Un demi-point qui permet au grand-maître ukrainien de conserver seul la tête du Challengers.

Eljanov - L. Van Foreest
Après 20.e5
Résultats de la ronde 6 du 17 janvier 2020 — Challengers
Saduakassova, Dinara 2519 - Keymer, Vincent 2527 : 0-1
(80)
Catalane
Anton Guijarro, David 2694 - L'Ami, Erwin 2606 : ½-½ (40) Anglaise
Smeets, Jan 2585 - Ganguly, Surya
2636 : ½-½ (69) Canal-Sokolsky
Abdusattorov, Nodirbek 2635 - Nihal Sarin 2618 : ½-½ (55) Espagnole
Van Foreest, Lucas 2523 - Grandelius, Nils 2673 : 0-1
(43) Najdorf
Warmerdam, Max 2498 - Eljanov, Pavel 2650 : 0-1
(22) Caro-Kann
Mamedov, Rauf 2659 - Smirnov, Anton 2604 : ½-½ (49) Française

Dans une Caro-Kann variante d'avance, Le Néerlandais Max Warmerdam vient de gaffer par 19.ce2?? au lieu du simple 19.xf5 gxf5 et tout encore à faire. L'Ukrainien Pavel Eljanov réfute d'un terrible 19...xe5! 20.f4 [Si 20.dxe5 xh4#] 20...g4+ 21.h1 xg3+ 22.xg3 c7 0-1. Warmerdam n'insiste pas. Avec un pion de moins et une position complètement détruite, le cœur n'y est plus.

Warmerdam - Eljanov
Après 19.♘ce2??

Rondes, Cadence et programme du Tata Steel Chess

13 rondes à la cadence de 100 minutes pour les 40 premiers coups, 50 minutes pour les 20 coups suivants et enfin, 15 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un ajout de 30 secondes par coup. Ronde 1 le 11 janvier, jours de repos les 15, 20 et 23 janvier. Dans le cadre du «Tata Steel Chess on Tour» la ronde 5 se jouera au Philips Stadium d'Eindhoven le jeudi 16 janvier. Les parties débutent à 13h30, sauf la ronde 5 du Masters à 14h00 et lors de la dernière ronde à 12h00.

Les règles du départage

Au cas où il y aurait plus d'un gagnant au Tata Steel Masters, un départage décidera du joueur qui remportera le trophée, même si les prix sont partagés. Si deux joueurs se retrouvent à égalité pour la première place, ils disputeront un match de départage le 26 janvier 2020 à partir de 18h00. Le match consistera en 2 parties blitz avec 5 minutes par joueur + 3 secondes par coup. En cas d'égalité après ces deux parties il y aura un blitz « Armageddon » avec 6 minutes pour les Blancs, 5 minutes pour les Noirs, plus 3 secondes par coup à partir du 60e coup, où la nulle suffit aux Noirs pour l'emporter.

Si plus de deux joueurs sont à égalité à la première place, seuls les deux premiers joueurs classés selon les critères suivants joueront le départage : 1. Le résultat de la rencontre directe. 2. Le Sonneborn-Berger. 3. Le plus grand nombre de parties avec les Noirs. 4. Tirage au sort.

Ian Nepomniachtchi remplacé par Nikita Vitiugov

Ian Nepomniachtchi a annulé sa participation à la 82e édition du Tata Steel. Le Russe a indiqué qu'il était fatigué après la série de tournois de 2019 et qu'il souhaitait faire une pause pour se préparer au Tournoi des Candidats du mois de mars. Nepomniachtchi est remplacé par son compatriote Nikita Vitiugov. Comme Alireza Firouzja et Vladislav Artemiev, Vitiugov jouera pour la première fois à Wijk aan Zee.

Tata Steel

Le tournoi d'échecs Tata Steel a une longue tradition. Commencé comme un tournoi pour les employés, il est devenu un tournoi international de renommée mondiale. Tata Steel a choisi les échecs car les échecs impliquent une réflexion stratégique et se concentrent sur la recherche de solutions créatives pour des problèmes complexes. Tata Steel a ce même objectif. La sidérurgie est un processus de haute technologie avec un rôle crucial pour l'innovation. Les employés de Tata Steel travaillent continuellement et sans relâche à trouver des solutions intelligentes pour améliorer les processus et les produits. Dans le même temps, Tata Steel contribue à la création d'une société durable grâce à ses innovations en matière de produits et de procédés. Parmi les aficionados des échecs, le tournoi de Wijk aan Zee est connu sous le nom du « Wimbledon des Échecs ».


Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (62)

  • ayrion78100

    Certains aiment beaucoup les polémiques....
    Jour de repos le temps pour les joueurs de reprendre leurs esprits.
    Il est quand même notable de constater que la différence entre un joueur top 5 et un jeune loup comme Firou réside dans la régularité des résultats. Un retour en arrière sur 3 parties et l'impression de ne plus assister au même tournoi. Enchaîner les nulles pour ensuite aligner les victoires et voilà Carlsen déjà deuxième. Caruana revient aux affaires après s'être fait discret sur cette fin d'année 2019.

  • Shasha

    GeorgesHenri : Si tu préfères suivre un championnat du monde féminin entaché par la non participation de la meilleure joueuse libre à toi, mais prétendre qu'on est machos parce qu'on place le Tata Steel en priorité n'a aucun fondement. Je place le Tata Steel loin devant le championnat, non pas par machisme mais tout simplement par ce que les parties y sont d'un niveau beaucoup plus élevé et donc bien plus intéressantes à suivre. De plus il ne s’agit pas là d'hommes ou femmes puisque le Tata Steel est, comme les autres tournois non féminins et on ne le dira jamais assez, un tournoi MIXTE auquel Hou Yifan a déjà participé plusieurs fois dans le master. Il n'y a donc rien d'étonnant à privilégier un tournoi de 14 joueurs (donc 7 parties à chaque rondes) pratiquement tous au delà de 2700 élos qu'un match entre deux joueuses en dessous de 2600 élos... Ce sont avant tout les joueurs composants un tournoi qui déterminent sa notoriété, peut importe le nom qu'on lui donne.

  • Orque83

    Ohlala...la pensée unique a encore frappé !
    Désolé, mais le fait de préférer le Tata Steel au championnat du monde féminin ne fait pas de nous d'affreux machos...il faut arrêter de vouloir imposer d'aimer plus les femmes que les hommes, les chiens plus que les chats et autres imbécilités du genre…
    J'apprécie beaucoup Aleksandra et Wenjun, mais je prends plus de plaisir à analyser une partie entre Magnus et Fabiano…
    Maintenant, libre à vous de vous extasier devant un petit pull so chic...en tant que "macho" je n'y vois aucun inconvénient !
    "Les femmes, je suis contre, tout contre" Sacha Guitry, à une époque ou on avait le droit de rire de tout, même si ce n'était déjà pas avec tout le monde...

  • Kaspalov

    E.E. vous l'avez échappée belle! ;) (ce n'est pas de l'ironie mais il faut bien rire un peu).

  • EuropeEchecs

    Nous changeons l'ordre des articles en fonction de leur déroulement. Le championnat du monde féminin était en « Une » ce matin, il débutait à 6h30. Et nous avons placé le Tata Steel Chess lorsque celui-ci a débuté. Demain le championnat du monde féminin sera en « Une » toute la journée, c'est repos à Wijk aan Zee.