Tata Steel Chess 2021 — R8-R9 —

Alireza Firouzja (17 ans) ½-½ Andrey Esipenko (18 ans). Victoire de Fabiano Caruana sur Radoslaw Wojtaszek. Magnus Carlsen entame sa "remontada" en battant Nils Grandelius. Coup dur pour Maxime Vachier-Lagrave qui s'incline devant Anish Giri !


La 83e édition du tournoi « Tata Steel Chess 2021 » se déroulera dans le village de Wijk aan Zee, aux Pays-Bas. C'est le deuxième tournoi over the board seulement d'échecs classiques depuis le début du COVID-19. Le champion du monde norvégien est dans son jardin à Wijk aan Zee, puisqu'il détient le record de victoires : 7 ! En 2008, 2010, 2013, 2015, 2016, 2018 et 2019. Outre Carlsen, trois autres joueurs du top 10 mondial seront présents : Fabiano Caruana (vainqueur 2020), Ian Nepomniachtchi et Maxime Vachier-Lagrave. Shakhriyar Mamedyarov a été remplacé le 17 décembre par l'Indien Pentala Harikrishna. Le meilleur joueur d'échecs néerlandais, Anish Giri, participera également, ainsi que le prodige iranien Alireza Firouzja. Le tournoi aura lieu à De Moriaan du 15 au 31 janvier 2021.

Toutes les précautions sont prises pour assurer un environnement sécurisé contre le COVID-19 aux grands-maîtres et au personnel. Malheureusement, les conditions actuelles pour organiser des événements sportifs ne permettent pas la tenue du Tata Steel Challengers ni des tournois amateurs, et tous les événements en parallèle ont dû être annulés pour les mêmes raisons. Les joueurs et les organisateurs seront testés quatre fois pendant le tournoi. Il n'y aura pas de public.

Le classement du Tata Steel Chess 2021

Pl.JoueursEloNat1234567891011121314PtsSB
1 Giri, Anish 2764 X ½   ½ ½   ½ 1 ½   1   1 ½ 6,0 25.00
2 Caruana, Fabiano 2823 ½ X   ½ ½   ½ ½ ½ 1     1 1 6,0 24.25
3 Firouzja, Alireza 2749     X ½ ½ 0 1   1   ½ 1 ½ 1 6,0 23.25
4 Esipenko, Andrey 2677 ½ ½ ½ X   1 ½ ½ ½ 1     ½   5,5 25.25
5 Van Foreest, Jorden 2671 ½ ½ ½   X ½       ½ 1 1 ½ ½ 5,5 23.25
6 Carlsen, Magnus 2862     1 0 ½ X ½ 1 ½   ½ ½   ½ 5,0 22.25
7 Harikrishna, Pentala 2732 ½ ½ 0 ½   ½ X 1   ½   ½ ½   4,5 20.75
8 Grandelius, Nils 2663 0 ½   ½   0 0 X 1 ½     1 1 4,5 17.00
9 Duda, Jan-Krzysztof 2743 ½ ½ 0 ½   ½   0 X ½ ½ ½     3,5 16.50
10 Wojtaszek, Radoslaw 2705   0   0 ½   ½ ½ ½ X ½ ½   ½ 3,5 14.00
11 Tari, Aryan 2625 0   ½   0 ½     ½ ½ X ½ ½ ½ 3,5 13.75
12 Anton Guijarro, David 2679     0   0 ½ ½   ½ ½ ½ X ½ ½ 3,5 13.00
13 Vachier-Lagrave, Maxime 2784 0 0 ½ ½ ½   ½ 0     ½ ½ X   3,0 14.25
14 Donchenko, Alexander 2668 ½ 0 0   ½ ½   0   ½ ½ ½   X 3,0 13.50
Les parties du Tata Steel Chess 2021

Message du Grand maître Igor Nataf du dimanche 24 janvier 2021 : « Bonjour à tous, juste un petit mot pour expliquer l’arrêt de mon Recap’ sur ma chaîne Twitch et sur Europe-Echecs. L’école de ma conjointe a fermé en milieu de semaine dernière et depuis c'est l'hécatombe avec 13 cas sur 17 positifs à la COVID-19. Elle a eu les premiers symptômes lundi dernier, et moi mercredi. Nous sommes allés nous faire tester et nous sommes tous deux positifs. Je suis donc au repos, et mon état de santé provoquant une intense fatigue m’a forcé à arrêter le Recap’. C’est une maladie très pernicieuse, il y a des hauts et des bas, et là je profite d’un haut pour vous écrire en espérant vous revoir très bientôt dans de nombreux live. »

Résultats de la ronde 9 du mardi 26 janvier 2021 (14h00)
Anton Guijarro, David 2679 - Harikrishna, Pentala 2732 : ½-½ (45)
Sicilienne Pelikan
Firouzja, Alireza 2749 - Esipenko, Andrey 2677 : ½-½ (41) Londres
Carlsen, Magnus 2862 - Grandelius, Nils 2663 : 1-0
(65) Najdorf 6.♕d3
Wojtaszek, Radoslaw 2705 - Caruana, Fabiano 2823 : 0-1
(39) Est-Indienne
Giri, Anish 2764 - Vachier-Lagrave, Maxime 2784 : 1-0
(70) Najdorf 6.h3
Tari, Aryan 2625 - Duda, Jan-Krzysztof 2743 : ½-½ (32) Canal-Sokolsky
Van Foreest, Jorden 2671 - Donchenko, Alexander 2668 : ½-½
(32) Espagnole

En attendant la ronde 9... Alireza Firouzja (17 ans) et Andrey Esipenko (18 ans). "Nowadays tournaments are for nurseries. Look at those kiddies..." disait déjà Miguel Najdorf « De nos jours les tournois sont des pouponnières. Regardez ces enfants... ». Cependant, comme il est coutume de dire : « Aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années. » Pierre Corneille (1606–1684). Voyez plutôt : 

Andrey Esipenko
Photo © Jurriaan Hoefsmit

Andrey Esipenko a appris à jouer aux échecs à l'âge de 5 ans avec son père. À l'âge de 12 ans, avec un Elo de 2316 points, Andrey Esipenko dépassait le classement de Magnus Carlsen au même âge. Champion d'Europe et du monde des moins de 16 ans en 2017. Grand maître en 2018. En 2019, au Tata Steel Challengers, il termine deuxième ex æquo avec Benjamin Gledura et Maksim Chigaev derrière le vainqueur Vladislav Kovalev.

Alireza Firouzja est maître international en 2016 et grand maître en 2018. Champion d'Iran à l'âge de douze ans en 2016 et une deuxième fois en 2019. En août 2019 il dépasse les 2700 points Elo. En septembre 2019, Firouzja participe à la Coupe du monde d'échecs à Khanty-Mansiïsk. Il élimine Daniil Dubov, mais est battu par Ding Liren au troisième tour après départages en rapides. En janvier 2020, au Tata Steel Chess, il est seul en tête à mi-parcours avec 5 points sur 7.

Alireza Firouzja
Photo © Jurriaan Hoefsmit

Maxime Vachier-Lagrave, dont la dernière participation au Tata Steel remontait à 2015 - il avait terminé deuxième, ex æquo avec Anish Giri, Wesley So et Ding Liren, derrière Magnus Carlsen - traverse une zone de turbulences. Six parties nulles, deux défaites, et 18,8 points Elo partis en fumée, dans ce tournoi que l'on appelait jusqu'en 1999 « Hoogovensi » (des hauts fourneaux). Si de son côté Anish Giri a lui aussi six parties nulles au compteur, il possède deux victoires. Le Néerlandais, très bien placé au général, et sur ses terres, va certainement chercher à profiter des pièces blanches pour tenter de faire boire le calice jusqu'à la lie à Maxime Vachier-Lagrave. Le score entre ces deux joueurs est de 3 victoires chacun (2 avec les Blancs et 1 avec les Noirs), accompagnées de 25 parties nulles.

Maxime Vachier-Lagrave | Photo © Jurriaan Hoefsmit – Tata Steel Chess Tournament 2021
Giri - MVL
Après 20.♕xd3
Giri - MVL
Après 37.♖a3
Giri - MVL
Après 46.fxe4

Tout avait pourtant si bien débuté... Anish Giri a choisi de jouer 1.e4 contre MVL, alors que ses victoires précédentes l'avaient été avec 1.d4. Le piquant néerlandais n'a pas su résister à l'envie de défier le Français sur sa Najdorf. Cependant, après 1.e4 c5 2.f3 d6 3.d4 cxd4 4.xd4 f6 5.c3 a6 6.h3 e5 7.f3 e7 8.g4!? La préparation apparemment. 8...0-0 9.g5 h5!? Un nouveau coup, au lieu de 9...e8, et Giri était sorti de sa préparation. Sur 10.c4!? e6 les Noirs n'ont aucun problème particulier. La surprise d'Anish a fait long feu et MVL est dans sa zone de confort. Après 20.xd3, 1er diagramme, les Noirs, menacés par la poussée h5, sacrifient la qualité par 20...xc3! 21.bxc3 d5!? [21...xc3 était meilleur selon Stockfish] 22.exd5?! [Giri aurait dû jouer 22.d2! et rien n'est clair.] 22...f5! 23.d2 d6, alors que maintenant Maxime est dans son élément. « Si vous me menacez d'une arme et que vous me dites : Ok Peter, arrêtez d'être diplomate, dites-moi ce que vous croyez vraiment, je dirais que si quelqu'un est mieux ici, alors ce sont les Noirs ! » Peter Leko. La partie est extrêmement compliquée et même avec les modules rien n'est clair. Après 37.a3, dans le 2e diagramme, la méforme de MVL va de nouveau montrer le bout de son nez avec 37...b7?! 38.c1 d7 39.d5 xd6 40.a6 d8 Le contrôle du temps est passé, mais l'attaque noire s'est évaporée et les Blancs restent avec une qualité de plus. Mais il y a pire que la qualité de moins pour les Noirs et Anish Giri va le démontrer avec 41.xd6! xd6 42.xf7+ h8  43.f6+! xf6 44.gxf6 44.gxf6 d6 45.f3 xf6 46.fxe4 3e diagramme. Le pion « e » tient le Roi noir en respect, pendant que le pion « c », libre comme l'air et accompagné de son monarque, file à Dame ! 46...e6 47.e5 f1+ 48.b2 xb3 49.xb3, etc. 1-0. Même la finale de Tours est perdante. Terrible pour Maxime Vachier-Lagrave qui boit le calice jusqu'à la lie avec une troisième défaite, abandonne 24 points Elo et sort du Top 10 mondial !

Anish Giri 1-0 Maxime Vachier-Lagrave
Résultats de la ronde 8 du dimanche 24 janvier 2021 (14h00)
Harikrishna, Pentala 2732 - Firouzja, Alireza 2749 : 0-1
(56)
Slave
Esipenko, Andrey 2677 - Carlsen, Magnus 2862 : 1-0
(38) Scheveningen
Grandelius, Nils 2663 - Wojtaszek, Radoslaw 2705 : ½-½ (55) Caro-Kann
Caruana, Fabiano 2823 - Giri, Anish 2764 : ½-½ (48) Pion Dame
Duda, Jan-Krzysztof 2743 - Anton Guijarro, David 2679 : ½-½ (50) Italienne
Donchenko, Alexander 2668 - Tari, Aryan 2625 : ½-½ (36) Catalane
Vachier-Lagrave, Maxime 2784 - Van Foreest, Jorden 2671 : ½-½
(32) Espagnole

En attendant la ronde 8... Avant la deuxième journée de repos prévue demain lundi 25 janvier, cette huitième ronde nous offre une duel au sommet entre Fabiano Caruana et Anish Giri. Maxime Vachier-Lagrave affronte l'autre leader Néerlandais, Jorden Van Foreest. Le Français doit absolument se remettre dans le sens de la marche. Pentala Harikrishna est opposé à Alireza Firouzja qui semble avoir trouvé son rythme, pendant que le jeune russe Andrey Esipenko, 18 ans, rencontre pour la première fois le champion du monde Magnus Carlsen.

Un mot sur MVL. Nous lisons, ici et là, que Maxime pourrait conserver ses préparations cachées en prévision de la reprise du tournoi des candidats. Rien n'est moins sûr ; de nos jours on place des nouveautés même en blitz ! Tous les joueurs du top niveau utilisent de puissants ordinateurs pour se préparer et il vaut mieux être le premier à jouer un nouveau coup que d'espérer le garder pour plus tard. En revanche, l'hypothèse de Peter Leko, que MVL pourrait avoir travaillé de nouvelles ouvertures pour la suite du tournoi des candidats et n'aurait ainsi pas eu le temps de réviser la Najdorf avant Wijk aan Zee, est plausible. Toutefois, un mauvais résultat dans un tournoi dans lequel Ian Nepomniachtchi (2784), Shakhriyar Mamedyarov (2770) et Daniil Dubov (2702) ont été remplacés par des joueurs moins forts, ferait non seulement mauvaise impression, mais entamerait considérablement le capital confiance du numéro français en vue de cette reprise. Allez Maxime !

Maxime Vachier-Lagrave ½-½ Jorden Van Foreest
MVL - Jorden Van Foreest
Après 14.♘xa7
MVL - Jorden Van Foreest
Après 21.f4
MVL - Jorden Van Foreest
Après 32...♖a3 ½-½

Maxime Vachier-Lagrave est, une fois de plus, tombé dans une préparation adverse ! Pourtant, la ligne de l'Espagnole avec un Fou en c5 a déjà été jouée par Jorden Van Foreest dans ce tournoi. Ainsi, après le 14.xa7 du 1er diagramme, le Néerlandais balance sa « prépa » par 14...h3! 15.gxh3 fd8 La position blanche n'est pas inférieure, mais le 0.00 affiché par les machines va certainement forcer le Français à se contenter d'un maigre demi-point avec les pièces blanches. Encore que si MVL n'est pas précis, les choses peuvent très vite mal tourner avec ce Roi à découvert. 16.d2?! n'est apparemment pas le plus précis. [16.c1! xh4 17.c6 d3 18.c2 g5+ 19.h1 conservait le 0.00] 16...xh4 17.f3 xa7 Et Jorden Van Foreest récupère ses deux pièces sacrifiées ! 18.b3 c5! 19.g3 h5?! Les Noirs sont arrivés à la fin de leur préparation. [19...c4!? était plus fort] 20.ae1 d5 21.f4, 2e diagramme. Maxime en profite pour stabiliser sa position, même si son Cavalier en b3, tenu en respect par le pion noir en c5, reste hors-jeu. 21...ad7?! 22.e5 xe5 23.fxe5 e4 24.g4 xg4+ 25.hxg4 d5 26.e1 d2 Avec un pion de moins, Jorden van Foreest sent le vent tourner et cherche à calmer le jeu dans une finale de Tours et pions. 27.xd2 xd2 28.e6 fxe6 29.xe6 xb2 30.xa6 c2 31.c6 xc3 32.g2 a3 ½-½ 3e diagramme. Maxime Vachier-Lagrave est à nouveau tombé dans une préparation, mais a cette fois réussi à limiter la casse en prenant le demi-point.

Photo © Jurriaan Hoefsmit – Tata Steel Chess Tournament 2021
Esipenko - Carlsen
Après 12...♕h4
Esipenko - Carlsen
Après 17.♘cxb5!
Esipenko - Carlsen
Après 22.d6

Du haut de ses 18 ans, le jeune Andrey Esipenko ne se dégonfle pour sa première partie face au champion du monde Magnus Carlsen et lui saute à la gorge par 1.e4 c5 2.f3 d6 3.d4 cxd4 4.xd4 f6 5.c3 a6 6.e2 e6 7.e3 e7 8.g4. Le Norvégien va chercher à sortir de la préparation de son adversaire avec 8...b5 9.g5 fd7 10.a3 xg5 11.d2 xe3!? [ mais 11...e7 12.0-0-0 b7 13.hg1... 1-0 (46) Ni,H (2646)-Xu,Y (2307) China 2013 ; Et 11...f6 12.0-0-0 b7 13.hg1 c5 14.e5... 1-0 (21) Ivanchuk,V (2739)-Negi,P (2634) Peristeri 2010] 12.xe3 h4, 1er diagramme, avec, selon Peter Leko, un bel avantage blanc ! 13.g1 g6 14.0-0-0 e7 15.f4 b7 16.b1 c6?! Ce coup de Cavalier a coûté 12 minutes à Carlsen, et pourtant il est sanctionné par la machine qui propose maintenant le sacrifice thématique en b5. Andrey Esipenko n'a pris que 5 minutes pour foncer tête baissée par 17.cxb5!, 2e diagramme. 17...axb5 18.xc6 xc6 19.c3 Avec une attaque double sur le Fou en c6 et la Tour en h8. 19...0-0 20.xc6 Jan Gustafsson : « Je suis choqué, sans voix ! On dirait que c'est tellement mauvais que même Magnus, avec toute la magie dont il est capable, ça ne va pas l'aider. Esipenko a encore 1h10, une position complètement gagnante, et il devrait gagner. » 20...d5 21.exd5 fc8 22.d6! avec un avantage blanc décisif comme dans le 3e diagramme. 22...d8 23.xb5!? Ce n'est pas une faute, mais pourquoi ouvrir une ligne sur son Roi ? 23.e4! était plus sûr. 

Esipenko - Carlsen
Après 25.♕c7
Esipenko - Carlsen
Après 29...♕d8
Esipenko - Carlsen
Après 38.d7 1-0

On pouvait compter sur le numéro un mondial pour vendre chèrement sa peau. Après 23...cb8 24.c4 xa3 25.c7, 1er diagramme, Carlsen renonce à menacer mat par 25...f6 à cause de 26.xb8+! xb8 27.bxa3 xf4 28.b5 avec gain blanc, et préfère conserver les pièces par 25...e8!? 26.g5 a4 On ne sait jamais, le bras du jeune russe pourrait trembler... 27.a5! Pas ici en tous cas. Esipenko évite 27.b5?! c8 et les Noirs respirent encore. 27...ab4 28.b3 Pour ceux qui aiment les évaluations informatiques, Stockfish 12 donne un terrible +4.50 ! 28...4b7 29.c3 d8, 2e diagramme. 30.f3 b4 31.c7 f6 32.a8! Le Russe vide la position noire de ses ressources de contre-attaque. 32...xa8 33.xa8 f5 34.b2 b5!? Carlsen tente un dernier coup de bluff. 35.xd7! mais les Blancs ne craignent pas les fantômes. 35...c5 36.c1 xf4 37.e8+! g7 38.d7 Imperturbable ! 1-0 3e diagramme. La première défaite de Magnus Carlsen contre un moins de 2700 Elo depuis 2015.

Magnus Carlsen a perdu la partie, mais pas son sens de l'humour : « J'ai eu une expérience très désagréable dans la salle de jeu aujourd'hui, j'ai eu l'impression qu'un coton-tige était enfoncé dans ma narine jusqu'à l'intérieur de mon cerveau, me causant une grande douleur. Le test de Covid après la partie n'était pas aussi mauvais que ça... »

Pentala Harikrishna 0-1 Alireza Firouzja
Harikrishna - Firouzja
Après 36...♖h6
Harikrishna - Firouzja
Après 46...♔f6
Harikrishna - Firouzja
Après 51.♘xb7?!

Discrètement, furtivement, presque clandestinement, Alireza Firouzja l'a emporté sur Pentala Harikrishna pour prendre seul la tête de la compétition ! Le Chartrain ne s'embarrasse pas avec les ouvertures et sa défense 1.d4 d5 2.c4 c6 3.cxd5 cxd5 4.f4 c6 5.e3 f5 6.b5 e6... n'a rien donné de spécial. La partie va basculer, encore une fois, en zeitnot réciproque, dans le 1er diagramme après 36...h6, Harikrishna commet l'erreur de libérer le pion d4 par 37.f4? et le ciel lui tombe sur la tête ! 37...d3! 38.xd3 d4+ 39.f2 c2 40.f1 xb2 41.e2 b1+ 42.e1 hb6 43.d3 c3 44.xb1 xb1+ 45.f2 e7 46.h2 f6. Dans le 2e diagramme, avec pion de plus et paire de Fous pour les Noirs, la finale s'annonçait déjà difficile pour le joueur indien. Et sur 47.e3 g5 48.c5?! une imprécision qui offre l'occasion au jeune iranien d'augmenter son avantage. 48...b5 49.h7 g8! 50.c7 xf5 et un second pion tombe dans l'escarcelle des Noirs. 51.xb7?!, 3e diagramme. Le danger ne venait pas de ce pion... 51...d4+! mais de celui-là ! 52.f2?! Les Blancs sont démoralisés et n'opposent pas la plus tenace des défenses. 52...b2+ 53.e2 f4 54.d6 d2 55.f1 b1+ 56.d1 d3 0-1 Et une 3e victoire consécutive pour Alireza !

Faisons les comptes après la ronde 8. Source : https://2700chess.com/?per-page=100

Les participants au Tata Steel Chess 2021

JoueursEloFédPl.
1 Magnus Carlsen 2862

1
2 Fabiano Caruana 2823

2

Ian Nepomniachtchi (remplacé)
2784

4
3 Maxime Vachier-Lagrave 2784

5

Shakhriyar Mamedyarov (remplacé)
2770

8
4 Anish Giri 2764

11
5 Alireza Firouzja 2749

18
6 Jan-Krzysztof Duda 2743

19
7Pentala Harikrishna (remplaçant)
2732
22
8Radoslaw Wojtaszek (remplaçant)
2705
36

Daniil Dubov (remplacé)
2702

37
9
Andrey Esipenko 2686

49
10 David Anton Guijarro 2675

60
11 Jorden van Foreest 2671

66
12Alexander Donchenko (remplaçant)
2668
71
13Nils Grandelius (remplaçant)
2663
76

Nodirbek Abdusattorov (remplacé)
2627

152
14 Aryan Tari 2618

184

Après Shakhriyar Mamedyarov remplacé par Pentala Harikrishna, le site officiel du Tata Steel a ensuite annoncé le remplacement de Ian Nepomniachtchi et Nodirbek Abdusattorov par Radoslaw Wojtaszek et Nils Grandelius. Et enfin, vendredi matin, Daniil Dubov a dû céder sa place à Alexander Donchenko, en raison d'un proche testé positif au Covid-19.

Les participants au Tata Steel Chess 2021

Rondes, Cadence et programme du Tata Steel Chess

13 rondes à la cadence de 100 minutes pour les 40 premiers coups, 50 minutes pour les 20 coups suivants et enfin, 15 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un ajout de 30 secondes par coup. Ronde 1 samedi 16 janvier 2021, jours de repos mercredi 20, lundi 25 et mardi 28, 13e et dernière ronde dimanche 31 janvier. Toutes les parties démarrent à 14h00 (CET), sauf la dernière à 13h00 (CET).

Les règles du départage

Au cas où il y aurait plus d'un gagnant au Tata Steel Chess, un départage décidera du joueur qui remportera le trophée, même si les prix sont partagés. Si deux joueurs se retrouvent à égalité pour la première place, ils disputeront un match de départage le 31 janvier à partir de 18h00. Le match consistera en 2 parties blitz avec 5 minutes par joueur + 3 secondes par coup. En cas d'égalité après ces deux parties il y aura un blitz « Armageddon » avec 6 minutes pour les Blancs, 5 minutes pour les Noirs, plus 3 secondes par coup à partir du 60e coup, où la nulle suffit aux Noirs pour l'emporter.

Si plus de deux joueurs sont à égalité à la première place, seuls les deux premiers joueurs classés selon les critères suivants joueront le départage : 1. Le résultat de la rencontre directe. 2. Le Sonneborn-Berger. 3. Le plus grand nombre de parties avec les Noirs. 4. Tirage au sort.

Tata Steel

Le tournoi d'échecs Tata Steel a une longue tradition. Commencé comme un tournoi pour les employés, il est devenu un tournoi international de renommée mondiale. Tata Steel a choisi les échecs car les échecs impliquent une réflexion stratégique et se concentrent sur la recherche de solutions créatives pour des problèmes complexes. Tata Steel a ce même objectif. La sidérurgie est un processus de haute technologie avec un rôle crucial pour l'innovation. Les employés de Tata Steel travaillent continuellement et sans relâche à trouver des solutions intelligentes pour améliorer les processus et les produits. Dans le même temps, Tata Steel contribue à la création d'une société durable grâce à ses innovations en matière de produits et de procédés. Parmi les aficionados des échecs, le tournoi de Wijk aan Zee est connu sous le nom du « Wimbledon des Échecs ».

Tata Steel

Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (7)

  • Azimut

    On reparlera de Maxime aux Candidats où il brillera !
    Pour l'heure, il est urgent de soutenir Alireza qui est en passe de remporter le tournoi ! Alireza me rappelle Fischer autre jeune génie des Echecs !
    "Allez Alireza ! " 😀

  • jplie

    ce n est pas le Tournoi de Max

  • aletqueen

    Bon rétablissement à
    notre GMIGOR..

  • Azimut

    Voilà qui est fait j'avais bien pronostiqué !
    Bravo à Alireza et bon courage aux autres !

  • sirtchouf

    Carlsen semble avoir une
    envie pressante de rentrer chez lui.
    mais il est obligé de jouer toutes les parties...
    Boby où es-tu ? au secours !