Topalov – Aronian, 2015

A la poursuite de la nulle : Si une nulle suffisait à Levon Aronian pour triompher seul de la Sinquefield Cup, Veselin Topalov, par une victoire, aurait fait un bond au classement et conforté sa place de leader du Grand Chess Tour.

Cet article est accessible aux abonnés au service Leçons par thème. Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous pour bénéficier de tous vos services

Pas encore abonné ? Découvrez la rubrique gratuitement !