Valuet - Belkhodja, 2016

Inutile de nous voiler la face, l'étude des finales est un domaine souvent aride. Toutefois, lorsque le maître FIDE Bertrand Valuet nous invite à suivre le cours de ses pensées et de ses calculs, comme dans cette finale de Tours et pions face au grand-maître Slim Belkhodja, l'aventure devient tout-à-coup passionnante ! Un superbe article !

 
Fondée en 1959 par Raoul Bertolo, la revue Europe-Échecs résulte de la fusion entre deux revues, l'Échiquier de Turenne et L'Échiquier de France. C'est une des plus anciennes revues françaises sur le jeu d'échecs encore en parution.

A l'instar de Mikhail Botvinnik je me défie de tout dogmatisme vis-à-vis du jeu d'échecs et apprécie les enseignements de l'entraîneur Vyacheslav Chebanenko tels qu'évoqués par son élève le plus prestigieux, Viktor Bologan.

Si Magnus Carlsen ne cesse de nous livrer de belles parties, j'avoue une forte affection pour les joueurs expérimentaux comme Alexander Morozevich et Vassily Ivanchuk. Pour voir une partie «sang» fioriture, Shakhriyar Mamedyarov, alias le requin, s'impose !

Bertrand Valuet (MF)

Les incontournables pour la progression restent de jouer, résoudre des diagrammes et analyser ses parties. Au-delà je conseille fortement de regarder un maximum de parties de forts joueurs : tout comme en musique on exerce son oreille en écoutant de nombreux morceaux, aux échecs on exerce sa vision du jeu en regardant de nombreuses parties. C'est sur ce dernier point que je compte apporter ma contribution en vous conviant à partager la beauté de ces parties. Bertrand Valuet (MF)

Publié le 27/10/2017 - 00:01
Les réactions
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!
Aucune réaction pour le moment