« Pion empoisonné »

Née sans doute en 1954 dans la partie Egon Joppen vs David Bronstein, Belgrade 1954, la variante du «pion empoisonné», d'abord par 7...Db6!?, puis plus fréquemment différée après 7...h6 8.Fh4 Db6!?, malgré ses 60 ans bien sonnés, cette ligne de jeu tranchante est toujours pleine de vitalité. Tour d'horizon !


Cet article est accessible aux abonnés au service Leçons par thème. Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous pour bénéficier de tous vos services

Pas encore abonné ? Découvrez la rubrique gratuitement !