La référence francophone du jeu d'échecs

Championnat d'Europe Individuel 2019

Vladislav Artemiev champion d'Europe d'échecs 2019 ! Nils Grandelius médaille d'argent. Piorun Kacper médaille de bronze.

Le 20e Championnat d'Europe Individuel d'Échecs se déroule du 17 (arrivée) au 30 mars 2019 (départ), dans la salle de conférence de l'hôtel 5 étoiles DoubleTree by Hilton, à Skopje, en Macédoine. Organisé par le gouvernement de la République de Macédoine, l'Agence pour la jeunesse et le sport, et la Fédération des échecs de Macédoine, sous les auspices de l'European Chess Union.

11 rondes à la cadence de 90 minutes pour 40 coups + 30 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. Ronde 1 lundi 18 mars à 15h00, jour de repos samedi 23 mars, 11e et dernière ronde vendredi 29 mars à 13h00. Site officiel http://eicc2019.mk avec parties en direct.

Le montant total des prix est de 100.000€. 1. 20.000€ ; 2. 15.000€ ; 3. 10.000€ ; 4. 7.000€ ; 5. 6.000€ ; 6. 5.000€ ; 7. 4.000€ ; 8. 3.000€ ; 9. 2.500€ ; 10. 2.500€ ; 11. 2.000€ ; 12. 2.000€ ; 13. 1.500€ ; 14. 1.500€ ; 15. 1.000€ ; 16. 1.000€ ; 17. 1.000€ ; 18. 1.000€ ; 19. 1.000€ ; 20. 1.000€.

Vladislav Artemiev | Photo John Saunders https://twitter.com/johnchess

Vladislav Mikhaïlovitch Artemiev est né le 5 mars 1998 à Omsk. Champion de Russie junior (moins de 21 ans) en 2014, à quinze ans. En janvier 2014, il a remporté le mémorial Andranik Margaryan et obtenu sa troisième norme de grand maître à quinze ans. En 2016 il remporte le tournoi du lac Sevan (ex æquo avec Vidit Santosh Gujrathi) et la médaille d'argent au championnat du monde junior. En janvier 2019, il remporte le festival d'échecs de Gibraltar avec 8,5 points sur 10. Source https://fr.wikipedia.org/wiki/Vladislav_Artemiev

extrait du classement final

Pl. TitNomFEDeloPts. TB1TB2TB3Rpelo+/-
1GMArtemiev Vladislav
27368,52600707627988,5
2GMGrandelius Nils
26948,5259571,577,5279213,5
3GMPiorun Kacper
26318262672,577278021,5
4GMRodshtein Maxim
26738262269,574,5277915
5GMBerkes Ferenc
26668259567,572,5275512,2
6GMAnton Guijarro David
2643825776772,5273713,1
7GMNisipeanu Liviu-Dieter
267082569677127318,5
8GMMovsesian Sergei
26278253962,568270010,3
9GMHuschenbeth Niclas
2594825316267268713,6
10GMOparin Grigoriy
26138252862,567268710,6
11GMSafarli Eltaj
26628251562,567,526802,8
12GMChristiansen Johan-Sebastian
25397,5261968,571,5271527,2
13GMAleksandrov Aleksej
25747,526047074,5270520,5
14GMCheparinov Ivan
26837,52603697427205,8
15IMPultinevicius Paulius
24397,526006266,5269838,1
16GMEsipenko Andrey
26037,525917074,5270015,4
17GMPetrov Nikita
25917,525866569269416,1
18GMGelfand Boris
26557,5258566,571,527027,3
19GMGledura Benjamin
26307,5258368,574269710,6
20GMPredke Alexandr
26117,525816873269313
21GMRakhmanov Aleksandr
26297,525806772,5269610,3
22GMBartel Mateusz
26007,525766771,5268714











44GMEdouard Romain
26587253564,569,52626-4,3
52GMDemuth Adrien
25107249761,566,525698,5
66GMMaze Sebastien
25786,525866974,526217,5
126GMFressinet Laurent
26526254161662565-13,2
130IMFlom Gabriel
24576252262,564,525009,6
134GMMoussard Jules
26016249765,569,52518-11,8
145GMLagarde Maxime
26316245058632476-21,8
162IMGaehwiler Gabriel
24145,525906367,5255319,6
164GMStuder Noel
24795,5257064,568,525248
230
Maloberti David
21135239951,555234961,2
233IMBaenziger Fabian
23515239054,5582324-3,7
282WFMDe Seroux Camille
21604,5225045,548,52160-4,4
357
Roch Florian
19161,5229244,54720192,8

extrait des résultats de la ronde 11 (13h00)

Nom des blancs
elo
Pts.Res Pts.Nom des noirs
elo
1Rodshtein Maxim 2673½-½8Artemiev Vladislav 2736
2Gledura Benjamin 2630 0-1
Grandelius Nils 2694
3Nisipeanu Liviu-Dieter 2670½-½Piorun Kacper 2631
4Movsesian Sergei 2627½-½Berkes Ferenc 2666
5Anton Guijarro David 2643½-½Oparin Grigoriy 2613
6Rakhmanov Aleksandr 26297½-½7Cheparinov Ivan 2683
7Esipenko Andrey 26037½-½7Ponomariov Ruslan 2667
8Safarli Eltaj 26627 1-0
7Bluebaum Matthias 2616
9Edouard Romain 26587 0-1
7Huschenbeth Niclas 2594
10Lupulescu Constantin 26117½-½7Gelfand Boris 2655
11Petrov Nikita 25917½-½7Zvjaginsev Vadim 2642
12Lysyj Igor 26357½-½7Aleksandrov Aleksej 2574
13Christiansen Johan-Sebastian 25397½-½7Fridman Daniel 2633
14Vallejo Pons Francisco 2698 1-0
7Can Emre 2586
15Bosiocic Marin 2614½-½Tomashevsky Evgeny 2705
16Dubov Daniil 2703 1-0
Erdos Viktor 2612
17Predke Alexandr 2611 1-0
Kovalev Vladislav 2703
18Ragger Markus 2696 1-0
Pantsulaia Levan 2611
19Chigaev Maksim 2613½-½Korobov Anton 2686
20Dreev Aleksey 2662 1-0
Zhigalko Sergei 2604
21Bartel Mateusz 2600 1-0
Kovalenko Igor 2658
22Moiseenko Alexander 2648½-½Georgiev Kiril 2595
23Antipov Mikhail Al. 2594 0-1
Kuzubov Yuriy 2644
24Alekseev Evgeny 2640 1-0
Huzman Alexander 2582
25Ter-Sahakyan Samvel 2590 0-1
Volokitin Andrei 2635
26Hovhannisyan Robert 2634½-½Halkias Stelios 2552








27Kobalia Mikhail 2627½-½Demuth Adrien 2510
42Moussard Jules 26016 0-1
6Lobanov Sergei 2526
48Grinberg Eyal 24676½-½6Maze Sebastien 2578
53Fressinet Laurent 2652½-½Sadikhov Ulvi 2488
57Goganov Aleksey 2610 1-0
Studer Noel 2479
69Flom Gabriel 2457½-½Beliavsky Alexander G 2526
78Mamedov Rauf 27015 1-0
Gaehwiler Gabriel 2414
80Radovanovic Nikola 24265 0-1
5Lagarde Maxime 2631
109Pavlov Sergey 2471 1-0
5Maloberti David 2113
111Banzea Alexandru-Bogdan 2427½-½Baenziger Fabian 2351
157De Seroux Camille 2160 1-0
Velkovski Kristijan 2003
190Roch Florian 19160
Non apparié

Selon le règlement de la Fédération Internationale des Échecs (FIDE) et la décision de L'European Chess Union (ECU), les 22 premiers joueurs du Championnat d'Europe Individuel sont qualifiés pour la prochaine Coupe du Monde. En cas d'égalité, les départages suivants seront appliqués : a) le résultat des rencontres directes, (b) Buchholz -1, (c) Buchholz, (d) le nombre de parties jouées avec les pièces noires, (e) le nombre de victoires.

Édouard - Huschenbeth
Après 32...Td6
Édouard - Huschenbeth
Après 32.Db8?
Édouard - Huschenbeth
Après 43...Dg5?!

Dans la dernière ronde, Romain Édouard était le seul Français avec son destin entre les mains pour gagner une place dans les 22. Opposé au GM allemand Niclas Huschenbeth, Romain a joué un solide début Colle. Tout allait bien jusque dans la position du 1er diagramme après 32...Td6. Ici, le mieux était peut-être de répéter la position par 33.Cb7 Td7 34.Cc5, mais 33.Dg3?! a été joué et la situation va tourner au cauchemar après 34...Tbb6 34.Cb7 Tg6 35.Db8?, 2e diagramme, où Niclas Huschenbeth attaque par 35...Txg2+! 36.Rxg2 Tg6+ 37.Rh1 Dxf2 38.Dxe8+ Rh7 39.Dxg6+ Cxg6 40.Tf1 Dd2 41.Tcd1 Dc2 42.Tc1 Dd2 43.Tcd1, les Noirs sont gagnants mais 43...Dg5?!, 3e diagramme, offrait aux Blancs une dernière chance d'arracher le demi-point sur 44.b6! e3 45.Cd6 Ch4 46.Tg1 Df4 47.Fe2... Malheureusement, Romain Édouard a joué 44.Td7? et s'est incliné après 44...Ce5 45.Tg1 Cg4 46.Tg2 Dc1+ 47.Tg1 Cf2+ 48.Rg2 Df4 0-1.

Palmarès des championnats d'Europe individuels

Année Lieu Or Argent Bronze
1 2000 Saint-VincentPavel Tregoubov Alekseï Aleksandrov Tomasz Markowski
2 2001 OhridEmil Sutovsky Ruslan Ponomariov Zurab Azmaiparashvili
3 2002 BatoumiBartłomiej Macieja Mikhaïl Gourevitch Sergueï Volkov
4 2003 Istanbul Zurab Azmaiparashvili Vladimir Malakhov Alexander Graf
5 2004 Antalya Vassili Ivantchouk Predrag Nikolić Levon Aronian
6 2005 ZegrzeLiviu-Dieter Nisipeanu Teimour Radjabov Levon Aronian
7 2006 KuşadasıZdenko Kožul Vassili Ivantchouk Kiril Georgiev
8 2007 DresdeVladislav Tkachiev Emil Sutovsky Dmitri Iakovenko
9 2008 Plovdive Sergei Tiviakov Sergueï Volkov Pavel Tregoubov
10 2009 BudvaIevgueni Tomachevski Vladimir Malakhov Baadur Jobava
11 2010 RijekaIan Nepomniachtchi Baadur Jobava Artiom Timofeïev
12 2011 Aix-les-Bains Vladimir Potkine Radosław Wojtaszek Judit Polgár
13 2012 PlovdivDmitri Iakovenko Laurent Fressinet Vladimir Malakhov
14 2013 Legnicae Aleksandr Moiseenko Evgueni Alekseïev Ievgueni Romanov
15 2014 ErevanAlexandre Motyliov David Antón Guijarro Vladimir Fedosseïev
16 2015 Jérusalem Ievgueni Naïer David Navara Mateusz Bartel
17 2016 GjakovëErnesto Inarkiev Igor Kovalenko Baadur Jobava
18 2017 MinskMaksim Matlakov Baadur Jobava Vladimir Fedosseïev
19 2018 BatoumiIvan Šarić Radosław Wojtaszek Sanan Siouguirov
20 2019 SkopjeVladislav ArtemievNils GrandeliusPiorun Kacper

extrait de la ronde 10

Gelfand - Moussard
Après 12.Cg5
Gelfand - Moussard
Après 15.Dc1
Gelfand - Moussard
Après 23.Ce6+ 1-0

Nous préférons commenter des positions gagnées par des joueurs français, mais Jules Moussard ne nous a pas aidé aujourd'hui. Dans le 1er diagramme Boris Gelfand vient d'innover sur sa partie rapide perdue au temps en 2013 contre Anish Giri avec 12.Cg5 au lieu de 12.Cd4. La suite va rapidement tourner à l'aigre pour le joueur en second. 12...De7 13.Tad1 Ted8 14.f3 e3 15.Dc1, 2e diagramme, et là, un 15...Cxd5? sorti de nulle part. 16.Cxd5 — Peut-être que Jules Moussard avait imaginé une suite à base de 16.cxd5... — 16...cxd5 — Ou ici un coup comme 16...Dxg5, mais 17.f4 Dh6 18.Cc7... semble perdant. — Toujours est-il que Boris Gelfand encaisse ainsi un point facile après 17.f4 Tf8 18.Fxd5+ Rh8 19.Tf3 Fxb2 20.Dxb2 Dg7 21.Dxg7+ Rxg7 22.Txe3 h6 23.Ce6+ 1-0, comme dans le 3e diagramme.

Artemiev - Esipenko
Après 22.Ca5
Artemiev - Esipenko
Après 28...Tb8
Artemiev - Esipenko
Après 35.a4

Peu spectaculaire mais très importante pour le titre Européen, la partie entre les deux rising stars russes : Vladislav Artemiev (21 ans) et Andrey Esipenko (17 ans). Après une douzaine de coups théoriques d'une Néo-Grünfeld, suivis d'une dizaine de coups de manœuvre, dans le 1er diagramme après 23.Ca5, une première imprécision d'Andrey Esipenko par 23...Rg7?! immédiatement pointée par le précis 24.Da3! qui place les pions de l'aile-Dame sous pression avec ce Cavalier a4 instable. La réponse 24...b6?! n'est guère appréciée non plus par le module d'analyse, au contraire de 25.Cb3! qui gagne un pion. 25...Cc5 26.Cxc5 bxc5 27.Txc5 Tb8, 2e diagramme. 28.Tc6 Tb7 29.Rg2 Dg4 30.Te6 Rf7 31.Da6 Tb6 32.Dxa7 Txe6 33.dxe6+ Dxe6 34.Da8 Rg7 35.a4, comme dans le 3e diagramme. Le Roi blanc a de quoi se mettre à l'abri d'un échec perpétuel et le pion passé de la colonne "a" peut foncer vers sa promotion accompagnée par sa Dame. 1-0 quelques coups plus tard.

extrait de la ronde 9

Dubov - Mazé
Après 29.Ch3
Dubov - Mazé
Après 34.Cg5
Dubov - Mazé
Après 39...Rd4

Dans un début anglais qui a exigé de longues réflexions aux deux joueurs, Sébastien Mazé, avec les Noirs, a obtenu la bonne position du 1er diagramme contre Daniil Dubov. Ici, la machine propose de continuer par 29...Ce5, mais comment résister à gagner un beau pion central qui semblait être le résultat du bon jeu des Noirs ? 29...Fxd4?! 30.exd4 Txd4 31.Txd4 Dxd4 32.Td1 Dc5 33.Dxc5 bxc5 34.Cg5, 2e diagramme, c'est certainement le manque de temps qui a empêché Sébastien Mazé de calculer que le pion allait être récupéré avec des intérêts. 34...h6 35.Cxe6 Te8 36.Cxg7 Gagne un pion. 36...Rxg7 37.Txd7+ Rf6 38.Ta7 Re5 39.Txa5 Et un second. 39...Rd4, 3e diagramme, la finale de Tours est perdante. 40.Tb5 f4!? 41.gxf4 Tg8+ 42.Rh2 Tg4 43.f5 1-0

extrait de la ronde 8

Santos Ruiz - Édouard
Après 16...Da1!?
Santos Ruiz - Édouard
Après 22...Ff6
Santos Ruiz - Édouard
Après 26...a2

Dans une défense Française variante Steinitz, Romain Édouard, avec les pièces noires, et après un sacrifice de pièce déjà connu, vient d'innover par 16...Da1!? dans le 1er diagramme, sans aucun doute le fruit d'une préparation « maison », au lieu de 16...Da2 joué à huit reprises. Miguel Santos Ruiz, surpris par cette nouveauté, a consommé énormément de temps avant de continuer par 17.Dd3 a5 18.f5 exf5 19.e6 fxe6 - 0h13-0h58 - 20.Cxf5!? exf5 21.Dxd5+ Rh8 22.Dxd7 Ff6, 2e diagramme, avec de terribles menaces sur le Roi blanc. Si 23.Td4 bloquait la diagonale du Fou, les Noirs possédaient toujours un atout maître sous la forme d'une charge de pions sur l'aile-Dame. 23...b3 24.c3 a4 - 0h07-0h50 - 25.Df7 a3 26.Dxb3 a2 « À la fin de l'envoi, je touche ! », 3e diagramme. 27.Dc2 Txc3! 0-1. Si 28.bxc3 axb1=D+ 29.Dxb1 Dxc3+ 30.Rd1 Fxd4 31.Fd2 Ta1 32.Fxc3 Txb1+ 33.Re2 Txh1 34.Fxd4 avec une qualité et un pion de moins pour les Blancs. Une victoire qui fait du bien.

extrait de la ronde 7

Ter-Sahakyan - Kovalev
Après 22...Dc6
Ter-Sahakyan - Kovalev
Après 30.Ce5
Ter-Sahakyan - Kovalev
Après 36.Cd5! 1-0

Face à la variante Breyer de l'Espagnole de Vladislav Kovalev, le grand-maître arménien Samvel Ter-Sahakyan a obtenu la position d'attaque du 1er diagramme. 23.e6! fxe6 24.Cxh7 Fg7 25.Fxg6 Te7 26.Fxg7 Txg7 27.Fe4 Dd6 28.Chg5 Cf8 29.h4 Fb7 30.Ce5, 2e diagramme. Vladislav Kovalev ne peut rien faire, la vague emporte tout. 30...De7 31.Df3 Cb4 32.Cg4 Fxe4 33.Cf6+ Rh8 34.Txe4 Tg6 35.Tf4 Cd3 36.Cd5 1-0, comme dans le 3e diagramme.

Moussard - Zajic
Après 22.e2-e4
Moussard - Zajic
Après 50...Cg6
Moussard - Zajic
Après 95...Rh8

Une partie sur le thème de la forteresse. On appelle forteresse une position dans laquelle le camp en infériorité matérielle construit un rempart infranchissable. C'est Alexandre Petrov qui en a parlé pour la première fois en 1850. Le sacrifice matériel des Noirs débute dans le 1er diagramme après 22.e2-e4. Milan Zajic a continué par 22...dxe3 En passant. 23.Cc3 exf2+ 24.Rxf2 Fxh3 25.Cxd5 Cxd5 avec seulement deux Fous et un pion pour la Dame. 26.Tc1 Tbd8 27.Rg1 e4 28.Dh5 Fe6... Passons directement au 2e diagramme après 50...Cg6. Jules Moussard a fait le ménage sur l'aile-Dame et tout se joue sur l'autre aile, avec des Noirs bien recroquevillés. Malgré tous ses efforts, le Français ne réussira pas à placer son adversaire en zuzgwang. Dans le 3e diagramme après 95..Rh8, Jules Moussard décide de rendre le matériel par 96.Dxe5 Fxe5 97.Rxe5 Rg7 98.Rf5 Rg8 99.Rxg4 Rg7, mais rien à faire, la position est nulle.

extrait de la ronde 6

Dans une Sicilienne dragon, dont Rauf Mamedov (2701) est un grand spécialiste, Zbynek Hracek (2578) a obtenu un léger avantage. Dans le diagramme ci-contre après 29.Ce5, L'Azéri va commettre l'irréparable avec 29...Df2?? réfuté par 30.Cg4! 1-0. En effet, sur 30...Dc5 ou 30...Dg1 seules cases disponibles pour la Dame attaquée, les Blancs matent par 31.Ch6+ Rf8 32.Dh8# Un bel exemple des conséquences possibles de l'échange du Fou noir en fianchetto.

Hracek - Mamedov
Après 29.Ce5
Fressinet - Buhmann
Après 8.Cb5
Fressinet - Buhmann
Après 15.Cfd2
Fressinet - Buhmann
Après 22...c6

La défense Française est connue depuis la Renaissance et a été dénommée ainsi en souvenir du match par correspondance de 1834 entre le Westminster Club de Londres et le Cercle parisien de La Régence. Des montagnes de théorie ont été rédigées sur cette ouverture, et pourtant, aujourd'hui, dans la partie entre Laurent Fressinet et Rainer Buhmann, après 1.e4 e6 2.d4 d5 3.Cc3 Cf6 4.Fg5 Fe7 5.e5 Cfd7 6.Fxe7 Dxe7 7.Dd2 O-O 8.Cb5!?, 1er diagramme. Préparation ou improvisation ? 8.f4 est nettement plus fréquent, il ne restait que 4 très vieilles parties dans les bases : 0-1 (35) Schiffers,E-Burn,A Frankfurt 1887 ; 1-0 (39) Matisons,H-Palau,L Paris 1924 ; 1-0 (42) Stoltz,G-Flohr,S Stockholm 1931 et 1-0 (38) Sulik,F-Menchik,V Lodz 1938. Le grand-maître allemand innovait par 8...a6!? (au lieu de 8...Cb6), 9.Ca3 La prise du pion c7 serait plus qu'hasardeuse... 9...f6 10.exf6 Cxf6 11.Cf3 Ce4 Les pendules à 0h46 et 1h00 illustraient les problèmes rencontrés par le Français. 12.De2 Forcé sinon 12...Db4+ 0-1. 12...e5 13.dxe5 Cc6 14.Cc4 Db4+ 15.Cfd2, 2e diagramme, avec une position blanche aux aboies. 15...Cxf2 16.c3 De7 17.Ce3 Cxh1 18.Cf3 Cxe5 19.O-O-O Cxf3 20.gxf3 Te8 21.Te1 Dh4 22.Dd2 c6 0-1, 3e diagramme, le Cavalier noir ressort et les Blancs restent avec une Tour et un pion de moins.

« Sincères remerciements à l'équipe organisatrice de EICCSkopje2019. Je suis malade depuis trois jours et ça empirait de plus en plus. Une journée de repos bien méritée est arrivée et un membre de l'équipe organisatrice m'a pris, m'a conduit dans une clinique, puis m'a ramené avec de nouveaux médicaments. On dirait que je vais pouvoir continuer à jouer, ce qui me semblait peu probable. »

extrait de la ronde 5

Dubov - Lomasov
Après 12.De2
Dubov - Lomasov
Après 18.b6
Dubov - Lomasov
Après 26.Db6

Lorsque l'on joue la variante Rubinstein de la défense Française, généralement c'est pour obtenir une position passive mais solide, contre laquelle les Blancs se cassent les dents, et faire nulle. Le maître international russe Semyon Lomasov, né en 2002, a voulu panacher cette idée avec des roques opposés. Mauvaise pioche ! Dans le 1er diagramme après 12.De2, les Noirs tentent 12...0-0-0?! au lieu de 12...0-0, et les attaques à la baïonnette ont démarré. 13.a4 h5 14.a5 h4 15.b4 g5 16.b5 g4 17.Ce5 Df4 18.b6, 2e diagramme. Ici, Semyon Lomaso a joué 18...f6. Pourtant, le premier coup qui vient à l'esprit est 18...a6, mais même avec un module on ne sait pas vraiment ce qui aurait pu se passer. Komodo joue 19.Ta4!? et rejette 19.Fxa6 à cause de 19...f6. Daniil Dubov a pris l'avantage par 19.bxa7 Rc7 20.c3 Fxe5 21.dxe5 Dxe5 22.Dxg4 : 0h40-0h07, le zeitnot ne va pas aider les Noirs. 22...Dxc3?! 23.Df3 Ta8 24.De3 Rd6 25.Tfd1 Re7 26.Db6, 3e diagramme, avec un avantage blanc décisif. 26...Thd8 27.a6 bxa6 28.Fxa6 h3 29.Fb7 Tg8 30.Fxa8! Sans craindre 30...Txg2+ 31.Rh1 Txh2+ 32.Rxh2 De5+ 33.Rxh3 Df5+ 34.Rg3 Dg6+ 35.Rf3 1-0.

Yuffa - Fressinet
Après 23...Cc4
Yuffa - Fressinet
Après 49.Rg4
Yuffa - Fressinet
Après 55...Tg2+ ½-½

La position de la défense Bogo-Indienne obtenue par Laurent Fressinet après le 23...Cc4 du 1er diagramme est clairement favorable au Français. La partie, rondement menée contre le Russe Daniil Yuffa, a abouti au 2e diagramme après 49.Rg4. Ici, selon la machine, les Noirs gagnaient par 49...h5+! 50.Rxh4 (Si 50.Txh5 Tg2+! 51.Rh3 Rxh5 52.Rxg2 c3 gagne.) 50...Txf3 51.Txc4 Txa3, etc. Mais voilà, Laurent Fressinet a joué 49...h3? Et Daniil Yuffa a sauvé le demi-point par 50.Tc6+! Rf7 51.Txc4 h2 52.Tc7+ Rg6 53.Tc6+ Rg7 54.Tc7+ Rf6 55.Txh7 Tg2+ ½-½, 3e diagramme.

Le Français Florian Roch avec Evgeny Tomashevsky | Photo https://www.facebook.com/florian.roch.5

extrait de la ronde 4

Dubov - Basso
Après 9.Cd6
Dubov - Basso
Après 12...Dxa1
Dubov - Basso
Après 18.Dg3

Choisir une ouverture rare, risquée, voire douteuse, contre un joueur aussi fort que Daniil Dubov est presque suicidaire. Un joueur à plus de 2700 Elo trouve forcément les bons coups. 1.e4 c5 2.Cf3 e6 3.d4 cxd4 4.Cxd4 Cf6 5.Cc3 Cc6 La Sicilienne des quatre Cavaliers avec 2...e6 est différente de la Sicilienne classique avec 2...d6. Et sur 6.Cdb5, les Noirs transposent généralement dans la variante Svechnikov après 6...d6 7.Ff4 e5 8.Fg5 avec un temps de plus, les Blancs ayant joué Ff4 puis Fg5 tandis que les Noirs ont joué e6 puis e5. La Sicilienne des quatre Cavaliers proprement dite comprend plutôt le coup 6...Fb4. Cependant, Pier Luigi Basso a continué par 6...Fc5?!, une ligne extrêmement tranchante. Daniil Dubov a joué 7.Ff4 O-O 8.e5 a6 9.Cd6, 1er diagramme, avec la nouveauté 9...Fxd6, au lieu de 9...Ce8, comme dans 0-1 (38) Warszawski,B (2286)-Heberla,B (2515) Warsaw 2009. 10.Dxd6 Db6 11.exf6 Dxb2 12.Rd2 Dxa1, 2e diagramme, avec le très fort 13.Fh6! Te8 14.fxg7 Ce7 15.g4 a5 16.Fg2 Db2 17.Tb1 Ta6 18.Dg3, 3e diagramme, où les Noirs doivent donner la Dame par 18...Dxb1. En effet, si par exemple : 18...Da3 19.Ce4! Dxg3? 20.Cf6#. 19.Cxb1 e5 20.Fe3 Te6 21.Cc3 d5?! 22.Cxd5 Cxd5 23.Fxd5, etc. 1-0 au 30 coup.

Vue de la ronde 3

extrait de la ronde 3

Gledura - Demuth
Après 15...De7
Gledura - Demuth
Après 21.g4
Gledura - Demuth
Après 26.Fb2

Face au 1.Cf3 de Benjamin Gledura (2630), Adrien Demuth (2510) a joué une ancienne variante, assez rare de la défense Hollandaise. La ligne ne manque pas de venin et Shirov avait perdu contre un 2240 dans 0-1 (28) Shirov,A (2690)-Reinemer,F (2240), et Sasikiran aussi dans 0-1 (46) Sasikiran,K (2535)-Soman,S (2328) Sangli 1999. Le Français a innové par le 15...De7 du 1er diagramme, au lieu de 15...Df6 d'une partie 1-0 (38) Shirov,A (2500)-Bareev,E (2590) Lvov 1990. Dans cette position les Blancs possèdent de très bonnes compensations pour la qualité sacrifiée : paire de Fous, avance de développement et Roi noir faible. Évidemment, les moteurs d'analyse n'y voient que du feu. 16.Dd4 Ce4 17.Cd2 Cc5 18.b4!? Dxe2 19.Cf3!? Ce6 20.Da1 f4 21.g4, 2e diagramme. Ici, le Français joue 21...Dxc4?! - Le moteur préfère 21...Cg7, mais les Blancs ont quand-même toutes les cartes en main. La suite va être rapide et brutale. 22.Txd6 Cg7 23.Ff1 De4 24.Ce5 Te8 25.Fc4+ Rh8 26.Fb2, 3e diagramme, où on a pratiquement l'impression que seuls les Blancs ont joué depuis le 2e diagramme. 26...Fe6 27.Txe6 Cxe6 28.Cd7+ 1-0. Les Noirs perdent la Dame sur 28...Rg8 29.Cf6+...

L'Espagnole fermée de Sébastien Mazé a mal tourné et dans le diagramme ci-contre Ivan Cheparinov place un coup terrible par 32...Tc2!! 0-1. Une suite possible était 33.Dxc2 Dxg5 34.Te3 Sinon c'est mat. 34...Dg3+ 35.Rh1 Dxh3+ 36.Rg1 Cf4 et la liquidation par 37.Df2 Cxg2 38.Dxg2 Fxe3+ 39.Rf1 Dxg2+ 40.Rxg2 h3+ 41.Rh1 Cb7 laisse les Noirs avec deux pions de plus et une position supérieure.

Mazé - Cheparinov
Après 32.Fb4

extrait de la ronde 2

À rejouer, pour l'exemple, la partie entre Kacper Piorun (2631) et Valeriy Neverov (2496). Les Noirs jouent une variante très tactique de la défense Cordel de l'Espagnole, connue pour être mauvaise. Neverov avait déjà joué cette ligne en novembre 2018, avait même obtenu une bonne position, avant de perdre en finale dans Bakhmatsky,V (2409)-Neverov,V (2488) Omelnyk UKR 2018, 1-0 (65). Malheureusement pour lui, Kacper Piorun a révélé en conférence de presse avoir révisé cette suite avant la partie et l'a emporté sans coup férir. Bonne nulle d'Adrien Demuth (2510) pour une première partie suite à son gain par forfait hier, face au très fort GM Evgeny Alekseev (2640).

Van Foreest L - Parligras
Après 29.Tg1
Zoler - Fressinet
Après 40...Dd2
Zoler - Fressinet
Après 47...Cc3

1er diagramme. Mircea-Emilian Parligras (2657), avec les Noirs, a sacrifié une pièce pour deux pions et une attaque. Cependant, après 29...Te6?, le ciel lui tombe sur la tête d'un très fort 30.Fh3! de Lucas Van Foreest (2515). 30...Dxh3 31.Dxd5! 1-0, à cause du mat du couloir. Si 31...h6 32.Dd8+ Rh7 33.Tg3. La Dame noire n'a plus de case et les Noirs ont maintenant une Tour de moins pour deux pions.

2e diagramme. Courageusement, Laurent Fressinet (2652) s'est lancé dans l'aventure d'une défense Benoni, tranchante et très compliquée. Aux alentours du 20e coups le Français a commencé à prendre les choses en main, et le zeitnot aidant, les Noirs ont gagné un pion et obtenu une attaque. Le contrôle du 40e coup passé, après 40...Dd2, Dan Zoler (2513) souffre. 41.Rh3 Cf6 42.Cg1 Dc1 43.Tb6 Ce4 44.Dg2?! Dc5! 45.Tb1 d4 46.Da2+ Rf8 47.Cf3? Cc3, 3e diagramme, la défense par le clouage avec 48.Dc2 est réfutée par 48...Dc8+ 49.Rh4 Cxb1, etc. 0-1 au e coup malgré une fin de partie sous le signe du manque de temps réciproque.

Gelfand - Valsecchi
Après 14...De6?!
Gelfand - Valsecchi
Après 27.Rh2
Gelfand - Valsecchi
Après 20.Df8 1-0

Jolie combinaison de Boris Gelfand (2655) contre Alessio Valsecchi (2515). Après le 14...De6?! du premier diagramme 15.Cxe5 Cxe5, il fallait trouver l'astucieux 16.d5! — Si 16.dxe5?! O-O! et les Noirs sont bien. — 16...Df6 17.De2 Ff5 18.Fb5+ Rf8 19.Fxe5 Dg6 20.Te1 a6 21.Fg3 axb5 22.Dxe7+ Rg8 23.h4 Txa2 24.h5 Dg5 25.d6 Dd2 26.Rg1 Rh7 27.Rh2 La marche en parallèle des Rois est amusante, 2e diagramme. Ici, Alessio Valsecchi accélère sa défaite par 27...Tc8?! 28.Dxf7 Txc5 29.Te8 Dd5 30.Df8 1-0, 3e diagramme, avec un mat imparable en quelques coups.

extrait de la ronde 1

Eljanov - Todorovic
Après 16...Cf4
Eljanov - Todorovic
Après 26.Df2
Eljanov - Todorovic
Après 30...Txg4 0-1

Si de nombreux forts grands-maîtres ont lâché un demi-point face à des joueurs avec des 200 à 250 points Elo de moins dans cette première ronde, la surprise du jour est évidemment la défaite, avec les pièces blanches, de l'Ukrainien Pavel Eljanov (2682), contre le Serbe Goran Todorovic (2429) né en 1963. Tout avait pourtant débuté normalement dans une Espagnole fermée. Et puis, dans le 1er diagramme, les Noirs placent un Cavalier « Kasparov » par 16...Cf4. En jouant 17.Dg4, les Blancs pensaient sans doute que leur adversaire n'aurait pas le courage d'éventrer son roque avec 17...g5 18.Chf3 f6 19.Tfe1 Rh8 20.Dg3 Ce5 21.Cxe5 fxe5 22.Cf3 Tg8 Là, ça commence à sentir mauvais pour les Blancs. 23.a4 Fc8! 24.Ch2 h5 25.f3 h4 26.Df2, 2e diagramme, avec une belle conclusion par 26...Fxh3! 27.g3 g4 28.fxg4 hxg3 29.Dxg3 Fxg4 30.Cxg4 Txg4 0-1, 3e diagramme, après 31.Dxg4 Tg8 32.Dxg8+ Rxg8 Goran Todorovic menace de mater en deux coups par Dg5+ et Dg2#.

Finalement, la meilleure performance du jour est à mettre à l'actif du Maître international lituanien Paulius Pultinevicius (2439), né en 2001, avec les pièces noires, face à l'Azerbaïdjanais Rauf Mamedov (2701). Dans le diagramme ci-contre après 73...Rxb6 les Noirs gagnent la finale de Rois et pions. 0-1 au 86e coup.

À noter quand-même une très bonne première journée des Français, dont la belle nulle de Florian Roch (1916) face au MI Robby Kevlishvili (2461).

Mamedov - Pultinevicius
Après 73...Rxb6
Jobava - Plenkovic
Après 16.cxd4
Jobava - Plenkovic
Après 21...Tc8
Jobava - Plenkovic
Après 22.Dxd4 1-0

Baadur Jobava a eu de la chance contre Zdenko Plenkovic. Dans un début Trompowsky, dans le 1er diagramme, les Noirs se lancent dans une combinaison pour contrecarrer l'attaque blanche sur l'aile-Roi par 16...Cxd4!? 17.Dxd4 Ff6 et le Géorgien se trompe par 18.Dd2? au lieu de 18.Dd3! ou 18.De3!, Le maître international croate aurait dû continuer par 18...Txc3! 19.Cxc3 Dc7 et les Blancs ont des problèmes. La différence entre 18.Dd2?! et 18.Dd3! (ou 18.De3!) se trouve dans le gain de temps gagné sur la Dame en d2 après 20.0-0-0 Fxc3 21.De3 Tc8 comme dans le 2e diagramme, avec un forte attaque noire. Zdenko Plenkovic a cependant rendu immédiatement la politesse à son adversaire avec 18...Dc7? et la partie était perdue. 19.Ff2 Tfe8 20.O-O Ca8 21.Fd4 Fxd4+ 22.Dxd4 1-0, 3e diagramme.

Extrait de la liste des participant·e·s

titNomFéDelo
1GMArtemiev Vladislav 2736
2GMTomashevsky Evgeny 2705
3GMDubov Daniil 2703
4GMKovalev Vladislav 2703
5GMSaric Ivan 2703
6GMMamedov Rauf 2701
7GMVallejo Pons Francisco 2698
8GMRagger Markus 2696
9GMGrandelius Nils 2694
10GMKorobov Anton 2686
11GMCheparinov Ivan 2683
12GMEljanov Pavel 2682
13GMRodshtein Maxim 2673
14GMNisipeanu Liviu-Dieter 2670
15GMPonomariov Ruslan 2667
16GMBerkes Ferenc 2666
17GMDreev Aleksey 2662
18GMSafarli Eltaj 2662
19GMMelkumyan Hrant 2661
20GMEdouard Romain 2658
24GMFressinet Laurent 2652
36GMLagarde Maxime 2631
71GMMoussard Jules 2601
89GMMaze Sebastien 2578
132GMDemuth Adrien 2510
149GMStuder Noel
2479
174IMFlom Gabriel 2457
202IMGaehwiler Gabriel
2414
240IMBaenziger Fabian
2351
308WMFDe Seroux Camille
2160
319 Maloberti David 2113
354 Roch Florian 1916
365 participant·e·s dont 29 joueuses.

Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (6)

  • jplie

    Dans cette ronde 10 Laurent Fressinnet cumule 4 fautes et semble hors sujet .Jules a plié rapidement contre le rouleau compresseur Gelfand

  • jplie

    merci

  • EuropeEchecs

    8.Cb5 au lieu de 8.f4 a posé un problème. Mélanger des variantes ça arrive assez souvent, même au plus haut niveau.

  • jplie

    triste partie et conception de jeu de Laurent Fressinnet , ce dimanche , contre Buhman

  • EuropeEchecs

    En général cela veut dire que l'adversaire ne s'est pas présenté. Un gain par forfait en somme.