Coupe du Monde FIDE 2017 : 1er et 2e tour

Panorama de Tbilissi, Géorgie
La Coupe du Monde d'Échecs FIDE débute le 2 septembre 2017, à Tbilissi, capitale de la Géorgie. Départages du 2e tour : Etienne Bacrot et Boris Gelfand sont éliminés. Nakamura, Grischuk et Svidler se qualifient.

La Coupe du Monde FIDE se déroulera du 2 au 28 septembre 2017, à Tbilissi, capitale de la République de Géorgie, à «Hôtels & Préférence Hualing Tbilisi» un hôtel 5 étoiles doté d'une French touch. Quant à la finale elle aura lieu au «The Biltmore Hotel Tbilisi».

Site officiel de la Coupe du Monde https://tbilisi2017.fide.com avec parties en direct. Commentées en anglais par les grands-maîtres Ivan Sokolov et Evgeny Miroshnichenko, en espagnol par la Maître FIDE Damaris Abarca et le MI David Martínez et en allemand par le GM Jan Gustafsson.

La Coupe du Monde FIDE fait partie intégrante du cycle du Championnat du Monde 2016-2018. Il y a 128 qualifiés (par ordre de priorité) : le champion du monde + quatre demi-finalistes de la Coupe du Monde 2015, la championne du monde, les champions du monde moins de 20 ans 2015 et 2016, dix-huit joueurs classés selon le Elo, quatre-vingt-douze joueurs des championnats continentaux, le participant le mieux classé de l'ACP, deux nominés par le Président de la FIDE, quatre nominés par les organisateurs , trois qualifiés par les éliminatoires des tournois par Internet approuvés par la FIDE. Un joueur qui a joué moins de trente parties classiques FIDE au cours des douze mois de 2016 ne pourra pas être qualifié selon le Elo. Voir la liste des participants et les appariements du premier tour au format pdf. Trois Français sont qualifiés : Maxime Vachier-Lagrave (2804), Étienne Bacrot (2728) et Laurent Fressinet (2657)

Le ministre des Sports et de la Jeunesse, Tariel Khechikashvili, a déclaré : « Toutes les personnes qui visiteront la Coupe du Monde en Géorgie auront certainement envie de revoir notre pays. Tout cela sera d'une grande aide pour le développement de l'économie et du tourisme sportif en Géorgie. Plus important encore, nos fans pourront voir des joueurs d'échecs de classe mondiale en Géorgie. » Le vice-ministre de l'Économie et du Développement durable de la Géorgie, Ketevan Bochorishvili, a ajouté « L'objectif principal de la Géorgie est d'accueillir un tournoi de niveau mondial. Ce tournoi sera couvert par les médias de nombreux pays, ce qui aura évidemment une influence positive sur la popularité et l'image de la Géorgie. »

 
Les parties de la Coupe du Monde communiquées par Mark Crowther, http://theweekinchess.com
La salle du tournoi. Photo Lennart Ootes https://twitter.com/LennartOotes

résultats du 2e tour de la coupe du monde 2017

BLANCS (1re PARTIE)ELO
NOIRS (1re PARTIE)ELO12DÉP.
Dreev, Aleksey 2648 - Carlsen, Magnus 28270-10-1

Bacrot, Etienne 2728 - Bu, Xiangzhi 2714½-½½-½0,5-1,5
Svidler, Peter 2756 - Erdos, Viktor 2619½-½½-½1,5-0,5
Onischuk, Alexander 2682 - Wojtaszek, Radoslaw 2739½-½½-½1,5-0,5
Vachier-Lagrave, Maxime 2804 - Grachev, Boris 26541-0½-½
Tari, Aryan 2588 - Lenderman, Aleksandr 2565½-½0-1

Cori, Jorge 2648 - Grischuk, Alexander 2788½-½½-½0,5-1,5
Navara, David 2720 - Cheparinov, Ivan 26951-00-1
2-0
Kramnik, Vladimir 2803 - Demchenko, Anton 26501-0½-½
Duda, Jan-Krzysztof 2698 - Ivanchuk, Vassily 2727½-½½-½1,5-2,5
Motylev, Alexander 2668 - Giri, Anish 2777½-½½-½1-3
Harikrishna, P. 2741 - Sethuraman, S.P. 2617½-½½-½0,5-1,5
Hou, Yifan 2670 - Aronian, Levon 2802½-½½-½1-3
Matlakov, Maxim 2728 - Andreikin, Dmitry 2708½-½½-½4-2
Karjakin, Sergey 2780 - Dubov, Daniil 2666½-½0-1

Artemiev, Vladislav 2692 - Radjabov, Teimour 2742½-½½-½3,5-2,5
So, Wesley 2792 - Bluebaum, Matthias 2633½-½½-½3-1
Tomashevsky, Evgeny 2710 - Vallejo Pons, Francisco 2717½-½0-1

Adhiban, B. 2670 - Nepomniachtchi, Ian 2741½-½½-½0,5-1,5
Yu, Yangyi 2750 - Jobava, Baadur 2702½-½½-½1-3
Bruzon Batista, Lazaro 2651 - Nakamura, Hikaru 2781½-½½-½0,5-1,5
Fedoseev, Vladimir 2731 - Inarkiev, Ernesto 26941-0½-½
Anand, Viswanathan 2794 - Kovalyov, Anton 26490-1½-½
Rodshtein, Maxim 2695 - Adams, Michael 2738½-½1-0

Lenic, Luka 2646 - Caruana, Fabiano 2799½-½½-½1-3
Vitiugov, Nikita 2728 - Najer, Evgeniy 2694½-½½-½0-2
Wei, Yi 2748 - Rapport, Richard 2675½-½½-½0,5-1,5
Sevian, Samuel 2610 - Li, Chao b 2745½-½½-½0,5-1,5
Mamedyarov, Shakhriyar 2797 - Kuzubov, Yuriy 2688½-½½-½0-2
Wang, Hao 2701 - Gelfand, Boris 2737½-½½-½1,5-0,5
Kravtsiv, Martyn 2670 - Ding, Liren 2771½-½½-½0,5-1,5
Le, Quang Liem 2739 - Vidit, Santosh Gujrathi 27020-1½-½
 Yifan Hou. Photo : http://tbilisi2017.fide.com

2e tour, départages

Lors du 1er tour, 22 qualifications sur 64 s'étaient décidées au départage. Pour ce 2e tour, de nouveau 22 qualifications (sur 32 parties) se décideront le 3e jour.

La partie entre Bu Xiangzhi et Etienne Bacrot a vu le Français sortir ce qui semble être une nouveauté. Après 12.b4 (1er diagramme), le Français sacrifie par 12...Fxf2+. Après 13.Rxf2 Tc8 14.Df4 (si 14.Dd3 Txc3 15.Dxc3 Ce4+) Txc3 récupère le matériel et laisse les Noirs avec un pion de plus. Les Blancs parviennent à doubler des pions noirs après 15.Fb2 Tc7 16.Fxf6 gxf6. Les noirs sont mal développés, et le dynamisme blanc compense le déficit matériel. Au 45e coup, la nulle est conclue.

Le GMI indien Baskaran Adhiban a probablement commis la plus grosse gaffe de ce premier départage. Dans la position du 2e diagramme, les Blancs ratent le coup gagnant 25.Cd8! Les menaces sont trop nombreuses(25...Txd8 Txe7, 25...Fxd8 26.Te8 mat ou 25...Fc8 26.Txe7). A la place, les blancs ont joué 25.Dd4?? qui égalise, et les deux joueurs partagent le point au 40e coup.

Jolie conclusion dans la partie entre Martyn Kratsiv et Ding Liren. Les noirs sont parvenus à obtenir 2 pions de plus dans une finale de tours, et après 110.Rb3 (3e diagramme), ils matent grâce à une sous-promotion : 110...a1=Cavalier mat !

Bu Xiangzhi-Bacrot
Après 12.b4
Adhiban-Nepomniachtchi
Après 24...axb2
Kravtsiv-Ding Liren
Après 110.Rb3

A l'issue de la première partie rapide, 9 joueurs ont perdu et doivent remporter leur 2e partie pour ne pas être éliminés : Radjabov, Gelfand, Kravtsiv, Mamedyarov, Bruzon, Cherapinov, Wei Yi, Erdos et Vitiugov.

Seul Radjabov parvient à rétablir la situation et gagne le droit de jouer les parties de 10 minutes + 3 secondes par coup contre Vladislav Artemiev.

Après Adams et Anand hier, c'est au tour de Gelfand d'être éliminé. Ces habitués du top mondial, désormais quadragénaires, semblent laisser la place à une nouvelle génération. Les derniers représentants, Kramnik et Ivanchuk s'affronteront au 3e tour.

Malgré un pion de moins, Etienne Bacrot semblait en mesure de tenir la nulle face à Bu Xiangzhi. Mais dans la position du diagramme, le Français va gaffer : 65.Cg7?? (le moteur d'analyse suggère 64...Cf6, avec l'idée Cxg4) permet au roi noir de s'infiltrer par 65...Re4 et d'aller attaque le pion g3, comme le montre la suite de la partie : 66.Ch5 Rf3 67.Rf6 Ce2 0-1. Si 68.Rxf5 Cxg3+ force l'échange des cavaliers et le pion va à dame. Une élimination rageante !

Bacrot-Bu Xiangzhi
Après 64...Cd4

Après les parties de 25 minutes +10 secondes, 14 joueurs ont qualifiés. 16 doivent s'affronter en parties de 10 minutes + 5 secondes par coup. Dans la première manche, 7 parties sur 8 s'avèrent décisives. Hormis Ivanchuk qui annule contre Duda, les favoris l'emportent : Radjabov, So, Aronian, Caruana, Giri, Jobava. Dans la partie la plus équilibrée selon le classement Elo, Matlakov (2728) bat Andreikin (2708).

Dans la 2e manche, les 8 parties sont décisives : les vainqueurs de la première manche se qualifient, sauf Radjabov et Matlakov. On verra donc deux affrontements en blitz : Andreikin-Matlakov et Artemiev-Radjabov. Avec l'accélération des cadences et la fatigue, arrivent les erreurs : Radjabov ne voit pas une attaque de mat, joue 27...Rh8 et doit abandonner après 28.Tf3. Andreikin, l'ex finaliste de la coupe du monde 2013 possède deux pions de plus mais ne parvient pas à concrétiser. Il se retrouve avec un pion de moins et dans la position du 2e diagramme rate le coup 57.Ce3. Il préfère 57.Td3 mais après 57...Tc2+ 58.Rf1 h2 le pion h2 devient un poison. Il faudra sacrifier le cavalier pour s'en débarasser, et Matlakov remporte la finale tour, fou et pion contre tour et pion.

Dans les 2e blitz, ni Radjabov ni Andreikin ne parviennent à gagner. Artemiev et Matlkov sont qualifiés.

Artemiev-Radjabov
Après 27.Dxg6+
Andreikin-Matlakov
Après 56...Txc7

Demain, début du 3e tour avec à l'affiche Carlsen-Bu Xiangzhi et Maxime Vachier Lagrave-Aleksandr Lenderman.

Tableau des appariements complets : https://tbilisi2017.fide.com/pairings-tree/

2e tour, jour 2

Plusieurs joueurs décident de faire nulle rapidement et de jouer leur qualification dans les départages en parties rapides : Rapport-Wei Yi (nulle en 9 coups), Erdos-Svidler (nulle en 11 coups), Nakamura-Bruzon (nulle en 14 coups), Radjabov-Artemiev et Bluebaum-So (nulles en 16 coups). De manière plus surprenante, Demchenko qui avait perdu hier contre Kramnik annule en 10 coups et scelle ainsi son élimination.

Nulles également pour nos 2 représentants. Etienne Bacrot avec les pièces noires, joue la variante Lasker du Gambit Dame refusé. Après un échange généralisé de pièces à l'aile Dame, les 2 joueurs font nulle dans une position aplanie. MVL joue sa défense Grünfeld fétiche face à Boris Grachev. Les Blancs utilisent beaucoup de temps mais ne parviennent pas à se créer un avantage. Mais souligne MVL après la partie, "les choses ne sont pas aussi faciles qu'il y parait. Ca s'est bien passé, j'ai réussi à simplifier la position". Dans une finale de Tours et Fous de couleurs opposées, Grachev répète les coups. Ce résultat permet à MVL de se qualifier pour le 3e tour où il jouera contre Lenderman. Sa réaction : "C'est toujours mieux que d'affronter Grischuk ou Carlsen, mais jamais je ne sous-estimerai un adversaire".

Après sa défaite d'hier, Anand était dans l'obligation de gagner avec les pièces noires pour pouvoir jouer les départages. Une nulle qualifie Anton Kovalyov, et c'est clairement son objectif : dans la position du 1er diagramme, il n'hésite pas longtemps avant de jouer  7.d4 qui permet d'échanger les Dames après 7...Fa7 8.dxe5 dxe5 9.Fxc6+ bxc6 10.Dxd8+ Rxd8. L'ex champion du monde indien malgré sa tentative de désequilibrer la position n'obtient rien, il tente alors de sacrifier un pion pour obtenir du jeu par 21...c5?! mais son adversaire joue tranquillement 22.Fc3 f6 23.Caxc5+ Fxc5 24.Cxc5+ Ra7 25.b4. Les Blancs ont simplement un pion de plus. La partie se termine quand les Blancs, après avoir rendu leur pion, forcent l'échange des tours (3e diagramme). Anand joue 31...Txe1+ et propose nulle que son adversaire accepte. L'ancien champion du monde est éliminé !

L'autre surprise de ce 2e tour est l'élimination du Russe Sergey Karjakin, qui avait été le finaliste malheureux du dernier Championnat du Monde.Danill Dubov a récité sa préparation, et comme l'a déclaré Karjakin sur Twitter, "Je savais que 18...Ta5 faisait nulle, mais devant l'échiquier je me suis trompé et ai joué 18...Fa7. J'avais même préparé cette ligne aujourd'hui, mais ça ne m'a pas aidé."

Sergey Karjakin sur Twitter
Kovalyov-Anand Photo : http://tbilisi2017.fide.com

2e tour, jour 1

Sur 32 parties, 7 s'avèrent décisives. Avec les pièces noires, certains joueurs mieux classés ont préféré assurer la nulle et tenter leur chance avec les Blancs demain (Caruana, Aronian,Giri, Li Chao b notamment). Parmi les parties décisives, cocorico ! Maxime Vachier Lagrave l'emporte face à Boris Grachev. comme il l'a déclaré après la partie, MVL se méfiait de cet adversaire : "Avec les Noirs, il joue des ouvertures tendues, comme la sicilienne Taimanov. C'est un joueur talentueux, très talentueux en blitz aussi n'ai-je pas pris ce match à la légère.". Dès l'ouverture, la partie s'engage hors des sentiers battus : 1.e4 c5 2.Cf3 Cf6 3.Cc3 d5 4.e5 Cfd7 5.e6 (1er diagramme). Au prix d'un pion, MVL perturbe le développement des pièces noires. La partie se poursuit par 5...fxe6 6.Fb5 Cc6 ("a6 aurait conduit à une partie très tendue" selon MVL). La suite choisie par les Noirs permet à MVL de se retrouver avec 2 pions de plus au 12e coup (2e diagramme). L'analyse de MVL : "Il avait quelques compensations, car il me fallait ramener ma Dame en jeu. Mais dès que je suis parvenu à le faire, c'était plus ou moins fini". Boris Grachev tente un dernier piège en sacrifiant une Tour (3e diagramme). Mais MVL avait tout prévu : après 39...Rf3 40.Fxf4 il n'y a pas de mat par 40...Tb1+ car 41.Fc1+ pare l'échec et donne un échec à la découverte au Roi noir.

MVL-Grachev
Après 5.e6
MVL-Grachev
Après 12.Dxc5
MVL-Grachev
Après 39.Fe5

La surprise des matchs aller de ce  2e tour est la défaite de l'ancien Champion du Monde Viswanathan Anand face à Anton Kovalyov. Dans la position du 1er diagramme  ci-dessous, le Grand Maître indien va sacrifier une pièce par 23.Cc5??. "Si Cc5 avait marché, ça aurait été la partie de l'année ! Je parviens à obtenir une bonne position après 23...dxc5 24.d6+ Rf6 25.Ff3 Rf5 qui est selon moi un coup clé. " a déclaré le vainqueur. Anand va résister, mais Kovalyov parvient à échanger les Fous de cases blanches, privant ainsi le pion b7 d'un précieux défenseur. Quelques coups après Anand abandonne. Un autre ex champion du monde a connu une meilleure journée : Vladimir Kramnik l'a emporté face à Anton Demchenko.

L'actuel Champion du Monde, Magnus Carlsen, l'emporte face à Alexey Dreev. Ce dernier a proposé nullé après 14.Fe2 (2e diagramme), mais Carlsen a refusé, déclarant à Chessbase India : "Il aurait dû prendre en c4 avant de jouer 12.Ce5.  J'étais mieux au temps, ma position était intéressante, j'ai préféré continuer. Je ne pense pas que la finale était si claire, mais il s'est rapidement effondré."

Anand-Kovalyov
Après 22...Re7
Carlsen-Dreev
Après 14.Fe2

Dreev face à Carlsen Photo : http://tbilisi2017.fide.com

Résultats du premier tour de la coupe du monde 2017

 Blancs (1re partie)
Elo
noirs (1re partie)
Elo
12D
1Carlsen, Magnus 2827 - Balogun, Oluwafemi 2255:1-0
1-0

2Ruiz Castillo, Joshua Daniel 2377 - So, Wesley 2792:0-1
½-½
3Caruana, Fabiano 2799 - Solomon, Kenny 2398:1-0
1-0

4Dai, Changren 2422 - Kramnik, Vladimir 2803:0-1½-½
5Aronian, Levon 2802 - Cawdery, Daniel 2449:1-0
1-0

6Liu, Guanchu 2455 - Mamedyarov, Shakhriyar 2797:0-1
½-½
7Nakamura, Hikaru 2781 - Mollah Abdullah, Al Rakib 2454:1-0
1-0

8Khusenkhojaev, Muhammad 2455 - Vachier-Lagrave, Maxime 2804:½-½
0-1

9Grischuk, Alexander 2788 - El Gindy, Essam 2455:1-0
1-0

10Yeoh, Li Tian 2478 - Anand, Viswanathan 2794:0-1
½-½
11Ding, Liren 2771 - Haddouche, Mohamed 2487:1-0
½-½
12Smirnov, Anton 2508 - Karjakin, Sergey 2780:½-½½-½0-2
13Giri, Anish 2777 - Dzagnidze, Nana 2519:1-0
½-½
14Sambuev, Bator 2529 - Wei, Yi 2748:1-0
0-1
0,5-1,5
15Nepomniachtchi, Ian 2741 - Palac, Mladen 2535:½-½½-½2,5-1,5
16Vakhidov, Jakhongir 2518 - Svidler, Peter 2756:0-1
0-1

17Wojtaszek, Radoslaw 2739 - El Debs, Felipe de Cresce 2533:1-0
½-½
18Pourramezanali, Amirreza 2534 - Yu, Yangyi 2750:½-½½-½0-2
19Li, Chao b 2745 - Krysa, Leandro 2540:½-½1-0

20Gonzalez Vidal, Yuri 2547 - Harikrishna, P. 2741:1-0
0-1
1,5-2,5
21Radjabov, Teimour 2742 - Ziska, Helgi Dam 2545:½-½1-0

22Kunin, Vitaly 2531 - Le, Quang Liem 2739:½-½0-1

23Adams, Michael 2738 - Batchuluun, Tsegmed 2566:½-½½-½1,5-0,5
24Hjartarson, Johann 2539 - Navara, David 2720:0-1
0-1

25Eljanov, Pavel 2734 - Lenderman, Aleksandr 2565:0-1
0-1

26Bacallao Alonso, Yusnel 2573 - Fedoseev, Vladimir 2731:1-0
0-1
0-2
27Gelfand, Boris 2737 - Stupak, Kirill 2579:1-0
½-½
28Sadorra, Julio Catalino 2574 - Matlakov, Maxim 2728:0-1
½-½
29Ivanchuk, Vassily 2727 - Kazhgaleyev, Murtas 2570:½-½½-½2-0
30Kulaots, Kaido 2571 - Vitiugov, Nikita 2728:½-½0-1

31Vallejo Pons, Francisco 2717 - Karthikeyan, Murali 2574:1-0
0-1
1,5-0,5
32Fier, Alexandr 2569 - Bacrot, Etienne 2728:½-½½-½0,5-1,5
33Bu, Xiangzhi 2714 - Flores, Diego 2580:1-0
1-0

34Antipov, Mikhail Al. 2578 - Tomashevsky, Evgeny 2710:½-½½-½0,5-1,5
35Najer, Evgeniy 2694 - Aleksandrov, Aleksej 2580:1-0
½-½
36Pantsulaia, Levan 2593 - Duda, Jan-Krzysztof 2698:0-1
0-1

37Andreikin, Dmitry 2708 - Goganov, Aleksey 2567:½-½½-½2-0
38Sengupta, Deep 2589 - Wang, Hao 2701:½-½0-1

39Inarkiev, Ernesto 2694 - Mchedlishvili, Mikheil 2607:1-0
½-½
40Tari, Aryan 2588 - Howell, David W L 2701:½-½½-½2,5-1,5
41Cheparinov, Ivan 2695 - Mastrovasilis, Dimitrios 2573:1-0
½-½
42Hovhannisyan, Robert 2594 - Rodshtein, Maxim 2695:½-½½-½0,5-1,5
43Vidit, Santosh Gujrathi 2702 - Delgado Ramirez, Neuris 2614:½-½1-0

44Bok, Benjamin 2620 - Artemiev, Vladislav 2692:0-1
0-1

45Ponomariov, Ruslan 2694 - Sethuraman, S.P. 2617:½-½0-1

46Sevian, Samuel 2610 - Nisipeanu, Liviu-Dieter 2674:½-½½-½1,5-0,5
47Jobava, Baadur 2702 - Salgado Lopez, Ivan 2627:½-½½-½3,5-2,5
48Zherebukh, Yaroslav 2621 - Onischuk, Alexander 2682:F-1
F-1

49Amin, Bassem 2699 - Erdos, Viktor 2619:½-½½-½0,5-1,5
50Nguyen, Ngoc Truong Son 2629 - Adhiban, B. 2670:½-½½-½0,5-1,5
51Rapport, Richard 2675 - Cordova, Emilio 2616:1-0
1-0

52Xiong, Jeffery 2633 - Motylev, Alexander 2668:½-½0-1

53Dubov, Daniil 2666 - Fridman, Daniel 2625:½-½½-½2,5-1,5
54Kovalenko, Igor 2634 - Kravtsiv, Martyn 2670:0-1
½-½
55Akobian, Varuzhan 2662 - Kovalyov, Anton 2649:0-1
½-½
56Cori, Jorge 2648 - Jones, Gawain C B 2668:1-0
½-½
57Grachev, Boris 2654 - Melkumyan, Hrant 2642:½-½½-½1,5-0,5
58Bruzon Batista, Lazaro 2651 - Anton Guijarro, David 2656:1-0
½-½
59Kuzubov, Yuriy 2688 - Zhigalko, Sergei 2642:½-½1-0

60Piorun, Kacper 2644 - Hou, Yifan 2670:½-½0-1

61
Areshchenko, Alexander 2645 - Demchenko, Anton 2650:1-0
0-1
1-3
62Lenic, Luka 2646 - Fressinet, Laurent 2657:½-½½-½2,5-1,5
63Mareco, Sandro 2649 - Bluebaum, Matthias 2633:½-½0-1

64Bachmann, Axel 2634 - Dreev, Aleksey 2648:
0-1
0-1

premier tour, départages

A l'issue des parties longues, les départages concernent 44 joueurs. Parmi les têtes d'affiche contraintes de jouer les parties rapides figurent notamment Karjakin, Ivanchuk, Wei Yi et Harikrishna. L'attention sera également sur les deux joueurs français concernés, Etienne Bacrot et Laurent Fressinet.

Tandis que Laurent faisait nulle sans coup férir en 14 coups, Etienne se retrouvait dans une finale égale, avec Cavalier + 3 pions contre Fou + 3 pions (1er diagramme). Les deux joueurs effectuent de complexes manoeuvres, et la partie semble s'achever vers la nulle par répétition lorsque Fier décide d'échanger un pion par 82...e5 (2e diagramme). Ce coup permet aux Blancs de gagner un pion après 83.dxe5 Rxe5 84.Cb5 Re4 85.Rxa3. Malgré l'avantage matériel, la position reste égale, mais seuls les blancs ont des chances de gain. Fier va commettre une erreur  en jouant 93...Fd8+? (3e diagramme). Après 94.Rb5 Rb7 95.a6+ Ra8 96.Ce6 Fh7 97.Cc7+ Ra7 98.Cxd5, la perte du 2e pion scelle le sort de la partie.

Dans le match retour, Alexandr Fier n'obtient rien et se retrouve très mal en voulant forcer. Généreusement, Etienne Bacrot lui offre la nulle dans une position écrasante, et se qualifie ainsi pour le 2e tour où il affrontera le Chinois Bu Xiangzhi.

Pas de suprise dans les autres parties : Karjakin, Wei Yi, Adams et Ivanchuk se qualifient.

Après deux nulles dans les parties rapides, Laurent Fressinet doit jouer sa qualification dans les parties de 10 minutes, tout comme 17 autres joueurs.

Pour sa 1ère partie où il a les pièces blanches, Laurent Fressinet se retrouve avec des pions doublés sur la colonne c et un pion isolé en e4. Pour éviter la perte de ce pion (1er diagramme), il échange son Fou contre le Cavalier noir par 33.Fxg5. Après 33...hxg5, il choisit de se débarrasser du pion e4 par 34.Td1 Txe4 35.Txe4 Dxe4 36.Dxd6. Il doit laisser à son adversaire le contrôle de la 2e rangée après une pointe tactique 36...Dc2 37.Dd2 Te2! (2e diagramme). La défense blanche devient délicate et les Noirs parviennent à gagner un pion quelques coups plus tard. Après avoir installé un pion en g3 qui contraint les Blancs à garder la 1ère rangée pour éviter le mat, les Noirs vont concrétiser leur avantage grâce à un passage en finale gagnant. Dans la position du 3e diagramme, ils jouent 51...f3! et après 52.gxf3 De2 53.Dg1 (forcé pour empêcher le mat) Dxf3+ 54.Dg2 Dd1+ 55.Dg1 Dxg1+ 56.Rxg1 Rh5 57.Rh1 Rg4 58.Rg2 g4! les Blancs doivent abandonner.

Fressinet-Lenic
Après 32...Cg5
Fressinet-Lenic
Après 37...Te2
Fressinet-Lenic
Après 51.Dc1

Dans la 2e partie, il doit prendre des risques car la victoire est impérative. Malheureusement pour lui, Luka Lenic pare les menaces et l'emporte facilement.

Dans le même temps, Ian Nepomniachitchi se qualifie aux dépens de Mladen Palac, et le jeune Norvégien Aryan Tari créé la surprise et élimine David Howell. Demcheko l'emporte contre Areschchenko sans aucune nulle dans leur match.

A l'issue des parties de 10 minutes, il ne reste que 2 joueurs à départager : Jobava l'emporte dans les blitz face à l'Espagnol Ivan Salgado.

Demain début du 2e tour : MVL affrontera Grachev (2654 Elo) et Etienne Bacrot Bu Xiangzhi (2714 Elo).

Départage entre Alexandr Fier et Etienne Bacrot. Photo : http://tbilisi2017.fide.com/

Premier tour, jour 2

Les principaux favoris se qualifient : Carlsen, So, Caruana, Kramnik, Aronian, MVL, Grischuk et Anand disputeront le 2e tour.

Maxime Vachier Lagrave est revenu sur sa première partie : "Dans ma partie d'hier, j'ai déliré dans l'ouverture. Je pensais avoir étudié cette ligne et qu'elle me donnait des chances de gain, et pendant la partie j'ai réalisé que j'étais pas très bien. Même quand j'ai proposé nulle, je savais que ma position était pire [que celle de mon adversaire], mais il venait de passer 30 minutes sur ses derniers coups et ne semblait pas confiant. Je lui ai laissé une chance de prendre la nulle et heureusement il a accepté.".

Aujourd'hui, MVL a obtenu l'avantage au sortir de l'ouverture. Sa domination s'est concrétisée lors d'une séquence d'une parfaite symétrie, débutée par 18.Dc1 (1er diagramme). La partie s'est poursuivie par 18...Dc8 19.Fxh6 Fxh3 20.Fg5 Fg4 21.Fxf6 Fxf3 22.Cf5 Cf4 (2e diagramme). Comme il l'a déclaré après la partie, MVL avait tout calculé: "J'avais plusieurs possibilités de gagner, mais cette variante était la plus propre car je l'avais calculée jusqu'au bout". La suite de la partie fut facile, et les Noirs abandonnent dans la position du 3e diagramme.

Etienne Bacrot et Laurent Fressinet ont fait nulle contre respectivement Alexandr Fier et Luka Lenic et joueront leur qualification lors des départages demain. Après leur défaite surprise dans la première partie, Harikrishna et Wei Yi sont parvenus à l'emporter et disputeront également les départages. Par contre Pavel Eljanov (2734 Elo) s'incline de nouveau et son élimination face à Aleksandr Lenderman (2565 Elo) constitue l'une des surprises du premier tour. A noter également l'élimination de l'ancien champion du monde Ruslan Ponomariov, battu parle GMI indien S.P. Sethuraman.

Déception pour le GMI égyptien Amin Bassem. Alors que ses 2 pions de plus lui laissaient entrevoir une victoire de qualification, il gaffa en jouant 67...a3??. Il pensait probablement que la prise en a3 était impossible à cause de l'enfilade Th3+ mais la suite lui démontra le contraire : 68.Txa3 Th3+ 69.Re4 Txa3 pat

Erdos-Amin
Après 67...a3
Eteri Kublashvili (debout), Maxime Vachier-Lagrave, Étienne Bacrot et Laurent Fressinet.
Photo http://tbilisi2017.fide.com/2017/09/02/opening-ceremony-photo-gallery/

Premier tour, jour 1

Résultat identique pour les 3 joueurs français (Maxime Vachier Lagrave, Etienne Bacrot et Laurent Fressinet) : ils font nulle tous les 3 avec les pièces noires; cette entrée en matière ne s'est pas déroulée sans difficulté. Laurent Fressinet, opposé à Luka Lenic (2646 Elo) s'est retrouvé avec un pion de plus au prix de 2 paires de pions doublés. Le joueur slovène rétablit l'équilibre matériel mais la défense dynamique du Dacquois, grâce à ses pions de l'aile-dame lui permet d'obtenir la nulle.

Maxime Vachier Lagrave, auréolé de sa victoire historique lors de la Sinquefeld Cup ne peut être satisfait de sa première partie. Il perd un pion au 15e coup, et les compensations ne semblent pas suffisante. Peu après, il propose nulle, que son adversaire, sans doute impressionné, accepte.

Etienne Bacrot est passé tout près de la défaite. Son adversaire Alexandr Fier (2569 Elo) joue 15.Cb5?! (1er diagramme), un coup spéculatif. Après 15...Rf8 16.Cc7 le Français se trompe en jouant 16...Td8 (2e diagramme). Le moteur d'analyse suggère de prendre en g4 car après 16...Fxg4 17.Cxa8 Cxa8 18.Fxg4 Dxg4 19.Dxb7 Cb6 20.Fe5 Txh3 21.Txh3 Fb4+ 22.Rf1 Dxh3+ la position précaire du Roi blanc et les 2 pièces pour la Tour avantagent les Noirs. Dans la partie, après 17.Cxe6+ fxe6 les Noirs accusent un gros retard de développement et la position de leur Roi est exposée. Heureusement pour Etienne, le joueur brésilien n'exploite son avantage et va finir par perdre le fil de la partie. Dans la position finale, les Dames vont être échangées et les Blancs se résignent au partage du point.

Fier-Bacrot après 15.Cb5
Fier-Baccrot après 16.Td8
Fier-Bacrot après 30.Dxe7+

Dans les autres parties, le champion du Monde Magnus Carlsen a joué "à la Carlsen". Après avoir obtenu un léger avantage, il a pressé son adversaire, a accru son avantage et l'a emporté facilement. Autre favori, Vladminir Kramnik n'a dû son salut qu'à une grossière erreur de son adversaire. Comme MVL, le Russe avait un pion de moins sans réelle compensation. Mais dans la position du 1er diagramme ci-dessous, le joueur chinois va lui offrir la victoire : Dai joue 44.g3?? et l'ancien champion du monde voit immédiatement la réfutation tactique : 44...Fxh3  45.Cxd6 (45.fxg3 est contré par 45...Dg4 avec mat à suivre) hxg3+ 46.fxg3 Dg4 47.Cf5 Dh5 48.gxf4 Fxf5+ 49.Rg3 Dg4+ et gain quelques coups plus tard. L'une des plus grosses surprises de cette première journée est la défaite inattendue du prodige chinois Wei Yi. Dans la position du second diagramme, il commet de l'erreur de prendre en e4 par 21.Cxe4??. Sa position s'écroule après 22.Cd7 Cd6 23.Fxh3 Tfd8? 24.Td4. Il va falloir donner trop de matériel pour empêcher le mat.

Dai-Kramnik, après 43...Ff4+
Sambuev-Wei Yi après 21.Dh6

Georgios Makropoulos donne le coup d'envoi de la coupe du monde  Photo http://tbilisi2017.fide.com

Le système de la coupe du monde

Le système de la Coupe du Monde d'échecs est de six tours de matches de deux parties parties classiques par tour (départage si nécessaire) - les vainqueurs passant au tour suivant - plus un septième tour (la finale), composé d'un match entre deux joueurs en quatre parties classiques (départage si nécessaire). Cependant, comme le vainqueur de la Coupe du Monde et le finaliste sont qualifiés pour le tournoi des candidats, au cas où le Champion du monde Magnus Carlsen arriverait en finale, il faudrait donc désigner le troisième, et un second match - identique à celui de la finale - serait nécessaire pour cette troisième place.

Match

Cadences et départages

La cadence des parties classiques est de 90 minutes pour les 40 premiers coups, puis 30 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. En cas d'égalité après ces 2 parties classiques, un match en 2 parties de 25 minutes + 10 secondes par coup, si l'égalité persiste, un match 2 parties de 10 minutes + 10 secondes par coup, et si l'égalité persiste encore, 2 blitz de 5 minutes + 3 secondes par coup, et si l'égalité persiste toujours une partie « mort subite », 5 minutes pour les Blancs, 4 minutes pour les Noirs, avec un incrément de 3 secondes par coup pour chaque joueur à partir du 61e coup. La nulle suffit aux Noirs pour l'emporter.

Cadence

Les prix

Les perdants du premier tour repartiront avec la somme de 6.000 dollars chacun (4.800 dollars net, soit environ 4.000€), ceux du 2e tour 10.000 dollars (8.000 net, soit environ 6.800€), ceux du 3e tour 16.000 dollars (12.800 net, soit environ 10.000€), ceux du 4e tour 25.000 dollars (20.000 net, soit environ 17.000€), ceux du 5e tour 35.000 dollars (28.000 net, soit environ 24.000€), ceux du 6e tour 50.000 dollars (40.000 net, soit environ 34.000€), le finaliste 80.000 dollars (64.000 net, soit environ 55.000€) et le vainqueur de la Coupe du Monde 120.000 dollars (96.000 net, soit environ 82.000€).

Les prix

Le programme de la coupe du monde 2017

DATE jour heureprogrammeLieu
02 septembre 2017
samedi14h00 Cérémonie d'ouverture
Restaurant funiculaire
02 septembre 2017samedi16h00 Réunion technique Restaurant funiculaire
03 septembre 2017dimanche
13h00 Ronde 1 - Partie 1 Hôtel Hualing
04 septembre 2017lundi13h00Ronde 1 - Partie 2 Hôtel Hualing
05 septembre 2017mardi13h00DépartageHôtel Hualing
06 septembre 2017mercredi13h00Ronde 2 - Partie 1 Hôtel Hualing
07 septembre 2017jeudi13h00Ronde 2 - Partie 2 Hôtel Hualing
08 septembre 2017vendredi13h00DépartageHôtel Hualing
09 septembre 2017samedi13h00Ronde 3 - Partie 1 Hôtel Hualing
10 septembre 2017dimanche13h00Ronde 3 - Partie 2 Hôtel Hualing
11 septembre 2017lundi13h00DépartageHôtel Hualing
12 septembre 2017mardi13h00Ronde 4 - Partie 1 Hôtel Hualing
13 septembre 2017mercredi13h00Ronde 4 - Partie 2 Hôtel Hualing
14 septembre 2017jeudi13h00DépartageHôtel Hualing
15 septembre 2017vendredi13h00Ronde 5 - Partie 1 Hôtel Hualing
16 septembre 2017samedi13h00Ronde 5 - Partie 2 Hôtel Hualing
17 septembre 2017dimanche13h00DépartageHôtel Hualing
18 septembre 2017lundi
Jour de repos

19 septembre 2017mardi13h00Demi-finale - Partie 1 Hôtel Hualing
20 septembre 2017mercredi13h00Demi-finale - Partie 2 Hôtel Hualing
21 septembre 2017jeudi13h00DépartageHôtel Hualing
22 septembre 2017vendredi

Jour de repos
23 septembre 2017samedi13h00Finale - Partie 1 Hôtel Biltmore
24 septembre 2017dimanche13h00Finale - Partie 2 Hôtel Biltmore
25 septembre 2017lundi13h00Finale - Partie 3 Hôtel Biltmore
26 septembre 2017mardi13h00Finale - Partie 4 Hôtel Biltmore
27 septembre 2017mercredi13h00DépartageHôtel Biltmore
27 septembre 2017mercredi17h30 Cérémonie de clôture
Assemblée de Tbilissi
Les appariements
Publié le 03/09/2017 - 06:00 , Mis à jour le 09/09/2017 - 09:55
Les réactions (59)
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!
stantigone - 09/09/2017 10:23
@ youyie : Il disait avoir beaucoup joué et travaillé cet été, et qu'il se sentait fatigué, et qu'il n'avait pas aimé son niveau de jeu du premier tour ! Il a donc payé ses bons résultats de l'été ! ;-)

johnsteed - 09/09/2017 10:15
Les hasards des appariements font qu'une moitié de tableau est sensiblement plus forte que l'autre. Tous les 2800 du moment, tous les champions du monde : classique, rapide et blitz, deux anciens vainqueurs de la coupe.


youyie - 09/09/2017 08:29
Oui vraiment rageant pour Étienne ! C'est dommage d'autant plus qu'il est en grande forme en ce moment mais 2 parties c'est très aléatoires...
Je n'ai pas trouvé la composition finale de l'équipe de France pour le championnat d'Europe en octobre ? Avez vous des infos ? Çe serait bien que nos trois meilleurs francais présents à la coupe du monde soient de la partie.