Grand Prix Féminin d'échecs de Lausanne

Lausanne, Place de l'Europe | Photo https://commons.wikimedia.org
Nana Dzagnidze et Aleksandra Goryachkina partagent la 1re place, même si la Géorgienne s'empare du trophée. Zhansaya Abdumalik - la remplaçante - troisième. Tournoi décevant de la championne du monde Ju Wenjun.


Après le premier des quatre Grand Prix féminin de la série 2019/2020 qui s'est déroulé à Skolkovo, en Russie, du 10 au 23 septembre 2019, avec la victoire de l'Indienne Humpy Koneru, puis le deuxième Grand Prix féminin, à Monaco du 2 au 15 décembre 2019 avec la victoire sur le fil d'Alexandra Kosteniuk, au départage, à égalité des points avec Humpy Koneru et Aleksandra Goryachkina, le troisième Grand Prix se déroule à Lausanne, en Suisse, du 1er au 14 mars 2020. Le quatrième se tiendra en Sardaigne du 2 au 15 mai 2020. Site officiel https://wgp2019.fide.com avec parties en direct commentées par Mikhail Gurevich et Keti Tsatsalashvili.

Ce tournoi est l'un des événements échiquéens les plus prestigieux organisés dans la capitale olympique, avec la finale du championnat du monde FIDE au K.O. entre Anatoly Karpov et Viswanathan Anand en 1998 et les tournois Young Masters organisés entre 1999 et 2006. À noter que Ju Wenjun et Aleksandra Goryachkina sont déjà pré-qualifiées pour le prochain cycle du championnat du monde et donc hors compétition pour les deux places qualificatives. Les organisateurs locaux s'associent à la FIDE pour organiser deux événements rapides : le 1er rapide FIDE de la capitale olympique a lieu le samedi 7 mars, tandis qu'un tournoi rapide pour les filles de moins de 18 ans est prévu le 8 mars.

Lukasz Turlej, vice-président de la FIDE, avec Nana Dzagnidze, Aleksandra Goryachkina et Zhansaya Abdumalik. Photo Marianne Bertola.

classement du Grand Prix d'échecs de Lausanne

Pl.JoueursEloNatPts123456789101112 Perf.+-
1 Goryachkina, Aleksandra 2579
7.0 X ½ ½ ½ ½ ½ 1 ½ 1 ½ ½ 1 2606 3
2 Dzagnidze, Nana 2515
7.0 ½ X 1 1 ½ ½ ½ 0 1 ½ 1 ½ 2612 14
3 Abdumalik, Zhansaya 2471
6.5 ½ 0 X ½ ½ ½ 1 ½ ½ 1 ½ 1 2579 17
4 Muzychuk, Anna 2539
6.0 ½ 0 ½ X ½ ½ ½ ½ ½ ½ 1 1 2544 0
5 Kashlinskaya, Alina 2484
6.0 ½ ½ ½ ½ X ½ ½ ½ 0 ½ 1 1 2549 10
6 Muzychuk, Mariya 2552
5.5 ½ ½ ½ ½ ½ X 0 ½ ½ ½ ½ 1 2506 -7
7 Stefanova, Antoaneta 2469
5.5 0 ½ 0 ½ ½ 1 X 1 ½ ½ ½ ½ 2514 7
8 Harika, Dronavalli 2518
5.5 ½ 1 ½ ½ ½ ½ 0 X 1 ½ ½ 0 2509 -1
9 Ju, Wenjun 2583
4.5 0 0 ½ ½ 1 ½ ½ 0 X ½ ½ ½ 2439 -22
10 Cramling, Pia 2470
4.5 ½ ½ 0 ½ ½ ½ ½ ½ ½ X ½ 0 2449 -3
11 Sebag, Marie 2443
4.0 ½ 0 ½ 0 0 ½ ½ ½ ½ ½ X ½ 2414 -4
12 Kosteniuk, Alexandra 2504
4.0 0 ½ 0 0 0 0 ½ 1 ½ 1 ½ X 2409 -14

Nana Dzagnidze et Aleksandra Goryachkina partagent la 1re place, même si la Géorgienne s'empare du trophée grâce à un plus grand nombre de victoires.

« Je suis très heureuse. Cela fait si longtemps que je n'avais pas remporté un tournoi aussi prestigieux. Je pensais déjà à arrêter de jouer aux échecs et à élever des enfants, » a dit en souriant Nana Dzagnidze.

Les parties du Grand Prix d'échecs de Lausanne 2020
Résultats de la ronde 11 du 13 mars 2020 à 11 h 30
Dzagnidze, Nana 2515 - Goryachkina, Aleksandra 2579 : ½-½ (24)
Gambit Dame
Ju, Wenjun 2583 - Kosteniuk, Alexandra 2504 : ½-½ (31) Catalane
Sebag, Marie 2443 - Abdumalik, Zhansaya 2471 : ½-½ (18) Espagnole
Cramling, Pia 2470 - Stefanova, Antoaneta 2469 : ½-½ (31) Moderne
Muzychuk, Mariya 2552 - Harika, Dronavalli 2518 : ½-½ (26) Canal-Sokolsky
Muzychuk, Anna 2539 - Kashlinskaya, Alina 2484 : ½-½ (33) Petrov

Si deux joueuses ou plus marquent le même nombre de points à la fin d'un Grand Prix, le départage prévu est, par ordre de priorité : a) Les résultats des rencontres directes; b) Le nombre de victoires dans le tournoi; c) Le Sonneborn-Berger. Les prix et les points sont partagés entre les joueuses ayant le même score.

La nulle en seulement 18 coups entre Marie Sebag et Zhansaya Abdumalik n'a rien de surprenante; la Française n'a plus rien à gagner et la Kazakhe a réussi son « remplacement » au-delà de ses espérances avec 17 points Elo de plus. « Je suis un peu déçue de mon résultat mais très contente des conditions de jeu... Merci aux organisateurs. » Marie Sebag

Nana Dzagnidze et Aleksandra Goryachkina partagent le point et la 1re place, même si la Géorgienne s'empare du trophée grâce à un plus grand nombre de victoires.

La déception vient bien évidemment de la championne du monde, Ju Wenjun, qui a complètement raté son tournoi. Sans doute est-ce dû à une forme de décompression après avoir conservé son titre mondial. Toujours est-il que la Chinoise y a laissé 22 points Elo !

Yannick Pelletier a expliqué les 6 parties nulles de la dernière ronde par le fait que les joueuses étaient préoccupées par les possibles difficultés pour rentrer à la maison en raison du Covid-19.

Aleksandra Goryachkina | Photo David Llada
Nana Dzagnidze | Photo David Llada
Résultats de la ronde 10 du 12 mars 2020 à 15 h 00
Goryachkina, Aleksandra 2579 - Ju, Wenjun 2583 : 1-0
(36)
Semi-Tarrasch
Kosteniuk, Alexandra 2504 - Sebag, Marie 2443 : ½-½ (54) Canal-Sokolsky
Abdumalik, Zhansaya 2471 - Cramling, Pia 2470 : 1-0
(40) Paulsen
Stefanova, Antoaneta 2469 - Muzychuk, Mariya 2552 : 1-0
(63) Chebanenko
Harika, Dronavalli 2518 - Muzychuk, Anna 2539 : ½-½ (31) Semi-Slave
Kashlinskaya, Alina 2484 - Dzagnidze, Nana 2515 : ½-½ (43) Semi-Slave
Goryachkina - Ju Wenjun
Après 34.h4
Abdumalik - Cramling
Après 38.♘e5
Stefanova - Mariya Muzychuk
Après 39...♘d5
  1. Nous avions estimé, lors de leur match de championnat du monde, qu'Aleksandra Goryachkina était supérieure à Ju Wenjun. Ce n'est que parce qu'elle avait inutilement forcé certaines positions que son adversaire avait conservé son titre. Aujourd'hui, Goryachkina a une nouvelle fois dominé Ju Wenjun, jusqu'à la pousser à la faute après 34.h4 c5?? [34...f4 avec un clair avantage blanc.] 35.e5 d4 36.hxg5 h8 1-0
  2. Après 2 parties marathon, les 56 ans de Pia Cramling commencent à peser. Zhansaya Abdumalik en profite après 38.e5 axb4?? 39.xf7 xc5? 40.h6# 1-0
  3. Superbe partie de Antoaneta Stefanova aux dépens de Mariya Muzychuk. Après 39...d5 la Bulgare passe en finale gagnante par 40.xg6+ fxg6 41.xa6 g7 42.c6 f7 43.a6 Le pion passé est trop fort. 43...b8 44.c8 a7 45.a8 d4 46.b8 e6 47.b7 b6 48.a7 a8 49.b8 xa7 50.xa8, etc. 1-0 (63)
Alexandra Kosteniuk
Photo Marianne Bertola
Marie Sebag
Photo Marianne Bertola
Résultats de la ronde 9 du 11 mars 2020 à 15 h 00
Sebag, Marie 2443 - Goryachkina, Aleksandra 2579 : ½-½
(15)
Berlinoise
Cramling, Pia 2470 - Kosteniuk, Alexandra 2504 : 0-1 (91)
Catalane
Muzychuk, Mariya 2552 - Abdumalik, Zhansaya 2471 : ½-½ (40) Grünfeld
Muzychuk, Anna 2539 - Stefanova, Antoaneta 2469 : ½-½ (31) Espagnole 4...g6
Harika, Dronavalli 2518 - Kashlinskaya, Alina 2484 : ½-½ (31) Française
Ju, Wenjun 2583 - Dzagnidze, Nana 2515 : 0-1
(82) Gambit Dame

Concernant le quatrième Grand Prix féminin, prévu en Sardaigne du 2 au 15 mai 2020, son report, voire son déplacement, sera discuté lors d'une réunion de la FIDE la semaine prochaine. Pour des raisons évidentes de Covid-19, il est presque certain que l'événement sera déplacé. La FIDE est déjà à la recherche d'alternatives depuis la semaine dernière.

Même pas le temps d'écrire le nom des ouvertures de toutes les parties du jour, que Marie Sebag et Aleksandra Goryachkina avaient déjà conclu le partage du point dans une variante connue de la défense berlinoise de la partie Espagnole. 1.e4 e5 2.f3 c6 3.b5 f6 4.0-0 xe4 5.d4 d6 6.dxe5 xb5 7.a4 bd4 8.xd4 d5 9.exd6 xd4 10.xd4 xd6 11.e4+ e6 12.d4 d6 13.e4+ e6 14.d4 d6 15.e4+ e6 ½-½. Une bonne opération pour les deux joueuses. La Russe, en tête, cherche à assurer une très bonne place finale en points de Grand Prix, la Française ajoute un demi-point facile à son compteur.

Marie Sebag avec la revue Europe-Echecs du mois de mars 2020. Photo Marianne Bertola.
Ju Wenjun - Dzagnidze
Après 27...♖ec8
Ju Wenjun - Dzagnidze
Après 34...♖4c7!
Ju Wenjun - Dzagnidze
Après 41.♖e2

La partie la plus tranchante s'est jouée entre Wenjun Ju et Nana Dzagnidze sur le thème des attaques sur roques opposés. Dans le 1er diagramme les Blancs semblent en avance, même si leurs Cavaliers au bord de l'échiquier sont suspects. Wenjun Ju se lance avec 28.g6?! xc5 29.gxh7+ h8! Le Roi noir est parfaitement à l'abri derrière les pions blancs ! 30.xc5 xc5 31.d3 f6 32.d4 xd4 33.exd4 c4 34.d1 4c7! 2e diagramme. La Géorgienne pose un joli piège. Si 35.e5 c4! 36.xd5?? d2+! 37.a1 c1+ 38.xc1 xc1#. La Chinoise a continué par 35.g1 xh7 36.eg2 f6 37.e2 a4 38.e6 c4 39.e2 d6?! Dzagnidze est en grand zeitnot. 40.e6 c4 41.e2, 3e diagramme, mais sitôt le contrôle du temps passé les Noirs forcent le gain par 41...a3! 42.bxa3 [Si 42.b3 d6 43.d2 b5] 42...bxa3 43.g6 d6! avec la même idée : ...b5 et ...xd4 ou ...c3+, voire ...f5 et ...xd4 ou ...e3!.

La Chinoise a joué 44.f4 f5 45.e6 b8+ 46.a1 e7?! Dzagnidze est de nouveau en zeitnot. [46...c6 47.b1 bc8 48.c5 xd4 49.d2 xf3-+] 47.b1 be8 48.be1 h6! s'éloigne des possibles échecs du Cavalier. Les Blancs n'ont plus de bons coups; les Noirs dominent la position. 49.f4?! Diagramme. La finale de Cavaliers est totalement perdante, mais il n'y avait plus rien à faire. 49...xe2 50.xe2 xe2 51.xe2 xh5, etc. 0-1 (82). Nana Dzagnidze se retrouve seule en tête du Grand Prix !

Ju Wenjun - Dzagnidze
Après 49.♘f4?!
Cramling - Kosteniuk
Après 90...♔b3

Pas de quartier de la part d'Alexandra Kosteniuk. L'ancienne championne du monde, en dernière position, a joué à fond une finale équilibrée contre Pia Cramling. La Suédoise de 56 ans, après son marathon de 129 coups la veille, finit par lâcher du lest aux alentours du 70e coup. La joueuse russe laisse d'abord passer sa chance, mais Pia Cramling, sans doute à bout de force, craque et s'incline après 90...b3 91.g4?? [91.g7!] 91...c2! 0-1 [92.xc2 xc2 93.e5 c3]

Résultats de la ronde 8 du 10 mars 2020 à 15 h 00
Goryachkina, Aleksandra 2579 - Cramling, Pia 2470 : ½-½ (129)
G.D. Accepté
Kosteniuk, Alexandra 2504 - Muzychuk, Mariya 2552 : 0-1
(60) Française
Abdumalik, Zhansaya 2471 - Muzychuk, Anna 2539 : ½-½ (24) Svechnikov
Stefanova, Antoaneta 2469 - Harika, Dronavalli 2518 : 1-0
(95) Catalane
Dzagnidze, Nana 2515 - Sebag, Marie 2443 : 1-0
(34) Anglaise
Kashlinskaya, Alina 2484 - Ju, Wenjun 2583 : 0-1
(36) Ragozine
Kashlinskaya - Ju Wenjun
Après 21.♕e2??
Dzagnidze - Sebag
Après 24.♗g4
Kosteniuk - Mariya Muzychuk
Après 37.♖c2?!
  1. Alina Kashlinskaya, leader inattendue en compagnie d'Aleksandra Goryachkina, a fait un joli cadeau à la championne du monde Ju Wenjun, auteure jusqu'ici d'un parcours en demi teinte, par 21.c2-e2?? Une gaffe terrible, immédiatement sanctionnée par 21...f3! exploitant la surcharge de la Dame blanche qui doit garder un œil sur la case h2, avec gain d'une qualité. 22.d2 xd1 23.xd1 xe3!? Exploite de nouveau la surcharge de la Dame blanche, qui cette fois doit défendre la d1. 0-1 (36)
  2. Marie Sebag a sans doute obtenu sa meilleure position du tournoi aujourd'hui contre Nana Dzagnidze. Malheureusement, après avoir raté un bon 22...c8! avec attaque 2 coups plus tôt, dans le diagramme après 24.g4, la Française exige trop de son potentiel d'attaque avec le sacrifice de qualité 24...fxg3? [24...d6!? 25.f5 (25.exf4 g6 était peu clair.) 25...xf5 26.xf5 f3 avec une situation confuse.] 25.xe6+ h8 26.fxg3 h6 27.a3 xe3+ 28.h2 f2 29.f1! et les Noirs n'ont plus rien à montrer. 1-0 (34)
  3. Ce qui arrive à Alexandra Kosteniuk est totalement incompréhensible. L'ancienne championne du monde, pourtant toujours aussi bien préparée et sans commettre de grosses fautes, n'en finit plus d'aligner les défaites ! Une imprécision par ici, une autre par là, et les parties lui échappent invariablement. Aujourd'hui encore, dans le 3e diagramme, on pourrait penser que grâce à la menace b5 et b6 les Blancs sont mieux, cependant, après 37.c2 2d3 38.b2 b5 39.a2 xg3 les pions blancs de l'aile-Roi sont faibles, et sur 40.d4+ d5 41.xd5+ exd5 42.b5 g8, les pions blancs de l'aile-Dame sont fixés. 0-1 (60). Une finale de Tour à rejouer. Suite à cette défaite contre Mariya Muzychuk, Alexandra Kosteniuk passe à -4 ! Terrible !
  4. Énorme défense de Pia Cramling qui a tenu tête à Aleksandra Goryachkina. Dans une finale avec deux Fous et un Cavalier chacune, et une structure symétrique, la Russe a tourné et tourné encore, guettant les fautes de son adversaire, mais la Suédoise a arraché le demi-point au 129e coup et 6 heures de jeu !
  5. « Après signature de la feuille de match, la Suédoise s’est empressée de ranger ses affaires dans son sac afin de remonter dans sa chambre, sans se rendre compte qu’elle avait emmené un Fou blanc pris à son adversaire pendant la partie. L’arbitre ne remarqua la singulière disparition que bien plus tard, mais heureusement, Cramling ne posa aucune condition pour rendre le prisonnier. » Yannick Pelletier
Zhansaya Abdumalik
Photo Marianne Bertola
Harika Dronavalli
Photo Marianne Bertola
Résultats de la ronde 7 du 9 mars 2020 à 15 h 00
Muzychuk, Mariya 2552 - Goryachkina, Aleksandra 2579 : ½-½ (37)
Gambit Evans
Muzychuk, Anna 2539 - Kosteniuk, Alexandra 2504 : 1-0
(65) Petrov
Harika, Dronavalli 2518 - Abdumalik, Zhansaya 2471 : ½-½ (30) 4 Cavaliers
Stefanova, Antoaneta 2469 - Kashlinskaya, Alina 2484 : ½-½ (14) Bogo-Indienne
Cramling, Pia 2470 - Dzagnidze, Nana 2515 : ½-½ (57) Grünfeld
Sebag, Marie 2443 - Ju, Wenjun 2583 : ½-½ (81) Française
Anna Muzychuk - Kosteniuk
Après 27.♖e7
Anna Muzychuk - Kosteniuk
Après 34.g5!
Anna Muzychuk - Kosteniuk
Après 42...♘e6

Alexandra Kosteniuk avait pourtant bien préparé son affaire avec une sous-variante de la Petrov : 1.e4 e5 2.f3 f6 3.xe5 d6 4.f3 xe4 5.c3 f6!?, une ligne jouée par le GM russe Aleksandr Rakhmanov, au lieu de l'habituel 5...xc3 6.dxc3. Anna Muzychuk, surprise, sortait rapidement de la théorie après 6.d4 g6 7.g5 g7 8.b5+!?... Les Dames étaient échangées, mais les Blancs restaient avec la paire de Fous. Dans le 1er diagramme après 27.e7 les deux joueuses sont en manque de temps. Alexandra Kosteniuk cherche alors à simplifier par 27...c7?! 28.xh7 fxg4 29.hxg4 xf4+ - 6 min - 5 min - 30.b2 b5 31.g7 d7 - 3 min - 1 min - 32.h8 xh8 33.xh8 f7 34.g5! Bloque le pion g6 sur cases blanches, 2e diagramme 34...f8 35.g7 g8 36.xf4 xg7 37.f6! d7 38.xg6 xg6 39.xg6 Et le pion a succombé. 39...e6 40.d3 d4 41.c3 e5 42.g6 e6, 3e diagramme, le pion g6 monopolise le Cavalier - pièce à courte portée - alors que les Blancs jouent sur deux tableaux : soit affaiblir les pions noirs de l'aile-Dame pour s'en aller les cueillir, soit passer le Roi sur l'aile-Roi pour accompagner le pion de plus. 1-0 au 65e coup.

Anna Muzychuk 1-0 Alexandra Kosteniuk
Résultats de la ronde 6 du 7 mars 2020 à 15 h 00
Goryachkina, Aleksandra 2579 - Muzychuk, Anna 2539 : ½-½ (41)
Anglaise
Kosteniuk, Alexandra 2504 - Harika, Dronavalli 2518 : 1-0
(55) Berlinoise
Abdumalik, Zhansaya 2471 - Stefanova, Antoaneta 2469 : 1-0
(51) Écossaise
Dzagnidze, Nana 2515 - Muzychuk, Mariya 2552 : ½-½ (32) Gambit Dame
Ju, Wenjun 2583 - Cramling, Pia 2470 : ½-½ (73) Catalane
Kashlinskaya, Alina 2484 - Sebag, Marie 2443 : 1-0
(30) Rossolimo

Antoaneta Stefanova a une nouvelle fois été trahie par sa gestion du temps. Dans le diagramme ci-contre après 38...xa5, Zhansaya Abdumalik profite du zeitnot de son adversaire pour gratter un premier pion par 39.xd6 xd6 40.xd6 d8 41.gf5 g6 42.e7+ g7 43.xc6 xc6 44.e4 d1+ 45.h2 d4 46.xc5, puis un deuxième. 46...e1 47.c7+ h6 48.f6 g5 49.c3 f5 50.xh7 et un troisième ! 50...e2 51.f6 1-0. Et la remplaçante kazakhe passe à +1, à un demi-point des leaders.

Abdumalik - Stefanova
Après 38...♘xa5
Kashlinskaya - Sebag
Après 9.♗a2
Kashlinskaya - Sebag
Après 20.♘f4
Kashlinskaya - Sebag
Après 27...a5

Marie Sebag a tenté de surprendre son adversaire du jour, la Russe Alina Kashlinskaya, dans la Rossolimo, avec le rare 1.e4 c5 2.c3 c6 3.b5 d4!?... Dans le 1er diagramme après 9.a2, la Française a pris 35 minutes ! 1h27-0h39, pour décider de poster son Cavalier en b4 avec 9...c6!? 10.d3 b4!? 11.b3. La position noire va rapidement devenir mauvaise et le GM Mikhail Gurevich, aux commentaires, donnait un grand avantage à Alina Kashlinskaya après 11...e7!? « 11...d6 était meilleur. Après 11...e7!? mon objectif était de forcer les Noirs à pousser leur pion en d4. » Alina Kashlinskaya. 12.g5 0-0 13.f4 d4 14.xf6 xf6 15.e4 e5 16.h5 h4 17.f4 c7 18.g3 - 0h43-0h17 - 18...h3 19.f5 h6 20.f4, 2e diagramme, où les Noirs doivent donner la Dame. 20...xf5 21.e6 fxe6 - 0h30-0h09 - 22.xf5 xf5 23.g4 d5 24.xc5 e3 25.xd4 xc2 26.xc2 b6 27.b4 a5, 3e diagramme, avec un avantage blanc décisif. 28.d6 a6 29.b8 f8 30.f1 1-0. Le jour de repos tombe à pic pour Marie Sebag. Souhaitons-lui une meilleure deuxième phase. Jour de repos le 8 mars pour la Journée Internationale pour les Droits des Femmes.

Marie Sebag
Résultats de la ronde 5 du 6 mars 2020 à 15 h 00
Harika, Dronavalli 2518 - Goryachkina, Aleksandra 2579 : ½-½ (31)
Semi-Slave
Stefanova, Antoaneta 2469 - Kosteniuk, Alexandra 2504 : ½-½ (47) Catalane
Abdumalik, Zhansaya 2471 - Kashlinskaya, Alina 2484 : ½-½ (51) Petrov
Muzychuk, Anna 2539 - Dzagnidze, Nana 2515 : 0-1
(44) Sicilienne
Muzychuk, Mariya 2552 - Ju, Wenjun 2583 : ½-½ (81) Svechnikov
Cramling, Pia 2470 - Sebag, Marie 2443 : ½-½ (39) Slave

Harika Dronavalli n'a pris aucun risque face à Aleksandra Goryachkina et les deux leaders ont annulé dès que le règlement le permettait. Marie Sebag et sa solide défense Slave n'ont laissé aucune chance à Pia Cramling de jouer pour un avantage. Et Alexandra Kosteniuk a enfin stoppé l'hémorragie avec un demi-point pris à Antoaneta Stefanova. En revanche, le reste de la 5e journée a été riche en rebondissements et retournements de situation !

Abdumalik - Kashlinskaya
Après 27.♕xe3
Anna Muzychuk - Dzagnidze
Après 40...bxc4
Mariya Muzychuk - Ju Wenjun
Après 26...♗b3xd1

Zhansaya Abdumalik a eu de la chance pour égaliser contre Alina Kashlinskaya. Dans le 1er diagramme après 27.xe3 Alina Kashlinskaya aurait pu obtenir un grand avantage avec 27...fxe5! 28.e1 xd4 29.xd4 exd4 30.xe8+ f7 et les nombreux pions noirs de l'aile-Dame sont terribles. La Russe a joué 27...xe5?! et Zhansaya Abdumalik a nivelé le jeu avec 28.d8+! f7 29.xb6 cxb6 30.c1, etc. ½-½ (51)

Anna Muzychuk a payé cher son zeitnot débuté dès le 25e coup. Le contrôle du temps passé, dans le 2e diagramme après 40...bxc4, Nana Dzagnidze a facilement conclu par 41.xg7 xg7 42.xg7+ xg7 43.xd6 c3 44.d5+ f7 0-1

Dans le 3e diagramme après 26...b3xd1, quoi de normal que de reprendre par 27.xd1?!. Pourtant, le bon coup était 27.e6! avec un clair avantage pour Anna Muzychuk. Ju Wenjun ne va toutefois pas profiter de cette erreur et répondre par 27...b3? [La Chinoise conservait l'égalité par 27...e5! 28.e6 b3 29.xc5 xd1+ 30.f1=] Alors que maintenant, sur 28.d2 e5 29.f1 h8 30.c4 a4 Les Blancs récupèrent la qualité avec un pion de plus et un grand avantage. 31.f7+ xf7 32.xf7 h6 33.d6 f8 34.d7. Ju Wenjun sauvera miraculeusement la finale Fou contre Cavalier. Une défaite sans aucune victoire après 5 rondes, la championne du monde reste loin de son meilleur niveau.

Jean-Michel Rapaire, président de la Fédération monégasque des échecs et président du Cercle d'échecs de Monte-Carlo, avec Mariya Muzychuk. Photo Marianne Bertola
Résultats de la ronde 4 du 5 mars 2020 à 15 h 00
Goryachkina, Aleksandra 2579 - Stefanova, Antoaneta 2469 : 1-0
(48)
Pirc
Kosteniuk, Alexandra 2504 - Abdumalik, Zhansaya 2471 : 0-1
(37) Espagnole
Dzagnidze, Nana 2515 - Harika, Dronavalli 2518 : 0-1
(27) Pion Dame
Ju, Wenjun 2583 - Muzychuk, Anna 2539 : ½-½ (56) Grünfeld
Sebag, Marie 2443 - Muzychuk, Mariya 2552 : ½-½ (30) Canal-Sokolsky
Kashlinskaya, Alina 2484 - Cramling, Pia 2470 : ½-½ (58) Bogo-Indienne
Goryachkina - Stefanova
Après 23.♘d6
Dzagnidze - Dronavalli
Après 25...♗e4
Kosteniuk - Abdumalik
Après 32...hxg5

On ne rappellera jamais assez l'importance de la gestion du temps. Sans tomber dans l'exagération à vouloir jouer un certain nombre de coups en un temps défini à l'avance, se retrouver avec moins de 3 minutes au 23e coup est suicidaire. Dans le 1er diagramme après 23.d6, Antoaneta Stefanova enchaîne les fautes : 23...e5? 24.f4 g4?! Et Aleksandra Goryachkina n'a plus qu'à se baisser pour ramasser les morceaux 25.xb7! e3 26.e1 xf1 27.xe6 xb7 28.e7+ g8 29.xb7 xh2 30.d5, etc. Les pions noirs de l'aile-Dame vont tomber et les pions blancs filer à Dame. 1-0 au 48e coup.

Dans le deuxième diagramme, après 25...e4, Nana Dzagnidze a certainement interverti l'ordre des coups avec 26.e5?? au lieu de jouer d'abord 26.xc6 xc6 27.e5=. Harika Dronavalli l'a emporté avec le simple 26...xc1! 27.xc1 g5 La fameuse attaque double. 0-1, les Noirs menacent la Tour en c1 et de mater en g2.

Superbe partie de Zhansaya Abdumalik aux dépens d'Alexandra Kosteniuk, pourtant une spécialiste de la partie Espagnole. Dans le 3e diagramme après 32...hxg5, les Blancs sont très mal, mais 33.g3?! accélère la fin. [33.g3!? xg3 34.xg3 avec une position clairement inférieure, mais pas autant que dans la partie.] 33...c8 34.g2 d5 35.e2 b3 36.f1 c2 37.ff2 d1 0-1, la menace de mat en h1 coûte du matériel. Ça va mal pour l'ancienne championne du monde avec cette troisième défaite consécutive.

Alexandra Kosteniuk 0-1 Zhansaya Abdumalik | Photo David Llada
Résultats de la ronde 3 du 4 mars 2020 à 15 h 00
Abdumalik, Zhansaya 2471 - Goryachkina, Aleksandra 2579 : ½-½ (15)
Berlinoise
Kosteniuk, Alexandra 2504 - Kashlinskaya, Alina 2484 : 0-1
(57) Petrov
Stefanova, Antoaneta 2469 - Dzagnidze, Nana 2515 : ½-½ (49) Benoni
Harika, Dronavalli 2518 - Ju, Wenjun 2583 : 1-0
(54) 4 Cavaliers
Muzychuk, Anna 2539 - Sebag, Marie 2443 : 1-0
(38) Sicilienne
Muzychuk, Mariya 2552 - Cramling, Pia 2470 : ½-½ (45) Najdorf 6.h3

Tigran Petrosian a dit : « Évitez l'euphorie : match nul après une défaite, match nul après une victoire. » Abdumalik et Goryachkina sont ainsi toutes deux satisfaites.

Anna Muzychuk - Sebag
Après 7...h6
Anna Muzychuk - Sebag
Après 10...♘d4
Anna Muzychuk - Sebag
Après 16.♗g5

Nous guettions le moment de parler de Marie Sebag, en espérant une victoire, malheureusement ce sera pour résumer une défaite. Anna Muzychuk a été maline avec son ordre des coups : 1.e4 c5 2.c3 c6 3.f3 Sur quoi les Noirs jouent 3...e5 4.c4 e7 5.d3 f6 6.g5 0-0 7.h4!? h6, 1er diagramme. [7...a5 ne s'était pas révélé meilleur : 8.f4 xc4 9.dxc4 d6 10.f5 h6, etc. 1-0 (25) Kryvoruchko,Y (2675)-Moiseenko,A (2623) Lutsk 2019] 8.d5 xd5 9.exd5!? Une nouveauté, au lieu de 9.xd5 b4 10.b3 d5 11.a3 c4 12.dxc4 dxc4 13.xc4... 1-0 (37) Sasikiran,K (2675)-Harika,D (2495) Douglas 2019. 9...b5 10.b3 d4?! 2e diagramme. [La machine préférait 10...c4! 11.dxc4 bxc4 12.xc4 a5 avec un jeu peu clair.] L'aînée des Muzychuk conserve tactiquement son Fou de cases blanches par 11.d6! xd6 12.d5 b8 13.h5 f6 14.c3 b7 14.c3! b7 15.e4 e7 16.g5, 3e diagramme dans lequel la Française est complètement perdante. 16...c2+ Désespoir. 17.d2 xd5 Les Noirs donnent la Dame; l'abandon n'aurait pas été prématuré... 18.xe7 xe7 19.xc2 f5 20.g3 e6, etc. Marie a lancé ses pions centraux pour pêcher en eau trouble, mais Anna a donné une pièce pour s'en débarrasser et l'a emporté au 38e coup. Une jolie partie, dommage que Marie Sebag se soit trouvée du mauvais côté de l'échiquier.

À rejouer aussi l'instructive partie entre Harika Dronavalli et Ju Wenjun sur le thème du bon Fou face à un mauvais Fou, la victoire inattendue d'Alina Kashlinskaya avec les pièces noires qui inflige une seconde défaite consécutive à Alexandra Kosteniuk et, pour ceux qui ont le cœur bien accroché, la défense Benoni entre Antoaneta Stefanova et Nana Dzagnidze.

Anna Muzychuk, Marie Sebag et Harika Dronavalli | Photo Marianne Bertola
Résultats de la ronde 2 du 3 mars 2020 à 15 h 00
Alina Kashlinskaya 2485 -Anna Muzychuk 2537 :½-½(30)
Semi-Slave
Pia Cramling 2475 -Mariya Muzychuk 2551 :½-½(68)Grünfeld
Marie Sebag 2443 -Harika Dronavalli 2517 :½-½(30)Canal-Sokolsky
Ju Wenjun 2583 -Antoaneta Stefanova 2453 :½-½(30)Grünfeld
Nana Dzagnidze 2509 -Zhansaya Abdumalik 2461 :1-0
(31)Londres
Aleksandra Goryachkina 2579 -Alexandra Kosteniuk 2482 :1-0
(54)Ouest-Indienne
Dzagnidze - Abdumalik
Après 16.♗b1
Dzagnidze - Abdumalik
Après 26.♘e5
Dzagnidze - Abdumalik
Après 31.♖e3 1-0

Après un bon demi-point acquis hier face à la championne du monde, Zhansaya Abdumalik s'est un peu enflammée aujourd'hui avec les pièces noires contre le début de Londres de Nana Dzagnidze. 1.d4 f6 2.f3 g6 3.f4 g7 4.e3 c5 5.c3 b6... Dans le 1er diagramme après 16.b1 la position de la Kazakhe est vraiment très mauvaise, et sur 16...e8? [16...g6!? empêchait le prochain coup blanc.] 17.h4! avec une forte attaque. 17...f6? 18.hxg5 fxg5 Ouvre en grand les portes qui mènent à son Roi. 19.c2 b6 20.xf4 gxf4 21.h4 c7 22.h7+ f8 23.df3 e6 24.g6 d7 25.h5 e7 26.e5, 2e diagramme, dans lequel la Géorgienne n'a même pas besoin de prendre la qualité. 26...ed8 27.hg6+ xg6 28.xg6+ f7 29.xf4+ f8 30.g6+ f7 31.e3 1-0, 3e diagramme, avec un mat à l'horizon.

Alina Kashlinskaya - Photo Marianne Bertola
Ju Wenjun - Photo Marianne Bertola
Goryachkina - Kosteniuk
Après 41...g6
Goryachkina - Kosteniuk
Après 48.gxh4
Goryachkina - Kosteniuk
Après 54.♔f3 1-0

Alexandra Kosteniuk s'est laissée embarquer dans une position que sa compatriote adore; simple, dans laquelle elle peut jouer pour deux résultats jusqu'au bout de la nuit. Dans le 1er diagramme après 41...g6, les Fous de couleur opposée ne sauveront pas les Noirs. Aleksandra Goryachkina place le coup gagnant : 42.a6! f7 43.b7! Avec la menace 44.xc5!, 45.b6! et 46.a7 1-0. 43...d1+ 44.g2 b1 45.c6 b2 46.e4 Il n'y a pas grand-chose à faire contre : e8, a8 et xa7. 46...g5 47.h4 gxh4 48.gxh4, 2e diagramme, où même l'échange des Tours est perdant. 48...b4 49.xb4 xb4 50.h5 c5 51.f3 f6 52.e4 e6 53.f4 h6 54.f3 1-0, 3e diagramme. [Une fin amusante aurait été 54...b4 55.e4 c5 56.e5 f5 pour bloquer les pions, mais 57.d7#]

Aleksandra Goryachkina 1-0 Alexandra Kosteniuk
Résultats de la ronde 1 du 2 mars 2020 à 15 h 00
Aleksandra Goryachkina 2579 -Alina Kashlinskaya 2485 :½-½ (35) Est-Indienne
Alexandra Kosteniuk 2482 -Nana Dzagnidze 2509 :½-½(42) Alapine
Zhansaya Abdumalik 2461 -Ju Wenjun 2583 :½-½(33)Berlinoise
Antoaneta Stefanova 2453 -Marie Sebag 2443 :½-½(34) Slave
Harika Dronavalli 2517 -Pia Cramling 2475 :½-½(37) Gambit Dame
Anna Muzychuk 2537 -Mariya Muzychuk 2551 : ½-½(16) Berlinoise
Le premier coup symbolique a été joué par Renato Frick, vice-président de la Fédération des Échecs du Liechtenstein. Photo Marianne Bertola

Aucune surprise entre Anna et Mariya Muzychuk; nulle par répétition. On se demande d'ailleurs pourquoi la FIDE - qui a son mot à dire dans le choix des joueuses pour la répartition des Grands-Prix - n'oblige pas les sœurs à participer à au moins un GP l'une sans l'autre...

Pas facile pour Zhansaya Abdumalik de remplacer Zhao Xue au pied levé et affronter d'entrée la championne du monde. Ju Wenjun a bien tenté de jouer entre les lignes de la Berlinoise - 9...e8!? et 11...f6!? - mais sans rien obtenir.

La vice-championne du monde, Aleksandra Goryachkina, a un peu souffert pour prendre le demi-point à sa compatriote Alina Kashlinskaya

La Fédération internationale des Échecs a annoncé le 25 février : « En raison de l'évolution récente de la crise du Covid-19 (Coronavirus) et des restrictions de voyages affectant les citoyens chinois, Zhao Xue ne pourra pas participer au Grand Prix Féminin de Lausanne. Elle est remplacée par la Kazakhe Zhansaya Abdumalik. [...] Les restrictions n'affectent pas la championne du monde Ju Wenjun, qui a quitté la Chine il y a déjà plusieurs semaines, avant que la crise ne s'aggrave. »

Participantes au Grand Prix d'échecs de Lausanne

JoueusesPaysElo
Âge
01Ju Wenjun

258329 ans
02Aleksandra Goryachkina
2579 21 ans
03Mariya Muzychuk
2551 27 ans
04Anna Muzychuk
253730 ans
05Dronavalli Harika
2517 29 ans
06Nana Dzagnidze
250933 ans

Zhao Xue (forfait)

248634 ans
07
Alina Kashlinskaya
2485
26 ans
08Alexandra Kosteniuk
248235 ans
09Pia Cramling
2475 56 ans
10
Zhansaya Abdumalik (remplaçante)

2461
20 ans
11
Antoaneta Stefanova
2453
40 ans
12
Marie Sebag

2443
33 ans
Les participantes au Grand Prix d'échecs de Lausanne

Prix, Points, Cadence, Nulle, Départages...

Le tournoi d'échecs se déroule en onze rondes à la cadence de 90 minutes pour les 40 premiers coups, suivi de 30 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. Les joueuses ne peuvent pas annuler par accord mutuel avant le 30e coup des Noirs. Le partage du point avant le 30e des Noirs n'est autorisé que par l'arbitre en chef (ou son adjoint) en cas de triple répétition de la position.

1er mars, 17h: Cérémonie d'ouverture au Musée Olympique le 1er mars. Ronde 1 le 2 mars à 15 h 00. Jour de repos le 8 mars. 11e et dernière ronde le 13 mars à 11 h 30 et cérémonie de clôture à 18 h 00.

Si deux joueuses ou plus marquent le même nombre de points à la fin d'un Grand Prix, le départage prévu est, par ordre de priorité : a) Les résultats des rencontres directes; b) Le nombre de victoires dans le tournoi; c) Le Sonneborn-Berger.

Le montant total des prix de chaque Grand Prix est de 80.000 €, dont un premier prix de 15.000 € et 160 points de Grand Prix. 2e 12.000 € et 130 points. 3e 10.000 € et 110 points. 4e 8.000 € et 90 points. 5e 6.750 € et 80 points. 6e 5.750 € et 70 points. 7e 5.000 € et 60 points. 8e 4.500 € et 50 points. 9e 4.000 € et 40 points. 10e 3.500 € et 30 points. 11e 3.000 € et 20 points. 12e 2.500 € et 10 points. Tous les prix et les points sont partagés entre les joueuses ayant le même score.

Le montant total des prix du classement final de la série du Grand Prix est composée de la contribution de quatre organisateurs, soit 20000 € x 4 = 80 000 euros. 1re place 20.000 €, 2e 16.000  €, 3e 13.000 €, 4e 10.500 €, 5e 8.000 €, 6e 5.500 €, 7 4.000 €, 8e 3.000 €. Tous les prix sont partagés également entre les joueuses ayant le même nombre de points cumulés au classement final de la série. Voir le règlement complet de la série du Grand Prix féminin 2019/2020.

Marie Sebag et Yannick Pelletier | Photo David Llada pour https://wgp2019.fide.com

Le classement du Grand Prix féminin d'échecs


Nom Pays Skolkovo Monaco Lausanne 4e GP
Points
1Aleksandra Goryachkina 120 133145398
2 Humpy Koneru 160 133 293
3Alexandra Kosteniuk 45 13315193
4-6Kateryna Lagno 90 90180
4-6Dronavalli Harika 60 6060180
4-6Nana Dzagnidze35145180
7Anna Muzychuk8085165
8 Ju Wenjun 120 35 155
9Alina Kashlinskaya 45 85130
10Mariya Muzychuk 6060120
11Zhansaya Abdumalik110110
12Pia Cramling 106035105
13 Elisabeth Paehtz 75 20 95
14-15 Valentina Gunina 75 10 85
14-15Antoaneta Stefanova25 6085
16Marie Sebag25 1540
17Zhao Xue 35Forfait
35

« En raison de l'évolution de la crise du Covid-19 (Coronavirus) et des restrictions de voyages affectant les citoyens chinois, Zhao Xue ne pouvait pas participer au Grand Prix Féminin de Lausanne. Elle a été remplacée par la Kazakhe Zhansaya Abdumalik. »

Le cycle du Grand Prix FIDE Féminin 2019–2020 est une série de quatre tournois d’échecs réservés aux femmes. Chaque joueuse participe à trois des quatre tournois en fonction de leur choix et en accord avec la FIDE. Les deux premières joueuses à l'issue de ces tournois participeront au Tournoi des Candidates 2021. La gagnante du tournoi des Candidates disputera ensuite un match en 12 parties contre la Championne du monde. C'est le cinquième cycle de la série du Grand Prix FIDE féminin. La joueuse numéro un, la Chinoise Hou Yifan, qui a remporté les trois premières éditions, ne joue pas en raison de ses études à l'université d'Oxford.

Dans le cas où deux joueuses ou plus sont à égalité des points cumulés à la fin de la série du Grand Prix, les critères suivants, dans l'ordre, seront utilisés pour déterminer la gagnante. 1. Nombre de points de parties marqués dans les trois tournois ; 2. Nombre de 1res places (la 1ere place est plus élevée que la deuxième; la deuxième plus élevée que la troisième, etc.) ; 3. Nombre de 2es places (la deuxième place est supérieure à la troisième; la troisième supérieure à la quatrième, etc.) ; 4. Nombre de victoires ; 5. Un tirage au sort.

Palmarès des Grands Prix féminins d'échecs

Année1reDeuxièmeTroisièmeQuatrièmeCinquième
2009-2011 Hou Yifan Humpy Koneru Nana Dzagnidze Tatiana Kosintseva
Elina Danielian
2011-2012 Hou Yifan Humpy Koneru Anna Muzychuk Zhao Xue
Kateryna Lagno
2013-2014 Hou Yifan Humpy Koneru Ju Wenjun Anna Muzychuk Nana Dzagnidze
2015-2016 Ju Wenjun Humpy Koneru Valentina Gunina
Alexandra Kosteniuk
Dronavalli Harika
2019-2020

Les sponsors du Grand Prix Féminin d'échecs


Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (29)

  • pat217125

    A la décharge de Ju Wenjun, avoir participé au match de championnat du monde et l'avoir remporté explique bien des choses: inévitable décompression et niveau de jeu décevant.

  • pat217125

    Shasha,
    Je ne prétendais pas que tu trouvais Ju Wenjun mauvaise aux échecs. Je partage entièrement ton point de vue expliqué ce matin, parfaitement argumenté. Je te trouve parfois sévère dans ton jugement, c'est tout.

  • Shasha

    @rical : Oui MVL mérite d'être champion de France, Carlsen champion de Norvège (et du monde) etc parce que ce sont les meilleurs joueurs de leur nation. Sinon en continuant dans ce raisonnement cela voudrait dire que si tout les plus forts joueurs refusaient ou ne pouvaient pas participer à l'événement alors on pourrait se retrouver avec un joueur amateur même pas maître/grand maître champion du monde "légitime" parce qu'il a gagné le championnat alors même qu'il y a des centaines/milliers de joueurs plus forts que lui. Non c'est absurde le joueur qui mérite d'être champion c'est le plus fort, celui qui domine sa discipline sinon champion ne veut absolument rien dire. Après celui qui détient le titre c'est une autre histoire qui dépend de plein d'autres facteurs que juste la force des joueurs.
    @pat217125 : Je n'est jamais dit que Ju Wenjun était mauvaise, elle reste une joueuse du top 10. Seulement elle ne tient pas la comparaison avec Hou Yifan.

  • Shasha

    @GeorgesHenri : Ju Wenjun n'a certainement pas gagné "incontestablement" son titre, elle a fini ex aequo après 12 parties et à gagné avec 1 point d'avance dans les rapides, cadence dont elle était avantagée contre son adversaire. Et justement le fait que les championnats soient courts et se terminent bien souvent aux départages rend le titre d'autant plus discutable, alors si en plus la meilleure prétendante n'est pas là... Hou Yifan elle gagnait incontestablement ses matchs avec 3/4 points d'avance en 10 parties classique en plus de montrer de bien meilleures performances dans les tournois en général. Elle c'est une vraie grande championne qui mérite largement d'être championne du monde.

  • pat217125

    rical
    oui, je suis d'accord avec l'essentiel de ton propos et je trouve sévère l'opinion qu'a Shasha de cette joueuse mais il est vrai aussi que nous pourrions attendre objectivement mieux d'une championne du monde et nous désoler malheureusement de l'absence d'une très grande championne comme la Chinoise ou précédemment de Judit Polgar.