La Nimzovitch-Larsen

Bent Larsen

La Nimzovitch-Larsen : Bien que fan de ces deux joueurs, et ayant moi-même un peu pratiqué cette ouverture, somme toute correcte, je me placerais clairement du côté des Noirs du point de vue théorique. En effet, comme l'illustre cette partie : jouer 1.b3 côté des Blancs, implique un solide travail théorique pour ne pas sombrer dès l'ouverture. Or, je ne peux conseiller de consacrer autant de temps à un tel travail aux joueurs non professionnels. N.B. : je ne joue d'ailleurs plus 1.b3.


Cet article est accessible aux abonnés au service Leçons par thème. Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous pour bénéficier de tous vos services

Pas encore abonné ? Découvrez la rubrique gratuitement !