Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

La ronde 3

Partie très spéciale entre Kramnik et Carlsen et trois défaites avec les Blancs: Ivanchuk contre Aronian, Nakamura contre Svidler et Gelfand contre Karjakin !

Le Mémorial Tal 2011, de catégorie 22 (moyenne Elo = 2776), a lieu du 16 au 25 novembre 2011 (jour de repos le 21 novembre) en 9 rondes de 100 minutes pour les 40 premiers coups, puis 50 minutes pour les 20 coups suivants, et enfin, 15 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup, avec dix grands-maîtres de l'élite mondiale. Lieu : Maison Pachkov, un palais néoclassique de Moscou, construit par Vassili Bajenov entre 1784-1788, situé rue Mokhovaïa, dans le centre historique de Moscou en face du Kremlin.

Site officiel www.russiachess.org avec parties en direct à partir de 12 h 00streaming et les commentaires du GMI israélien Emil Sutovsky. D'autres informations et photos sur le site d'Evgeny Surov http://chess-news.ru

Le classement après la ronde 3 1 2 3 4 5 6 7 8 9 0 Score
1. Aronian, Levon g ARM 2802 * . ½ . . 1 . ½ . . 2 2925
2. Nepomniachtchi, Ian g RUS 2730 . * . . ½ ½ . 1 . . 2 2920
3. Carlsen, Magnus g NOR 2826 ½ . * . . . . ½ . 1 2 2907
4. Karjakin, Sergey g RUS 2763 . . . * ½ . . . ½ 1 2 2896
5. Anand, Viswanathan g IND 2811 . ½ . ½ * . ½ . . . 2749
6. Ivanchuk, Vassily g UKR 2775 0 ½ . . . * 1 . . . 2762
7. Svidler, Peter g RUS 2755 . . . . ½ 0 * . 1 . 2781
8. Kramnik, Vladimir g RUS 2800 ½ 0 ½ . . . . * . . 1 2661
9. Nakamura, Hikaru g USA 2758 . . . ½ . . 0 . * ½ 1 2629
10. Gelfand, Boris g ISR 2744 . . 0 0 . . . . ½ * ½ 2509
Résultats de la ronde 3 du 18 novembre 2011
Vladimir Kramnik (2800) - Magnus Carlsen (2826) : ½-½ (41) Anglaise avec 1...e5
Vassily Ivanchuk (2775) - Levon Aronian (2802) : 0-1 (57) Espagnole berlinoise
Viswanathan Anand (2811) - Ian Nepomniachtchi (2730) : ½-½ (27) Défense Grünfeld
Hikaru Nakamura (2758) - Peter Svidler (2755) : 0-1 (48) Défense Grünfeld
Boris Gelfand (2744) - Sergey Karjakin (2763) : 0-1 (59) Catalane ouverte

Si Magnus Carlsen «twitte» comme toujours après ses parties, depuis que la collaboration entre Garry Kasparov et Hikaru Nakamura a été officialisée - voir «Kasparov et Nakamura» et «Carlsen sur Nakamura» dans les «brèves» du site - l'Américain reste très silencieux sur Twitter concernant ses parties. Apparemment, Garry Kasparov n'apprécie pas que son poulain dévoile ses impressions. Hier, Hikaru s'est contenté d'un simple: « D'avoir de grands joueurs comme Gelfand louant le Saint Louis Chess Club et ce qu'il fait, montre que les échecs en Amérique sont sur ​​la bonne voie. » Certainement que le 13e champion du monde a jugé que les commentaires habituels de Nakamura étaient trop révélateurs et pouvaient offrir des informations à ses adversaires.

Le résumé de la ronde 3

On ne peut pas dire qu'Anand déborde d'ambition en ce début de tournoi. D'un côté on peut comprendre qu'il ne souhaite pas dévoiler ses préparations avant le championnat du monde, mais qu'il voulait quand-même jouer contre de forts joueurs, de l'autre, le champion du monde risque de se retrouver loin de la tête du classement à la fin de ce tournoi majeur. Toujours est-il que Ian Nepomniachtchi, avec les pièces noires, n'a pas fait la fine bouche et semblait très heureux avec ce demi-point acquis sans se fatiguer.

Carlsen & Kramnik

La partie du jour est celle entre Vladimir Kramnik et Magnus Carlsen. Il a fallu attendre le 18e coup pour voir le premier échange de pion, mais c'est surtout le développement des pièces du Norvégien qui a attiré l'attention: ...Cb8 ...Cc6 ...Cb8 ; ...Fc8 ...Fd7 ...Fe6 ...Fd7 ...Fc8, avec un Roi noir totalement abandonné par ses pièces et resté au centre. Magnus serait-il en train de révolutionner le jeu ou, comme le laisse entendre Jon Ludving Hammer (l'autre Norvégien), sur Twitter: « Je ne suis pas certain que les retraites soient volontaires, mais ça fait partie de la confusion 

Après 29...Rd7

tactique. Kramnik pourrait imploser à ne pas trouver de gain forcé. » Cependant, après le gain d'une qualité et d'un pion par Kramnik, alors que la position de Carlsen devenait de plus en plus attrayante, Hammer ajoutait: «Je plaisantais un peu, mais avec le recul, ça  pourrait devenir une prédiction fantastique ! » 29...Rd7 ajoutait encore un peu plus d'étrange à cette partie. Alors que Carlsen n'a plus que quelques secondes pour atteindre le 40e coup, Kramnik s'empare d'un pion par 37...Dxa6 puis répète deux fois les coups pour passer le zeitnot. Et miracle, Carlsen est mieux ! Et la nulle est signée ! Pourtant, après la ligne donnée par les moteurs, 41. Da6+ Rb8! 42. Cb6 Fc8 43. Cxc8 Txc8 l'avantage semble gagnant. Néanmoins, la partie a été certainement épuisante en émotions et ce ne sont que des humains. Malheureusement, lors de la conférence de presse, les joueurs n'ont pas analysé cette ligne. Ce n'est que vers 21 h 30 que Magnus Carlsen twittait: « Nulle contre Kramnik dans une autre  partie incroyablement compliquée. Je n'ai pas vu 42...Fc8 à la fin, sinon je l'aurais joué. »

Pendant ce temps Ivanchuk et Aronian trituraient une partie espagnole variante berlinoise. et dans le zeitnot l'Ukrainien perd un pion, puis un deuxième juste en passant le 40e coup. Etait-il possible de sauver la finale de Tours ? Difficile à dire, même si 55.Tb7 semble meilleur qu 55.Tb5 qui perd. Gelfand, après un début agressif, commençait à souffrir face à Karjakin. Et Nakamura était en zeitnot avec 2'40' pour jouer 11 coups avec une position inférieure contre Svidler. Après 30.Rf2, l'Américain devait rendre la qualité et perdre deux pions en 3 coups ! Le contrôle atteint, dans une finale de Cavaliers et deux pion de moins, la position de Nakamura est tout simplement perdante. D'ailleurs, lors de la conférence de presse, Svidler a stoppé son analyse après 37...Fe4! En revanche, selon Svidler, il est peu probable que le noir obtienne quelque chose après 27.Cg3 au lieu de 27.Td4 après l'échange en b4, puis en e4, et « vous pouvez rentrer à la maison ». En fin de compte Hikaru Nakamura est réapparu sur Twitter, après sa défaite. « Je pensais être complètement gagnant, mais Svidler s'est défendu correctement... Bon, au moins ce soir c'est vendredi soir et les filles sont de sortie à Moscou ! »

A côté, Gelfand, qui n'a lâché qu'un pion, est moins bien dans la finale, mais ce n'était pas  encore perdu. Pourtant, petit à petit, Sergey Karjakin regroupe ses forces avant de combiner ses attaques vers le Roi blanc et le pion b3. Boris Gelfand est ligoté et ne peut rien faire pour éviter une seconde défaite. Trois victoires avec les Noirs aujourd'hui !

 


Publié le 18/11/2011 - 11:00 , Mis à jour le 27/11/2011 - 10:37

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (3)

  • metalgods

    ivanchuk a l'air bourré ,mais il ne l'est pas!il a simplement le visage d'un génie des échecs!!je l'adore car il est d"une simplicité et d'une sympathie que beaucoup de joueurs devraient s'en inspirer!

    19/11/2011 10:48
  • Reyes

    @jujuju: la photo date de quelques mois et Ivanchuk a pratiquement toujours le regard perdu dans des variantes d'échecs...

    18/11/2011 13:09
  • jujuju

    il a l'air bourré Ivanchuk sur la photo !

    18/11/2011 11:58