Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

Newsletter Février 2018

Ce texte ne doit pas apparaître, c'est juste pour remplir la case. L'image ci-dessus non plus d'ailleurs :)

Tata Steel Chess 2018

Le Norvégien Magnus Carlsen s'est adjugé une sixième victoire au « Tata Steel » de Wijk aan Zee, un record, après avoir battu le Néerlandais Anish Giri lors du match de départage en blitz sur le score de 1,5 à 0,5. La 80e édition du tournoi « Tata Steel Chess » s'est déroulée du 12 au 28 janvier 2018 au Pays-Bas.

Magnus Carlsen et Anish Giri

Classement final du «Masters» et départage.

À noter le superbe parcours de Anish Giri, sur ses terres, que l'on n'avait pas vu aussi combatif depuis longtemps. Shakhriyar Mamedyarov aurait pu jouer la victoire finale, mais une nulle en 12 coups face à Gawain Jones dans l'avant-dernière ronde a hypothéqué ses chances. Excellents résultats pour Vladimir Kramnik et Viswanathan Anand, alors que Fabiano Caruana, Wesley So et Sergey Karjakin ont été plus ou moins transparents. Et enfin, la Chinoise Yifan Hou a vécu un véritable calvaire avec huit défaites ! À sa décharge, Yifan Hou mène depuis des années, en parallèle des échecs, des études internationales à l'Université de Pékin. Yifan Hou fait partie des quatre étudiants chinois - sur 12.000 candidats dans le monde - qui ont reçu une bourse 2018 pour la Rhodes House de l'Université d'Oxford en Angleterre.

« Veni Vidi Vici » pour Vidit Gujrathi ! Le joueur indien a remporté le « Challengers » et jouera donc le « Masters » en 2019. L'Ukrainien Anton Korobov avait pourtant démarré très fort avec 5 victoires et 2 nulles, mais une défaite dans la ronde 8 face au GM égyptien Bassem Amin a brisé son élan. Reportage et résumé des parties sur https://www.europe-echecs.com/art/tata-steel-chess-2018-r10-r13-7246.html

Vidit Santosh Gujrathi

Festival de Gibraltar 2018

Le Festival de Gibraltar 2018, 227.000€ de prix dont un premier prix de 28.000€, vient de se terminer sur la victoire de Levon Aronian ! L'Arménien a une nouvelle fois éliminé Maxime Vachier Lagrave lors de la finale du départage. MVL avait éliminé Hikaru Nakamura en demi-finale, Levon Aronian avait fait de même avec Richard Rapport.

Levon Aronian

Comme d'habitude de nombreux Français avaient fait le déplacement : Romain Édouard, Jules Moussard, Fabien Libiszewski, Bilel Bellahcene... Jusqu'à la ronde 7, Jules Moussard (2571) avait réalisé une belle prestation, sa victoire contre Ivan Cheparinov (2699) l'ayant propulsé en haut du classement. Cependant, le Français n'a rien pu faire dans la ronde 8 face à la supériorité de son compatriote MVL, et Jules s'est même incliné dans les rondes 9 et 10.

Chez les femmes, à la surprise générale, c'est la Suédoise Pia Cramling (2449), 54 ans, invaincue dans le tournoi, qui a remporté le prix féminin de 15.000 Livres (environ 17.000€) avec 6,5 points sur 10. Une superbe réalisation devant les Kateryna Lagno (2547), Anna Muzychuk (2582), Ju Wenjun (2567), Alexandra Kosteniuk (2557), Mariya Muzychuk (2544), Valentina Gunina (2510)... Le montant total des prix féminins était de 56.000€. Tournoi en dix rondes à la cadence de 40 coups en 100 minutes, plus 20 coups en 50 minutes, plus 15 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup. https://www.europe-echecs.com/art/festival-de-gibraltar-2018-7213.html

Championnats du Monde Rapide & Blitz

La Fédération Internationale des Échecs (FIDE), sous l'égide de l'Autorité Sportive du Royaume d'Arabie Saoudite, a organisé les Championnats du Monde d'Échecs de parties rapides et Blitz du Roi Salmane, à Riyad, en Arabie Saoudite, du 26 au 30 décembre 2017. L'Indien Viswanathan Anand et la Chinoise Ju Wenjun se sont emparés des titres mondiaux de parties rapides, pendant que Magnus Carlsen (troisième titre) et Nana Dzagnidze de ceux du blitz.

Les trophées de Riyad

Sur son site officiel, Maxime Vachier Lagrave écrit : « Malheureusement, dans le tournoi rapide, j’ai très mal joué dans l’ensemble, à l’exception d’une ou deux parties correctes. » et dans le blitz, dans lequel il a terminé à la 12e place, dans la dernière ronde : « Face au nouveau champion du monde rapide, Vishy Anand, je sais que la médaille de bronze est peut-être encore jouable, à condition de gagner évidemment. Mais je n’ai jamais vraiment ma chance, et je passe même par une très mauvaise passe en milieu de jeu. Dans la position finale, c’est nul si j’échange en f6 au lieu de donner une pièce par 50.Re3??, ma seule véritable gaffe élémentaire du tournoi. » https://www.europe-echecs.com/art/championnats-du-monde-rapide-blitz-7180.html

L'incident de la première ronde du blitz, diagramme ci-contre. Ernesto Inarkiev a son Roi en échec et a joué un coup illégal en donnant un échec en e3 avec son Cavalier. Magnus Carlsen n'a pas vu que le Roi de son adversaire était en échec, et quand le Norvégien a joué son Roi en d3 pour parer l'échec, son adversaire, toujours en échec, a revendiqué la victoire, qui lui a été accordée. Cependant, après quelques palabres, la partie a d'abord été déclarée nulle, puis devant être rejouée. Inarkiev ayant refusé, le gain a été donné à Carlsen.

Carlsen - Inarkiev
Après 27.Txb7+

Publié le 15/01/2018 - 15:57 , Mis à jour le 01/02/2018 - 20:28
Les réactions
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!
Aucune réaction pour le moment