Capablanca – Marshall

José Raúl Capablanca

Faux départ : Si certaines ouvertures ont eu un début retentissant, telle la néo-berlinoise de Vladimir Kramnik, d'autres ont tardé à démonter leur force. Le gambit Marshall, dont le nom provient de la partie qui fait l'objet de cet article, rentre dans la seconde catégorie. La gifle assénée par José Raúl Capablanca a découragé les Noirs de retenter l'expérience un bon moment. Par le Maître FIDE Bertrand Valuet.


Cet article est accessible aux abonnés au service Leçons par thème. Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous pour bénéficier de tous vos services

Pas encore abonné ? Découvrez la rubrique gratuitement !