La référence francophone du jeu d'échecs

Grand Prix FIDE de Hambourg — 3e Tour —

Jan-Krzysztof Duda élimine Daniil Dubov en blitz de départage et le Polonais rejoint le Russe Alexander Grischuk - vainqueur de Maxime Vachier-Lagrave - en finale.

La quête du titre de champion du monde d’échecs a débuté par la série du Grand Prix de la Fédération Internationale des Échecs (FIDE) ; une série de quatre tournois dans lesquels les meilleurs joueurs d’échecs du monde - mais sans le champion du monde en titre Magnus Carlsen - s'affrontent pour deux places qualificatives au tournoi des candidats.

Site officiel https://worldchess.com avec parties en direct (15h00) et streaming commentés en anglais par Evgenij Miroshnichenko (GM), en allemand par Ilja Zaragatski (GM) et en russe pas Elmira Mirzoeva (GMF).

À partir de cette année les tournois du Grand Prix sont à élimination directe. Un format où le perdant de chaque match est immédiatement éliminé et laisse le vainqueur affronter un autre vainqueur au tour suivant, jusqu’au match final. Chaque tournoi offre 130.000 € de prix total, dont 24.000 € au vainqueur. Les prix pour le classement général de la série du Grand Prix étant de 280.000 €, ce qui porte le total des prix pour la série du Grand Prix à 800.000 €.

Après 54 ans, un événement d'échecs de grande classe a de nouveau lieu à Hambourg. En 1965, l'Union soviétique y remportait la médaille d'or au Championnat d'Europe par équipe. Le président de la Fédération internationale des échecs (FIDE), Arkady Dvorkovich, a inauguré la troisième étape du Grand Prix FIDE 2019 au Curio-Haus, là même où les champions du monde Tigran Petrosian, Mikhail Botvinnik et Vassily Smyslov ont obtenu la victoire. 

Streaming commenté en anglais par Evgenij Miroshnichenko (GM)

Après le Grand Prix FIDE de Moscou, première étape du cycle du Grand Prix 2019 qui s'est déroulée du 16 au 30 mai 2019 à Moscou (Russie), la deuxième étape a eu lieu du 11 au 25 juillet 2019 au Grand Prix FIDE de Riga (Lettonie). La troisième étape du Grand Prix FIDE de Hambourg se déroule du 5 au 17 novembre 2019 au Kehrwieder Theater en Allemagne. La quatrième et dernière étape aura lieu du 10 au 24 décembre 2019 au Grand Prix FIDE de Jérusalem.

Maxime Vachier-Lagrave - Alexander Grischuk : 0,5 - 1,5
Maxime Vachier-Lagrave2777-Alexander Grischuk2764:½-½(27)
Espagnole
Alexander Grischuk2764-Maxime Vachier-Lagrave2777:1-0
(63)
Semi-Tarrasch
Jan-Krzysztof Duda - Daniil Dubov : 3,5 - 2,5
Jan-Krzysztof Duda 2748 -Daniil Dubov 2676 :½-½
(29)
Catalane
Daniil Dubov2676-Jan-Krzysztof Duda2748:½-½(32)
Gambit Dame
Jan-Krzysztof Duda2748-Daniil Dubov2676:0-1
(54)
Kalashnikov
Daniil Dubov2676-Jan-Krzysztof Duda2748:0-1
(85)
Moderne
Daniil Dubov2676-Jan-Krzysztof Duda2748:½-½(16)
Gambit Dame
Jan-Krzysztof Duda2748-Daniil Dubov2676:1-0(60)Pion Dame
Les parties du Grand Prix d'Échecs FIDE de Hambourg 2019

Résumés du départage de la demi-finale

Duda - Dubov
Après 24...♔e5!?
Duda - Dubov
Après 33...♔f4
Duda - Dubov
Après 42...♖xa5

Dans la première partie du départage, Daniil Dubov a surpris son adversaire avec le fameuse variante Kalashnikov de la Sicilienne : 1.e4 c5 2.f3 c6 3.d4 cxd4 4.xd4 e5 5.b5 d6 6.1c3 a6 7.a3. Evgueny Svechnikov a indiqué les avantages de la variante Kalashnikov par rapport à la variante Svechnikov : « Après 4...e5, sans le Cavalier en f6, le Fou c1 ne peut pas prendre part à la lutte pour la case d5 (par Fg5) ; il n'y a pas non plus la variante dangereuse avec la dégradation de la structure de pions (Fg5xf6), et les Noirs ont plus de possibilités pour contrôler la case-clé. » 7...e6 8.c4 b8 9.a4 f6 10.g5 b4 11.a5 d5, avec surtout 10 minutes de retard pour Jan-Krzysztof Duda. 12.exd5 bxd5 13.xd5 xd5 14.xf6 gxf6 15.xd5 xd5 16.0-0-0. Finalement le Polonais s'en sort bien, mais il n'est plus question de lutter pour un avantage d'ouverture pour les Blancs. 16...c6 17.d6+ Pour ne pas laisser Dubov avec la paire de Fous. 17...xd6 18.xd6 e7 19.d3  bd8 20.g1 f5 21.g3 f6 22.e2 xd3 23.xd3 e4 24.c4 e5!? 1er diagramme. Dubov ne se contente pas d'une nulle et tente un « truc » à lui avec ce sacrifice d'un de ses pions doublés. 25.xf7 [25.d2!?] 25...f8 26.c4 f4 27.f1 f6 28.b3 h6 29.h4 fxg3 30.fxg3 g6 31.g1 e3 32.g4 f3 33.g5 f4, 2e diagramme, avec une faute du Polonais par 34.d3? [34.f1= g3 35.e1 menait à la nulle.] 34...g7! 35.b4 d7 36.e1 e7 37.g1 d7 38.e1 h5 39.b5?! axb5 40.xb5 d5 41.d3 g3 42.d3 xa5, 3e diagramme avec un avantage noir décisif. Non seulement le pion passé  va coûter une pièce, mais les pions blancs de l'aile-Roi sont trop faibles pour survivre. 43.f6 e5 44.b6 e7 45.h6 g6 46.d1 f2 47.h5 d7 48.c1 xd3 49.cxd3 e2 50.hxg6 e1+ 51.c2 e2+ 52.c3 e5+ 53.d4 c7+ 54.d2 hxg6 0-1 

Dubov - Duda
Après 44.♘g6?!
Dubov - Duda
Après 52.♖a7
Dubov - Duda
Après 67...♔e4

Deuxième partie du départage : Lorsque l'on est dos au mur, dans l'obligation de jouer pour le gain avec les Noirs, la défense Moderne entre généralement en jeu. 1.d4 g6 2.e4 g7 3.f3 d6 4.c4 a6 5.0-0 b5... Dans le 1er diagramme après 44.g6?! Jan Krzysztof Duda se retrouve avec un avantage. 44...g3 45.f1 f7?! Une imprécision qui permet 46.e5! avec une menace de mat en 1 coup. Le Polonais est obligé d'effectuer des échanges. 46...xf3+ 47.xf3 xe5 48.xe5 f6 49.xc6 xc6 50.xf5 a4 51.f7+ g8 52.a7, 2e diagramme, avec une nulle à l'horizon, mais 52...e6 53.f2 f6+ 54.e2 f5 55.xa4 xh5 56.a1 g5 57.f3 f5+ 58.e2 g7 59.e3 h5 60.e2 g6 61.a8 f7 62.a5 d7 63.f3 g5 64.g3 d8 65.b5 f8+ 66.g2 f5 67.xd5+ e4, 3e diagramme, avec la faute de Daniil Dubov 68.e5+? d3 69.d5 c2 70.e2+ d1 71.e5 c1 72.e4 d8 73.xc4 xd5 74.d4 c5 75.c4 xb2 76.d5 xc4 77.xh5 c3 78.h1 b2 et le pion noir est plus rapide que le pion blanc. Le triomphe, avec un peu de chance, de la stratégie du jeu sur l'aile-Dame de Duda. 0-1 au 85e coup.

Daniil Dubov et Jan Krzysztof Duda

Dans la premier blitz en 10+10, la nulle en 16 coups entre Daniil Dubov et Jan Krzysztof Duda a surpris tout le monde. Un gambit Dame variante d'échange... Après une 1re partie impressionnante de facilité et de décontraction de Daniil Dubov, la machine russe s'est enrayée et le Polonais Jan-Krzysztof Duda rejoint Alexander Grischuk en finale ! Jour de repos jeudi 14 novembre.

En attendant le départage de la demi-finale...

Après l'élimination de Maxime Vachier-Lagrave ce n'est pas tant la déception qui prédomine sinon l'inquiétude. Maxime arrivera-t-il enfin à se qualifier pour un tournoi des Candidats ? Ou pour être plus précis : obtiendra-t-il au moins une fois dans sa carrière la possibilité de lutter pour le titre mondial ? Le tournoi des Candidats n'étant que l'avant-dernière étape dans la course au titre suprême. Alexander Grischuk peut obtenir un maximum de 21 points, ce qui lui offrirait son billet pour Ekaterinbourg. Heureusement, le Français est deuxième et il y a deux places qualificatives. Bref, rien n'est encore perdu, MVL aura son destin entre les mains à Jérusalem avec un objectif : ne pas se laisser dépasser par Ian Nepomniachtchi ou Shakhriyar Mamedyarov.

Le classement du Grand Prix après les demi-finales. Source Martin Bennedik.

Résumés des 2es parties des demi-finales

Dubov - Duda
Après 14...♖fc8
Dubov - Duda
Après 19.f3
Dubov - Duda
Après 32...♘f2+ ½-½

L'ouverture 1.d4 d5 2.c4 c6 3.f3 f6 4.b3 dxc4 5.xc4 f5 6.g3 e6 entre Daniil Dubov et Jan-Krzysztof Duda oscille entre Slave et gambit Dame accepté que les deux joueurs ne semblaient pas avoir préparée spécifiquement. Dans le 1er diagramme, Jan-Krzysztof Duda améliorait avec 14...fc8, au lieu de 14...cxd4?! comme dans 1-0 (34) Kurajica,B (2517)-Hernandez Leon,A (2241) Tenerife 2009, mais avec des pendules à 1h16 et 0h59, le Polonais était de toute évidence hors-préparation. 15.d6 xd6 16.xd6 cxd4 17.xd4 xg2 18.xg2 a6 19.f3, le terrain a été dégagé, 2e diagramme, et si le Fou blanc en d6 est fort, Dubov est malgré tout légèrement handicapé par ses pions doublés dans la finale. 19...e8 20.b4 g6 21.e4 e5 22.e2 xc1 23.xc1 f6 24.d1 f8 0h50-0h23. 25.f4 exf4 26.xf4 c8 27.h3 g5 28.h5 e6 29.f1 c5 30.xf6+ xf6 31.xf6 xe4 32.e6 f2+ ½-½. En route vers les départages...

Daniil Dubov et Jan-Krzysztof Duda
Grischuk - MVL
Après 9...b6!?
Grischuk - MVL
Après 15.h4!?
Grischuk - MVL
Après 19.♗f4!?

Alexander Grischuk allait-il, comme hier, surprendre Maxime Vachier-Lagrave avec son choix d'ouverture ? 1.f3 f6 2.c4 c5 3.c3 d5 4.cxd5 xd5 5.e3 e6 6.c4 e7 7.0-0 0-0 8.e2 c6 9.d1 Et maintenant une nouveauté par 9...b6, 1er diagramme, au lieu de 9...b6 comme dans ½-½ (42) Eljanov,P (2755)-Harikrishna,P (2766) Wijk aan Zee 2017. Et sur 10.d4 xc3 11.bxc3, les temps de réflexion ne nous aidaient pas à répondre à la question : 1h26-1h21, même si l'échange en c3 permettait de retrouver quelques parties dans les bases dont certaines très anciennes. 11...c7 12.e4 avec une position identique aux parties 0-1 (25) Saemisch,F-Rellstab,L Wesermuende 1948 ; ½-½ (48) Rossetto,H-Salomon,J Mar del Plata 1954 ; 1-0 (28) Uhlmann,W-Zirngibl,A Zwickau 1955 et ½-½ (40) Byrne,R-Fischer,R New York 1959, que MVL abandonnait avec 12...d8 et 1h13 à la pendule. L'ouverture a transposé dans une sorte de défense semi-Tarrasch, qu'Alexander Grischuk semblait découvrir à son tour. 13.e3 a coûté 28 minutes au Russe, 13...a5 seulement 1'34" au Français. 0h55-0h12. 14.d3 b7 15.h4!? Alexander Grischuk n'a pas envie d'affronter MVL aux départages et tente de monter une attaque, comme on peut le voir dans le 2e diagramme. 15...b5!? La réaction sur l'aile opposée ne se fait pas attendre. Normalement l'échange d'un pion de l'aile contre un pion central est une bonne affaire. 16.xb5 a de nouveau coûté du temps à Grischuk : 19 minutes. La machine préférait 16.e5 voire 16.h5. 16...xe4. 0h34-1h01. On sent que la suite de la partie devrait être assez tranchante. Trois pièces blanches sont prêtes à se jeter sur le Roi noir esseulé. 17.dxc5!?, même si 17.g5 semblait plus logique. 17...xf3?! Craignant l'attaque, MVL décide de se débarrasser d'un dangereux Cavalier, mais la machine préfère maintenant les Blancs sur 18.xf3 xc5 19.f4!?, 3e diagramme. 19.g5! était plus fort avec la suite 19...e7 20.d7! Basée sur la faiblesse de la Tour en a8 20...xd7 21.xd7 b8 22.xe7 xd7... Dans la position du diagramme, vous remarquerez qu'une fois de plus MVL se retrouve avec un Cavalier en a5 hors-jeu. 19...b7 20.e2 De plus, avec la paire de Fous et un pion passé - même si isolé - les Blancs ont l'avantage. 

Grischuk - MVL
Après 24...♕c5
Grischuk - MVL
Après 28... ♘c6
Grischuk - MVL
Après 40... ♕e5

20...e7 a reçu la réponse a tempo 21.h5 d6?! Voilà un coup que la machine n'a pas apprécié du tout ! Le Fou de cases noires était nécessaire pour défendre l'aile-Roi. Il faut espérer que Maxime ne se soit pas précipité pour tenter de profiter du manque de temps de son adversaire qui commence à se faire sentir; 18 minutes. 22.xd6 xd6 23.xd6 xd6 24.d1 c5, 1er diagramme. 25.d7 Il suffit de comparer l'action des pièces blanches avec celle des pièces noires pour comprendre que le Français est dans les cordes. 25...xc3!? Autant mourir le ventre plein ? 26.d1? En jouant ce coup en moins d'une minute Alexander Grischuk rate le décisif 26.e4! c1+ 27.f1 c6 28.d3 b7 29.h6 qui doit gagner. 26...h6! Et MVL revient dans la partie. 27.g3 Après 7 minutes et plus que 3'19" à la pendule. 27...f8 Maxime rend le pion pour défendre son Roi, mais les Blancs conservent un plus grâce à leur pion passé sur la colonne "a", de la bonne couleur avec le Fou. 28.xa7 c6, 2e diagramme. Le Cavalier revient vers de meilleurs pâturages. 29.d7 Avec 1 minute et 16 secondes. 29...e5 30.d8 c7 31.xf8+ xf8 32.a4 e7 33.e2 c3 Maxime blitz sur le zeitnot de Grischuk. 34.b1 c6 Difficile de juger ces coups joués, d'un côté avec très peu de temps, de l'autre rapidement pour ne pas laisser l'adversaire réfléchir sur son temps. 35.b7+ f6 36.f1 a5 37.d7 g5 38.hxg6 xg6 39.g2 g7 40.b5 e5 Et le contrôle est atteint dans le 3e diagramme.

Grischuk - MVL
Après 46.♔g4!
Grischuk - MVL
Après 49.♗f1
Grischuk - MVL
Après 63.♗e2 1-0

41.d3 c5 42.f3 Alexander Grischuk possède toujours l'avantage et MVL va devoir compter sur ses qualités de finaliste pour sauver sa tête. 42...d4 43.e8 d5!? Force l'échange des Dames. Les Noirs peuvent-ils envisager le sacrifice du Cavalier sur le pion "a" et rechercher l'échange de tous les pions de l'aile-Roi pour annuler ? Nous verrons... 44.xd5 exd5 Pour la machine c'est plié : +2,70. 45.f3 f6 46.g4! 1er diagramme. Le bon plan, Grischuk est, selon la machine toujours, gagnant ! À ce sujet, pour ceux qui suivent sur les sites de retransmission, la plupart donnent +0.55, alors qu'avec 8 processeurs et 16 GO de ram, c'est +3.20. 46...e7 47.b5 f6 La dernière chance réside dans le second zeitnot de Grischuk qui approche à grand pas. 48.h5 g7. 5'40"-27'49". 49.f1, 2e diagramme. 49...b3 50.g2 d4 51.f1 d2 Le pion "a" ne peut pas filer à Dame, le pion "d" étant promu sur échec ! 52.d3 b3 53.f1 d2 54.d3 b3 55.b5 Grischuk a grignoté quelques poignées de secondes. 55...f6 La machine est à +5,80. 56.f1 a5 Si la position est gagnante, le chemin vers le gain étroit et Grischuk possède moins d'une minute ! 57.a6 b3 58.b5 a5 59.g4 b7 60.f4 c5 61.a5 d3 62.e3 d2 63.e2 1-0 3e diagramme. Superbe partie d'Alexander Grischuk qui empoche le point de bonus en passant ! Et ce n'est peut-être pas terminé, il a encore la finale à jouer !

Alexander Grischuk et Maxime Vachier-Lagrave

En attendant les 2es parties des demi-finales...

Daniil Dubov et Alexander Grischuk jouent ici leur dernier tournoi du cycle du Grand Prix 2019; Dubov étant trop loin pour espérer se qualifier, seul Grischuk peut, en éliminant Maxime Vachier-Lagrave - même si ce dernier a encore le Grand Prix de Jérusalem à jouer - mettre en danger la qualification du Français. De toutes façons il faudra attendra le dernier Grand Prix, avec la participation de Ian Nepomniachtchi, Shakhriyar Mamedyarov et Maxime Vachier-Lagrave, pour savoir si un joueur français sera présent au tournoi de candidats 2020 ou pas.

L'article Candidats et 44e Olympiade d'échecs publié hier a le mérite de mettre les choses au point concernant la wildcard. Andrey Filatov, le Président de la Fédération Russe des Échecs, a déclaré : « La décision d'organiser cet évènement [le tournoi des Candidats] en Russie garantit la participation d'un joueur russe. Nous envisageons encore différentes options pour choisir la wildcard russe, mais ce sera probablement un match ou un tournoi avec Kirill Alekseenko, troisième du FIDE Grand Swiss. »

Sur sa page Facebook, Émil Sutovsky a été plus précis : « La wildcard pour les candidats 2020 sera déterminée comme suit : Kirill Alekseenko, si Ian Nepomniachtchi et Grischuk se qualifient par le Grand Prix, ou un match à organiser entre ces deux (ou trois) joueurs russes. »

Maxime Vachier-Lagrave peut donc oublier la possibilité d'obtenir cette wildcard - au cas où il ne prendrait pas une des deux places qualificatives par le Grand Prix - elle sera pour un Russe et puis c'est tout. Cela dit, on peut comprendre qu'un tournoi des candidats organisé par la Russie sans joueur russe susciterait moins d'intérêt en Russie. À ce jour seuls sont qualifiés : Fabiano Caruana (USA), Teimour Radjabov (AZE), Ding Liren (CHN), Wang Hao (CHN) et Anish Giri (NED), qui doit cependant maintenir sa meilleure moyenne Elo jusqu'en janvier 2020. Selon les projections de Martin Bennekik cela ne devrait pas poser de problème.

Résumés des 1res parties des demi-finales

Duda - Dubov
Après 13.♖c1
Duda - Dubov
Après 20...♗c4
Duda - Dubov
Après 29.b3 ½-½

La partie entre Jan Krzysztof Duda et Daniil Dubov, une Catalane fermée : 1.c4 f6 2.c3 c5 3.f3 e6 4.g3 d5 5.cxd5 exd5 6.d4 c6 7.g2 cxd4 8.xd4 c5 9.xc6 bxc6 10.0-0 0-0 11.g5 h6 12.xf6 xf6 13.c1, 1er diagramme, au lieu de 13.xd5 d'un très vieux duel ½-½ (46) Marshall,F-Duras,O Budapest 1912, n'a vraiment pas passionné les foules. Après 13...b6 14.e3 a6 15.e1 ad8 16.c2 d4 17.e4 f5 18.exd4 xd4 19.c5 xc2 20.xc2 c4, 2e diagramme, avec liquidation. 21.b3 xb3 22.axb3 b4 23.xc6 xb3 24.d5 d3 25.c4 d7 26.ce2 fd8 27.e8+ xe8 28.xe8+ h7 29.b3 ½-½, 3e diagramme.

Pendant la 1re partie de la demi-finale...
MVL - Grischuk
Après 15.h3!?
MVL - Grischuk
Après 20.♖e1
MVL - Grischuk
Après 25...♘f5

Pour s'opposer au pion Roi de Maxime Vachier-Lagrave, Alexander Grischuk a choisi la variante moderne de la défense Arkhangelsk, parfois nommée variante Tkachiev : 1.e4 e5 2.f3 c6 3.b5 a6 4.a4 f6 5.0-0 b5 [5...c5 est la variante Möller] 6.b3 [6...b7 est l'ancienne ligne de l'Arkhangelsk] 6...c5 7.c3 d6 8.a4 b8 9.d4 b6 10.axb5 axb5 11.a3 0-0 12.xb5 g4 13.e3 exd4 14.cxd4 xe4 Et après 15.h3!?, 1er diagramme [15.d5 est plus fréquent], le joueur russe a marqué une longue pause. C'est avec 49 minutes que 15...f5 a été joué. On connaissait 15...f7 c3 ½-½ (16) Jakovenko,D (2596)-Perelshteyn,E (2505) Montréal 2005. MVL a continué a tempo par 16.c3 avec 1h03. 16...h6, au lieu de 16...f6 comme dans ½-½ (38) Saulin,D (2375)-Lastin,A (2535) Moscow 1998. 17.d5 xc3 18.bxc3 e7 avec 36 minutes. 19.b3 avec 54 minutes. 19...c5 20.e1 avec égalité, comme on peut le constater dans le 2e diagramme. 20...cxd4 21.xd4 Maxime avait le choix pour reprendre en d4 et lui seul pourrait expliquer son choix. 21...g6 22.f4 c5 23.a4!? joué avec encore 39 minutes, même si la machine l'a vu arriver d'un œil suspicieux. 23...b2 avec 18 minutes, alors que 23...d5!? était donné comme le meilleur par le module qui préférait alors les Noirs. 24.f3 Les deux joueurs s'écartent des premiers coups proposés par l'informatique; 24.c1!?. 24...xd4!? 25.cxd4 f5, 3e diagramme. Alexander Grischuk a donné sa paire de Fous, il restait à comprendre pourquoi... 26.e3!? Et Maxime Vachier-Lagrave a mis 7 minutes pour la rendre. 26...xe3 27.xe3 et les deux joueurs ont décidé d'en rester là ½-½.

En attendant les 1res parties des demi-finales...

L'histoire semble se répéter dans les Grands Prix FIDE. À Riga, au deuxième tour, Maxime Vachier-Lagrave avait déjà éliminé Veselin Topalov et s'était retrouvé, là encore, contre Alexander Grischuk, que le Français avait battu avec les Noirs dans un gambit Benkö différé 1.d4 f6 2.c4 g6 3.h4!? c5 4.d5 b5 5.cxb5 a6... Et au bout du bout des départages, Shakhriyar Mamedyarov avait remporté la finale dans le blitz Armageddon face à MVL. Voir, voire revoir, le https://www.europe-echecs.com/art/grand-prix-fide-de-riga-finale-7907.html

Avant les demi-finales, Alexander Grischuk est en tête du classement général des Grands Prix avec 14 points, mais il joue à Hambourg son dernier tournoi, alors que Maxime, actuellement deuxième avec 13 points, peut encore compter sur le tournoi de Jérusalem en décembre pour en glaner quelques-uns. Shakhriyar Mamedyarov avec 10 points et Ian Nepomniachtchi avec 9 points, joueront également une dernière carte en Israël.

Le score des parties classiques entre Alexander Grischuk et Maxime Vachier-Lagrave est d'une victoire chacun avec treize parties nulles. À noter que le Russe a eu 10 fois les pièces blanches, le Français seulement 5 fois, même si MVL l'avait emporté avec les pièces noires.

Une seule partie classique entre les « p'tits jeunes » Daniil Dubov (23 ans) et Jan-Krzysztof Duda (21 ans), en 2015, un partage du point en 34 coups.

Le classement du Grand Prix avant les demi-finales. Tous les détails de la course au tournoi des candidats 2020 sur la page de Martin Bennedik. Seuls les deux premiers sont qualifiés.

Il n'est pas inutile de rappeler l'importance de ce cycle du Grand Prix pour Maxime Vachier-Lagrave. Suite à sa troisième place non-qualificative à la Coupe du Monde, il lui reste une des deux places à prendre dans ces Grand-Prix. En cas d'échec le Français ne pourra plus compter que sur l'aléatoire wildcard... « Avant la Coupe du Monde je misais déjà plutôt sur les Grand Prix FIDE. La Coupe du monde était une ”tentative bonus” de me qualifier pour les Candidats. » Maxime Vachier-Lagrave — Vous pouvez suivre la course au tournoi des candidats 2020 sur la page de Martin Bennedik.

Les présidents de la FIDE, de la FSHR et de la FSH de la région de Sverdlovsk ont signé un accord tripartite à la Maison Centrale du Joueur d'échecs afin d'organiser le tournoi des Candidats à Ekaterinbourg en 2020. Source et image : https://twitter.com/Moschess/status/1193857045683933184

les participants au Grand Prix FIDE de Hambourg

NomPaysEloÂge
1Maxime Vachier Lagrave
277729 ans
2Ian Nepomniachtchi
277329 ans
3Teimour Radjabov
276732 ans
4
Alexander Grischuk
276436 ans
5Yu Yangyi
275325 ans
6Nikita Vitiugov
275132 ans
7Jan-Krzysztof Duda
274821 ans
8Hikaru Nakamura
274131 ans
9Veselin Topalov
2736
44 ans
10Pentala Harikrishna
2731
33 ans
11Radoslaw Wojtaszek
272832 ans
12Wei Yi
272420 ans
13Peter Svidler
271943 ans
14David Navara
270334 ans
15Dmitry Jakovenko
2691
36 ans
16Daniil Dubov
267623 ans
Présentation des joueurs | Photo https://worldchess.com/

Chaque Grand Prix comporte quatre manches. Chaque manche consiste à jouer deux parties à la cadence classique de 90 minutes pour 40 coups, puis 30 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un incrément de 30 secondes par coup.

En cas d'égalité après deux parties classiques, les joueurs se départageront le lendemain en deux parties rapides de 25 minutes plus 10 secondes par coup. Si le score est encore à égalité, deux parties de 10 minutes plus 10 secondes par coup. Si le match est toujours à égalité, 2 parties blitz de 5 minutes plus 3 secondes par coup. Si le score est encore et toujours égal, un blitz Armageddon : le joueur qui remporte le tirage au sort choisit sa couleur. Les Blancs reçoivent 5 minutes, les Noirs 4 minutes, avec un incrément de 2 secondes par coup pour chaque joueur à partir du 61e coup. En cas de match nul le joueur avec les pièces noires est déclaré vainqueur.

Cérémonie d'ouverture le 4 novembre 2019
1er Tour16 joueurs5 et 6 novembre 2019Départage7 novembre 2019
2e Tour8 joueurs8 et 9 novembre 2019Départage10 novembre 2019
Demi-finale4 joueurs11 et 12 novembre 2019Départage13 novembre 2019
Jour de repos le 14 novembre 2019
Finale2 joueurs15 et 16 novembre 2019Départage17 novembre 2019

Les éliminés du premier tour reçoivent 5.000 € et 0 point. 8.000 € et 1 point au deuxième tour. 10.000 € et 3 points au troisième tour. 14.000 € et 5 points au quatrième tour. Le vainqueur repartira avec 24.000 € et 8 points. Les joueurs qui remportent leur match sans passer par les départages reçoivent 1 point de bonus supplémentaire. Voir le règlement complet de la série du Grand Prix FIDE 2019 sur https://www.fide.com/FIDE/handbook/FIDE_GP_Regulations_2019.pdf

Grand Prix de Moscou
1Shakhriyar Mamedyarov
2Anish Giri
3Wesley So
4Levon Aronian
5Alexander Grischuk
6Hikaru Nakamura
7Sergey Karjakin
8Ian Nepomniachtchi
9Peter Svidler
10Teimour Radjabov
11Dmitry Jakovenko
12Radoslaw Wojtaszek
13Wei Yi
14Jan-Krzysztof Duda
15Nikita Vitiugov
16Daniil Dubov
Grand Prix de Riga
1Shakhriyar Mamedyarov
2Maxime Vachier-Lagrave
3Anish Giri
4Wesley So
5Levon Aronian
6Alexander Grischuk
7Hikaru Nakamura
8Sergey Karjakin
9Yu Yangyi
10Peter Svidler
11Veselin Topalov
12David Navara
13Jan-Krzysztof Duda
14Pentala Harikrishna
15Nikita Vitiugov
16Daniil Dubov
Grand Prix de Hambourg
1Maxime Vachier-Lagrave
2Alexander Grischuk
3Hikaru Nakamura
4Yu Yangyi
5Ian Nepomniachtchi
6Peter Svidler
7Teimour Radjabov
8Veselin Topalov
9Dmitry Jakovenko
10David Navara
11Radoslaw Wojtaszek
12Wei Yi
13Jan-Krzysztof Duda
14Pentala Harikrishna
15Nikita Vitiugov
16Daniil Dubov
Grand Prix de Jérusalem
1Shakhriyar Mamedyarov
2Maxime Vachier-Lagrave
3Anish Giri
4Wesley So
5Levon Aronian
6Sergey Karjakin
7Yu Yangyi
8Ian Nepomniachtchi
9Teimour Radjabov
10Veselin Topalov
11Dmitry Jakovenko
12David Navara
13Radoslaw Wojtaszek
14Wei Yi
15Pentala Harikrishna
16Nomination israélienne

Le programme du Grand Prix FIDE 2019

  • 1er étape du 16 au 30 mai 2019 à Moscou, Russie
  • 2e étape du 11 au 25 juillet 2019 à Riga, Lettonie
  • 3e étape du 5 au 17 novembre 2019 à Hambourg, Allemagne
  • 4e étape du 10 au 24 décembre 2019 à Jérusalem, Israël

Classement provisoire du Grand Prix FIDE 2019

JoueurPaysEloMoscouRiga Hambourg JérusalemTotal
1 Shakhriyar Mamedyarov 2781 0 10 × 10
2 Alexander Grischuk 2772 7 3 ×10
3 Ian Nepomniachtchi 2773 9 × 9
4 Maxime Vachier-Lagrave 2780 ×8 8
5 Radoslaw Wojtaszek 2724 5 × 5
6 Wesley So 2754 1 3 4
7 Hikaru Nakamura 2761 3 0 ×3
8 Peter Svidler 2739 2 0 ×2
9 Wei Yi 2736 2 × 2
10 Daniil Dubov 2690 2 0 ×2
11 Sergey Karjakin 2752 0 1 × 1
12 Veselin Topalov 2740 ×1 1
13 Yu Yangyi 2739 ×1 1
14 Jan-Krzysztof Duda 2728 0 1 ×1
15 Anish Giri 2787 0 0 × 0
16 Levon Aronian 2762 0 0 × 0
17 Teimour Radjabov 2759 0 × 0
18 Nikita Vitiugov 2734 0 0 ×0
19 Pentala Harikrishna 2730 ×0 0
20 David Navara 2728 ×0 0
21 Dmitry Jakovenko 2708 0 × 0

Le classement du Grand Prix après Moscou et Riga. Chaque joueur participe à trois des quatre tournois. Le premier et le deuxième du classement final sont qualifiés pour le tournoi des candidats. Une × signifie que le joueur ne participe pas à ce tournoi. Voir aussi https://en.wikipedia.org/wiki/FIDE_Grand_Prix_2019


Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (11)

  • diagana

    MVL pas vainqueur, mais toujours placé. C'est un peu le Poulidor des échecs.

  • Azimut

    Je pense que les Gmi du top mondial meritants doivent avoir autant de considération pour un bénéficiaire de la Wild Card, que les hommes d'affaires fortunés méritants peuvent en avoir à l'égard d'un gagnant du loto devenu aussi riche qu'eux : du mépris !
    Il faut de toute urgence supprimer la Wild Card, véritable ineptie !

  • manonchess

    Plan anti-Grünfeld pour une belle victoire de Grischuk sur MVL.
    Le cavalier mis à la bande au 13ème coup de Maxime s'est avéré être une bête de réforme !
    Rien à redire, les blancs ont joué les bons coups en finale et logiquement concrétisés leur domination positionnelle.

  • Shasha

    Effectivement Alekseïenko ne mérite pas encore la wildcard. Il est 31ème au classement ce qui veut dire qu'il y a 30 joueurs au dessus de lui, alors que le tournoi des candidats n'est réservé qu'à 8 joueurs... Et même si il n'a que 22 ans ce tournoi est là pour voir s'affronter les meilleurs joueurs actuels et non les joueurs les plus prometteurs.
    Le problème ce n’est pas la wildcard, c'est juste le fait que les organisateurs choisissent systématiquement un joueur de leur pays au lieu de faire un choix objectif.
    La wildcard pour un tel tournoi devrait être attribuée à un joueur du top 10, top 15 au maximum pas au delà.
    C'est pourquoi j'avais bien aimé le fait qu'en 2018 ils n'avaient pas de joueur éligible à la wildcard dans leur pays et ont donc du faire leur choix en fonction des performances des joueurs avant leur nationalité ce qui est bien plus logique. Ils avaient donc fait le meilleur choix à ce moment là : Vladimir Kramnik !

  • Azimut

    Orques83@ : je pense qu'il manque un peu de palmarès au top mondial à Alekseïenko pour en faire un parfait Candidat.
    Je pense surtout qu'il faudrait tout simplement supprimer la wild card ! Et je pense que Magnus Carlsen pense la même chose que moi au sujet de la wild card 😉 !