La référence francophone du jeu d'échecs

Tata Steel Chess 2019 — Ronde 11

Shakhriyar Mamedyarov | Photo Lana Chess Photography
Samuel Shankland abandonne dans une position nulle et Anish Giri rattrape Magnus Carlsen. Ian Nepomniachtchi à un demi-point des leaders.

La 81e édition du tournoi « Tata Steel Chess » se déroule à Wijk aan Zee, aux Pays-Bas, du 11 (cérémonie d'ouverture) au 27 janvier 2019 avec le champion du monde Magnus Carlsen. Sam Shankland, le joueur de l'ACP (Association of Chess Professionals) avec un Elo en dessous de 2750, étant déjà invité à jouer le Masters, Richard Rapport complète le plateau. Le Russe Maksim Chigaev, joueur de l'ACP aussi, mais avec un Elo en dessous de 2650, a été invité dans le Challengers. Streaming commenté du 12 au 18 janvier par Anna Rudolf et Lawrence Trent, du 20 au 27 janvier par Sopiko Guramishvilli et Robert Hess.

classement du Tata Steel Masters 2019

Pl. Joueurs Elo Pts1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 +/-
1 Giri, Anish 2783 7.5/11 X
0 ½ ½ ½
1 1 1 1 ½ ½ 1 +14
2 Carlsen, Magnus 2835 7.5/11
X ½ ½ 1 ½ ½
1 ½ ½ 1 1 ½ +6
3 Nepomniachtchi, Ian 2763 7.0/11 1 ½ X ½ ½ 1
½ ½
1 ½ 0 1 +14
4 Ding, Liren 2813 6.5/11 ½ ½ ½ X
½ ½
½ 1 ½ ½ 1 ½ +0
5 Anand, Viswanathan 2773 6.5/11 ½ 0 ½
X
½ ½ ½ ½ ½ 1 1 1 +7
6 Vidit, Santosh Gujrathi 2695 6.0/11 ½ ½ 0 ½
X 0 ½
½ ½ 1 1 1 +15
7 Radjabov, Teimour 2757 5.5/11
½
½ ½ 1 X ½ ½ ½ 0 ½ ½ ½ -1
8 Duda, Jan-Krzysztof 2738 5.0/11 0
½
½ ½ ½ X 0 ½ 1 ½ 0 1 -4
9 Rapport, Richard 2731 5.0/11 0 0 ½ ½ ½
½ 1 X ½ ½ ½
½ +2
10 Shankland, Samuel 2725 4.5/11 0 ½
0 ½ ½ ½ ½ ½ X 0 ½ 1
-6
11 Fedoseev, Vladimir 2724 4.5/11 0 ½ 0 ½ ½ ½ 1 0 ½ 1 X
0
-6
12 Mamedyarov, Shakhriyar 2817 4.0/11 ½ 0 ½ ½ 0 0 ½ ½ ½ ½
X
½ -23
13 Van Foreest, Jorden 2612 4.0/11 ½ 0 1 0 0 0 ½ 1
0 1
X 0 +7
14 Kramnik, Vladimir 2777 3.5/11 0 ½ 0 ½ 0 0 ½ 0 ½

½ 1 X -23
Les parties du « Masters »
Résultats de la ronde 11 du Masters — vendredi 25 janvier 2019
Rapport, Richard 2731 - Ding, Liren 2813 : ½-½
(16) Début du Fou
Mamedyarov, Shakhriyar 2817 - Vidit, Santosh Gujrathi 2695 : 0-1
(30) Ragozine
Kramnik, Vladimir 2777 - Van Foreest, Jorden 2612 : 1-0
(66) Début Réti
Nepomniachtchi, Ian 2763 - Fedoseev, Vladimir 2724 : 1-0
(50) Caro-Kann
Giri, Anish 2783 - Shankland, Samuel 2725 : 1-0
(45) Italienne
Radjabov, Teimour 2757 - Carlsen, Magnus 2835 : ½-½(23) Svechnikov
Anand, Viswanathan 2773 - Duda, Jan-Krzysztof 2738 : ½-½(31) Petrov

À trois rondes de la fin du tournoi, il semble que nous nous dirigions vers un scénario presque identique à celui de 2018. Presque, parce qu'après la ronde 10 du Tata Steel 2018, Shakhriyar Mamedyarov accompagnait Anish Giri et Magnus Carlsen en tête de la compétition; alors qu'aujourd'hui l'Azéri partage l'avant-dernière place. On se souviendra qu'en 2018 le Norvégien et le Néerlandais ont partagé la première place finale et le champion du monde avait alors remporté le départage en 2 parties de 5 minutes + 3 secondes sur le score de 1,5 à 0,5.

Cette année, Carlsen possède un demi-point de plus qu'Anish Giri après la ronde 10, mais Giri va maintenant jouer deux fois avec les pièces blanches, Carlsen une seule fois. De plus, la 13e et dernière ronde verra un duel Anish Giri vs Magnus Carlsen !

Quant à Shakhriyar Mamedyarov c'est évidemment une déception. Après avoir démarré en douceur avec quatre parties nulles, une défaite en un coup (44...h5?) face à Magnus Carlsen lors de la 6e ronde, et s'en était fini des ambitions de l'Azéri. Un demi-point concédé à Richard Rapport et une nouvelle défaite, cette fois contre Viswanathan Anand, le repoussait dans le bas du classement. Jan-Krzysztof Duda le neutralisait facilement dans la ronde 9 avec les Noirs et dans la ronde 10, Mamedyarov était contraint à la passivité contre Ding Liren. S'il ne perd qu'une place au classement mondial, 17 points Elo sont partis en fumée.

Mamedyarov - Vidit
Après 18...Dc8
Mamedyarov - Vidit
Après 27.Tc1?!
Mamedyarov - Vidit
Après 30...Ce4 0-1

Ça ne fait aucun doute, Shakhriyar Mamedyarov est touché au moral. Nous avions rarement vu l'Azéri enchaîner ainsi les imprécisions. Ça commence à partir du 1er diagramme par 19.axb5?! axb5 20.Txb5?! Pointé par Vidit Santosh Gujrathi dans l'interview d'après partie. 20...Fxe4 21.Dd2 Fxf3 22.gxf3 Dc6 23.Fxc4 cxd4 24.Dxd4 Tfc8 25.Tb4 Dxf3 26.Fg3 Ta3 27.Tc1?!, 2e diagramme. 27...Cd5 28.Fxd5 exd5 29.Td1?! Cf6 30.Fe5?! Ce4 0-1, 3e diagramme, la position blanche s'écroule. La première victoire de Vidit Santosh Gujrathi après 3 défaites face à Shakhriyar Mamedyarov.

Le grand-maître anglais Daniel Gormally https://twitter.com/elgransenor1 écrit : « Cette ligne que Nepomniachtchi joue contre la Caro-Kann de Fedoseev, que j’ai un peu regardée ces derniers temps, semble très prometteuse pour les Blancs; qui obtiennent un avantage positionnel ainsi que des chances d’attaque sur l'aile-Roi. »

En fait, les chances d'attaque découvriront le Roi noir, ce qui aura son importance dans le diagramme après 42.Da5. Vladimir Fedoseev joue alors 42...Txa4? 43.Dxe5 Te4 44.Df6?! (Ian Nepomniachtchi joue encore trop vite et rate 44.Txd3! Txe5 (44...Dxd3? 45.Dxf5+ mène au mat.) 45.Txd7+ avec un avantage décisif. Mais sur 44...Tg6?! l'occasion se représente, et cette fois Nepomniachtchi ne la laisse pas passer 45.Txd3! Txf6 46.Txd7+ Rg6 47.Tb1 Tfe6 48.Tdd1 Te8 49.b7 Tb8 50.Td7 1-0

Nepomniachtchi - Fedoseev
Après 42.Da5
Giri - Shankland
Après 41...Cg1
Giri - Shankland
Après 45.b6
Giri - Shankland
Après 48.Ff4

Dans le diagramme ci-contre, à première vue, on pourrait penser que 42.Fxg5 Cxh3, permettrait à Samuel Shankland d'arracher le demi-point. Oui, mais non, car sur le 43.Fe3! d'Anish Giri, le Cavalier est emprisonné et le Roi blanc n'a plus qu'à aller le chercher... Toutefois, à nouveau, c'est un leurre, car après 43...Rd6 44.Rf5 Rd5, si le Roi blanc va directement chercher le Cavalier, le Roi noir a le temps de forcer l'avance du pion en b6 et de retourner défendre le pion b7 en c8, b8 et a8. Et puis, sur 45.b6, 2e diagramme, Samuel Shankland abandonna ! En fait la position est nulle ! 45...Rd6! 46.Rg4 Rd7 47.Rxh3 Rc8 48.Ff4! Le meilleur, mais insuffisant, 3e diagramme. 48...Rd8 49.Rg4 Rc8 50.Rf5 Rd8 51.Re6 Rc8 52.Rd6!? Si 52.Re7 c'est pat. 52...Rb8 53.Rd7+ Ra8 = Anish Giri a dit au GM américain juste après son abandon : « J'aurais accepté toute offre. S'il propose d'abandonner, j'accepte, mais s'il offre une nulle, j'aurais accepter aussi ! »

Kramnik - Van Foreest, J
Après 17.Ch5-g6!
Kramnik - Van Foreest, J
Après 19...Ce7
Kramnik - Van Foreest, J
Après 26...Dxa4

On a tous connu ce type de positions fermées où nous nous retrouvons avec des pièces qui se marchent dessus, sans pouvoir réagir aux actions ennemies. Vladimir Kramnik a obtenu cette situation du bon côté de l'échiquier par 1.Cf3 d5 2.g3 Cf6 3.Fg2 c5 4.O-O Cc6 5.d3... jusqu'au 1er diagramme avec 17.Cg6!. Jorden Van Foreest ne pouvait pas prendre à cause de 17...hxg6?? 18.fxg6 1-0 et joua 17...Tf7 18.Dh5 Fd8 19.g4 Ce7, 2e diagramme, avec un « Faites-vous la main » : 20.Cxd6! Dxd6 21.Ch8!! Rxh8 22.Dxf7 et un avantage blanc décisif. Malheureusement pour lui, Vladimir Kramnik n'a pas vu cette ressource et a continué par 20.Tf3?, ce qui a permis à Jorden Van Foreest de sortir de l'eau avec 20...Cxg6! 21.fxg6 hxg6 22.Dxg6 Cxc4 23.bxc4 Dc8 24.Tg3 Fe6 25.Tf1 Dd7 26.Ff3 Dxa4 et un pion de plus pour le Néerlandais, 3 diagramme. La technique de Vladimir Kramnik lui permettra cependant de s'adjuger sa première victoire du tournoi à partir de rien...

« Aujourd'hui, je pense que j'ai encore joué une mauvaise partie, mais j'ai finalement réussi à gagner. » Vladimir Kramnik

classement du Tata Steel Challengers 2019

Pl. Joueurs Elo Pts1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 +/-
1 Chigaev, Maksim 2604 8.0/11 X ½ ½ ½ 1 ½ ½ ½ 1 1 1 1 +22
2 Kovalev, Vladislav 2687 8.0/11 ½ X ½ 1 ½ 1 ½ 1 ½ 1 ½ 1 +11
3 Esipenko, Andrey 2584 7.5/11 ½ ½ X ½ ½ ½ 1 1 1 1 ½ ½ +20
4 Gledura, Benjamin 2615 6.5/11 0 ½ X 1 ½ ½ 1 ½ ½ 1 ½ ½ +5
5 L'Ami, Erwin 2643 6.0/11 ½ ½ ½ 0 X ½ ½ 1 ½ ½ ½ 1 -5
6 Maghsoodloo, Parham 2679 6.0/11 0 0 ½ ½ X 0 1 ½ ½ 1 1 1 -11
7 Korobov, Anton 2699 6.0/11 ½ ½ 0 ½ ½ 1 X ½ ½ ½ ½ 1 -12
8 Keymer, Vincent 2500 5.0/11 ½ 0 0 0 ½ X ½ ½ ½ ½ 1 1 +5
9 Bareev, Evgeny 2650 5.0/11 ½ ½ ½ 0 0 ½ ½ X 0 1 ½ 1 -15
10 Van Foreest, Lucas 2502 5.0/11 0 0 ½ ½ ½ ½ 1 X ½ 1 ½ 0 +6
11 Praggnanandhaa R 2539 4.5/11 0 ½ 0 ½ ½ ½ ½ 0 ½ X ½ 1 -2
12 Paehtz, Elisabeth 2477 3.5/11 0 ½ 0 0 ½ ½ ½ 0 ½ X ½ ½ -6
13 Saduakassova, Dinara 2472 3.0/11 0 0 ½ ½ 0 ½ 0 0 ½ ½ X ½ -7
14 Kuipers, Stefan 2470 3.0/11 0 ½ ½ 0 0 0 0 1 0 ½ ½ X -10
Les parties du « Challengers »
Résultats de la ronde 11 du Challengers — vendredi 25 janvier 2019
Kovalev, Vladislav 2687 - Maghsoodloo, Parham 2679 : 1-0
(68) Scandinave
Bareev, Evgeny 2650 - Paehtz, Elisabeth 2477 : ½-½(31) Bird
Saduakassova, Dinara 2472 - Kuipers, Stefan 2470 : ½-½(61) Gambit Dame
Gledura, Benjamin 2615 - Esipenko, Andrey 2584 : ½-½(48) Anglaise
Van Foreest, Lucas 2502 - Praggnanandhaa R 2539 : ½-½(39) Paulsen
Chigaev, Maksim 2604 - Korobov, Anton 2699 : ½-½(25) Najdorf 6.Fe3
L'Ami, Erwin 2643 - Keymer, Vincent 2500 : ½-½(64) Najdorf 6.a4

Rondes, Cadence et programme du Tata Steel Chess

Le «Tata Steel Chess» est composé de deux tournois principaux : le «Masters» et le «Challengers» avec 14 joueurs chacun. 13 rondes à la cadence de 100 minutes pour les 40 premiers coups, 50 minutes pour les 20 coups suivants et enfin, 15 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un ajout de 30 secondes par coup. Ronde 1 le samedi 12 janvier 2019. Dans le cadre du «Tata Steel Chess on Tour» la ronde 5 se jouera à Alkmaar le mercredi 16 janvier, et la ronde 10 à Leiden mercredi 23 janvier. Trois jours de repos sont prévus : jeudi 17 janvier, lundi 21 janvier et jeudi 24 janvier 2019. Les parties débutent à 13h30 sauf pour les rondes 5 et 10 du Masters, à 14h00, et lors de la dernière ronde, à 12h00.

Les règles du départage (si nécessaire)

Au cas où il y aurait plus d'un gagnant au Tata Steel Masters, un départage décidera du joueur qui remportera le trophée, même si les prix sont partagés. Si deux joueurs se retrouvent à égalité pour la première place, ils disputeront un match de départage juste après la dernière ronde. Le match consistera en 2 parties blitz avec 5 minutes par joueur + 3 secondes par coup. En cas d'égalité après ces deux parties il y aura un blitz « Armageddon » avec 6 minutes pour les Blancs, 5 minutes pour les Noirs, où la nulle suffit aux Noirs pour l'emporter.

Si plus de deux joueurs sont à égalité à la première place, seuls les deux premiers joueurs classés selon les critères suivants joueront le départage : 1. Le résultat de la rencontre directe. 2. Le Sonneborn-Berger. 3. Le plus grand nombre de parties avec les Noirs. 4. Tirage au sort.


Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (2)

  • jplie

    Carlsen et Ding- Liren n 'ont essuyé aucune défaite .....

  • johnsteed

    La position nulle de Shankland fait penser à la nulle (manquée de Fischer...) du match de 72