Jouez aux échecs en ligne, apprenez, progressez, informez-vous

Tata Steel Chess 2019 — Ronde 4

Même mal en point, Vladimir Kramnik a su résister à Magnus Carlsen. Shakhriyar Mamedyarov annule face au leader Ian Nepomniachtchi.

La 81e édition du tournoi « Tata Steel Chess » se déroule à Wijk aan Zee, aux Pays-Bas, du 11 (cérémonie d'ouverture) au 27 janvier 2019 avec le champion du monde Magnus Carlsen. Sam Shankland, le joueur de l'ACP (Association of Chess Professionals) avec un Elo en dessous de 2750, étant déjà invité à jouer le Masters, Richard Rapport complète le plateau. Le Russe Maksim Chigaev, joueur de l'ACP aussi, mais avec un Elo en dessous de 2650, a été invité dans le Challengers. Streaming commenté du 12 au 18 janvier par Anna Rudolf et Lawrence Trent, du 20 au 27 janvier par Sopiko Guramishvilli et Robert Hess. Et le 19 janvier ? C'est une surprise...

classement du Tata Steel Masters 2019

Pl. Joueurs Elo Score 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 +/-
1 Nepomniachtchi, Ian 2763 3.0/4 X 1 ½ ½ 1 +12
2 Vidit, Santosh Gujrathi 2695 2.5/4 X ½ ½ ½ 1 +8
3 Ding, Liren 2813 2.5/4 ½ X ½ ½ 1 +-0
4 Anand, Viswanathan 2773 2.5/4 X ½ ½ ½ 1 +1
5 Giri, Anish 2783 2.5/4 0 X ½ 1 1 +4
6 Mamedyarov, Shakhriyar 2817 2.0/4 ½ ½ X ½ ½ -3
7 Radjabov, Teimour 2757 2.0/4 ½ ½ X ½ ½ +1
8 Duda, Jan-Krzysztof 2738 2.0/4 ½ X ½ 1 0 -3
9 Shankland, Samuel 2725 2.0/4 ½ ½ ½ X ½ +2
10 Carlsen, Magnus 2835 2.0/4 ½ ½ ½ X ½ -4
11 Fedoseev, Vladimir 2724 1.5/4 ½ ½ 0 X ½ -3
12 Rapport, Richard 2731 1.5/4 0 ½ ½ ½ X -4
13 Van Foreest, Jorden 2612 1.0/4 0 0 0 1 X -2
14 Kramnik, Vladimir 2777 1.0/4 0 0 ½ ½ X -10
Les parties du « Masters »
Résultats de la ronde 4 du Masters — mardi 15 janvier 2019
Ding, Liren 2813 - Fedoseev, Vladimir 2724 : ½-½(43)
Gambit Dame
Vidit, Santosh Gujrathi 2695 - Van Foreest, Jorden 2612 : 1-0
(51)
Catalane
Duda, Jan-Krzysztof 2738 - Shankland, Samuel 2725 : ½-½
(31)
Taïmanov
Anand, Viswanathan 2773 - Radjabov, Teimour 2757 : ½-½(30)
Berlinoise
Rapport, Richard 2731 - Giri, Anish 2783 : 0-1
(40)
Pion Dame
Mamedyarov, Shakhriyar 2817 - Nepomniachtchi, Ian 2763 : ½-½(32)
Est-Indienne
Carlsen, Magnus 2835 - Kramnik, Vladimir 2777 : ½-½(56)
Berlinoise

Avec seulement 0,5 point sur 3, Vladimir Kramnik semble en perdition. Il est vrai que dans la première partie du tournoi, le Russe était perdu face à Teimour Radjabov. Seule un faute de calcul de l'Azéri a permis à Vladimir d'arracher le demi-point. Cependant, dans la deuxième partie, contre Anish Giri, c'est surtout sa rage de vaincre (sans oublier le zeitnot), qui l'a poussé hors des limites. Et hier, face à Ian Nepomniachtchi, le zeitnot lui a été fatal. Vladimir Kramnik (43 ans), joue nettement moins ces dernier temps, et le manque de pratique se ressent à la pendule. Aujourd'hui, opposé avec les pièces noires à Magnus Carlsen, Kramnik n'aura pas la tâche facile. Le champion du monde, toujours à la recherche d'une première victoire dans le tournoi, va certainement tout tenter contre cet adversaire en difficulté.

Réflexion intéressante de Peter Leko aux commentaires : « Ce serait une erreur de dire simplement "jouons aux échecs !", croyez-moi, nous savons comment jouer aux échecs; le problème des échecs de l'élite est que l'adversaire ne vous donne pas cette possibilité. »

  • La variante Taïmanov - assez rare à ce niveau - est solide entre les mains de l'Américain Samuel Shankland. Jan Krzysztof Duda a bien tenté de compliquer en sacrifiant un Fou, mais il n'y avait pas mieux que de répéter la position malgré les Tours blanches maîtres de la septième rangée.
  • Viswanathan Anand, certainement satisfait de son début de tournoi avec 1 gain et deux nulles, face à Teimour Radjabov, avec les pièces noires, n'a pas trop insisté dans cette solide berlinoise. La finale avec Dame, Fou de même couleur et structure symétrique n'offrait rien. À noter la nouveauté de l'Azéri : 15...Fg5 au lieu de 15...Ch4, d'une vieille rencontre Steinitz,W-Zukertort,J USA 1886, 0-1 (39).
  • Shakhriyar Mamedyarov et Ian Nepomniachtchi auraient déjà pu annuler par triple répétition de la position au 18e coup, mais ce n'est pas le genre de la maison. Toutefois, l'équilibre ne sera pas rompu et les deux joueurs partageront le point au 32e coup.
  • Rejouer la partie entre Ding Liren et Vladimir Fedoseev vous enseignera deux choses. La première, une démonstration de l'attaque de minorité du gambit de la Dame, avec le fameux pion faible en c6. La deuxième, l'illustration du principe qu'une seule faiblesse ne suffit pas toujours à créer des chances de gain.
  • Même mal en point, Vladimir Kramnik a fait mieux que simplement résister au champion du monde Magnus Carlsen. « Je suis un vieil homme et je veux juste profiter du jeu d'échecs. » Vladimir Kramnik

Vidit Santosh Gujrathi a gagné un pion, mais Jorden Van Foreest a réussi à transposer dans une finale de Fous de couleur opposée. Le jeune Néerlandais, 19 ans, qui joue ici son premier super-tournoi, a certainement joué trop vite; avec encore 1h40 au 39e coup !. Dans le diagramme après 39.Rf4 le Roi blanc est parfaitement placé. 40...Fb5?! - nous avons du mal à croire que le 40...f6!? proposé par la machine puisse sauver les meubles... - 41.Rg5 Fa6 42.gxh5 gxh5 43.Fh2 Fxe2 44.Rxh5 Fxf3+ 45.Rg5, etc. 1-0 (51)

Vidit - Van Foreest, J
Après 39.Rf4
Rapport - Giri
Après 20...Ff8
Rapport - Giri
Après 28.f4?!
Rapport - Giri
Après 35.Fe5?

On le sait depuis longtemps, Richard Rapport n'aime pas les longues suites théoriques. Ainsi, face à Anish Giri, la partie a débuté par 1.d4 d5 2.Cc3!? Cf6 3.Ff4, un début joué aussi par sa sœur, la GMF Jovana Rapport. Les choses ont commencé à s'emballer dans le 1re diagramme par 21.Cxb6!? Dxb6 22.a4 Ta8 23.g4!? Dd8 24.axb5 a4 25.Dc3 cxb5 26.Dc6!? b4 27.Fc7!? Dg5 28.f4?! Là, Richard demande un peu trop à sa position, 2e diagramme. 28...Dg6 29.e4 h5!? 30.g5 h4 31.Rf2 a3 32.b3?! Le pion noir en a3 est maintenant une menace à vie ! 32...Tec8 33.Db7 dxe4 34.Dxe4 f6 Et ici, une combinaison de la dernière chance avec 35.Fe5?, 3e diagramme. 35...Txc2+ 36.Txc2 Te8! 37.gxf6 gxf6 38.Rf1 Te7! 39.Dc6 Tg7 40.Dxe6+ Rh7 0-1.

classement du Tata Steel Challengers 2019

Pl. Joueurs Elo Score 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 +/-
1 L'Ami, Erwin 2643 2.5/4 X ½ ½ ½ 1 +-0
2 Chigaev, Maksim 2604 2.5/4 ½ X ½ ½ 1 +6
3 Kovalev, Vladislav 2687 2.5/4 ½ X ½ 1 ½ -2
4 Maghsoodloo, Parham 2679 2.5/4 X ½ 0 1 1 -1
5 Esipenko, Andrey 2584 2.5/4 ½ ½ ½ X 1 +7
6 Korobov, Anton 2699 2.5/4 1 X ½ ½ ½ -2
7 Bareev, Evgeny 2650 2.0/4 ½ X 0 ½ 1 -5
8 Van Foreest, Lucas 2502 2.0/4 0 1 X ½ ½ +6
9 Gledura, Benjamin 2615 2.0/4 ½ ½ ½ X ½ -2
10 Keymer, Vincent 2500 2.0/4 0 X ½ ½ 1 +1
11 Praggnanandhaa R 2539 1.5/4 ½ ½ 0 ½ X -1
12 Saduakassova, Dinara 2472 1.5/4 0 ½ ½ ½ X +2
13 Paehtz, Elisabeth 2477 1.5/4 0 ½ ½ X ½ +1
14 Kuipers, Stefan 2470 0.5/4 0 0 0 ½ X -9
Les parties du « Challengers »
Résultats de la ronde 4 du Challengers — mardi 15 janvier 2019
Maghsoodloo, Parham 2679 - Esipenko, Andrey 2584 : ½-½(30)
Anglaise
Paehtz, Elisabeth 2477 - Kuipers, Stefan 2470 : ½-½
(36)
Française
Keymer, Vincent 2500 - Praggnanandhaa R 2539 : ½-½(37)
G.D. Accepté
L'Ami, Erwin 2643 - Chigaev, Maksim 2604 : ½-½(48)
Espagnole
Kovalev, Vladislav 2687 - Van Foreest, Lucas 2502 : 1-0(79)
Berlinoise
Bareev, Evgeny 2650 - Gledura, Benjamin 2615 : ½-½(36)
Est-Indienne
Korobov, Anton 2699 - Saduakassova, Dinara 2472 : ½-½(33)
Nimzo-Indienne

Rondes, Cadence et programme du Tata Steel Chess

Le «Tata Steel Chess» est composé de deux tournois principaux : le «Masters» et le «Challengers» avec 14 joueurs chacun. 13 rondes à la cadence de 100 minutes pour les 40 premiers coups, 50 minutes pour les 20 coups suivants et enfin, 15 minutes pour le reste de la partie, le tout avec un ajout de 30 secondes par coup. Ronde 1 le samedi 12 janvier 2019. Dans le cadre du «Tata Steel Chess on Tour» la ronde 5 se jouera à Alkmaar le mercredi 16 janvier, et la ronde 10 à Leiden mercredi 23 janvier. Trois jours de repos sont prévus : jeudi 17 janvier, lundi 21 janvier et jeudi 24 janvier 2019. Les parties débutent à 13h30 sauf pour les rondes 5 et 10 du Masters, à 14h00, et lors de la dernière ronde, à 12h00.

Les règles du départage (si nécessaire)

Au cas où il y aurait plus d'un gagnant au Tata Steel Masters, un départage décidera du joueur qui remportera le trophée, même si les prix sont partagés. Si deux joueurs se retrouvent à égalité pour la première place, ils disputeront un match de départage juste après la dernière ronde. Le match consistera en 2 parties blitz avec 5 minutes par joueur + 3 secondes par coup. En cas d'égalité après ces deux parties il y aura un blitz « Armageddon » avec 6 minutes pour les Blancs, 5 minutes pour les Noirs, où la nulle suffit aux Noirs pour l'emporter.

Si plus de deux joueurs sont à égalité à la première place, seuls les deux premiers joueurs classés selon les critères suivants joueront le départage : 1. Le résultat de la rencontre directe. 2. Le Sonneborn-Berger. 3. Le plus grand nombre de parties avec les Noirs. 4. Tirage au sort.


Publié le , Mis à jour le

Réagir à cet article

Haut de page ▲
Tous nos membres ayant un abonnement en cours de validité (hors période d'essai) peuvent commenter les articles. Abonnez-vous!

Les réactions (1)

  • Azimut

    Attention Magnus !
    Fabiano tappe à la porte ! Magus, assez tergiversé, maintenant tu dois impérativement gagner ! Go Magnus, nous sommes tous avec toi !!! ☺

    15/01/2019 17:55