Actualités - Histoire

  • Andersson vs Portisch et Andersson vs Stein

    Andersson vs Portisch et Andersson vs Stein

    Histoire -

    Les grandes parties du passé par Georges Bertola. La popularité du GM Ulf Andersson c’est d’abord son côté « Magicien des finales ». Pourtant, si la réputation de grand stratège, de finaliste hors pair, du champion suédois était justifiée, il pouvait se montrer redoutable tacticien.

  • Kostro vs Simagin, 1966

    Kostro vs Simagin, 1966

    Histoire -

    Les grandes parties du passé par Georges Bertola. Le 21 août 1968, Simagin faisait les cent pas dans le hall de l’hôtel en répétant : « Des gens stupides, des gens stupides, des gens stupides ». Les chars soviétiques venaient d’envahir la Tchécoslovaquie. Cette invasion lui avait brisé le cœur. 3

  • Velimirovic vs Sofrevski, 1965

    Velimirovic vs Sofrevski, 1965

    Histoire -

    Les grandes parties du passé par Georges Bertola. « Velimirovic, un diable et un maître de la confusion qui sacrifiait des pièces comme si la matière ne comptait pour rien. » avait insinué Bobby Fischer à l’époque. 1

  • O’Kelly de Galway – Hasenfuss, 1938

    O’Kelly de Galway – Hasenfuss, 1938

    Histoire -

    « Vos propres progrès dépendent de vos propres efforts, ne soyez ni impatient ni fonceurs ; n’essayez pas de courir avant de savoir marcher ! » GM Albéric O’Kelly de Galway — Les grandes parties du passé par Georges Bertola. 3

  • Vasily Panov vs Igor Bondarevsky, 1937

    Vasily Panov vs Igor Bondarevsky, 1937

    Histoire -

    Les grandes parties du passé par Georges Bertola. Défense Française variante Tarrasch. « Ma partie la plus mémorable ! J’ai sacrifié 3 pièces mineures et toute l’attaque ne consistait pas seulement en des coups forcés. » Igor Bondarevsky 2

  • Les Prodiges de Morphy à Fischer

    Les Prodiges de Morphy à Fischer

    Histoire -

    Leurs rêves n’ont pas de limite. Ils ont un talent hors du commun et nul ne peut l’expliquer. Certains seront sacrés champions du monde, d’autres non. — Extrait de l'article de Georges Bertola publié dans la revue Europe-Echecs numéro 729 du mois de mars 2022. 6

  • Portisch vs Larsen, 1972

    Portisch vs Larsen, 1972

    Histoire -

    Les grandes parties du passé par Georges Bertola. Lajos Portisch fête ses 85 ans ! Il était surnommé le « Botvinnik hongrois ». Cette victoire sur Bent Larsen, l’un de ses grands rivaux, permit à Portisch de partager la 1re place avec Karpov et Petrosian. 2

  • Efim Geller vs Dragoljub Velimirovic, 1971

    Efim Geller vs Dragoljub Velimirovic, 1971

    Histoire -

    « Les grandes parties du passé » par Georges Bertola. Ce qui distingue Efim Geller c’est le score obtenu face aux champions du monde. 4-1 contre Botvinnik, 10-7 face à Smyslov, 4-2 contre Petrosian, 5-3 face à Fischer, 1-1 contre Euwe et Karpov. 2

  • Maroczy vs Tartakower, 1922

    Maroczy vs Tartakower, 1922

    Histoire -

    « Les grandes parties du passé » par Georges Bertola. Voici l’une des parties de Xavier Tartakower des plus extraordinaires jouée il y a 100 ans déjà. Son adversaire, le Hongrois Geza Maroczy, était considéré comme un maître de la défense. 2

  • Vladimir Savon - Henrique Mecking, 1973

    Vladimir Savon - Henrique Mecking, 1973

    Histoire -

    Les grandes parties du passé par Georges Bertola. Henrique Mecking, né le 23 janvier 1952, fête ses 70 ans. Svetozar Gligoric, en 1973, écrivit : « Il y a seulement trois Grands-Maîtres d’une classe supérieure aujourd’hui – Fischer, Karpov et Mecking ! »

  • Walter Browne – Arthur Bisguier, 1974

    Walter Browne – Arthur Bisguier, 1974

    Histoire -

    Les grandes parties du passé par Georges Bertola. « Je pouvais à peine croire en mon prochain coup. J'avais déjà offert un Fou et maintenant j'allais l'incarcérer. Cela avait l'air étrange. Tout était en place, j'ai sauté le pas. » Walter Browne

  • Ljubomir Ljubojevic - Albin Planinc, 1971

    Ljubomir Ljubojevic - Albin Planinc, 1971

    Histoire -

    Les grandes parties du passé par Georges Bertola. « Nous connaissons beaucoup de joueurs d'échecs avec de bonnes idées [...] mais il y en a beaucoup moins qui parviennent à les réaliser. Ceux qui le peuvent nous les appelons les grands joueurs d'échecs. Eh bien, Albin Planinc était l'un d'entre eux. » Spassky 2

  • Leonid Stein – Vassily Smyslov, 1972

    Leonid Stein – Vassily Smyslov, 1972

    Histoire -

    Les grandes parties du passé : Georges Bertola replace dans la lumière un héros des échecs soviétiques quelque peu oublié : Leonid Stein. Voici sa victoire sur Vassily Smyslov en 1972, avec un « h4 » qui caractérise le 21e siècle. 3

  • Tigran Petrosian vs Bobby Fischer, 1971

    Tigran Petrosian vs Bobby Fischer, 1971

    Histoire -

    Les grandes parties du passé : Georges Bertola nous replonge dans la finale des Candidats 1971 entre Petrosian et Fischer - en particulier à travers l'analyse très fouillée de la septième partie du match - accompagnée de nombreuses anecdotes. 5

  • Fischer vs Larsen, Denver 1971

    Fischer vs Larsen, Denver 1971

    Histoire -

    Dans « Les grandes parties du passé », Georges Bertola aborde l’autre fameux 6 à 0 infligé par Robert James Fischer, cette fois à Bent Larsen, avec une extraordinaire analyse de la première partie du match. – « Une des meilleures parties de ma vie. » Bobby Fischer 1

  • Taïmanov – Fischer, Vancouver 1971

    Taïmanov – Fischer, Vancouver 1971

    Histoire -

    Vous pensez tout savoir du terrible 6 à 0 infligé par Robert James Fischer à Mark Taïmanov il y a 50 ans, et pourtant, dans « Les grandes parties du passé », Georges Bertola vous révèle les dessous de ce match des candidats 1971. Mark Taïmanov commente la troisième partie du match. 5

  • Échecs & Littérature « La diagonale Alekhine »

    Échecs & Littérature « La diagonale Alekhine »

    Histoire -

    Échecs & Littérature « La diagonale Alekhine » ou le roman des Échecs — Arthur Larrue publie, aux Editions Gallimard, un roman passionnant. « Le monde se reflète dans les échecs mieux que dans un miroir ! Ce que je continue de trouver fascinant, C'est la capacité du jeu à incarner l'esprit de son époque... »

  • Juan Sebastiàn Morgado

    Juan Sebastiàn Morgado

    Histoire -

    Juan Sebastiàn Morgado a été le premier joueur sud-américain à obtenir le titre de Grand-Maître par correspondance. Sa librairie au cœur de Buenos-Aires était un lieu de rendez-vous coutumier des joueurs d’échecs. Je m’y suis rendu à plusieurs reprises... Par Georges Bertola. 1

  • Smyslov – Liberzon, URSS 1968

    Smyslov – Liberzon, URSS 1968

    Histoire -

    24 mars 1921, les 100 ans de la naissance de Vassily Smyslov – « Les échecs ne disposent pas de lois absolues, valables dans toutes les phases du combat. S’il y en avait, les échecs perdraient leur charme et leur caractère inépuisable. » Smyslov – « Les grandes parties du passé » par Georges Bertola. 5

  • Les 100 ans de la FFE – Contribution d’Alekhine

    Les 100 ans de la FFE – Contribution d’Alekhine

    Histoire -

    Quelques analyses publiées dans le Bulletin de la FFE par Alexandre Alekhine méritent qu’on s’y attarde. La richesse de ses commentaires et sa vision positionnelle hors norme nous sont révélés dans cette partie entre Ossip Samuel Bernstein et Josef Cukierman. Par Georges Bertola. 5